Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2021 7 03 /10 /octobre /2021 12:00

Le Courrier du Puy-de-Dôme du 14 juillet 1904

 

  1. Le 25 octobre et les 5 et 14 novembre 1903, par M. Amable GIRAUD et par Mme Gilberte CHAFFRAIX, son épouse, propriétaires-cultivateurs à Lamazière. Une parcelle d’héritage, nature pré et pâture, dite Les Côtes, de 16 ares 25 centiares, porté sous le numéro 1339p, secteur C du plan. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.100 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Marie Mélanie ROUCHON, épouse de M. Alfred PEROL, propriétaires-cultivateurs à Retaillat ; Mlle Marie Louise ROUCHON, demeurant à Lamazière ; M. Amable GIRAUD, époux COUCHARD, demeurant à Retaillat ; M. François GIRAUD, époux BÉRAUD, demeurant à Lamazière ; Mm e Jeanne GIRAUD, épouse Pierre MERLY ; M. Blaise GIRAUD, père des susnommés, décédé le 8 mai 1885.
  2. Les 5 et 14 novembre 1903, par M. Marien GILLET et par Mme Marie DESCOTEIX, son épouse, propriétaires-cultivateurs à Lamazière ; Mlle Anne COUCHARD, majeure, propriétaire à Lamazière ; Mlle Marie MAZERON, majeure, propriétaire à Lamazière. Un héritage, pâture et bois, dit Les Côtes, de 5 ares 50 centiares, porté sous le numéro 1339p, secteur C du plan cadastral ; un bois, dit Les Côtes, de 2 ares 71 centiares, porté sous le numéro 1339p, secteur C du plan cadastral ; un autre bois, dit Les Côtes, de 3 ares 57 centiares, porté sous le numéro 1339p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 220 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Jean GILLET, époux de Marie DESCOTEIX, demeurant à Lamazière ; Mme Marie COUCHARD, décédée le 18 mars 1902, épouse MAZERON ; Mlle Marie Clémence COUCHARD, majeure, demeurant à Lamazière ; Mme Marie GILLET, décédée il y a environ 30 ans, épouse de Pierre COUCHARD.
  3. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Antoine MAZERON, veuf de Marie COUCHARD, propriétaires-cultivateurs à Lamazière ; Mlle Marie MAZERON, majeure, fille du précédent, cultivatrice avec son père ; Mlle Anne COUCHARD, majeure, cultivatrice demeurant à Lamazière ; Mme Marie CHAFFRAIX, veuve de Pierre MAZERON, cultivatrice à Lamazière. Un héritage, nature pré et bois, dit Les Côtes, de 11 ares 80 centiares, porté sous les numéros 1705p et 1339p, secteur C du plan cadastral ; une parcelle d’héritage, de même nature, dite Les Côtes, de 24 ares 45 centiares, porté sous le numéro 1339p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 5.643 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. A été signifié à, savoir : Mme Marie LABOURIER, veuve de M. Pierre COUCHARD, troisième du prénom, et actuellement épouse de M. Antoine MAILLOT, propriétaire-cultivateur à Saint-Hilaire-les-Monges ; M. Antoine MAILLOT, époux de ladite Marie LABOURIER, pour la validité ; Mme Marie ARNAUD, deuxième épouse de M. Pierre COUCHARD, deuxième du prénom, propriétaires-cultivateurs demeurant à Gaulme ; M. Pierre COUCHARD, deuxième du prénom, veuf en premières noces de Marie MOLLE et époux en secondes noces de ladite Marie ARNAUD, pour validité. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Marie COUCHARD, décédée le 18 mars 1902, épouse d’Antoine Marie, mère de Marie MAZEON, venderesse ; Mlle Marie Claudine COUCHARD, décédée ; M. Pierre COUCHARD, deuxième du prénom, veuf en premières noces de Marie MOLLE, époux en secondes noces de Marie ARNAUD ; M. Pierre COUCHARD, troisième du prénom, époux de Marie LABOURIER ; Mme Anne COUCHARD, épouse de M. pierre CHOMETTE ; Mlle Marie COUCHARD, demeurant à Lamazière ; M. Pierre COUCHARD aîné, décédé le 16 décembre 1902, veuf de Marie GILLET ; M. Amable COUCHARD, époux de Gilberte GILLET, tous les deux décédés en 1862 ; M. Jean BARSE, époux de Marie TOURRET ; M. Pierre MAZERON, décédé en 1880, époux de Marie CHAFFRAIX, venderesse.
  4. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Jean THUEL, veuf de Marie POUMEROL, propriétaires-cultivateurs à Perol ; Mlle Marie THUEL, sœur du précédent, propriétaire à Perol ; Un héritage, nature pâture et bois, dit La Partagère ou La Côte, de 19 ares 70 centiares, porté sous le numéro 558p, secteur C du plan cadastral ; un bois du même nom, de 12 ares 8 centiares, porté sous le numéro 552p, secteur C du plan cadastral ; un bois, dit de la Ganne ou la Côte,, de 6 ares 30 centiares. Porté sous le numéro 552p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.000 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. A été signifié à, savoir : Mme Marie BARSE, épouse de M François BOURDUGE, propriétaire-cultivateur demeurant à Sainte-Foy-lès-Lyon ; M. François BOURDUGE, époux de ladite Marie BARSE, pour la validité ; M Jean THUEL, vendeur, a déclaré en ladite vente qu’il était veuf en uniques noces de Marie POUMEROL, et qu’il était tuteur naturel et légal de sa fille unique, Alphonsine THUEL, âgée de 18 ans. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Marie COMETTE, veuve d’Amable BOURDUGE, domiciliée à Perl ; M. Jean BIOURDUGE, maçon, demeurant à Sainte-Foy-lès-Lyon ; M. François BOURDUGE, époux de Marie BARSE, demeurant à Perol ; Mme Marie BOURDUGE, épouse de M. Michel CAILLOT, demeurant à Sainte-Foy-lès-Lyon ; M. François Eugène GORY, propriétaire demeurant à La Croizette ; M. Amable BOURDUGE, décédé, époux de Marie CHOMETTE, demeurant à Perol ; M. Antoine BOURDUGE, décédé ; M. Michel THUEL, époux BELLARD, propriétaire demeurant à Lasciouve ; M. Léger THUEL, père des deux vendeurs, décédé il y a environ 27 ans.
  5. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Pierre LECUYER, cultivateur demeurant à Carton, ayant agi au nom et comme mandataire de M. Annet LECUYER et d’Anne MOLLE, son épouse, propriétaires-cultivateurs demeurant à Carton. Un pâtural, dit Les Côtes, de 5 ares 48 centiares, porté sous le numéro 1705p, secteur C du plan cadastral ; un héritage, pré et bois, dite Les Côtes, de 21 ares 70 centiares, porté sous le numéro 1705, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 2.550 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Charles LECUYER, époux de Françoise CARTON, propriétaires-cultivateurs à Carton ; M. Pierre LECUYER, veufe de Marie JOUHET, décédé le 22 avril 1899 ; M. Michel PERRIER, époux de Marie Alexis BARGHEON, propriétaires-cultivateurs à Bargheon ; M. Jean PERRIER, époux de Marie JOUHET, décédé en 1883 ; M. François PERRIER et Mlle Marie PERRIER, tous deux célibataires, demeurant à Bargheon ; M. Joseph PERRIER, décédé.
  6. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Mathieu PAYRARD et Mme Marie PEROL, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs demeurant à Perol. Un bois, dit Les Côtes, de 19 ares 85 centiares, porté sous le numéro 558p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 500 francs. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Amable PAYRARD, célibataire, maçon, demeurant à Thizy (Rhône) ; Mme Marie PAYRARD, épouse BOURLET, demeurant à Charbonnières-les-Vieilles ; Mme Charlotte PAYRARD, épouse de Pierre BARON, demeurant aux Ouches, commune de Saint-Gervais ; M. Michel PAYRARD, demeurant à Charbonnières-les-Vieilles ; Mme Mariette PAYRARD, épouse ANDRIEU, demeurant à Charnetier, commune de Saint-Gervais ; Mme Anne BOUDOL, veuve de Marien PAYRARD, mère des susnommés, décédée en 1891.
  7. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par Gilbert ARBITRE et Marie BOURDUGE, son épouse, propriétaires-cultivateurs aux Barsses. Un bois, dit le Cros, de 13 ares 70 centiares, porté sous le numéro 552p, secteur C du plan Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 300 francs. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Clémence BOURDUGE, sœur de la venderesse, épouse de Félix PETIT, décédée en 1893 ; M. Guillaume BOURDUGE, décédé le 29 avril 1893 ; M. François CHEFDEVILLE, décédé le 26 décembre 1866, époux de Marie PEROL, aussi décédée.

