Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 21:49

1539 : Ordonnance de Villers-Cotterêts. Obligation est faite aux curés du Royaume de tenir un regitre des baptêmes, mariages et sépultures.

(d')Abboville : voir D'Aboville

acte : écrit rédigé par un officier commis à cet effet par l'autorité juridique compétente pour constater un fait (événement, convention)

acte notarié : acte rédigé par un notaire pour constater officiellement une convention intervenue entre des particuliers

acte sous seing privé : acte rédigé pour constater une convention intervenue entre des particuliers et signé par les parties et leurs témoins sans l'intervention d'un notaire

adoption : acte juridique établissant entre deux personnes (l'adoptant et l'adopté) des relations de droit analogues à celles qui résultent de la filiation biologique

adultérin (enfant): né d'un rapport extra-conjugal, d'un adultère. L'expression a disparu du Code Civil et est remplacée par "enfant naturel".

affin : apparenté par alliance

âge : temps écoulé entre la naissance d'une personne et un moment quelconque de sa vie. L'âge calculé est déterminé par la différence entre la date de la mention et la date de naissance. L'âge déclaré est l'âge affirmé par le probant ou par un témoin et formulé au moins en années, sinon en mois et en jours. L'âge présumé est l'intervalle de naissance déduit d'une déclaration de majorité ou de minorité ou de la nature de l'événement rapporté par le document

agnat : descendant(e) par ligne masculine, en pratique, les agnats portent tous le patronyme de l'ancêtre commun

agnatique : synonyme de patronymique. La ligne agnatique regroupe tous les pères et fils porteurs du même nom, le nom patronymique. Voir cognatique.

aïeul/Aïeule : grand-père/grand-mère (pl : aïeuls/aïeules). Bisaïeul, trisaïeul. Et encore moins utilisé : quadriaïeul quintaïeul sextaïeul septaïeul octaïeul

aïeux : ensemble des ancêtres (ne s'emploie qu'au pluriel)

aîné : le premier enfant né d'un couple. Dans le cas de jumeaux, la coutume reconnaît pour ainé l'enfant né en second.

alliance : lien de parenté existant entre l'époux ou l'épouse et les apparentés consanguins de son conjoint

ancêtre : personne dont est issu quelqu'un

annotation marginale : inscription, en marge de l'acte de baptême, de la date et de l'endroit de la au baptême confirmation, du mariage, du sous-diaconat ou de la profession religieuse du baptisé

anthroponymie : Partie de l'onomastique qui étudie les noms de personnes

apparenté : qui est parent par alliance, par mariage.

arbre généalogique : représentation graphique d'une généalogie.

archives : ensemble des documents, quels que soient leur date, leur forme et leur support matériel, produits ou reçus par toute personne physique ou morale, et par tout service ou organisme public ou privé, dans l'exercice de leur activité. Il existe des Archives communales, Archives départementales, Archives diocésaines, Archives hospitalières, Archives nationales, Archives notariales etc ...

armoiries : ensembles symboliques autrefois figures sur les boucliers ou écus pour distinguer les personnes, les familles, les communautés, etc.

ascendance : ensemble des personnes dont est issu quelqu'un

auteur : en généalogie ce terme désigne l'ancêtre commun à plusieurs branches.

bailliage : juridiction d'un bailly, fonctionnaire royal sous l'ancien régime.

Ban : proclamation. Annonces pendant trois dimanches successifs (et affichage) de la célébration d'un mariage (histoire : droit royal de commander, de contraindre ou de punir).

Beau-fils : époux de la fille ; fils issu d'un autre mariage de l'époux ou de l'épouse

Beau-frère : époux de la sœur, ou frère du conjoint, ou époux de la sœur du conjoint

Beau-père : autre époux de la mère; père de l'époux ou de l'épouse

Belle-fille : épouse du fils; fille issue d'un autre mariage de l'époux ou de l'épouse

Belle-mère : autre épouse du père ; mère de l'époux ou de l'épouse

Belle-sœur : épouse du frère, ou sœur du conjoint, ou épouse du frère du conjoint

benjamin : dernier né des enfants.

bigamie : état d'un homme uni à deux femmes en même temps ou d'une femme unie à deux hommes en même temps

bisaïeul/Bisaïeule : Père, mère des aïeuls c'est-à-dire arrière-grand-père et arrière-grand-mère. Bisaïeux : arrière-grands-parents.

blason : ensemble des signes et emblèmes qui composent l'écu d'une famille

BMS : actes de baptême, mariage et sépulture.

branche Fragment d'une filiation générale issue d'une même souche. Il y a autant de branches dans une famille qu'il y a de personnes ayant une postérité mâle.

bru : épouse du fils

brassier : paysan qui n'avait, pour travailler ses terres, que la force de ses bras. (le laboureur disposait d'un attelage). Il ne possède pratiquement pas de terre et loue ses services auprès de plus riches que lui.

cadastre : registre public contenant la liste détaillée des propriétés et de leurs propriétaires en vue de leur imposition. Date de Napoléon 1er dans sa conception moderne. Archives départementales série P.

cadet : Le deuxième enfant d'un couple

cadette (branche) : quand le cadet meurt sans postérité, même à un age avancé, on appelle cadette, la branche issue de son frère puiné (voir ce mot) le plus proche.

calculs de degré de parenté : voir degré.

calendrier : système de division du temps

cartulaire : recueil de chartes, contient la transcription des archives d'un établissement religieux, voir d'une ville ou d'une famille, confectionné afin d'éviter de manipuler les originaux.

célibataire : état matrimonial d'une personne qui n'a jamais été mariée

charte : Il s'agit d'un acte concédant des franchises, des privilèges, des titres de propriété ou de vente. Pour les familles, les chartes permettent d'apporter la preuve de leurs privilèges et droits sur un bien ou un titre. Archives départementales, séries E, F et J.

chartrier : recueil de chartres et aussi désigne le lieu où l'on conservait les chartes du royaume ou d'une abbaye.

cognat : descendant par ligne féminine.

