Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 23:29

BAISLE Louis Joseph Arthème, du bourg, mobilisé, le 6 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

BOUDOL Jean, de Grandsaigne, mobilisé, du 5 au 8 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition. Réformé.

BOURDUGE Jean Julien, du Cluzel, mobilisé, du 6 au 9 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition (1/7). Incorporé, le 26 novembre 1914, à la 13e Section d’Infirmiers Militaires. Réformé, le 18 janvier 1915.

CLUZEL Marien, de Boscavert, mobilisé, du 6 au 9 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition. Incorporé, le 7 août 1914, au 53e Régiment d’Artillerie de Campagne.

DOUSSET Jean Frédéric, du Marcheix, mobilisé, le 6 août 1914, à la 13e Section Territoriale d’Infirmiers Militaires.

FAURE Annet Antoine, de Lamothe, mobilisé, le 6 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

FAVIER Annet Henri, de Buffevent, mobilisé, le 6 août 1914, au Groupe Territorial du 53e Régiment d’Artillerie.

GRANGE Antoine Jean, du Cluzel, mobilisé pour être affecté à la conduite des chevaux de réquisition, du 6 au 9 août 1914. Mobilisé, le 28 octobre 1914, au 13e Escadron du Train et des Équipages Militaires.

MARTIN Jacques Léon, du Chirol, mobilisé, 6 août 1914, au Groupe Territorial du 53e Régiment d’Artillerie.

PEROL Jean Marie, du Bourg, mobilisé, le 6 août 1914, au 16e Régiment d’Artillerie.

Décédé, le 24 mars 1915, en congé de convalescence à Lyon (69).

BOUDOL Joseph, de Lébeaupin, mobilisé, le 7 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale

DEMOULIN Jean Auguste, de Laroche, mobilisé le 7 août 1914 au 13e Bataillon Territorial du Génie

POURTIER Antoine, de Lasciouve, mobilisé, le 7 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

THUEL Marien Eugène, de Lasciouve, mobilisé, le 7 août 1914, à la 13e Section d’infirmiers Militaires (13e Groupe Spécial),

GRANGE Jean Émile, du Cluzel, mobilisé le 8 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 00:09

19 sont partis ce jour-là.

ABAVID Eugène Joseph, de La Barge, mobilisé, le 4 août 1914, au 36e Régiment d’Artillerie de Campagne.

BARSSE Bérouhard Eugène, de Gandichoux, mobilisé, le 4 août 1914, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale.

BERAUD Jean Baptiste, du Bladeix, mobilisé, le 4 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition. Incorporé, le 5 août 1914, au 53e Régiment d’Artillerie de Clermont-Ferrand, sous le matricule 980.

Décédé à l’hôpital temporaire N° 64 d’Issoire (63), le 30 octobre 1914.

BOYER Pierre Joseph, du Vernadel, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

CHASSAGNETTE Jean Léon, de Lébeaupin, mobilisé, le 4 août 1914, au 305e Régiment d’Infanterie.

DEBOST Antoine, commune des Ancizes-Comps. Incorporé, le 4 août 1914, au 10e Régiment de Cavalerie Légère de Moulins.

Décédé, le 19 octobre 1918, des suites de ses blessures de guerre, ambulance 16/21, secteur postal 21, Saint-Quentin (02).

DUBOSCLARD Marius Léon, de Vergheas, cultivateurs à Courtines. Incorporé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie, Décédé, le 26 mars 1918, ambulance 14/13 à Vezaponin (02), des suites de ses blessures de guerre.

GRANGE François Isidore, du Cluzel, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

JOUHET François Pierre, de Lasciouve, mobilisé, le 4 août 1914, au 86e Régiment d’Infanterie.

LELION Léon Joseph, de Villemaine, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

MARCHEIX Gilbert, de Lacost, mobilisé, pour être affecté à la conduite des chevaux de réquisition (N° ¼), du 4 au 6 août 1914. Mobilisé, le 7 août 1914, au 13e Escadron du Train et des Equipages Militaires.

MARTIN Antoine Xavier, du Chirol, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

MAZERON Jean Julien, de Carton, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie,

MAZON Jean Gilbert, de Lébeaupin, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Tué à l’ennemi (disparu au combat), le 10 septembre 1915, au Lingekopf, commune d’Orbey (68).

NÉNOT Martin, du Pradeix, mobilisé, le 4 août 1914, au 11e Régiment d’Artillerie à Pied.

NÉNOT Pierre Félix, de Courtine, mobilisé, le 4 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

PAILLOUX Jean François, de la Carte, mobilisé, le 4 août 1914, au 4e Régiment du Génie.

RANCE Antoine Eugène, du Bourg, mobilisé, le 4 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition (12/122).

Décédé de maladie, le 29 février 1916, à Saint-Priest-des-Champs.

TIXIER Michel, de Mazeron, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Partager cet article
Repost0
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 10:40

En plus des 34 qui effectuent leur service militaire, 37 jeunes gens de la commune sont mobilisés les 2 et 3 août 1914.

AUBIGNAT Jean-Baptiste, de Grandsaigne, mobilisé, du 2 août 1914 au 28 février 1915, au 105e Régiment d’Infanterie.

BARGE Michel Émile, de Perol, mobilisé, le 2 août 1914, au 86e Régiment d’Infanterie.

BASTERRE Jean Antoine, du bourg, mobilisé, le 2 août 1914, au 53e Régiment d’Artillerie de Campagne.

CHAFFRAIX François Xavier, de Visignol, mobilisé, le 2 août 1914, à la 13e Section des Commis et Ouvriers Militaires.

CHEFDEVILLE Alphonse Annet Eugène, de Chez-Saby, mobilisé, le 2 août 1914 (pas de renseignement sur sa fiche).

LÉCUYER Émile, de Carton, mobilisé, le 2 août 1914, au 10e Régiment de Cavalerie Légère.

PAYRARD Annet, du Mont, commune de Saint-Julien-la-Geneste. Marié à Saint-Priest, avec Marie MARTINON, cultivateurs à la George. Mobilisé, le 2 août 1914, au 217e Régiment d’Infanterie.

Tué à l’ennemi, au combat de la côte 303, à l’Est de Reillon (54), le 21 juin 1915.

PEROL Amable, de Retailhat, mobilisé, le 2 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

PETIT Jules, des Barsses, mobilisé, le 2 août 1914, à la 13e section d’Infirmiers militaires, groupe de brancardiers.

ARBITRE François Clément, des Barsses, mobilisé, le 3 août 1914, au 12e Bataillon de Chasseurs à Pied,

Disparu au combat, le 26 août 1914, à Denipaire (88), au combat pour la défense de La Fontenelle.

ARBITRE Antoine Félix, des Barsses, mobilisé, le 3 août 1914, au 16e Régiment d’Infanterie de Montbrison, sous le matricule 4654.

Tué à l’ennemi, le 28 novembre 1914, sur le champ de bataille à Canny-sur-Matz (60).

AUBIGNAT Amable Firmin, de Courtine, mobilisé, le 3 août 1914, au 36e Régiment d’Artillerie de Campagne.

BARSSE Annet Eugène, du bourg, mobilisé, le 3 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie,

BARSSE Jean Marie, de Lamazière, mobilisé, le 3 août 1914, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale.

BASTERRE Antoine, de Boscavert, mobilisé, le 3 août 1914, au Groupe Territorial du 15e Régiment d’Artillerie.

BERAUD François Joseph, de Lasciouve, mobilisé, le 3 au 16 août 1914, au 16e Régiment d’Infanterie, 3e Bataillon, 9e Compagnie.

BOUDOL Eugène Jean, de Perol, mobilisé, le 3 août 1914, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale.

Deux blessures : le 26 août 1914, dans les Vosges, secteur de Baccarat et le 5 septembre 1916 à Barleux (80).

Décédé dans ses foyers, le 12 février 1919, des suites de ses blessures de guerre.

CHAFFRAIX Amable Julien (Lelion), du moulin de la Buchaille, mobilisé, le 3 août 1914, au 13e Escadron du Train et des Équipages Militaires.

DUMAZET Jean-Marie, des Barsses, Incorporé, le 3 Août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Tué à l’ennemi, le 23 octobre 1914, sur le champ de bataille de Ménil-sur-Belvitte (88), secteur de Saint-Benoît-la-Chipotte ?