Article précédent :

Partager cet article
Repost0
17 août 2021 2 17 /08 /août /2021 22:27

Le Courrier du Puy-de-Dôme du 10 juillet 1904

 

  1. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. François BOUDOL, célibataire majeur, propriétaire cultivateur, demeurant à Perol ; Mme Jeanne Joséphine BOUDOL et M. Amable FAURE, son mari, employé de bureau, demeurant à La Garde, commune des Ancizes-Comps ; Mme Marie DURON, veuve de Michel BOUDOL, Propriétaire-cultivateur, demeurant à Perol. « Cette dernière ayant agi tant en son nom personnel qu’au nom et comme tutrice naturelle et légale de ses trois enfants mineurs demeurant avec elle : Mlle Anne BOUDOL, âgée de dix-huit ans, François BOUDOL dit Francisque, âgé de treize ans, Eugénie BOUDOL, âgée de huit ans. Elle a aussi agi au nom et comme mandataire de sa fille, Mlle Clémence BOUDOL, demeurant à Clermont-Ferrand, chez M. GACHASSIN, 12 Avenue de la Croix-Morel ; aux termes d’une procuration reçue chez Me MAURIN, le 13 novembre 1903. » Savoir : Une parcelle d’héritage, dite de La Côte, de 17 ares 46 centiares, portée sous le numéro 558p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant les prix principal de 800 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Amable FAURE, époux de Jeanne Joséphine BOUDOL, employé de bureau, demeurant à La Garde, « pris comme subrogé », tuteur des trois mineurs BOUDOL, susnommés, sous la tutelle légale de Mme Marie DURON, leur mère. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Michel BOUDOL, décédé le 7 décembre 1902, époux de Marie DURON, venderesse ; M. Jean BOUDOL ; M. François BOUDOL jeune ; Marie BOUDOL, célibataire majeure ; M. Antoine BOUDOL, décédé il y a 10 ans, père de la précédente ; M. Mathieu BOUDOL, décédé il y a environ 40 ans, époux de Françoise BARGE, décédée en 1877.
  2. Le 25 octobre et le 6 décembre 1903, par Mme Marie CARTON, veuve de Marien TARDIF, propriétaire, d’état de cultivateur demeurant à Carton. « Cette dernière ayant agi tant en son nom personnel qu’au nom et comme tutrice naturelle et légale de ses deux enfants mineurs demeurant avec elle, issus de son mariage avec Marien TARDIF : Eugène TARDIF, âgé de treize ans et Edouard TARDIF, âgé de douze ans. » Savoir : Une parcelle d’héritage, nature pré et pâturage, dite Les Côtes, de 7 ares 50 centiares, portée sous le numéro 1705p, secteur C du plan cadastral.  Cette vente a eu lieu moyennant les prix principal de 750. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Pierre GILLET, propriétaire cultivateur à Lamazière, « pris comme subrogé », tuteur des deux mineurs TARDIF, susnommés, sous la tutelle légale de Mme Marie CARTON, leur mère. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Marien TARDIF, père des deux mineurs, décédé le 27 avril 1887 ; Mme Anne TARDIF, épouse de Michel BOUDOL, demeurant à Perol ; Mme Marie TARDIF, épouse de Michel REGNAT, demeurant à Andan, commune de Saint-Jacques-d’Ambur ; Mme Marie TARDIF, épouse de Pierre GILLET, demeurant à Lamazière ; Eugénie TARDIF, célibataire majeure, aujourd’hui épouse d’Annet POURTIER ; M. Annet TARDIF, père des précédents, décédé en septembre 1893, époux de Marie PEROL, décédée le 23 mars 1896 ; Mme Marie PEROL, épouse de Mathieu PAYRARD, demeurant à Perol ; Mme Anne PEROL, épouse de Philibert POUGHEON, demeurant aux Tours, commune de Miremont ; M. Pierre PEROL, célibataire majeur, demeurant à Carton ; M. Amable PEROL, décédé, père des consorts PEROL, susnommés.
  3. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Jean PEROL et par Mme Marie Clotilde GILLET, son épouse, propriétaires-cultivateurs à Perol ; Mme Marie PEROL et M. Pierre GILLET, son mari, propriétaires cultivateurs à Perol. Une parcelle de pré et pâture, de la contenance de 200 mètres carré, portée sous le numéro 558p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 110 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Marie Angélique PEROL, célibataire majeure, demeurant à Perol ; M. Jean PEROL, décédé en 1873, époux de Marie FOURNIER.
  4. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, Mme Claudine BOUDOL, veuve de Jean GILLET, propriétaire, d’état de cultivateur demeurant à Perol ; M. Auguste GILLET, célibataire majeur, cultivateur audit lieu de Perol ; M. Jules GILLET, célibataire majeur, cultivateur audit lieu de Perol. Une parcelle de pâture, dite La Ganne, de 7 ares, portée sous le numéro 553, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 350 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M ; Jean GILLET, décédé le 8 avril 1890, époux de Claudine BOUDOL, venderesse, père de MM. Auguste et Jules GILLET ; Mme Marie PEROL, épouse de M. Antoine BARSE, demeurant à Lacot ; M. Jean PEROL, père de l’épouse BARSE, décédé il y a environ 38 ans.