  • D'après le Traité de Généalogie de René JETTE :
    "Cognat : Descendant d'une même souche en ligne autre que masculine"
    "Cognation : Parenté par les femmes ; parenté par consanguinité, par les hommes ou par les femmes "
    "Ascendance cognatique : Ascendance unilinéaire où alternent les ascendants masculins et féminins. Elle relie un "probant" à un ascendant choisi à l'avance."
  • D'après le GDEL :
    "Cognat : Lien par les femmes"
    "Cognatique : Mode de filiation non unilinéaire par les hommes ou par les femmes"
  • D'après le Robert :
    "Cognat : Parent par les femmes"
    "Cognation : Parenté naturelle sans distinction de ligne paternelle ou maternelle."

cognatique : se dit d'une généalogie descendante ne comportant pas les individus appartenant à la descendance agnatique.

collatéral : descendant d'un ancêtre commun , mais par une autre branche (ex : frère, oncle, nièce, cousin...).

commère : marraine.
compère : parrain.

compoix : ancêtre du cadastre.

comté : ancien découpage du territoire du Québec à des fins électorales et censitaires

consanguin Qui est parent par le père et par extension les personnes ayant un ascendant commun. Voir "Utérin"

Contrat de mariage : convention par laquelle les futurs époux déterminent leur régime matrimonial

Copie intégrale d'un acte : doit indiquer toutes les mentions figurant dans l'acte original, y compris nom et adresse du notaire en cas de contrat (sur un acte de mariage), et mentions marginales.

Cote : code alphanumérique d'identification d'un document archivé

Cousins germains : enfants de deux frères ou sœurs.

Cousin issu de germains : Personne ayant un arrière-grand-père commun ou une arrière-grand-mère. Appelés aussi "petits cousins" ou "sous-germains".

Critique des sources : ensemble des règles de procédure permettant de déterminer l'admissibilité d'une source au statut de document

Cujus : voir "de cujus"

Curateur : personne, en principe de la famille, chargée de la protection des intérêts matériels d'un mineur orphelin, ou nommé en cas d'absence du père ou de succession vacante.

date Ca. : aux environs de ... . Indique une date approximative.

d'Aboville : système de numérotation utilisé pour une généalogie descendante. (autres méthodes Pélissier, Dujardin, Tabuteau, Ponroy, Demonferrand, Dupaquier...). Principe : l'ancêtre de départ porte le numéro 1, son ainé le N° 1.1, son cadet 1.2 etc … Le premier enfant de l'ainée est le 1.1.1 et le premier du cadet le 1.2.1 etc …

de cujus : désigne l'individu dont on recherche les ancêtres. Syn. de "probant". premiers mots de la locution juridique latine " de cujus successione agitur ", celui ou celle dont la succession est en cause, en généalogie, celui ou celle à partir du ou de laquelle on commence la recherche

degré : synonyme de génération en droit civil. Différence de génération qui sépare des parents consanguins ou par alliance. On dit cousin au 2ème et 3ème degré par exemple. il y a deux sortes de degrés civils et canoniques.

délais de communication : voir Loi des 100 ans

dénombrement recensement

dépôt : lieu d'archivage. Archives déposées.

descendance agnatique : descendance rassemblant tous les descendants issus du probant par les mâles.
Descendance utérine : descendance rassemblant tous les descendants issus du probant par les femmes.
Descendance utile : descendance n'énumérant que les descendants ayant laissé une postérité

devise : phrase inscrite dans les armoiries. Exprime un idéal, un but, une règle de conduite

dispense de bans: voir "Ban"

dispense de consanguinité : accord donné par un évêque pour un mariage entre cousins. En droit canon, on compte le nombre de degrés qui séparent de l'ancêtre commun. Une dispense du 4e degré veut dire que les époux avaient des arrières-arrières grands-parents communs. On trouve également des dispenses du 3e au 2e degré ou du 4e au 3e degré. Les dispenses du deuxième degré étaient accordées par le Pape, les autres par les évêques.

dispense de parenté au mariage : levée de l'empêchement de parenté par autorisation spéciale de l'autorité compétente

dixièmes :impôt royal crééen 1710

domicile : lieu ordinaire d'habitation d'une personne

donation entre vifs : contrat par lequel une personne se dépouille irrévocablement d'une chose (le donateur) en faveur d'une autre qui l'accepte (le donataire)

Édit d'Henri Deux édit datant de 1556 obligeant les mères célibataires et les veuves à déclarer leur grossesse, ces déclarations forment les cahiers de grossesse, conservés aux Archives départementales en série B

empêchement de parenté au mariage : interdiction du mariage en raison d'une parenté entre les conjoints éventuels jugée trop proche pu la loi

enfant naturel : né de personnes non mariées (et dont souvent la mère seule est connue)
enfant légitime : voir légitime
enfant reconnu : un des parents reconnaît être l'auteur (ou enfant reconnu par le père et parfois par la mère, quand il est naturel ou adultérin)
enfant légitimé : le mariage valide la paternité voire la maternité (n'implique pas toujours la vrai paternité)
enfant trouvé : sans filiation connue et trouvé. Enfant dont on ne sait rien qui a été trouvé, soit dans une église ou un "tour" de couvent ou n'importe où (généralement enfant abandonné)
enfant adultérin : voir adultérin
enfant mort-né : mort à la naissance ou avant la naissance, pas toujours déclaré (sous l'ancien régime), on déclare rarement le sexe et bien entendu n'a pas de prénom.

endogamie : situation où les mariages se font exclusivement ou surtout entre les membres d'un même groupe (familial, social, ethnique, ...)