FAURE Jean-Marie, de Lamothe, mobilisé, le 3 août 1914, à la Section des Commis et Ouvriers Militaires, passé à la 8e S.C.O.A.M., le 3 août 1914,

FAURE Robert Alexandre, de Lacost, mobilisé, le 3 août 1914, au 5e Régiment du Génie.

GARACHON Gilbert, de Charnetier, commune de Saint-Gervais-d’Auvergne. Incorporé, le 3 Août 1914, au 305e Régiment d’Infanterie.

Tué à l’ennemi, le 23 juillet 1918, à Coincy-l’Abbaye (02).

GILLET Jules, de Perol, mobilisé, le 3 août 1914, au 4e Régiment du Génie.

Blessé, le 8 Septembre 1914, à Noyon, plaie au poumon droit par éclat d’obus.

Décédé dans ses foyers, le 23 octobre 1918, des suites de sa blessure au poumon.

GIRAUD Annet Michel Alphonse, de Villemaine, mobilisé, le 3 août 1914, au Bataillon de Chasseurs à Pied de Grenoble

GIRAUD François, de Retaillat, mobilisé, le 3 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

MAIGNOL Pierre Félix, des Barsses, mobilisé, le 3 août 1914, au 13e Escadron du Train et des Équipages Militaires.

MAZERON Jacques Philippe, de à Lamazière, mobilisé, le 3 août 1914, au Groupe Territorial du 16e Régiment d’Artillerie. Renvoyé, le 22 août 1914 ; rappelé, le 1er novembre 1914.

RANCE Jules Amable, de Perol, mobilisé, le 3 août 1914, au Groupe Territorial du 16e Régiment d’Artillerie.

NÉNOT Antoine Marcel, de Courtine, mobilisé, le 3 août 1914, au 305e Régiment d’Infanterie.

PEROL Jean Marie Guillaume Annet, de Laval, incorporé, le 3 août 1914, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale.

PHELUT Marius Gervais, de Lacost, mobilisé, le 3 août 1914, au 36e Régiment d’Artillerie de Campagne.

POUGHON Philippe Alexandre, de Perol, mobilisé, le 3 août 1914, au 16e Régiment d’Artillerie.

SABY Jean Marie, de Laroche, mobilisé, le 3 août 1914, au 16e Régiment d’Infanterie, 5e Compagnie.

TAYTARD François Félix, de Gandichoux, mobilisé, le 3 août 1914, au 98e Régiment d’Infanterie de Roanne.

TIXIER Antoine Paulin, de Perol, mobilisé, le 3 août 1914, au 86e Régiment d’Infanterie (217e ?).

Tué à l’ennemi, le 12 juillet 1916, dans l’attaque du bois Fumin, au nord-est du fort de Souville, commune de Vaux-Devant-Damloup (55).

TOURNAIRE Julien Joseph, de Beaufessoux-le-Petit, mobilisé, le 3 août 1914, au 38e Régiment d’Infanterie.

VALANCHON Jean-Baptiste, de Jouhet, mobilisé, le 3 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Tué à l’ennemi, le 28 mai 1918, sur le champ de bataille au secteur nord-est de Soissons (02).

Me signaler les éventuelles erreurs

Partager cet article
Repost0
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 12:01

Classe-1912-SP.jpg

 

Ils sont Morts pour la France :

 

DUMAZET Paul Lucien, né le 31 mai 1892, aux Barsses, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean dit Lucien et de Marie Philomène FOURNIER, cultivateurs aux Barsses.

Soldat. Croix de guerre avec étoile de bronze. Classe 1912.   Matricule 474 au recrutement de Riom. Incorporé, le 10 octobre 1913, au 170e Régiment d’Infanterie, 14e Cie.

Tué à l’ennemi, le 4 février 1915, aux tranchées au nord de Berry, commune de Saint-Christophe-à-Berry (02), par éclat de bombe au côté droit.

 « Excellent soldat qui n’a cessé de donner un bel exemple à ses camarades. Mortellement blessé alors qu’il assurait un service de tranchée, s’est écrié au moment d’expirer : j’aurai fait mon devoir ».

 L’acte a été transcrit à Saint-Priest-des-Champs, le 11 mai 1915.

Voir sa fiche

 

PETIT Denis Alphonse, né le 30 décembre 1892, au Cluzel, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Fils de Antoine Félix et de Marie Clémence BOURDUGE, cultivateurs au Cluzel.

Soldat. Matricule 2532 au recrutement de Rhône Central (69). Mobilisé, au 13e Bataillon de Chasseurs Alpins.

Décédé, le 16 août 1914, à l’hôpital temporaire de Gérardmer (88), des suites de ses blessures de guerre.

Inhumé au carré militaire à Gérardmer (88), tombe individuelle N° 93. 

L’acte a certainement été transcrit à Lyon (69).

Voir sa fiche

 

FAVIER Henri Francisque, né le 23 juin 1892, au Bladeix, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Annet et de Marie PAYRARD, cultivateurs au Bladeix, puis à Saint-Julien-la-Geneste.

Soldat. Matricule 475 au recrutement de Riom. Mobilisé au 30e Bataillon de Chasseurs Alpins.  

Tué à l’ennemi au combat du Linge, Colmar (68), le 22 juillet 1915.

L’acte a été transcrit, à Saint-Julien-la-Geneste, le 19 novembre 1915.

 

 

Voir sa fiche

 

Ils en sont revenus : 

 

BARSSE Jean Julien Léon, né le 6 janvier 1892, au Bladeix, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 11 décembre 1919, avec Marie Anne DESCHAMPS. Décédé à Saint-Priest, le 21 mars 1949. Fils de Annet, né vers 1864, et de Mélanie BICHON-MOREL, née vers 1860, cultivateurs au Bladeix.

Soldat. Classe 1912. Matricule 447 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 24 mai 1917, au 2e Groupe d’Aviation.

Contre l’Allemagne, du 23 mai 1917 au 1er juin 1919.

 

BERTHIN_Annet-Justin_191_16_7.jpgBERTHIN Annet Justin, né le 2 décembre 1892, à Beaufessoux-le-Grand, commune de Saint-Priest-des-Champs, maréchal. Marié à Saint-Priest, le 31 mai 1923, avec Jeanne Marie Germaine POUGHON. Décédé à Saint-Priest, le 14 janvier 1949. Fils de Annet et de Marie Philomène BERTHIN, cultivateurs à Beaufessoux-le-Grand.

Soldat. Médaille de la victoire. Classe 1912. Matricule 449 au recrutement de Riom. Incorporé, le 4 octobre 1913, au 5e Régiment de Chasseurs d’Afrique, passé au 18e Escadron du Train, le 11 novembre 1913, passé au 6e Groupe d’Artillerie d’Afrique, le 11 février 1916, passé au 78e Régiment d’Artillerie Lourde, le 1er août 1917.

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 22 août 1919.

 

BOUDOL_Jean-Eugene_195_16_11.jpgBOUDOL Jean Eugène, né le 13 octobre 1892, à Lébeaupin, commune de Saint-Priest-des-Champs., soutien de famille. Décédé à Saint-Priest, le 21 décembre 1973. Fils de Guillaume et de Françoise PAILHOUX, cultivateurs à Lébeaupin.

Soldat. Croix de guerre, Médaille militaire, le 4 mai 1963. Matricule 455 au recrutement de Riom. Incorporé, le 10 octobre 1913, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 413e R.I., le 9 mai 1918, passé au 16e R.I., le 26 mai 1919.

Blessé, le 27 octobre 1914, à Fontenoy (Aisne), par éclats d’obus à la cuisse et épaule droites.

Blessé, le 5 avril 1917, à Dallon (Aisne), par éclats d’obus au genou gauche.

Cité à l’ordre du Régiment, N° 445 en date du 30 octobre 1918 : « Soldat brave et dévoué qui maintien par son entrain le moral de ses camarades. A fait preuve de courage et de sang-froid pendant les durs combats du 26 septembre et 10 octobre 1918.»

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 20 août 1919.

 

CHABRY_Louis_188_16_4.jpgCHABRY Louis Gervais, né le 11 janvier 1892, à Lamazière, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur et maçon. Marié à Saint-Priest, le 1er juin 1919, avec Marie Virginie PHELUT. Décédé à Saint-Priest, le 20 octobre 1964. Fils de Annet, né à  Saint-Georges-de-Mons, Le Courteix, le 4 mars 1869, et de Marie Philomène ROUCHON, née à  Saint-Priest, Lamazière, le 2 février 1869, mariés à Saint-Priest, le 15 février 1891, cultivateurs à Lamazière.