  5. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Guillaume TIXIER et Marie POUMEROL, son épouse, propriétaires-cultivateurs à Perol. Une parcelle d’héritage, pâture et bois, dite La Côte, de 34 ares 45 centiares, portée sous le numéro 558p, secteur C du plan cadastral ; une parcelle d’héritage, pâture et bois, du même nom, de 30 ares environ, portée sous le numéro 558p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.950 francs. M. Guillaume TIXIER, vendeur, a déclaré en ladite vente qu’il était veuf en premières noces de Marie B1RAUD, qu’il est tuteur naturel et légal de trois enfants mineurs qu’il a eus de ce premier mariage. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Marie TIXIER, épouse de M. Joseph BARGE, propriétaire audit Perol ; M. Antoine TIXIER, père du vendeur, décédé en 1897, veuf de Marie BOUDOL, demeurant à Perol ; Mme Marie TIXIER, épouse de M. Jean DUBREUIL, demeurant à Nouailhat, commune de Biollet ; M. Antoine TIXIER, second du prénom ; Mme Marie PEROL, décédée en février 1881, veuve de Charles TIXIER ; M. Jean BOURDUGE, décédé en 1883 ; M. François BOURDUGE, décédé à Lyon en 1882, père du susnommé, époux d’Anne Henriette GERZAGUET, demeurant à La Boge, commune de Teilhet ; Mme Anne Henriette GERZAGUET, épouse en deuxièmes noces d’Antoine REBOURG, demeurant audit lieu de La Boge ; Mm e Marie CHOMETTE, veuve d’Amable BOURDUGE, demeurant à Sainte-Foy-lès-Lyon (69) ; Mme Marie PEROL, épouse d’Antoine BARSE, propriétaire demeurant aux Combes, commune de Saint-Gervais ; M. Jean PEROL, décédé en 1848, père de l’épouse BARSE.
  6. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Jacques AUBIGNAT, veuf de Marie MAZERON, propriétaires-cultivateurs au Marcheix. Un héritage, nature pré et bois, dit La Côte, de 27 ares 55 centiares, portée sous le numéro 1258p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.023 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Jean AUBIGNAT, décédé en 1874, propriétaire au Marcheix, époux de Catherine Gilberte CHAFFRAIX, décédée il y a environ 15 ans.
  7. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. François CARTON, veuf de Mme Anne FAURE, propriétaires-cultivateurs à Carton. Un héritage, nature pré et bois, dit Les Côtes, de 18 ares 30 centiares, portée sous le numéro 1705p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 900 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Ne sont pas connus.
  8. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Gilbert JOUHET, veuf en premières noces sans enfant d’Antoinette CHASSAGNOL ; Mme Anne POUGHEON, sa seconde épouse, propriétaires cultivateurs à Retaillat. Un héritage, nature pré et bois, de dit La Côte, de 29 ares 15 centiares, portée sous le numéro 1258p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.500 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Gervais DOUSSET, époux de Marie PEROL, propriétaires-cultivateurs, demeurant au Marcheix.
  9. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Alexandre Joseph GRANDSAIGNE et par Mme Marie Françoise MARCHEIX, son épouse, propriétaires-cultivateurs au Cluzel. Un héritage, nature pré et bois, dit La Ganne, de 18 ares 85 centiares, portée sous le numéro 555, secteur C du plan cadastral ; un bois, dit Favard, de 38 ares 26 centiares, portée sous le numéro 666, section B du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 2.500 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Michel MARCHEIX, époux de Catherine LAVAL, confiseur, demeurant à Clermont-Ferrand ; M. Jean MARCHEIX, père de la demanderesse, décédé en 1888 ; M. Marien MARCHEIX, décédé en 1897, veuf d’Anne CLUZEL, demeurant au Cluzel ; Mme Marie CHEFDEVILLE, décédée le 15 décembre 1826, épouse de Jean MARCHEIX ; M. Jean MARCHEIX, décédé, veuf de Marie CHEFDEVILLE.
  10. Le 25 octobre et le 29 décembre 1903, par M. Annet CHABRY et par Mme Marie Philomène ROUCHON, son épouse, propriétaires-cultivateurs à Lamazière. Un héritage, nature pré et pâture, dit Les Côtes, de 32 ares, porté sous le numéro 1337p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 3.800 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Marie Mélanie ROUCHON, épouse de M. Alfred PEROL, propriétaires-cultivateurs à Retaillat ; Mlle Marie Louise ROUCHON, demeurant à Lamazière ; M. Gervais ROUCHON, père des susnommés et de la venderesse, propriétaire-cultivateur demeurant à Lamazière ; M. François ROUCHON, premier du prénom, époux d’Anne BROCHE, propriétaire demeurant à Romagnat ; M. Gilbert ROUCHON, époux DENIS, demeurant à Gandichoux ; M. François ROUCHON jeune, époux VISIGNOL, entrepreneur de maçonnerie, demeurant à Saint-Sorlin (71) ; M. Jean ROUCHON, décédé en 1875, veuf de Françoise CARTON.