État civil ensemble des actes de naissance, mariage et décès (N.M.D.) depuis 1792, date à laquelle cette tâche fut laïcisée (mais aussi : condition d'une personne dans la société civile).

événement d'état civil : événement qui est à l'origine de l'état civil d'une personne: la naissance, le mariage, le décès, l'adoption, le divorce, ...

exogamie : situation où les mariages se font exclusivement ou surtout avec des personnes extérieures au groupe d'appartenance

extrait d'acte : reproduction textuelle et partielle d'une source

feu : ménage, foyer, famille. Ensemble des personnes vivant autrefois autour du même feu.

filiation : lien de parenté unissant deux personnes dont l'une a été procréée par l'autre

filleul(e) : baptisé(e), par rapport à son parrain ou à sa marraine

GEDCOM : Genealogical Data Communication. Format normalisé de fichier de données facilitant le passage d'un logiciel de généalogie à l'autre.

gendre : époux de la fille

généalogie : Discipline qui a pour objet la connaissance de la parenté existant entre les individus ou dénombrement des ancêtres de quelqu'un ou science qui recherche l'origine et la filiation des familles ( de génos - race - ou généa - origine - et logos - science -)

généalogie ascendante : recherche des ancêtres d'une personne.

généalogie descendante : recensement des descendants d'un individu précis (généralement un ancêtre). (dans ce cas et contrairement à la généalogie ascendante : il est impossible de prévoir le nombre de descendants)

généalogiste : celui qui établit des généalogies. On parle de généalogistes professionnels et de généalogistes amateurs.

génération : désigne les personnes qui ont un même degré de filiation par rapport à un ancêtre commun. Désigne également l'intervalle (le nombre de rang) qui sépare deux individus (environ 25/30 ans en moyenne entre deux générations).

génétique : science des caractères héréditaires d'un individu liés aux gènes

germain : à l'origine, désigne les enfants nés des mêmes père et mère (frères germains, opposés à utérins et à consanguin). Puis, qualifie couramment les cousins qui ont au moins un aïeul en commun (cousins germains).

héraldique : Science des blasons et armoiries.

hérédité : transmission des caractères d'un être à sa descendance

héritier : celui qui reçoit un bien ou un titre par succession

historiographe : celui qui écrit l'histoire de son temps ou de sa région, ou de ses contemporains

homonymie : identité de la désignation de personnes différentes

immigration : migration d'une personne depuis l'extérieur vers une circonscription administrative donnée

implexe : rapport entre le nombre réel et le nombre théorique d'ancêtres, généralement inférieur à 1 à cause des mariages entre branches d'un même arbre ascendant.

inceste : union de personnes apparentées à un degré entraînant la prohibition juridique du mariage et conclue sans dispense de parenté au mariage

information :
information absente : absence de renseignement en rapport avec le fait à prouver
information adéquate : information à la fois crédible et précise
information explicite : énoncé du fait à prouver lui-même
information implicite : énoncé d'un fait autre que le fait à prouver, mais où le fait énoncé permet de déduire sans ambiguïté le fait à prouver
information imprécise : énoncé d'un fait autre que le fait à prouver et où le fait énoncé ne permet pas de déduire sans ambiguïté le fait à prouver
information inadéquate : information qui présente un défaut de crédibilité ou de précision
information précise : énoncé sans équivoque du fait à prouver

insinuation enregistrement des actes sous l'Ancien Régime.

intestat qui n'a pas fait de testament.

inventaire après décés : liste des biens d'un défunt en vue de sa succession.

légitime : se dit d'un enfant né de parents mariés officiellement.

liasse : ensemble de document archivés ensemble.

lieu : portion déterminée d'un territoire,
lieu approximatif : lieu d'événement vraisemblable et déterminé au moyen de l'information présente dans des documents autres qu'un document de preuve par le fait,
lieu d'enregistrement : la plus petite subdivision territoriale pour laquelle l'autorité compétente a désigné un rédacteur d'acte,
lieu d'événement : lieu où est survenu l'événement auquel la personne a été associée,
lieu de résidence : lieu ordinaire d'habitation d'une personne,
lieu de survenance : voir lieu d'événement,
lieu-dit : lieu nommé par la coutume locale, mais non reconnu par l'autorité, compétente,
lieu précis : lieu correspondant à la plus petite subdivision administrative,
lieu présumé : lieu approximatif traité comme auxiliaire d'enquête

lignage : ensemble des personnes issues en ligne directe d'une même souche.

ligne directe : lignée verticale entre différentes générations, fils, père, grand-père, arrière grand-père...

ligne collatérale : frères et soeurs et leurs ascendants ou descendants.

liste éclair : liste de patronymes étudiée par un généalogiste (généralement avec dates et lieux)

livret de famille : institué en 1877, c'est à partir de ce moment que les variations d'écritures des patronymes ont disparues, les déclarants produisant une pièce écrite.