Soldat. Croix de guerre, Classe 1912. Matricule 460 au recrutement de Riom. Incorporé, le 11 octobre 1913, au 17e Régiment d’Infanterie, détaché à l’usine Berliet de Lyon, le 26 septembre 1916, passé au 158e R.I., le 1er juillet 1917, détaché à l’usine Fours à Montluçon, le 15 février 1919, passé au 121e R.I., le 15 février 1919.

Blessé, le 14 septembre 1914, à Souain (Meuse), coup de feu ayant occasionné une plaie au poignet gauche.

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 25 septembre 1916.

 

CHABRY Marien, né le 9 septembre 1892, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur et maçon à Saint-Gervais. décédé le 5 mars 1970 à Saint-Gervais. Fils de Pierre et de Françoise LASCIOUVE, cultivateurs à Saint-Gervais.

Caporal, le 11 décembre 1915. Croix de guerre avec étoile de bronze, Médaille militaire, le 17 avril 1958. Matricule 461 au recrutement de Riom. Incorporé, le 17 octobre 1913, au 17e Régiment d'Infanterie.

Blessé, le 9 octobre 1914, à Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais), par une balle à la main gauche.

Cité à l'ordre du RégimentN° 405 du 8 octobre 1916 : "Brave chef de pièce, très calme au feu, s'est distingué d'une façon toute particulière dans une contre-attaque, le 13 septembre 1916".

Contre l'Allemagne, du 2 août 1914 au 11 novembre 1918.

 

DUBREUIL Jean-Marie Léon, né le 21 décembre 1892, Sous-le-Bois, commune de Saint-Priest-des-Champs., cultivateur-cantonnier. Marié à Saint-Priest, le 30 janvier 1921, avec Marie Edwige CHABASSIÈRE. Décédé à Saint-Priest, le 18 avril 1974. Fils de Gervais et de Cécile BORDESSOULE, cultivateurs à Sous-le-Bois.

Caporal, le 16 mai 1919. Croix de guerre. Classe 1912. Matricule 473 au recrutement de Riom.        Incorporé, le 9 octobre 1913, au 3e Bataillon de Chasseurs à Pied.    

Blessé, le 30 décembre 1917, au Mont Tomba (Italie), par une balle à la fesse droite.

Blessé, le 14 août 1918, à Roye (Somme), par balle à la poitrine.

Cité à l’ordre du 7e  Bataillon de Chasseurs, N° 158 en date du 6 septembre 1918 : « Brave chasseur blessé en faisant courageusement son devoir au cours d’une progression rendue très difficile par le tir des mitrailleuses ennemies. »

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 28 août 1919.

 

LAMADON_Leon-Firmin_196_16_12.jpgLAMADON Léon Firmin, né le 25 septembre 1892, à La Sauvolle, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 14 février 1924, avec Marie Julienne PRACROS. Décédé à Saint-Priest, le 27 avril 1955. Fils de Jean, né vers 1856, et de Marie Eugénie Justine LÉCUYER, cultivateurs à La Sauvolle.

Matricule 486 au recrutement de Riom. Réformé.

 

MAZERON François Amable 185 16 1MAZERON François Amable, le 10 octobre 1892, aux Barsses, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Décédé à Saint-Priest, le 18 juin 1961. Fils de Jean et de Marie FOURNON, cultivateurs aux Barsses.

Classe 1912. Médaille militaire, le 29 octobre 1917. Classe 1912. Matricule 491 au recrutement de Riom. Incorporé, le 11 octobre 1913, au 98e Régiment d’Infanterie, passé au 175e R.I., le 25 février 1915, passé au 75e R.I., le 26 avril 1916.

Blessé par shrapnell, plaies cuisse gauche, fracture du fémur près de Verdun.

Blessé, le 8 mai 1915, le 16 novembre 1915 et le 6 juillet 1916.

Cité à l’ordre du Régiment, N° 156 en date du 25 août 1916 : « Excellent soldat faisant constamment preuve de courage. Blessé très grièvement, a montré un sang-froid admiré de tous ses camarades. »         

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 25 février 1915 et du 27 avril 1916 au 26 novembre 1917.

En Orient, du 26 février 1915 au 26 avril 1916.

                                            

ROUCHON Léon Amable, né le 6 septembre 1892, à Gandichoux, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire.  Décédé à Saint-Priest, le 11 mars 1918. Fils de Jean et de Marie DEMOULIN, cultivateurs à Gandichoux.

Soldat. Classe 1912. Matricule 502 au recrutement de Riom. Incorporé, le 8 octobre 1913, au 16e Régiment d’Infanterie. Réformé, le 17 juin 1915.

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 17 juin 1915.

 

Pas d'informations

 

ROSSIGNOL Ferdinand, né le 7 janvier 1892, Le Bladeix, décédé à Royat le 25 mars 1963.

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 23:59

Mort pour la France

VALANCHON Jean-Baptiste, né le 22 septembre 1889, à Jouhet, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Fils de Jean et de Marie BARGE, cultivateurs à Jouhet.

Soldat. Matricule 1481 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 16e R.I., 6e Cie, le 19 mai 1915, passé au 201e R.I., 6e Cie, le 1er juillet 1915.

Tué à l’ennemi, le 28 mai 1918, sur le champ de bataille au secteur nord-est de Soissons (02).

L’acte a été transcrit, à Saint-Priest-des-Champs, le 5 novembre 1919.

Ils sont revenus

BERAUD François Joseph, né le 30 août 1889, à Lasciouve, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Décédé, le 27 avril 1928, à Saint-Priest-des-Champs. Fils de Marien et de Marie POUMEROL, cultivateurs à Lasciouve.

Soldat. Matricule 1477 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 16e Régiment d’Infanterie.

Contre l’Allemagne, du 3 août 1914 au 16 août 1914.

BOUDOL François, né le 1er octobre 1889, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié le 3 novembre 1921 à Mancy (51), avec Marie Anne Louise HUROT. Décédé à Nohanent, le 5 juin 1957. Fils de Michel, né le 28 février 1839, à Perol, Saint-Priest-des-Champs, et de Marie DURON, née le 3 juin 1851, à Saint-Gervais-d’Auvergne, mariés à Saint-Priest-des-Champs, le 19 février 1876, cultivateurs à Perol.

Mobilisé, le 1er décembre 1914, à la 13e Section d’Infirmiers Militaires, passé au 105e Régiment d’Infanterie, 28e Cie, le 10 mars 1919.

Fait prisonnier, le 7 juin 1916.

Contre l’Allemagne, du 1er décembre 1914 au 6 juin 1916 et du 14 janvier 1919 au 1er août 1919.

En captivité à Cassel, du 7 juin 1916 au 13 janvier 1919.

DANIEL Pierre Annet Sylvain, né le 14 août 1889, à Gandichoux, commune de Saint-Priest-des-Champs, menuisier. Fils de Pierre, né à Saint-Gervais, le 11 avril 1859, et de Marie Jeanne Eugénie BARSSE, née le 29 octobre 1851, à Gandichoux, saint-Priest-des-Champs, mariés à Saint-Priest-des-Champs, le 11 mars 1886, cultivateurs à Gandichoux.

Soldat. Matricule 2093 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 15 février 1915, au 38e Régiment d’Infanterie, passé au 28e Bataillon de Chasseurs à Pied, le 23 février 1915, passé au 121e R.I., le 1er juillet 1917.

Détaché au titre du dépôt des métallurgistes à Lyon, le 3 février 1917.

Passé, le 7 février 1917, à l’usine Claude DUMAS à Saint-Rémy-sur-Durolle. Passé, le 1er octobre 1918, à la Maison FODIAC à Puteaux.

Contre l’Allemagne, du 15 février 1915 au 2 février 1917.

FAURE Pierre, né le 13 octobre 1889, à Retailhat, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean, né le 16 novembre 1858, à Retailhat, Saint-Priest-des-Champs, et de Marie PEROL, née le 29 juin 1866, à Retailhat, Saint-Priest-des-Champs, mariés à Saint-Priest-des-Champs, le 4 février 1886, cultivateurs à Retailhat.