Suite de l'article

Article précédent :

Partager cet article
Repost0
21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 17:24

Le Courrier du Puy-de-Dôme du 7 juillet 1904

 

  1. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Jean GILLET et Mme Françoise TIXIER, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Lamazière. Savoir : La parcelle d’héritage, pâture et bois, dite Les Côtes de 14 ares 35 centiares portée sous le numéro 1339, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 357 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Jean GILLET, célibataire, demeurant à Lamazière, oncle du vendeur ; Jean CHOMARD, époux de Benoîte GORY, propriétaire à La Chaise, commune de Gouttières.
  2. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Jules GILLET et Mme Marie Angélique PEROL, son épouse, propriétaires-cultivateurs à Perol. Savoir : Une parcelle pâture et bois, dite La Côte de 30 ares 25 centiares portée sous le numéro 558, secteur C du plan cadastral Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.000 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Marie BARGE, épouse de Jean VERNERET, propriétaires-cultivateurs à Lafayette, commune d’Espinasse ; M. Jean BARGE, décédé en 1881.
  3. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par : A- M. Auguste GILLET, célibataire majeur, propriétaire-cultivateur à Perol ; B- M. Jules GILLET, frère du précédent, célibataire majeur, propriétaire-cultivateur à Perol ; C- M. Pierre GILLET et Mme Marie PEROL, son épouse, propriétaires-cultivateurs à Perol ; D- Mme Claudine BOUDOL, veuve de Jean GILLET, cultivatrice avec ses deux fils, Auguste et Jules, susnommés, à Perol.Une parcelle de bois, dite la Côte de 47 ares et 45 centiares portée sous le numéro 558p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.000 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904.Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Jean GILLET, décédé en mars 1890, époux de Claudine BOUDOL, venderesse, père d’Auguste et de Jules, vendeurs ; M. Jules GILLET, célibataire majeur, propriétaire-cultivateur à Perol ; Mme Marie GILLET, majeure, demeurant à Perol ; Mme Marie PEROL, veuve de Charles GILLET, décédé le 31 décembre 1888.
  4. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Jean PANOUILLÈRE et Mme Anne BOUDOL, son épouse, Propriétaires-cultivateurs à Perol. Une parcelle d’héritage, pâture et bois, dite de La Côte et de La Croupe de 68 ares portée sous le numéro 558p, secteur C du plan cadastral, payé 2.015 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904.Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Marie BOUDOL aînée, tante de Mme PANOUILLÈRE, épouse d’Annet MASSON, décédée en 1902 ; Mme Marguerite FOURNIER, veuve de M. Arnaud BOUDOL, décédé en 1876 ; Marie BOUDOL, décédée le 27 mars 1859 ; Arnaud BOUDOL décédé avant 1859.
  5. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Pierre GILLET et Mme Marie PEROL, son épouse, propriétaires-cultivateurs à Perol. Savoir : Une parcelle de bois, dite La Côte ou La Partagère de 48 ares 65 centiares portée sous le numéro 558p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.200 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904.Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Guillaume BOURDUGE, époux de Marie DENIS, décédé le 29 avril 1893 ; M. François CHEFDEVILLE, décédé le 26 décembre 1866, époux de Marie PEROL, décédée il y a environ 34 ans.
  6. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Pierre CHABRY et Mme François LASSIOUVE, son épouse, propriétaires-cultivateurs à Lamazière. Une parcelle d’héritage, pré et bois, dite Les Côtes de 34 ares 40 centiares, portée sous le numéro 1339p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 3.000 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904.A été signifié à : Mme Marie MARTIN, épouse de Guillaume GRANDSAIGNE, propriétaires-cultivateurs au Puy, commune de Miremont ; M. Guillaume GRANDSAIGNE, ci-dessus nommé, pour la validité. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Marien LASSIOUVE, époux de Marie PEROL, propriétaires-cultivateurs à Lamazière ; Marie PEROL, épouse dudit Marien LASSIOUVE, susnommé, demeurant à Lamazière ; François LASSIOUVE, décédé ; Guillaume GRANDSAIGNE, époux de Marie MARTIN, susnommés ; Mme Marie MAZERON, veuve FOURNON, propriétaire au Bladeix ; M. Jacques MAZERON, époux de Marie MARTIN, décédé en 1880.
  7. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. François PHELUT et Mme Marie MAZERON, son épouse, propriétaires cultivateurs à Lamazière. Savoir : 1° Un héritage, nature pré et pâture, dit Les Côtes de 5 ares et 50 centiares portée sous le numéro 1339p, secteur C du plan cadastral ; 2° D’une pâture, dite Les Côtes, de 4 ares 18 centiares portée sous le numéro 1705, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 558 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904.Signifié à : Mme Marie MARTIN, épouse de GUILLAUME Grandsaigne, propriétaires-cultivateurs au Puy, commune de Miremont ; M. Guillaume GRANDSAIGNE, ci-dessus nommé, pour la validité. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Guillaume GRANDSAIGNE, époux de Marie MARTIN, demeurant au Puy, commune de Miremont ; Mme Marie MAZERON, veuve FOURNON, propriétaire au Bladeix ; M. Jacques MAZERON, époux de Marie MARTIN, décédé en 1880. M. Jean PHELUT, décédée en 1856, époux de Marie MARTIN, décédée en 1891.
  8. Le 5 et le 14 novembre 1903, par M. Marien BOUDOL, veuf de Mme Marie CHOMETTE, propriétaires à Perol. Savoir : Une parcelle d’héritage, pâture et bois, dite La Côte de 33 ares 28 centiares portée sous le numéro 558p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.150 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904.Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Marien BOUDOL, père du vendeur, décédé en 1880, époux de Mme Marie FOURNIER, décédée en 1900 ; Marie BOUDOL, tante du vendeur, célibataire majeure, décédée le 5 novembre 1881.
  9. Le 25 octobre et le 22 novembre 1903, par M. Jean ROBERT et Marie TIXIER, propriétaires-cultivateurs à Labrousse, commune de Comps et par Mme Marie FOURNIER, veuve de Jean TIXIER, cultivateur à Lamazière. Savoir : Une parcelle d’héritage, pâture et bois, dite Les Côtes de 3 ares 10 centiares portée sous le numéro 1339p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 400 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904.Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Jean TIXIER, décédé en août 1892, époux de Marie FOURNIER, venderesse ; Mme Jeanne MAZERON, décédée en 1898, veuve d’Antoine TIXIER, mère de Jean TIXIER ; Mme Jeanne TIXIER, épouse de Jean AMBLARD, demeurant à Beaufessoux-le-Petit ; Mlle Marie TIXIER, célibataire majeure, demeurant à Lamazière ; M. Antoine TIXIER, décédé à Lamazière, époux de Jeanne MAZERON.