maisons : il s'agit de la descendance, de la lignée d'une famille noble.

manuscrit : texte écrit à la main et dont il n'existe qu'un seul exemplaire

marraine : femme qui tient un enfant au baptême

marâtre : autre épouse du père

mentions marginales : report du résumé d'un acte en marge d'un autre acte

métayer : locataire d'une exploitation dont le loyer consiste en une part de la récolte.

microfilms

minutes notariales originaux des actes rédigés par les notaires, conservés à l'étude ou transmis aux archives départementales, on peut y trouver : contrats de mariage, testaments, partages, donations entre vifs, reconnaissance d'enfants natureks, tutelles, actes de notoriété, actes de ventes, etc...Le dépôt des minutes de plus de 100 ans est obligatoire depuis 1979 (sérieE) mais n'est pas encore achevé, consulter le fichier des notaires aux archives départementales, pour déterminer l'étude ayant succédé à l'étude originale, et consulter les services des Archives pour savoir si les minutes ont fait l'objet d'un dépôt ou non.

minutier : ensemble des minutes des actes notariés rédigés par un même notaire

monographie : étude d'un sujet précis : personnage, régio, événement historique

mormons : appellation courante pour "Eglise des Saints des Derniers Jours". Propose à ses fidèles le baptême a posteriori de leurs ancêtres, d'où l'importance fondamentale de la généalogie pour les Mormons. Ils microfilment les archives dans le monde entier.

naturel : se dit d'un enfant né de parents non mariés ensemble.

neveu (nièce) à la mode de Bretagne : fils(fille) du cousin germain ou de la cousine germaine

NMD : Naissances, Mariages, Décès. Actes de l'état-civil, depuis 1792.

nobiliaire : catalogue de familles nobles.

noblesse :

norme gedcom : voir GEDCOM

notaire : officier public établi pour recevoir des actes et contrats, personne chargée par l'état de la rédaction, de l'authentification et de la conservation des conventions conclues entre des particuliers

ondoiement : baptême effectué en l'absence d'un prêtre. (l'ondoiement est autorisé toutes les fois qu'un enfant est en danger de mort. Si le danger presse, toute personne, catholique ou non, peut ondoyer, c'est-à-dire verser de l'eau sur le haut du front et dire "je te baptise au nom du père, du Fils et du Saint Esprit". Les cérémonies dites accessoires viennent compléter ensuite le plus tôt possible l'ondoiement si l'enfant survit.)

onomastique : Étude, science des noms propres (et spécialement des noms de personnes). Voir Anthroponymie.

paléographie : Science consacrée à l'étude des écritures anciennes

parenté : relation entre des personnes déterminée, soit par des lois biologiques soit par des règles sociales ou juridiques ; relation existant entre le probant et la personne qui lui est apparentée ; ensemble des apparentés

parentèle : ensemble des personnes auxquels le probant reconnaît le statut d'apparenté

patronyme : nom de famille, commun aux descendants d'une famille. Son utilisation date du 13°-14°siècle

petit cousin : cousin autre que cousin germain

pièce d'archives : plus petite unité archivistique indivisible ; elle peut être constituée d'une ou de plusieurs feuilles (un contrat de mariage, une lettre, etc.), d'un cahier, d'un registre.

prénom : partie du nom de personne servant à distinguer les personnes d'une même lignée agnatique

probant : celui qui fait sa généalogie ascendante. Autrefois, il s'agissait d'une personne devant donner des preuves de noblesse. Les généalogistes utilisent de préférence le terme "De cujus".

proverbe du généalogiste : "un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle"

puîné : tout enfant né après l'aîné, à l'exception du benjamin. Voir ainé, cadet et benjamin.

quartier : Ne s'emploie que pour la noblesse. Synonyme d'ancêtre. Ensemble des ancêtres composant une même génération avec une conotation de fierté sur l'origine noble de ces ancêtres.

recensement : dénombrement ordonné par l'État de la population résidant sur son territoire à une date précise

registres paroissiaux : ensemble des actes de baptême, mariage et sépulture (B.M.S.) jusqu'en 1792. Appelés aussi "registres de catholicité" car il ne concernent que les adeptes de la religion catholique. Il est rare d'en rencontrer datant d'avant 1600 car l'exemplaire unique des époques antérieures a dû traverser l'histoire en évitant les rongeurs, les insectes, les incendies, les pillages, l'humidité et surtout l'indifférence. Ils contiennent les actes de baptêmes, mariages et sépultures d'où l'abréviation de BMS. Ils étaient rédigés par les prêtres au niveau de chaque paroisse.

remué de germain : Cette expression signifie "cousin issu de germain"

régime matrimonial : ensemble des règles gouvernant les intérêts pécuniaires des époux

registre d’État Civil : registre tenu par un officier civil et servant à l'enregistrement de la naissance, du mariage et du décès des citoyens

représentation circulaire / horizontale/ verticale : arbre généalogique ayant des formes spécifiques

rôle : liste des contribuables.

série : subdivision de classement identifié par une lettre. Ensemble d'archives déterminé de manière conventionnelle soit d'après la matière (ex : série O consacrée à l'administration communale), soit d'après la période (ex: série L consacrée à l'ensemble des fonds administratifs et judiciaires du département pendant la période révolutionnaire), soit d'après la provenance.

sigillographie : Science consacrée aux sceaux.

souche : personne qui a donné naissance à une lignée ou, parfois, lieu d'origine d'une lignée.