Soldat. Matricule 1488 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 15 février 1915, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 172e R.I., le 5 mars 1915, passé au 105e R.I., le 21 décembre 1918.

Contre l’Allemagne, du 15 février 1915 au 17 mars 1919.

GILLET Annet Jean, né le 2 août 1889, à Lamazière, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié le 16 février 1922 à Saint-Priest-des-Champs, avec Gilberte Léonie PEROL. Fils de Pierre, né le 9 octobre 1852, à Lamazière, Saint-Priest-des-Champs, et de Marie TARDIF, née le 21 juillet 1860, à Carton, Saint-Priest-des-Champs, mariés à Saint-Priest-des-Champs, le 5 février 1888, cultivateurs à Lamazière

Soldat. Matricule 2094 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 15 février 1915, au 16e Régiment d’Infanterie, passé au 171e R.I., le 21 février 1915, passé au 1er Groupe d’Aviation, le 5 septembre 1916, passé au 13e E.T.E.M., le 4 décembre 1917.

Détaché, le 1er janvier 1916, au titre de la Société Alsacienne à Belfort.

Contre l’Allemagne, du 15 février 1915 au 31 décembre 1915.

PAILLOUX François Xavier, né le 22 octobre 1889, au Bladeix, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean et de Marie PAILLOUX, cultivateurs au Bladeix.

Soldat. Matricule 2096 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 29 mars 1915, à la 13e Section d’Infirmiers Militaires, passé au 53e Régiment d’Artillerie de Campagne, le 10 juin 1915, passé au 1er R.A., le 29 août 1915, passé au 34e R.A., le 6 septembre 1915, passé au 51e R.A., le 12 janvier 1917, passé au 45e R.A., le 1er octobre 1917, passé au 177e R.A., le 1er avril 1918.

Blessé, le 9 avril 1916.

Contre l’Allemagne, du 29 mars 1915 au 15 mars 1919.

SABY Jean Marie, né le 26 mai 1889, à Laroche, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié le 16 juillet 1922 à Saint-Priest-des-Champs, avec Justine Claire Clémentine CHANUT. Décédé à Aigueperse, le 9 octobre 1919. Fils de Jean et de Catherine REGNAT, cultivateurs à Laroche.

Soldat. Croix de guerre avec étoile de bronze. Matricule 1464 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 16e Régiment d’Infanterie.

Cité à l’ordre du régiment, n° 340 en date du 24 octobre 1916 : « A fait preuve d’une grande intrépidité au cours de l’attaque du 10 octobre 1916 ».

Contre l’Allemagne, du 3 août 1914 au 5 août 1919.

TAYTARD François Félix, né le 23 mars 1889, à Gandichoux, commune de Saint-Priest-des-Champs, boulanger. Décédé, le 30 décembre 1924, à Saint-Priest-des-Champs. Fils de Marien Noël, né le 25 décembre 1865, à Gandichoux, Saint-Priest-des-Champs, et de Jeanne Marie NÉNOT, née le 21 avril 1860, à Visignol, Saint-Priest-des-Champs, mariés à Saint-Priest-des-Champs, le 27 mai 1888, cultivateurs à Gandichoux.

Soldat. Croix de guerre avec étoile de bronze. Matricule 1455 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 98e Régiment d’Infanterie de Roanne.

Cité à l’ordre du Régiment, n° 7 en date du 21 janvier 1917 : « A fait la campagne sans interruption depuis le 2 août 1914 comme combattant dans le rang ; A pris part à toutes les actions dans lequel le Régiment a été engagé ; Sarrebourg, Les loges, Verdun, La somme. S’est toujours conduit en soldat brave et dévoué ».

Contre l’Allemagne, du 3 août 1914 au 21 juillet 1919.

THUEL Marien Eugène, né le 1er septembre 1889, à Lasciouve, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon, chauffeur à la Société du Gaz de Paris. Fils de Michel, né le 16 avril 1846, à Perol, Saint-Priest-des-Champs, et de Charlotte Françoise BELLARD, née le 1er novembre 1860, à Lasciouve, Saint-Priest-des-Champs, mariés le 28 février 1863 à Saint-Priest-des-Champs, cultivateurs à Lasciouve.

Soldat. Médaille Commémorative des Opérations du Maroc avec agrafe « Maroc », décret du 12 mai 1912. Matricule 1478 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 7 août 1914, à la 13e Section d’infirmiers Militaires (13e Groupe Spécial), passé au 1er Bataillon d’Infanterie Légionnaire d’Afrique, le 6 novembre 1914, passé au 4e B.I.L.A., le 12 août 1915, passé au 82e R.I., le 6 mars 1916, passé au 89e R.I., le 1er juin 1916, passé au 2e Régiment de Zouaves, le 11 juillet 1917, passé au 1er R.Z., le 8 avril 1919.

Contre l’Allemagne, du 7 août 1914 au 3 juillet 1919. Au Maroc, du 5 novembre 1914 au 12 août 1915, en Tunisie, du 13 août 1915 au 7 avril 1916, en orient du 13 août 1917 au 8 décembre 1918, en Algérie, du 9 décembre 1918 au 7 avril 1919.

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 18:37

Les morts :

 

BOUDOL Eugène Jean, frère jumeau,né le 4 novembre 1886, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Fils de Michel et de Anne TARDIF, cultivateurs à Perol. Marié à Louise POUGHON, le 19 février 1911, à Saint-Priest-des-Champs.

Soldat. Croix de guerre. Matricule 1884 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale, passé au 22e R.I.C., le 24 avril 1917, passé au 54e R.I.C., le 23 juillet 1917.

Deux blessures : le 26 août 1914, dans les Vosges, secteur de Baccarat et le 5 septembre 1916 à Barleux (80).

Décédé dans ses foyers, le 12 février 1919, des suites de ses blessures de guerre.

Voir sa fiche

 

GUILHEN Albert Ferdinand, né le 7 juin 1886, au Bourg, commune de Saint-Priest des Champs, maréchal à Charensat. Fils de Charles Auguste et de Jeanne Clémence ABAVID, domiciliés au Bourg de Saint-Priest.

Soldat. Matricule 1846 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 18 février 1915, au 16e Régiment d’Artillerie de Campagne, passé au 36e R.A.C., le 3 juillet 1915, passé au 216e R.A.C., le 1er avril 1917.

Tué à l’ennemi au bois Bourrus, à Verdun (55), le 19 août 1917.

 A fait partie de la 16e Compagnie du 2e Régiment du Génie, citée à l’ordre de la division le 25 mai 1916.

L’acte a été transcrit, à Charensat, le 22 octobre 1917.

Le corps a été restitué à la famille, le 8 juin 1922.

Voir sa fiche

 

TIXIER Antoine Paulin, né le 22 juin 1886, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire et cultivateur-maçon. Fils de Guillaume et de Marie BERAUD, cultivateurs à Perol.

Caporal. Matricule 1849 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 86e Régiment d’Infanterie, puis passé au 217R.I. de Lyon.

Tué à l’ennemi, le 12 juillet 1916, dans l’attaque du bois Fumin, au nord-est du fort de Souville, commune de Vaux-Devant-Damloup (55).

Le jugement déclaratif de décès a été rendu par le tribunal civil de Riom, le 21 avril 1920.

L’acte a été transcrit, à Saint-Priest-des-Champs, le 5 mai 1920.

Voir sa fiche    NOUVEAU

 

Ils en sont revenus :

 

ABAVID Eugène Joseph, né le 31 décembre 1886, à La Barge, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de François, né à Saint-Priest, La Barge, le 29 octobre 1840, et de Marie Antoinette BARSSE, née à Saint-Priest, Les Barsses, le 4 décembre 1846, mariés à Saint-Priest, le 2 mars 1867, cultivateurs à La Barge.

Soldat. Classe 1906. Matricule 1897 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 août 1914, au 36e Régiment d’Artillerie de Campagne.

Intoxiqué par les gaz de combat, du 15 au 20 Août 1917, au bois d’Avocourt.

Contre l’Allemagne, du 4 août 1914 au 28 février 1919.

 

BARGE Michel Emile, né le 2 juillet 1886, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs, manœuvre. Décédé à Pierre-Bénite (Rhône), le 8 février 1960. Fils de Joseph, né à Saint-Priest, Perol, le 1er août 1849, et de Marie TIXIER, née à Saint-Priest, Perol, le 24 octobre 1851, mariés à Saint-Priest le 14 janvier 1872, cultivateurs à Perol.