10. Le 25 octobre et le 21 décembre 1903, par Mme Marie PEROL, veuve de Jean POUGHEON, propriétaire, d’état de cultivateur demeurant à Perol et par Mme Marie POUGHEON, fille de la précédente et M. François POUGHEON, son mari, tous deux propriétaires-cultivateurs à Perol. Savoir : 1° Un bois, dit de La Côte de 16 ares 90 centiares portée sous le numéro 558p, section C du plan cadastral ; 2° Une parcelle d’héritage, nature pâture et bois, dite La Ganne de 67 ares 85 centiares portée sous le numéro 554, secteur C du plan cadastral ; 3° Une pâture, dite La Ganne, de 9 ares 3 centiares portée sous le numéro 554, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 3.000 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904.Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Jean POUGHEON, décédé il y a environ 39 ans, époux de Marie PEROL, venderesse ; M. Jacques PEROL ; M. Michel PEROL, décédé il y a environ 25 ans, époux d’Anne PEROL, décédée ; M. Jean PEROL, père dudit Michel PEROL, également décédé.

Suite de l'article :

Article précédent :

Partager cet article
Repost0
2 avril 2021 5 02 /04 /avril /2021 14:33

Le Courrier du Puy-de-Dôme du 3 juillet 1904

 

  1. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Annet TOURNAIRE et Mme Anne Malchide TOURNAIRE, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village du Cluzel. Savoir : Une parcelle d’héritage, pré et pâture, dit a Ganne, de 2 ares 90 centiares portée sous le numéro 555, secteur C du plan cadastral ; une parcelle bois, dit Favard, de 6 ares 67 centiares, portée sous le numéro 660, secteur B du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 411 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Marie BOURDUGE, célibataire majeure, demeurant au Cluzel ; Mme Antoinette MARCHEIX, décédée le 15 avril 1851, épouse d’Annet BOURDUGE ; Marie CHEFDEVILLE, décédée, épouse de Jean MARCHEIX.
  2. Le 8 et le 14 novembre 1903, par M. Jean CARTON et Mme Marie ROUSSEL, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village du Cluzel. Savoir : Une parcelle de bois, dit Favard, de 9 ares 75 centiares portée sous le numéro 659, secteur B du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 195 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Marie CARTON, épouse de Gervais MASSON, propriétaire à Niremont, commune de Sauret-Besserve ; Marie CARTON, célibataire majeure, demeurant au Cluzel ; Gervais CARTON, veuf de Gilberte CHANUT, père des précédentes, demeurant au Cluzel ; Jean CARTON, décédé en 1873.
  3. Le 5 et le 14 novembre 1903, par M. Pierre GILLET et Mme Françoise Amélie MAZERON, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Lamazière. Savoir : Un pré et pâture, dit Les Côtes, de 10 ares 65 centiares portée sous le numéro 1339p, secteur C du plan cadastral ; un autre héritage, du même nom, pâture et cote, de 13 ares 50 centiares, portée sous le numéro 1339p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 3.622 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Françoise MAZERON, épouse de M. François BERTHIN, demeurant à Charinges, commune de Biollet ; Mme Marie Philomène MAZERON, épouse de M. Charles AUBIGNAT, demeurant à Comps, commune des Ancizes-Comps ; Jean MAZERON, père des précédentes, demeurant à Lamazière ; Pierre MAZERON, décédé en 1859 ; Michel AMBLARD, demeurant à Lamazière.
  4. Les 8, 9 et le 14 novembre 1903, par M. Annet PEROL et Mme Marie PEROL, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Retailhat ; Mme Eugénie PEROL et M. François FAURE, son mari, tous deux propriétaires cultivateurs, demeurant ensemble au village de La Garde, commune des Ancizes-Comps ; M. Annet PEROL, veuf de Marguerite PEROL, cultivateur à Retailhat. Savoir : Un héritage nature pré et bois, dit Les Côtes, de 2 ares 93 centiares portée sous le numéro 1705, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 300 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Marguerite PEROL, mère des vendeurs, décédée le 27 juillet 1902, épouse dudit Annet PEROL, vendeur ; Antoine PEROL, décédé en 1871.
  5. Le 14 novembre 1903, par M. Jacques Jules CLUZEL, propriétaire, demeurant au Cluzel, ayant agi au nom et comme mandataire de M. Jean Frédéric DOUSSET, prêtre, curé d’Esclottes (Tarn et Garonne), en vertu d’une procuration reçue par M. MAURIN, notaire à Saint-Priest-des-Champs, le 12 novembre 1903. Savoir : Une parcelle d’héritage, nature pré et bois, dit La Côte, de 6 ares 75 centiares portée sous le numéro 1258, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 500 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Joseph DOUSSET, cultivateur, demeurant audit lieu du Marcheix et M. Jean DOUSSET, décédé depuis bien longtemps, époux de Françoise RANCE.