Sosa : terme usuel pour Soza-Stradonitz (voir ce mot)

Soza - Stradonitz : système de numérotation utilisé pour une généalogie ascendante (la plus utilisée). Attribue à chaque ascendant un numéro : Vous portez le n°1, votre père porte le n°2, votre mère le n°3, votre grand-père paternel porte le n°4, votre grand-mère paternelle porte le n°5 etc. Ainsi l'homme a toujours un numéro pair et la femme un numéro impair (n° de l'époux + 1). Le n° du père représente 2 fois celui de son enfant et celui de la mère 2 fois + 1 celui de son enfant.

source : unité matérielle distincte (par la date, par le lieu, par l'auteur,…) renfermant un renseignement

tables : terme courant pour Tables décennales

tables décennales :

témoignages : témoignages, souvenirs, entretiens. On ne prendra jamais assez de notes, elles ne seront jamais trop précises. Une photo avec un personnage non identifiable n'a plus de valeur. N'attendez pas que la grand-mère soit malvoyante pour lui demander de nommer les individus d'une photo.

proverbe généalogique : "un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle". Exprime le fait que la première règle du généalogiste est d'interroger les personnes âgées.

toponymie : Science recherchant l'origine des noms de lieux

transcription :

trisaïeux arrière-grands-parents

utérin se dit d'enfants nés de la même mère et de pères différents. Ex: frère utérin. Voir germain et consanguin

Repost 0
Published by jacot63 - dans Généalogie
commenter cet article
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 23:52

Voici un très beau travail sur le patronyme SABY réalisé par Claude-Alain SABY.

Après avoir ouvert le lien, deux possibilités pour vous :

Téléchargement des tomes ou Lecture

Cette étude est composée de 4 tomes:

  1. Monographie du patronyme
  2. Devoirs de mémoires
  3. Signatures
  4. groupes sanguins et caractères

Pour y accéder : http://patronymesaby.jimdo.com

Bonne lecture

Repost 0
Published by jacot63 - dans Généalogie
commenter cet article
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 13:56

Les liens de parenté proche

Implexe

Vous trouverez certainement dans votre généalogie des cas d'implexe. En suivant l'exemple, vous comprendrez très facilement ce qu'est un implexe.

Paul est fils d'Albert et Marie. Or, ce couple a un ancêtre commun, Louis leur arrière arrière grand-père. Ils sont arrières petits-cousins.

Il s'agit donc d'un implexe. Si Paul porte le N° sosa 1, Louis aura deux N° sosa (qu'est-ce qu'un sosa ?). Paul descend deux fois de Louis.

Les cas d'implexe ne sont pas rares car les mariages entre cousins (à divers degrés de parentés) arrivaient du fait de la faible mobilité des gens.

On peut donc descendre 2, 3, 4 fois voir plus d'un même ancêtre

Rappel généalogique
Rappel généalogique
Repost 0
Published by jacot63 - dans Généalogie
commenter cet article
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 09:11

Si, il est fait mention d'une dispense de consanguinité dans l'acte de mariage, cette recherche peut permettre de débloquer une généalogie.

 

Voyons avec le mariage d'Antoine PEROL et de Gilberte FAVIER, du 18 février 1783.

 

 

Voici ce que nous trouvons aux archives départementales, sur la dispense du 3e au 4e degré :

 

Documents-8344.JPG

Les recherches peuvent se faire de deux manières :

 

1- Dispenses de mariage

Dispenses pour bans, ou consanguinité, classées par ordre alphabétique.

Série 1 G 1681 à 1 G 1739

 

2- Affaires matrimoniales

Dossiers des dipenses, enquêtes, oppositions, dissolutions, adultères, etc...

Série 1 G 1853 (années 1609 à 1682) à 1 G 1905 (Années 1715 à 1770).

 

Bonnes recherches

Dispense de consanguinité
Dispense de consanguinité
Repost 0
Published by jacot63 - dans Généalogie
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 08:06

Une de nos lectrices, Chantal TAYTARD, demande de l'aide sur ces photos prises à Choisy-le-Roi.

Peut-être que c'est des TAYTARD, peut-être des CHANUT, ou une tout autre famille.

Si quelqu'un peut l'aider à les identifier, nous transmettrons.

Merci d'avance

 

Taytard_St_Priest-1.jpg

Taytard_St_Priest_des_Champs-1.jpg

Repost 0
Published by jacot63 - dans Généalogie
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 08:47

Dans mon précédent article "Où sont passés les registres paroissiaux de 1704 à 1717", j'ai écrit : "Pour Saint-Priest, on peut écrire avec certitude : Les registres paroissiaux ont été tenus en double à partir de l’année 1723".

C'est une erreur de ma part et je m'en excuse auprès de mes lecteurs.

 

C'est en regardant de plus près, en vue de la préparation d'un prochain article, que j'ai remarqué que cette tenue en double des registres paroissiaux existait avant 1723.

 

En fin d'année 1693, le curé de la paroisse, Messire BARTHOMIVAT, écrit: "que la précédante grosse est conforme à la minute..."

 

Page-207-an-1693.JPG

 

Puis également pour les années 1701 à 1703 par GERAULD, le vicaire de la paroisse.

 

Page-249-an-1700.JPG

 

On peut penser que ces registres ont été tenus régulièrement en double depuis 1693 et pour les plus optimistes depuis 1667 (année de l'ordonnance).

 

Maintenant la question reste encore plus d'actualité : Où sont passés les "minutes" et/ou "grosses" des registres paroissiaux de Saint-Priest-des-Champs pour les années 1704 à 1717 ?