Soldat. Classe 1906. Matricule 1850 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 2 août 1914, au 86e Régiment d’Infanterie.

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 1er avril 1919.

 

BARSSE Bérouhard Eugène, né le 18 novembre 1886, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Décédé à Tarare (Rhône), le 18 mai 1955. Fils de Blaise et de Marie BERAUD, cultivateurs.

Soldat. Classe 1906. Matricule 1886 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 août 1914, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale.

Contre l’Allemagne, du 4 août 1914 au 1er septembre 1916 et du 9 février 1919 au 22 mars 1919. Contre l’Allemagne en Orient, du 2 septembre 1916 au 8 février 1919.

 

BOUDOL Félix Annet, frère jumeau, né le 4 novembre 1886, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Marié aux Ancizes, le 25 novembre 1920, avec Marie LAMOUROUX. Fils de Michel, né à Saint-Priest, Perol, le 9 février 1855, et de Anne TARDIF, née à Saint-Priest, Carton, le 27 avril 1856, mariés à Saint-Priest le 24 février 1884, cultivateurs à Perol.

Soldat. Classe 1906. Matricule 1883 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 16 mai 1917, à la 13e Section des Commis et Ouvriers Militaires, passé au 121e R.I., le 1er juillet 1917.

Détaché, au titre de la Compagnie d’Electricité de Clermont-Ferrand, le 14 mai 1917.

 

FAURE Robert Alexandre, né le 18 mars 1886, à Lacost, commune de Saint-Priest-des-Champs, mécanicien. Décédé à Clermont-Ferrand, le 19 octobre 1949. Fils de Jean, maréchal, né à Saint-Priest, Beaufessoux-le-Grand, le 29 juillet 1862, et de Marie GILLET, née à Saint-Priest, Lamazière, le 6 décembre 1858, mariés à Saint-Priest le 20 janvier 1884, domiciliés à Lacost.

Soldat. Classe 1906. Matricule 1837 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 5e Régiment du Génie.

Contre l’Allemagne, du 3 août 1914 au 2 mars 1919.

 

JOUHET François Pierre, né le 13 septembre 1886, à Lasciouve, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur. Décédé à Miremont, le 18 septembre 1960. Fils de Michel, né à Saint-Priest, Lasciouve, le 22 février 1832, veuf de Marie MARTIN  et de Claudine BEROUHARD née à Saint-Jacques-d’Ambur, Boisse, le 19 mars 1849, mariés à Saint-Priest le 23 septembre 1884, cultivateurs à Lasciouve.

Soldat. Classe 1906. Croix de guerre. Matricule 1864 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 août 1914, au 86e Régiment d’Infanterie.

Cité à l’ordre du Régiment, N° 191 du 25 mars 1917 : « Soldat brancardier très dévoué, courageux et brave. A été admirable pendant les journées du 13 au 19 mars 1917 ».

Cité à l’ordre du Régiment, N° 105.

Contre l’Allemagne, du 4 août 1914 au 15 mars 1919.

 

LECUYER Emile, né le 25 mars 1886, à Carton, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur-maçon. Fils de Charles, né à Saint-Priest, Carton, le 11 novembre 1849, et de Françoise CARTON, née à Saint-Priest, Carton, le 20 février 1848, mariés à Saint-Priest le 6 février 1876, cultivateurs à Carton.

Soldat. Classe 1906. Matricule 1838 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 2 août 1914, au 10e Régiment de Cavalerie Légère.

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 24 mars 1919.

 

PANOULLIERE Stéphane Eugène, né le 5 avril 1886, à Laval, commune de Saint-Priest-des-Champs, agent voyer. Décédé à Allaire (Morbihan), le 17 avril 1928. Marié à Saint-Priest, le 8 août 1919, avec PANOUILLERE Stéphanie. Fils naturel de Catherine Eugénie PANOULLIERE, née à Saint-Priest, Courtine, le 16 novembre 1863, cultivateurs.

Soldat. Classe 1906. Matricule 1840 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 18 février 1915, au 105e Régiment d’Infanterie.

Contre l’Allemagne, du 18 février 1915 au 24 février 1915. Réformé, le 24 février 1915.

 

PHELUT Antoine, né le 21 octobre 1886, à Lacost, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Fils de Jean Baptiste, né à Saint-Priest, Lacost, le 6 juin 1845, et de Marie JOUHET, née à Saint-Priest, Lacost, le 27 octobre 1855, mariés à Saint-Priest le 8 septembre 1872, cultivateurs à Lacost.

Classe 1906. Matricule 1878 au recrutement de Riom. Réformé.

 

PHELUT François Martin, né le 9 mars 1886, à Lacost, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur. Fils de Jean, ° ca 1847, et de Marie LECUYER ° ca 1855, cultivateurs à Lacost.

Soldat. Classe 1906. Médaille militaire, le 16 juin 1920. Matricule 2161 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 18 février 1915, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 11e Bataillon de Chasseurs Alpins, le 18 août 1915, passé au 32e B.C.P., le 29 octobre 1915.

Blessé, le 26 avril 1917, au Chemin des Dames, plaie pénétrante à la cuisse droite par éclat de grenade.

Intoxiqué par les gaz, le 16 août 1918, à Tilloloy (Somme).

Cité à l’ordre du Bataillon, N° 85 du 22 novembre 1916.

Cité à l’ordre de la Brigade, N° 20 du 7 décembre 1916.

Cité à l’ordre de la Brigade, N° 31 du 2 mai 1917. 

Contre l’Allemagne, du 18 février 1915 au 9 avril 1919.

                                            

PHELUT Jean Baptiste, né le 15 juin 1886, à Boscavert, commune de Saint-Priest-des-Champs, menuisier. Marié aux Ancizes, le 14 mars 1923, avec Marie AUBIGNAT. Fils de Antoine, né à Saint-Priest, Lacost, le 7 août 1850, et de Victorine BASTERRE, née à Lyon, le 15 juin 1862, mariés à Saint-Priest le 16 février 1878, cultivateurs à Boscavert.

Soldat. Classe 1906. Matricule 1848 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 décembre 1914, au 98e Régiment d’Infanterie, passé au 14e Régiment de Dragons, le 29 juillet 1915, passé au 13e R.D., le 2 octobre 1917.

Contre l’Allemagne, du 4 décembre 1914 au 9 mars 1919.

 

                                            

Pas de renseignements

 

CAILLOT Gervais, né le 27 décembre 1886, à Couladèze. Marié à Chassenard, le 6 janvier 1921, avec Constance Francine RAY. Décédé à Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône), le 30 juillet 1969. Fils de Michel et de Marie BOURDUGE

 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 00:29

Partagez l’histoire de votre famille pendant la Première Guerre mondiale entre le 9 et 16 novembre 2013.

Vous conservez dans votre grenier ou au fond d’un placard des documents concernant la période 1914 -1918 ?

L’opération de collecte, lancée par Europeana (bibliothèque numérique européenne), fait partie de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Les lieux partenaires vous invitent à apporter vos documents et objets datant de la Grande Guerre.

Pour connaître les sites de collecte, rendez-vous sur :

www.centenaire.org/la-grande-collecte

La Grande Collecte, une opération européenne

Vos archives et documents de famille seront numérisés/photographiés et documentés à partir de vos témoignages. L’ensemble des collectes constituera à terme une collection virtuelle européenne de la Première Guerre mondiale unique en son genre, consultable par tous :

www.europeana1914-1918.eu

Objets recherchés

Ces photographies anciennes, cartes postales, correspondances, récits de guerre ou encore artisanat de tranchée, qui ont certainement une valeur sentimentale et émotionnelle pour vous, constituent un véritable trésor qu’il convient de préserver, de partager et de transmettre pour enrichir la mémoire collective.