  6. Le 25 octobre et les 8 et 14 novembre 1903, par M. Denis GRANGE et Mme Marie BIDON, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village du Cluzel. Savoir : Une pâture, dite Favard, de 4 ares 16 centiares portée sous le numéro 658p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 170 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Annet BIDON, décédé en février 1886, veuf de Michelle PHELUT ; Mme Françoise BIDON, décédée en 1892, épouse de Guillaume DETEIX, décédé en 1897 ; M. Jean BIDON et Mme Marie MARCHEIX, son épouse, décédés l’un et l’autre avant 1858.
  7. Les 5, 8 et 9 novembre 1903, par M. Joseph BARGE, veuf de Marie TIXIER, propriétaire-cultivateur, demeurant au village de Perol ; M. Xavier BARGE et Mme Virginie MARTIN, son épouse, tous deux propriétaires cultivateurs, demeurant ensemble au Moulin du Cluzel ; Mme Françoise BARGE et M. François LEVERT, son mari, propriétaires-cultivateurs à Lamadon, commune de Biollet. « Agissant tous tant à leur nom personnel qu’au nom et comme se portant forts pour Francisque BARGE, mineur de vingt ans et dix mois et Émile BARGE, mineur de seize ans, leurs fils et frères et beaux-frères, pour lesquels ils ont promis ratification de la présente vente à leur majorité. » Savoir : Une parcelle de bois, dite La Côte, de 13 ares 55 centiares portée sous le numéro 558p, secteur C du plan cadastral ; Un héritage, bois et pâture, dit la Ganne, de 18 ares 50 centiares, porté sous le numéro 557p, secteur C du plan cadastral ; un bois, dit le Cros ou La Ganne, de 7 ares 28 centiares, porté sous le numéro 552, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.700 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. M. Joseph BARGE, l’un des vendeurs, père des deux mineurs, a déclaré dans ladite vente être leur tuteur naturel et légal. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Françoise BOUDUGE, décédée en 1894, mère de Joseph BARGE, veuve de Marien BARGE ; M. Antoine BOURDUGE, décédé le 15 octobre 1848 ; Mme Marie TIXIER, décédé, épouse dudit Joseph BARGE, vendeur et M. Joseph BOURDUGE, oncle de Joseph BARGE.
  8. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Antoine RANCE et Mme Marie Marguerite PEROL, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Perol. Savoir Une parcelle de pâture, dite Les Croupe, de 59 ares 8 centiares portée sous les numéros 671 et 672, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 2.700 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Marie Constance PEROL, épouse de Jean CHANUT, demeurant à Laroche ; Marie Constance PEROL, alors célibataire, demeurant à Perol ; Mme Françoise PEROL, épouse de Michel MARTIN, demeurant à Saint-Priest-des-Champs ; La même Françoise PEROL, veuve dudit Michel MARTIN ; Anne PEROL, célibataire, décédée à Bergues (59), en 1887 ; Gabrielle PEROL, célibataire, décédée en 1888 ; Antoine PEROL, décédé à Perol, veuf de Marie FOURNON ; Jean CHEFDEVILLE, décédé, demeurant à Chez-Saby, commune de Saint-Priest-des-Champs.
  9. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Marien dit Hippolyte BOURDUGE et Mme Marie POUMEROL, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Perol. Savoir : Un bois, dit La Côte, de 13 ares 70 centiares portée sous le numéro 558p, secteur C du plan cadastral ; un héritage, en nature pâture et bois, dit La Ganne et La Côte, de 53 ares 10 centiares, porté sous les numéros 557p et 558p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.750 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Marie BOURDUGE, célibataire, demeurant à Perol ; M. Joseph BOURDUGE, décédé en 1890, père de la précédente.
  10. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Marien TARDIF et Mme Marguerite LÉCUYER, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Carton. Savoir : Un héritage, nature pré et bois, dite Les Côtes, de 16 ares 10 centiares portée sous le numéro 1705p, secteur C du plan cadastral ; un héritage, nature pré et pâture, dit Les Côtes, de 1a 60 centiares, porté sous le numéro 1705p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.300 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Annet TARDIF, décédé en 1859, père du vendeur, époux de Marie ROUSSEL ; M. Amable LÉCUYER, décédé en 1881, père de la vendeuse, veuf de Jeanne BOURDAROL.

Suite de l'article :

Article précédent :

Partager cet article
Repost0
9 février 2021 2 09 /02 /février /2021 21:50

Suivant divers actes reçus par Me MAURIN, notaire à Saint-Priest-des-Champs.