Repost 0
Published by jacot63 - dans Généalogie
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 10:25

D’après les statistiques, il naît en moyenne une paire de jumeaux pour 85 naissances ; d’autres disent qu’on peut retenir, à titre d’approximation du taux de naissances multiples, le chiffre de 1%.

A Saint-Priest, en étudiant l’état-civil de 1863 à 1890, soit 1049 naissances (moyenne de 37 enfants/an), nous trouvons 18 naissances de jumeaux. Ce qui est bien au-dessus des statistiques avec une paire de jumeaux pour 58 naissances.

Certaines années sont exceptionnelles. Les 18 naissances se trouvent sur seulement 11 des 28 années concernées par l’étude. Elles se répartissent de la façon suivante :

 

1864 : 

-     Le 27 mars, Pailhoux Jean et Jean-Marie, jumeaux de François et d’Amable Jeanne MAZERON du Bladeix ;

-  Le 19 avril, DUBREUIL Catherine et Françoise, jumelles d’Annet et de Jeanne MAZERON de Gandichoux ;

-          Le 11 octobre, CROMARIAS Michel et Alice, jumeaux de Blaise et de Marie TIXIER du chef-lieu.

1866 :

-          Le 24 juillet, MOLLE Marien et Claire, jumeaux d’Amable et de Marie MAZERON de Chez-Doucet.

1868 :

-          Le 3 mars,  AUPETIT François et Marie, jumeaux de François et d’Anne ROGANNE de la Sauvolle ;

-          Le 4 mai, PAILHOUX Joseph et Marie, jumeaux de Denis et de Marie MOUREUL du Bladeix ;

-          Le 27 août, DEMOULIN Amable Julien et Jules Martin, jumeaux de Jean et de Marie CHEFDEVILLE de Couronnet ;

-    Le 3 septembre, MAZUEL Marie et Clémence, jumelles de Jacques et de Marie PAYRARD de Jouhet.

1870 :

-     Le 3 mai, MAZERON Françoise Philomène et Annet, jumeaux de Jean et d’Anne Henriette CHAFFRAIX du Bladeix.

1873 :

-       Le 6 octobre, DEMOULIN Anne Philomène et Blaise, jumeaux de Jean et de Marie SABY de Laroche.

1874 :

-    Le 27 septembre, BERAUD Antoine et Jean-Marie, jumeaux de Jean et de Marie BASTERRE du Bladeix ;

-        Le 2 décembre, CHAFFRAIX Françoise et Pierre, jumeaux d’Amable et de Pétronille FAURE.

1876 :

-   Le 30 mars, LASCIOUVE Claude et Henriette, jumeaux de François et d’Anne PRACROS de Gandichoux.

1879 :

-          Le 4 avril, JOUHET Amable et François, jumeaux de Gilbert et de Marie PEROL de la Barge.

1884 :

-        Le 7 août, PETIT Pierre Alexis Victor et Marie Hélène, jumeaux de Jean et de Marie NÉNOT du chef-lieu.

1885 :

-          Le 10 avril, BOYER Marie Anne et Pierre Joseph, jumeaux de Gilbert et de Marguerite COUCHARD du Vernadel.

1886 :

-       Le 4 novembre, BOUDOL Eugène Jean et Félix Annet, jumeaux de Michel et Anne TARDIF de Perol.

 

L’année 1868 avec 4 naissances de jumeaux sur 52 atteint un taux de presque 8% et 1864 avec ses 37 naissances dont 3 de jumeaux dépassent même les 9%.

 

Il serait nécessaire de faire une étude généalogique pour connaitre le pourcentage réel des naissances de jumeaux dues à l’hérédité.

 

Exemple : Amable MAZERON, épouse de PAILHOUX François, est la sœur de Jean MAZERON époux d’Anne Henriette CHAFFRAIX (naissances de jumeaux en 1864 et 1870).

 

Repost 0
Published by jacot63 - dans Généalogie
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 11:07

Où sont passés les registres de 1704 à 1717

 

C'est en avril 1667, dans l’ordonnance de Saint-Germain-en-Laye, que la tenue des registres en double est rendue obligatoire, réduisant fortement les pertes d’actes, pour cause de troubles, guerres, et toutes autres catastrophes (incendie, inondation ou dégradations par les rongeurs).

L'un des exemplaires, dit « grosse » devra être conservé par le greffe du bailliage, l'autre, la « minute », après avoir été paraphé, retournera dans la paroisse.

L'ordonnance de 1667 demeura cependant mal appliquée pendant plusieurs décennies. Pour diverses raisons, de nombreux curés ont refusé de les transmettre à la justice royale.

C’est en reprenant l’ordonnance de 1667 que le procureur général du Parlement de Paris, par la déclaration du 9 avril 1736, rend obligatoire la tenue en double des registres. Ce texte prescrit notamment l’obligation pour le curé, les comparants et les témoins, de signer l’acte ou de déclarer ne « savoir signer ». Dans l’immense majorité des paroisses, la tenue en double des registres sera généralisée.

 

Pour Saint-Priest, on peut écrire avec certitude : Les registres paroissiaux ont été tenus en double à partir de l’année 1723. C'est à partir de cette date que l'on trouve une « minute » (celui conservé en mairie) et une « grosse » (celui des Archives).

Suivant le tableau ci-dessous, sont conservés en mairie les registres de 1718 à 1792 (avec peut-être des lacunes) dans la série communale, et conservés aux Archives Départementales, ceux de 1723 à 1789 (manque 1735), dans la série du greffe. Ces mêmes archives, parmi d’autres registres de cette paroisse,  conservent les B.M.S. de 1693 à 1703.