Pour plus de renseignements :

www.centenaire.org/la-grande-collecte

www.europeana1914-1918.eu

Puy de Dôme

Bibliothèques de Clermont-Communauté

17, rue Bardoux
63007 Clermont-Ferrand
Dates et horaires : du 9 au 16 novembre.
Lundi/Mardi/Mercredi : 9h - 18h, Jeudi : 11h - 18h
Vendredi : 9h - 18h
Samedi : 9h - 17h
Tél. 33 (0)4 73 98 35 92 ou 33 (0)4 73 98 34 96

Site web : http://bibliothequesclermontcommunaute.net/

Archives départementales du Puy-de-Dôme

75, rue de Neyrat
B.P. 20
63018 Clermont-Ferrand Cedex 2
Dates et horaires : 14-15 novembre et 9-10 décembre 2013, 9 h - 12 h et 13 h 30 - 16 h 30.
Tél. 33 (0)4 73 23 45 86

Numérisation de documents personnels (correspondance, journaux intimes) et iconographiques (photographies, plaques de verre, négatifs, dessins, peintures, cartes postales, affiches, plans), films, objets selon les possibilités. Les documents et objets seront collectés les jours programmés et seront numérisés/photographiés a posteriori.

Site web : http://archivesdepartementales.puydedome.fr/

Partager cet article
Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 18:52
Tué à la guerre

DUMAZET Jean-Marie, né le 30 avril 1888, aux Barsses, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean dit Lucien et de Marie Philomène FOURNIER, cultivateurs aux Barsses. Marié à Saint-Priest, le 18 avril 1912, à Marie FAVIER.

Soldat. Matricule 1446 au recrutement de Riom. Incorporé, le 3 Août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Tué à l’ennemi, le 23 octobre 1914, sur le champ de bataille de Ménil-sur-Belvitte (88), secteur de Saint-Benoît-la-Chipotte.

L’acte a été transcrit à Saint-Priest-des-Champs, le 23 avril 1916.

Ils sont revenus

MAZERON Martin François, né le 17 novembre 1888, au Bladeix, commune de Saint-Priest-des-Champs. Décédé, le 26 décembre 1968, à Clermont-Ferrand. Fils de François, né vers 1849, et de Henriette PRACROS, née vers 1853, cultivateurs au Bladeix.

Soldat. Classe 1908. Matricule 1485 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 16 février 1915, au 16e Régiment d’Infanterie, passé au 13e R.I., le 22 février 1915, passé au 121e R.I., le 19 juin 1918, passé au 3e Régiment de Chasseurs à Cheval, le 25 janvier 1919.

Détaché, le 2 octobre 1917, en qualité de bûcheron, à la scierie de Saint-Gervais-d’Auvergne. Contre l’Allemagne, du 16 février 1915 au 2 octobre 1917.

FAURE Jean Léon, né le 5 août 1888, à Lascot, commune de Saint-Priest-des-Champs, charron. Fils de Jean, né vers 1862, et de Marie GILLET, née vers 1859, cultivateurs à Lascot.

Soldat. Classe 1908. Matricule 1459 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 23 mai 1917, au 36e Régiment d’Artillerie, passé au 2e R.A., le 12 septembre 1918.

Contre l’Allemagne, du 23 mai 1917 au 18 mai 1919.

GIRAUD Annet Michel Alphonse, né le 9 mai 1888, à Villemaine, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Pierre, né vers 1849, et de Marie MARTIN, née vers 1854, cultivateurs à Villemaine.

Soldat. Classe 1908. Matricule 1448 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au Bataillon de Chasseurs à Pied de Grenoble , passé au 158e R.I., le 25 décembre 1915, passé au 14e B.C.P., le 20 janvier 1916, passé au 11e B.C.P., le 9 mars 1917, passé au 13e E.T.E.M., le 17 novembre 1918.

Blessé, le 26 août 1914, à Ménil (Vosges), plaie au genou droit.

Contre l’Allemagne, du 3 août 1914 au 21 mars 1919.

FAURE Jean Léon, né le 5 août 1888, commune de Saint-Priest-des-Champs, charron. Fils de Jean et de Marie GILLET, cultivateurs.

Soldat. Classe 1908. Matricule 1459 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 23 mai 1917, au 36e Régiment d’Artillerie, passé au 2e R.A., le 12 septembre 1918.

Contre l’Allemagne, du 23 mai 1917 au 18 mai 1919.

PEROL Jean Philippe, né 5 mars 1888, à Lascot, commune de Saint-Priest-des-Champs. Décédé, le 10 septembre 1964, à Saint-Ours-les-Roches. Fils de Jean, né vers 1862, et de Marie AUBIGNAT, née vers 1867, cultivateurs à Lascot.

Soldat. Classe 1908. Matricule 1439 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 21 février 1915, au 53e Régiment d’Artillerie de Campagne, passé au 21e R.A., le 1er avril 1917, passé au 500e R.A., le 12 mars 1918.

Blessé, le 18 juin 1917, par éclat d’obus (Eventration).

Contre l’Allemagne, du 21 février 1915 au 9 mars 1919.

TIXIER Amable Félix, né le 2 avril 1888, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs, cordonnier. Décédé dans ses foyers le 31 Août 1917. Fils de Guillaume TIXIER, né vers 1860, et de Marie BERAUD, née vers 1864, cultivateurs à Perol.

Soldat. Classe 1908. Matricule 1443 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 17 août 1915, au 105e Régiment d’Infanterie.

Réformé, le 6 mai 1915.

TOURNAIRE Julien Joseph, né le 16 mai 1888, à Beaufessoux-le-Petit, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur. Décédé, le 28 janvier 1961, à Paris 10e. Fils naturel de Marie TOURNAIRE, veuve de Jean DESCOTEIX.

Soldat. Classe 1908. Matricule 1449 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 38e Régiment d’Infanterie, passé au 81e Régiment d’Artillerie Lourde, le 11 octobre 1918.

Blessé, le 27 août 1914, par éclat d’obus au-dessus du pli de l’aine gauche.

Contre l’Allemagne, du 3 août 1914 au 21 juillet 1919.

Pas de renseignements

BOUDOL Michel Claude, né le 24 mai 1888, à Perol, fils de Michel, né vers 1855, et Anne TARDIF, née vers 1856.

MAIGNOL Antoine François, né le 4 juin 1888, à la Barge, fils d’Amable, né vers 1836, et Maris Sophie Angéline JAMOT, née vers 1857

AUBIGNAT Pierre Arthème, né le 24 octobre 1888, au Cluzel chez Antoine BIDON, décédé le 21 octobre 1964 à Aigueperse, fils naturel d’Antoinette AUBIGNAT, née vers 1855, cuisinière à Paris.

Partager cet article
Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 09:58

Ils sont morts

 

ARBITRE François Clément, né le 9 avril 1887, aux Barsses, commune de Saint-Priest-des-Champs. Célibataire. Fils de Gilbert, né le 27 novembre 1859, Les Barsses, Saint-Priest, et de Marie BOURDUGE, née le 7 novembre 1861, Le Cluzel, Saint-Priest, mariés à Saint-Priest, le 23 novembre 1884, cultivateurs aux Barsses.

Soldat. Classe 1907. Matricule 1437 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 12e Bataillon de Chasseurs à Pied, passé au 62e B.C.A.

Disparu au combat de Denipaire (Vosges), le 26 août 1914.

Voir sa fiche

 

FAURE Eugène Jean, né le 3 février 1887 à Retailhat, commune de Saint-Priest-des-Champs. Célibataire et cultivateur. Fils de Jean, né le 16 novembre 1858, Retailhat, Saint-Priest, et de Michelle Marie PEROL, née le 29 juin 1866, Retailhat, Saint-Priest, mariés le 4 février 1886 à Saint-Priest, cultivateurs à Retailhat.

Soldat (Clairon). Classe 1907. Matricule 1418 au recrutement de Riom. Mobilisé le 15 février 1915 au 92e Régiment d’Infanterie, passé au 3e Régiment de Marche de Zouaves, 8e Compagnie, le 10 juin 1915.

Tué à l’ennemi, le 11 juillet 1916, à Barleux (Somme).

Voir sa fiche

 

Ils sont revenus

 

BASTERRE Jean, né le 9 août 1887, au bourg de Saint-Priest des Champs. Fils de Jean, né à Saint-Priest, Le Bourg, le 1er Janvier 1849, et de Marguerite Justine CHANUT, née à Saint-Priest, La Carte, le 29 juillet 1852, mariés à Saint-Priest, le 18 septembre 1880, cultivateurs au chef-lieu.

Soldat. Classe 1907. Médaille militaire, le 13 novembre 1931. Matricule 1453 au recrutement de Riom. Incorporé, le 2 août 1914, au 53e Régiment d’Artillerie de Campagne, passé au 48e R.A., le 1er avril 1918. Blessé, le 12 octobre 1916, à Belloy-en-Santerre, plaie face dorsale du pied gauche par éclat d’obus. Blessé, le 21 août 1917, dans la forêt de Hesse à Verdun, plaie bras droit par éclat d’obus.