Vente à la Société Anonyme d’éclairage par le gaz de la ville de Clermont-Ferrand, de tous les terrains appartenant aux vendeurs dans la commune de Saint-Priest-des-Champs, qui peuvent être compris dans la courbe de niveau déterminée par un barrage de trente trois mètres de hauteur, comptée à partir de la hauteur des eaux du régime moyen normal de la Sioule ; ledit barrage établi sur la rivière la Sioule à l’emplacement de l’ancien pont des Fades.

 

Le Courrier du Puy-de-Dôme du 30 juin 1904

 

  1. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Jean DEMOULIN et Mme Marie GILLET, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Lamazière. Savoir : Un pré dit Les Côtes de 16 ares 73 centiares portée sous le numéro 1705p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 2.673 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Michel GILLET, célibataire, maçon, demeurant à Lyon ; Mme Michelle GILLET, épouse de M. Henri CHÂTARD, propriétaires demeurant à Tournobert, commune des Ancizes-Comps ; M. Michel GILLET, demeurant audit lieu de Lamazière, décédé le 14 mars 1884, veuf de Françoise CARTON.
  2. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Claude LASSIOUVE et Mme Marie GILBERT, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Lamazière et par Mme Anne POUGHEON, veuve de Pierre LASSIOUVE, cultivateur audit lieu de Lamazière. Savoir : Une parcelle d’héritage, nature pâture et bois, dite Les Côtes de 10 ares 50 centiares portée sous le numéro 1705p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 804 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Françoise Constance LASSIOUVE, célibataire majeure, demeurant à Lamazière ; M. Pierre LASSIOUVE, décédé en 1885, époux d’Anne POUGHEON, venderesse ; François LASSIOUVE, décédé en 1881, veuf d’Anne GILLET.
  3. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par Mme Anne JOUHET, veuve de Jacques MAZERON, propriétaire, d’état de cultivateur à Carton. Savoir : Un héritage, nature pré et bois, dit Les Côtes de 2 ares 25 centiares portée sous le numéro 1705p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 200 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Joseph JOUHET, décédé en 1885, veuf de Marie BARSE.
  4. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Jean Léon PHELUT et Mme Clémence CLUZEL, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Lamazière. Savoir : Une pâture dite Les Côtes de 4 ares 17 centiares portée sous le numéro 1705p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 170 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Jacques PHELUT, veuf de Marie DOUSSET, cultivateur à Lamazière ; M. François PHELUT, époux MAZERON, demeurant à Lamazière ; Jacques PHELUT, deuxième du prénom et autre Jacques PHELUT, troisième du prénom, demeurants à Lamazière ; Mme Marie Joséphine PHELUT, épouse d’Antoine MARTIN ; Mme Marie PHELUT, épouse de Jean GRANGE, demeurant au Cluzel ; Jean PHELUT, décédé en 1856, époux de Marie MARTIN.
  5. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Jacques Jules CLUZEL et Mme Marie Félicie DOUSSET, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village du Marcheix. Savoir : Un héritage, nature pré et bois, dit la Côte de 32 ares 40 centiares portée sous le numéro 1258p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 2.500 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Mme Marie Angélique DOUSSET, épouse de Jacques AUBIGNAT, propriétaires-cultivateurs à Fontelun, commune des Ancizes-Comps ; M. Joseph DOUSSET, cultivateur demeurant au Marcheix ; M. Jean DOUSSET, décédé depuis très longtemps, époux de Françoise RANCE.
  6. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Jean MAZERON et Mme Marie LÉCUYER, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Lamazière. Savoir : Une parcelle d’héritage en nature de pré et pâture, dite Les Côtes, de 6 ares 35 centiares portée sous le numéro 1339, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 450 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Jean BARSE, coquetier, époux d’Anne SABY, domicilié aux Chaussades ; M. Mathieu BARSE, cultivateur demeurant à Vaury, commune de Pontaumur ; M. Guillaume BARSE, époux LAMIRAUD, susnommé ; Mme Marie BARSE, épouse de Gilbert BÉRAUD, demeurant à La Jugie, commune de Miremont ; M. Jean BARSE, décédé en 1897, époux d’Anne DEVEISSIER.
  7. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Pierre GILLET et Mme Marie TARDIF, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Lamazière. Savoir : Un héritage nature pré et pâture, dit Les Côtes, de 12 ares 50 centiares portée sous le numéro 1339, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 1.100 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Jean GILLET, décédé en 1894 ; Mme Anne PEROL, décédée en 1897, épouse du susnommé ; M. Jean BARSE et Mme Marie TOURRET, son épouse ; M. Jacques AUBIGNAT, décédé depuis bien longtemps.
  8. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Amable GIRAUD et Mme Marie TARDIF, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Lamazière et par Mme Anne MARTIN, veuve de Pierre CHAFFRAIX, propriétaire, d’état de cultivateur à Lamazière. Savoir : Une parcelle de pâture dite Les Côtes, de 5 ares 15 centiares portée sous le numéro 1705p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 230 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. Pierre CHAFFRAIX, décédé en 1893, époux d’Anne MARTIN, venderesse ; Marie CHAFFRAIX, épouse de Pierre MAZERON, demeurant à Lamazière ; Gilbert CHAFFRAIX, époux d’Amable GIRAUD, demeurant à Lamazière ; Françoise CHAFFRAIX, épouse d’Amable GIRAUD, demeurant à Villemaine ; Antoine CHAFFRAIX, décédé depuis longtemps.
  9. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Annet JOUHET et Mme Anne GILBERT, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Carton. Savoir : Une parcelle de pâture dite Les Côtes, de 2 ares 30 centiares portée sous le numéro 1705p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 150 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : Pierre JOUHET, célibataire et Marie JOUHET, célibataire majeure ; Marie JOUHET, épouse d’Alphonse LAVAL, demeurant à Lyon, quartier de la Guillotière, 27 chemin de Gerbaud ; Annette JOUHET, épouse de François CHOSSON, demeurant au Moulin à Vent, commune de Vénissieux ; Marie JOUHET, épouse de Jean Marie GAYDON, domicilié à Saint-Pons, commune de Vénissieux ; Marie PÉRENET, épouse de Pierre MAZERON, demeurant à Vénissieux ; Marie JOUHET, mère de la précédente, décédée, épouse de Jean François PÉRENET ; Annet JOUHET, décédé en 1875.
  10. Le 25 octobre et le 14 novembre 1903, par M. Jacques MAZERON et Mme Marie MOLLE, son épouse, tous deux propriétaires-cultivateurs, demeurant ensemble au village de Carton. Savoir : Une pâture dite Les Côtes de 3 ares portée sous le numéro 1705p, secteur C du plan cadastral. Cette vente a eu lieu moyennant le prix principal de 180 francs. Contrat de vente déposé au greffe du tribunal civil de Riom, le 9 mai 1904. Les anciens propriétaires outre les vendeurs : M. MAZERON et MAZERON, sœurs du vendeur, toutes deux célibataires majeures, domiciliées à Carton ; M. Marie MAZERON, décédé.