 Page-1723.JPGExemplaire Archives Départementales

1723-1b.jpg

 

Voici donc ma question :

            Où sont passés les registres de 1704 à 1717 ?

 

Certains m’ont parlé de l’incendie. L’incendie a eu lieu en novembre 1870 dans la partie Ouest du bourg, c’est un faite, mais pourquoi aurait-il épargné les autres registres ? Les registres de 1718 à 1723 sont propres et ne comportent pas de trace d’incendie. Ceux de 1701 à 1703 ont subi les rongeurs, mais ils ont été conservés.

Si les registres de 1704 à 1717 n’ont pas été remis aux Archives Départementales c’est que certainement ils ont été égarés ou subtilisés, soit au moment de la Révolution, soit bien avant, soit bien après (Saint-Julien-la-Geneste déclare avoir perdu les siens en 1897).

D’autres communes ont retrouvé leurs registres manquants, soit dans leurs archives, soit chez des notaires, soit chez des particuliers, d’autres sur des sites de vente aux enchères.

 

Rappelez-vous l’article sur l’Abbaye de l’Eclache, prieuré de la Roche-Saint-Priest :

« Il a été fait de ces archives un inventaire détaillé, rédigé de 1742 à 1744 par ordre de Gabrielle de Ronzet, abbesse. Il forme 3 volumes in-folio et est conservé aux archives départementales.

En juillet 1792, les administrateurs du district de Montaigut nommèrent M. Verniol, receveur du district à l'effet de venir recevoir à Clermont les pièces du prieuré de la Roche dont il avait demandé communication. On négligea de les réclamer ensuite et ces documents restèrent à Montaigut ; nous avons retrouvé ceux qui suivent… »

  Il y a un espoir certain de pouvoir retrouver ces registres paroissiaux, pour cela il faut les chercher. Chacun d’entre nous, dans ses lectures, dans ses recherches, doit noter tous les indices susceptibles de trouver des pistes.

Nous comptons tous sur vous

 

  • Ancien Régime - Registres paroissiaux (baptêmes, mariages, sépultures)
    •  
      • Série communale  1718-1792. Les registres paroissiaux de 1718 à 1792 (lacunes possibles) sont conservés à la mairie.
    • Série du greffe
      • 1577-1747. 6 E 408/1. Présentation du contenu : B. 1577-1578 ; B. M. S. 1599-1605 ; B. S. 1628-1637, 1639-1640, 1653-1654 ; S. 1665 ; B. M. S. 1693-1703, 1723-1734 ; 1736-1747.
      • 1748-1789. 6 E 408/2

Modalités d'accès : Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

Repost 0
Published by jacot63 - dans Généalogie
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 10:52

 

Archives Conseil Général du Puy-de-Dôme Archives départementales du PUY-DE-DOME

  • Saint-Priest-des-Champs
    • Ancien Régime - Registres paroissiaux (baptêmes, mariages, sépultures)
      • Série communale
        • 1718-1792. 3 E 408
          Présentation du contenu :

          Les registres paroissiaux de 1718 à 1792 (lacunes possibles) sont conservés à la mairie.

      • Série du greffe
        • 1577-1747. 6 E 408/1
          Présentation du contenu :

          B. 1577-1578 ; B. M. S. 1599-1605 ; B. S. 1628-1637, 1639-1640, 1653-1654 ; S. 1665 ; B. M. S. 1693-1703, 1723-1734 ; 1736-1747.

          Modalités d'accès :

          Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

        • 1748-1789. 6 E 408/2
          Modalités d'accès :

          Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

        • B. M. 1792. 6 E 408/3
          Présentation du contenu :

          Relié avec les N. de l'état civil de 1793-an X.

          Modalités d'accès :

          Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

        • S. 1792. 6 E 408/12
          Présentation du contenu :

          Relié avec les D. de l'état civil de 1793-an X.

          Modalités d'accès :

          Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

    • État civil depuis 1793
      • Série du greffe
        • Naissances
          • 1793-an X. 6 E 408/3
            Présentation du contenu :

            Contient aussi les B. M. de 1792.

            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • an XI-1814. 6 E 408/4
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1815-1826. 6 E 408/5
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1827-1844. 6 E 408/6
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1845-1862. 6 E 408/7
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1863-1890. 6 E 408/17
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1891-1910 6 E 3743
          • 1911-1932 6 E 3746
        • Mariages
          • 1793-1814. 6 E 408/8
            Présentation du contenu :

            Pour l'an VII et l'an VIII, voir 6 E 374/9, registre de Saint-Gervais-d'Auvergne, chef-lieu de canton.

            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1815-1826. 6 E 408/9
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1827-1844. 6 E 408/10
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1845-1862. 6 E 408/11
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1863-1890. 6 E 408/18
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1891-1910 6 E 3744
          • 1911-1932 6 E 3747
        • Décès
          • 1793-an X. 6 E 408/12
            Présentation du contenu :

            Contient aussi les S. de 1792.