Cité à l’ordre du Régiment, N° 240 du 1er Octobre 1916. 

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 8 mars 1919.

 

BOUDOL Jean Marie, né le 18 août 1887, à Lébeaupin, commune de Saint-Priest-des-Champs, menuisier. Fils de Guillaume, né à Saint-Priest, Lébeaupin, le 17 janvier 1863, et de Françoise PAILLOUX, née à Saint-Priest, Le Bladeix, le 1er octobre 1863, mariés à Saint-Priest le 16 juin 1887, cultivateurs à Lébeaupin.

Caporal. Classe 1907. Médaille militaire, le 8 juillet 1928. Médaille commémorative de la grande guerre. Matricule 1456 au recrutement de Riom. Incorporé, le 8 octobre 1908, au 105e Régiment d’Infanterie, nommé élève gendarme à la 15e Section de Gendarmerie, le 15 juin 1912, passé à la 5e Légion de Gendarmerie, le 1er janvier 1924.

Cité à l’ordre de la 15e Région, N° 111 du 1er juin 1919 : « A fait preuve de courage et d’énergie dans la poursuite d’un criminel de droit commun dont il a essuyé 2 fois le feu à 20 mètres de distance, avant de riposter et de le mettre définitivement hors d’état de nuire ».

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 23 octobre 1919.

 

LAMADON Jean Marie Alphonse, né le 3 mai 1887, La Sauvolle, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean, né à Saint-Priest, Bargheon, le 6 décembre 1856, et de Eugénie Justine Marie LECUYER, née à Saint-Priest, La Sauvolle, le 28 juillet 1863, mariés à Saint-Priest le 27 octobre 1881, cultivateurs à La Sauvolle.

Soldat. Classe 1907. Matricule 2084 au recrutement de Riom. Incorporé, le 17 février 1915, au 92e régiment d’Infanterie. Réformé n° 2, le 6 septembre 1915. Contre l’Allemagne, du 17 février 1915 au 6 septembre 1915.

 

PEROL Jean Marie Guillaume Annet, né le 5 avril 1887, Laval, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Espinasse, le 6 juin 1931, avec Marie Louise Irène BLANCHON. Fils de Gervais, né à Saint-Priest, Moulin de Lacost, le 12 août 1861, et de Marie MEUNIER, née à Saint-Priest, Laval, le 31 janvier 1868, mariés à Saint-Priest le 17 mai 1886, cultivateurs à Laval.

Soldat. Classe 1907. Croix de guerre, Médaille militaire, le 27 juillet 1930. Matricule 1436 au recrutement de Riom. Incorporé, le 3 août 1914, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale, passé au 6e R.I.C., le 18 novembre 1915, passé au 2e Régiment d’Artillerie Coloniale, le 24 mars 1916, passé au 183e R.A.Col., le 16 avril 1919. Blessé, le 18 août 1915, par éclat d’obus à l’oreille gauche avec perforation du tympan. Intoxiqué, le 1er mars 1918, à Prosnes (chemin des Dames).

Cité à l’ordre du Régiment, N° 27 du 23 décembre 1918 : « Blessé grièvement dans l’infanterie le 18 août 1915, versé dans l’artillerie a toujours fait preuve de courage et de sang-froid ; s’est particulièrement distingué dans les journées du 1er mars 1918 et 10 juillet 1918 en assurant le service de rapière alors que sa batterie était soumise à un violent bombardement ».

Contre l’Allemagne, du 3 août 1914 au 11 juillet 1919.

 

PEROL Pierre Eugène, né le 23 mars 1887, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs. Décédé à Saint-Priest le 17 Décembre 1928. Fils de Jean, né à Saint-Priest, Perol, le 13 octobre 1863, et de Marie Clotilde GILLET, née à Saint-Priest, Perol, le 29 janvier 1847, cultivateurs à Perol.

Soldat. Classe 1907. Matricule 1432 au recrutement de Riom. Incorporé, le 17 février 1915, au 4e Régiment du Génie.

Contre l’Allemagne, du 17 février 1915 au 31 mars 1919.

 

 

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 15:02

Ils ont participé, avec le ou les régiments auxquels ils appartenaient, à la guerre de 14-18.

Vu leur âge, ils étaient souvent mobilisés dans les régiments de réserve des territoriaux. Ils n'ont certainement jamais vu le front, mais ont tout fait de "l'intérieur" pour le nécessaire de ceux qui se battaient. Ils ont été rapidement détachés pour reprendre l'agriculture qui manquait de main-d'oeuvre. A 42 ans, ils méritent une page.

 

Nouveautés : Liens avec les registres des matricules, en cliquant sur le matricule. 

 

BERAUD Jean Richard, né le 2 avril 1872, à Lasciouve, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Marien et de Marie POUMEROL, cultivateurs à Lasciouve.

Soldat. Matricule 1797 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 15 janvier 1915, au Groupe Territorial du 53e Régiment d’Artillerie, passé au 13e E.T.E.M., le 30 janvier 1916.

Contre l’Allemagne, du 15 janvier 1915 au 1er février 1919.

 

BOUCHET François, né le 6 septembre 1872, à La Chomette, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Michel et de Marguerite PEROL, cultivateurs à La Chomette.

Soldat. Matricule 1790 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 30 décembre 1915, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 98e R.I.T., le 14 février 1918.

Détaché au titre de l’usine BARSSE et CHANUT à Saint-Priest-des-Champs, le 19 février 1917.

Contre l’Allemagne, du 30 décembre 1915 au 11 février 1917.

 

BOURDUGE Jean, né le 15 avril 1872, à La Barge, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 20 janvier 1898, avec Françoise Philomène BERAUD. Fils de Antoine et de Marie LAMADON, cultivateurs à La Barge.

Soldat. Matricule 1729 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 14 octobre 1914, au 97e Régiment d’Artillerie Territoriale, passé au 101e R.I.T., le 31 octobre 1914, passé au 5e Régiment du Génie, le 13 avril 1917.

Contre l’Allemagne, du 14 octobre 1914 au 14 janvier 1919.

 

CHANUT Annet, né le 12 février 1872, à Ragheade, commune de Saint-Priest-des-Champs, employé de bureau. Fils de Antoine, boulanger, et de Anne TAYTARD, domiciliés au Bourg.

Soldat. Matricule 1751 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 30 décembre 1914, à la 13e Section d’Infirmiers Militaires. Réformé, le 25 janvier 1915.

Contre l’Allemagne, du 30 décembre 1914 au 25 janvier 1915.

 

CHANUT Jean Jules, né le 2 avril 1872, à La Carte, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Antoine et de Françoise PARRET, cultivateurs à La Carte.

Soldat. Matricule 1788 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 14 octobre 1914, au 97e Régiment d’Artillerie Territoriale, passé au 101e R.I.T., le 31 octobre 1914, passé au 6e Régiment du Génie, le 18 juillet 1916.

Contre l’Allemagne, du 14 octobre 1914 au 2 janvier 1919.

 

DESPARAIN Marien, né le 14 février 1872, à Villemaine, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Amable et de Marguerite CHEFDEVILLE, cultivateurs à Villemaine.

Soldat. Matricule 1736 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 30 décembre 1915, au 13e Escadron du Train et des Equipages Militaires, passé au 53e Régiment d’Artillerie, le 10 décembre 1917.

Détaché au titre d’agriculteur (Catégorie A), le 23 mai 1917.

Contre l’Allemagne, du 30 décembre 1915 au 22 mai 1917.

 

FOURNON Hippolyte, né le 16 octobre 1872, au Bladeix, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean et de Marie MAZERON, cultivateurs au Bladeix.

Soldat. Matricule 1779 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 6 mars 1915, au 97e Régiment d’Artillerie Territoriale, passé au 57e R.I.T., le 18 mars 1915, passé au 61e R.I.T., le 31 mars 1915, passé au 132e R.I.T., le 12 janvier 1917, passé au 119e R.I.T., le 8 novembre 1917. Contre l’Allemagne, du 6 mars 1915 au 1er janvier 1919.

 

LELION Joseph, né le 14 avril 1872, à Villemaine, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de François et de Marie GILLET, cultivateurs à Villemaine.