            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • an XI-1814. 6 E 408/13
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1815-1826. 6 E 408/14
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1827-1844. 6 E 408/15
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1845-1862. 6 E 408/16
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1863-1890. 6 E 408/19
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1891-1910 6 E 3745
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1911-1932 6 E 3748
        • Publications de mariages
          • 1796-1835. 6 E 838
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1836-1889. 6 E 839
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1890-1897. 6 E 840
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

        • Tables décennales
          • 1813-1822. 6 E 298/106
            Modalités d'accès :

            Voir 7 E 408 : Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1823-1832. 6 E 298/110
            Modalités d'accès :

            Voir 7 E 408 : Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1833-1842. 6 E 298/114
            Modalités d'accès :

            Voir 7 E 408 : Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1843-1852. 6 E 298/118
            Modalités d'accès :

            Voir 7 E 408 : Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1853-1862. 6 E 298/122
            Modalités d'accès :

            Voir 7 E 408 : Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1863-1872. 6 E 298/126
            Modalités d'accès :

            Voir 7 E 408 : Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1873-1882. 6 E 298/130
            Modalités d'accès :

            Voir 7 E 408 : Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1883-1892. 6 E 298/132
            Modalités d'accès :

            Voir 7 E 408 : Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1893-1902. 6 E 3255
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1903-1912 6 E 3843
          • 1913-1922 6 E 3843
          • 1923-1932 6 E 3844
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture

      • Série des Archives départementales
        • Tables décennales
          • 1792-1802. 7 E 408/1
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1813-1822. 7 E 408/2
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1823-1832. 7 E 408/3
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1833-1842. 7 E 408/4
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1843-1852. 7 E 408/5
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1853-1862. 7 E 408/6
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1863-1872. 7 E 408/7
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1873-1882. 7 E 408/8
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

          • 1883-1892. 7 E 408/9
            Modalités d'accès :

            Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

    • Registres de catholicité depuis 1793
      • Série de l'évêché
        • Baptêmes, mariages, sépultures
          • 1808-1859. 33 J 777
            Présentation du contenu :

            Manquent 1814, 1817-1836.

          • 1860-1899. 33 J 778




Repost 0
Published by jacot63 - dans Généalogie
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 12:06

Retracer l’histoire d’une maison lorsque l’on connaît le numéro de parcelle

 

On a vu précédemment comment retracer l’histoire d’une maison lorsque l’on connaît son propriétaire.

Un autre mode de recherche consiste à partir de la parcelle sur laquelle est construit le bâtiment. Pour mener à bien cette recherche, il faut soit connaître le numéro de la parcelle, soit maîtriser le plan de la commune, et identifier la parcelle directement sur le plan afin d’en relever le numéro.

Pour illustrer cette recherche, on a décidé de rechercher le numéro de parcelle du cimetière communal.

Les renseignements dont nous disposons pour débuter cette recherche dans les documents cadastraux sont minces : en effet, nous ne connaissons même pas le numéro de la parcelle sur laquelle le cimetière a été construit. Il nous faut donc commencer par trouver le numéro de la parcelle.

 

1. Déterminer le numéro de la parcelle

 

Pour cela nous allons nous servir d’internet et le site des Archives

http://www.cadastre.gouv.fr/

 Nous arrivons sur la page d’accueil

Page d'accueil

 

A partir de là, soit vous faites votre demande sur cette page en tapant :

Soit le code postal (63640) puis vous choisissez votre commune

Soit le nom de la commune (saint-priest-des-champs)

Soit vous cliquez sur le département du Puy-de-Dôme de la carte de France et vous arrivez sur la page « recherche par adresse », pour une demande plus complexe (notre exemple) :

 

Cadastre 3

Pour nous, même méthode de recherche que ci-dessus.

Après avoir lancé votre recherche  vous obtenez le résultat suivant :

Résultat recherche


A partir de là deux solutions se présentent à vous :

            1 -Vous cliquez sur la loupe « voir gratuit » la vue d’ensemble de la commune. En zoomant vous trouverez les différentes appellations des feuilles (Sections). Ici, pour notre recherche, ce sera « AB ». En continuant le zoom vous arriverez également au but de votre recherche.

            2- Connaissant le numéro de la feuille, vous pouvez passer par « voir toutes les feuilles de la commune », et page 3 vous cette image avec la feuille 000 AB 01:

 

Photo par la méthode 1

Cadastre ensemble

Photo par la méthode 2

Cadastre feuille

 

 

Vous cliquez sur voir gratuit et vous zoomez pour arriver à la parcelle qui contient le cimetière.

Cadastre 5 

 

À ce stade de la recherche, le numéro de la parcelle nous est désormais connu ; il s’agit du numéro 31. L’ensemble du cimetière est donc construit sur une seule et même parcelle. Ce numéro de parcelle est à relever pour continuer la recherche. Il faut également relever le numéro de la section indiqué sur le plan, ici le numéro AB, pour pouvoir consulter l’état de sections.

 

2. Les informations contenues dans l’état de sections

Ce numéro de parcelle va nous permettre de relever un certain nombre d’informations. Pour cela, on utilise l’état de sections, qui recense les parcelles et les associe à leurs propriétaires. La page concernant la parcelle numéro 31 est la suivante :

La référence importante de l’état de sections est le numéro de compte, grâce auquel on va pouvoir trouver le propriétaire du bâtiment. Dans notre cas, il vous faut conserver ce numéro pour la suite de la recherche.

On peut apprendre également, grâce à ce document :

La surface de la parcelle

La date de la vente

Le numéro de compte de l’acquéreur

 

Les propriétaires de la parcelle du cimetière

Une fois le numéro de compte du propriétaire relevé, on consulte la nomenclature des propriétaires dans laquelle on retrouve les numéros de compte par ordre numérique croissant.

 

Vous pouvez, par le bouton "Imprimer", faire une impression ou transformer en PDF

Repost 0
Published by jacot63 - dans Généalogie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">