Soldat. Matricule 1805 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 30 décembre 1915, au 53e Régiment d’Artillerie.

Détaché au titre d’agriculteur (Catégorie A), le 18 mai 1917.

Contre l’Allemagne, du 30 décembre 1915 au 17 mai 1917.

 

MASSON Gervais, né le 29 juillet 1872, à Lamazière, commune de Saint-Priest-des-Champs, voiturier. Marié à Tarare (Rhône), le 6 janvier 1898, avec Francine DUCHET. Fils de Jean et de Marie MASSON, cultivateurs à Lamazière.

Soldat. Matricule 1771 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 14 octobre 1914, au 97e Régiment d’Artillerie Territoriale, passé au 101e R.I.T., le 31 octobre 1914, passé au 91e R.I., le 19 mars 1916, passé au 1er Régiment de Zouaves, le 1er juillet 1917.

Renvoyé dans ses foyers, le 12 décembre 1917, comme père de 6 enfants.

Contre l’Allemagne, du 14 octobre 1914 au 15 mai 1916.

 

POUGHON Jean Gabriel, né le 15 octobre 1872, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs, charron. Fils de François et de Marie POUGHON, cultivateurs à Perol.

Soldat. Matricule 1730 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 9 décembre 1914, au 1er Groupe Territorial du 16e Régiment d’Artillerie, passé au 10e Régiment d’Artillerie à Pied, le 7 mars 1915, passé au 11e R.A.P., le 1er septembre 1917, passé au 36e R.A., le 10 novembre 1918. Contre l’Allemagne, du 9 décembre 1914 au 5 mai 1919.

 

POUMEROL Jean Marie, né le 15 juillet 1872, aux Barsses, commune de Saint-Priest-des-Champs, menuisier. Fils de François, menuisier, et de Marie GRAND, domiciliés aux Barsses.

Soldat. Matricule 1754 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 14 octobre 1914, au 97e Régiment d’Artillerie Territoriale, passé au 98e R.I.T., le 11 novembre 1914, passé au 104e R.I.T., le 1er juillet 1917, passé au 102e R.I.T, le 10 novembre 1917.

Détaché au titre de la maison FRAGNY à Decize, le 10 février 1916, passé à la maison MONTET, le Coteau (42), le 18 octobre 1916.

Détaché au titre d’agriculteur (A), le 6 septembre 1917.

Contre l’Allemagne, du 14 octobre 1914 au 9 février 1916.

 

ROUCHON Michel, né le 3 septembre 1872, à Gandichoux, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Gilbert et de Françoise DENIS, cultivateurs à Gandichoux..

Soldat. Matricule 1813 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 14 octobre 1914, au 97e Régiment d’Artillerie Territoriale, passé au 101e R.I.T., le 31 octobre 1914.

Mis en sursis d’appel, du 28 août 1917 au 31 octobre 1917, pour battage à Saint-Priest.

Passé au 107e R.I.T., le 9 octobre 1917.

Mis en sursis d’appel, du 21 juillet 1918 au 21 octobre 1918, pour battage chez M. LAGAY, à Saint-Gervais.

Contre l’Allemagne, du 14 octobre 1914 au 27 août 1917, du 1er novembre 1917 au 20 juillet 1918 et du 22 octobre 1918 au 31 décembre 1918.

 

Dernières infos:

  

AUBIGNAT Jacques, né le 1er juillet 1872, à Lacost, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils d’Etienne et de Marie PEROL, cultivateurs à Lacost.

Matricule 1737 au recrutement de Riom. Réformé.

 

FAVIER Antoine, né le 3 décembre 1872, à Buffevent, commune de Saint-Priest-des-Champs. Décédé le 24 juin 1894. Fils de Mathieu, meunier,  et de Marie BERTHIN, domiciliés à Buffevent.

Matricule 1731 au recrutement de Riom.

 

PEROL Charles, né le 20 octobre 1872, au Bourg de Saint-Priest-des-Champs. Décédé le 9 octobre 1898. Fils de Jacques, aubergiste, et d’Antonine DUFAL, domiciliés au Bourg.

Matricule 1806 au recrutement de Riom. Non mobilisable.

 

PETIT Denis Félix, né le 21 mars 1872, à Beaufessoux-le-Grand, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Joseph et de Marie GERAUD, cultivateurs à Beaufessoux-le-Grand.

Matricule 1740 au recrutement de Riom.

 

PETIT Jean Baptiste Vincent, né le 20 mai 1872, à Beaufessoux-le-Grand, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Georges et de Suzanne JOUHET, cultivateurs à Beaufessoux-le-Grand.

En dehors du Puy-de-Dôme.

 

PORTE Maurice Paul, né le 25 mai 1872, au bourg de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Marien, instituteur public, et de Marie POURRADIER, domiciliés au Bourg.

Matricule 869 au recrutement de Clermont-Ferrand.

 

TEILHAC Arnaud Michel René Léopold, né le 1er mars 1872, au bourg de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Pierre François Ernest, percepteur, et de Marie Clotilde DEPOUX, domiciliés au Bourg.

Décédé ou en dehors du département du Puy-de-Dôme. 

 


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Les Barsse de la Creuse
    1-Avant-propos Au cours de recherches dans les registres de l’état-civil de la commune d’Évaux-les-Bains, je suis tombe par hasard sur une famille Barsse. Le patronyme n’étant pas du tout courant dans cette partie de la Creuse, on en trouve à Charron,...
  • Partis en Saône-et-Loire
    Ce ne sont certainement pas les seuls. La liste se complétera au fil des découvertes. La Chapelle-de-Guinchay Annet BARGE, fils de Jean BARGE et de Marie ARBITRE, cultivateurs demeurant au village du Cluzel. Maçon à La Chapelle-de-Guinchay, né le 16 mai...
  • Charles Michel ROUCHON
    Né le 5 février 1903 à Saint-Priest-des-Champs (Puy-de-Dôme), mort le 20 septembre 1985 à La Verrière (Yvelines) ; instituteur dans le Puy-de-Dôme ; militant du SNI ; maire socialiste de Fernoël (Puy-de-Dôme). Fils de Jean ROUCHON, cultivateur demeurant...
  • Jean PETIT, un maire, une généalogie
    Maçon en 1863 ; Cultivateur en 1872 ; Aubergiste en 1873 ; Propriétaire et aubergiste au bourg de Saint-Priest-des-Champs en 1877. Élu pour son premier mandat de Conseiller municipal, le 23 Janvier 1881, au deuxième tour du scrutin, avec 137 voix ; Maire...
  • Inhumations 1628 - 1633
    Vue 66 Anthonia DARD, inhumée le 23 juin 1628, femme à Pierre PEROL dit Dufourd, du village de Lamazière. Vue 67 Anthonia DELAQUARTE, inhumée dans l’église le 25 juin 1628, femme à Jehan SIMON de ce bourg de Saint-Priest. Vue 67 Jacques N., métayer au...
  • Les galibots
    Sans commentaire ! Souvent au pays des gueules noires les enfants faisaient comme leurs pères et descendaient au fond de la mine , la vie souvent était difficile ,avant...
  • Relevés baptêmes (Article 11) + Synthèse patronyme PEROL
    Archives Départementales : Cote 6 E 408-1 Années 1577 à 1747 Naissances du 22 mars 1654 au 7 juin 1654 Vue 194 Antoine MARCHEIX et Françoise MARCHANT, du village de Laval, dont : Mathieu, né le 22 et baptisé le 24 mars 1654 à Saint-Priest-des-Champs [1]...
  • Photos J.S.S.P.
    Photos de la collection de Jean-Louis FAURE aimablement prêtées par Marcelle sa maman. Vous pouvez me transmettre les noms !
  • Relevés baptêmes (Article 10)
    Archives Départementales : Cote 6 E 408-1 Années 1577 à 1747 Naissances du 5 vril 1640 au 19 mars 1654 Vue 180; Anthoine QUARTON et Michelle AMBLARD, du village de Retailhat, dont : Gilbert, né le 5 et baptisé le 6 avril 1640 à Saint-Priest-des-Champs...
  • La stévia : L'herbe sucrée
    Une petite parenthèse pour ceux qui veulent consommer autrement! À chaque plante médicinale son lot d’appropriations, d’interdictions, de brevets, d’extraction moléculaire et autres joyeusetés… La Stévia, la fameuse herbe sucrée, n’échappe malheureusement...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">