Suite de l'article :

Partager cet article
Repost0
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 16:46

Trouvé sur Mémoires des Hommes :

 

ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE.

Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours d'une tentative d'évasion. Décès transcrit à Saint-Priest, le 8 juin 1943.

Dossier AC-21P-9089

 

BERAUD Marcel Marien, né à Lasciouve, le 30 mars 1907, marié le 28 avril 1935 à Saint-Priest, avec MARTIN Jeanne Marie. Fils de Jean Richard et de Marie Antoinette AUBIGNAT.

Militaire au 404e Régiment de Pionniers, 2e Compagnie, Mort pour la France, le 1er mai 1940, au 20 avenue du Puy-de-Dôme à Clermont-Ferrand, des suites de maladie. Décès transcrit à Saint-Priest, le 10 août 1940.

Dossier AC-21P-20121

 

DUBREUIL Paul Adrien, né au chef-lieu, le 2 septembre 1907, fils de Michel et d'Amable PEROL.

Militaire au 6e R. A. Alpin, Mort pour la France, le 2 novembre 1942, en captivité à Magdebourg (Allemagne).

Dossier AC-21P-174331

 

FOURNON Raymond, né à Saint-Priest, le 24 mars 1916.

Militaire, Mort pour la France, à l'hôpital complémentaire de Clermont-Ferrand, le 12 février 1942.

Dossier AC-21P-186716

 

GOUYON Michel, né à La Chomette, le 5 novembre 1906, fils de Marien Émile et de Marie Louise TIXIER.

Militaire au 53e Régiment d'Artillerie Mixte Divisionnaire, Mort pour la France, le 15 septembre 1940, à Mulhouse (Haut-Rhin). Décès transcrit à Saint-Priest, le 12 juin 1943.

Dossier AC-21P-196318

 

*MARTIN Clément, né au chef-lieu, le 4 juillet 1909, marié le 14 avril 1932 à Saint-Julien-la-Geneste, avec Aline Pauline FAVIER. Fis de François Joseph et de Françoise PAILHOUX

Militaire au 6e Régiment de Pionniers. Mort pour la France, le 30 avril 1945 à Kirsenow (Russie).

Dossier AC-21P-88937

 

*RANCE Michel Élie Julien, pupille de la nation, né au chef-lieu, le 28 mai 1906, marié le 25 janvier 1933 à Paris, avec Alexandra Joséphine GRAND. Fils d'Antonin Eugène et de Maria CLUZEL.

Militaire au 291e Régiment d'Artillerie Divisionnaire. Mort pour la France, le 15 juin 1940 à Auxerre (Yonne).

Dossier AC-21P-142640

 

TIXIER François Marcel, né à Villemaine, le 22 juillet 1910, fils de Jacques et de Marie FAURE.

Militaire au 121e Régiment d'Infanterie Motorisé, Mort pour la France, le 30 mai 1940, à l'Orangerie, rue du Faubourg de Béthune, Lille (Nord). Décès transcrit à Saint-Priest, le 15 juin 1943.

Dossier AC-21P-159431

 

* Mise à jour

 

 

Partager cet article
Repost0
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 11:10

D'après un inventaire des sinistres trouvé en mairie de Saint-Priest et un article de journal.

 

A Saint-Priest-des-Champs, la grêle détruit les récoltes et la foudre incendie une ferme.

Dimanche dernier, 27 courant, un orage d’une violence inouïe s’est abattu sur tout le territoire de la commune de Saint-Priest-des-Champs ;

Pendant plus d’une demi-heure, la grêle est tombée avec rage.

Toutes les récoltes sont anéanties. Les seigles, les blés et les avoines sont complètement battus, les pommes de terre littéralement hachées. Des arbres ont été déracinés. Un beau « Sully », placé au milieu de la place publique de Saint-Priest, et qui faisait l’admiration des nombreux touristes, a été arraché. Au lieu-dit « Les Barsses », un marronnier séculaire a été cassé.

La foudre est tombée au village de Ragheade, distant de 3 kilomètres du chef-lieu de Saint-Priest, sur les bâtiments à fourrages appartenant à M. Chaffraix et dont M. Delaroche est fermier. En un clin d’œil, le vaste bâtiment a été la proie des flammes.

Malgré la rapidité des secours, plus de cinquante charretées de foin ont été la proie des flammes. Deux bœufs tués nets par la foudre n’ont pu être sortis ; une dizaine de moutons ont péri. Grâce à une lucarne, placée sur la façade principale, M. et Mme Delaroche ont pu sortir de la maison juste à temps pour n’être pas ensevelis sous les décombres.

Sur les lieux du sinistre, on remarquait M. le maire et la majeur partie de son conseil municipal, le garde champêtre, M. Pailloux, négociant en cycles, et tous les habitants des environs.

Les dégâts sont énormes, et M. Delaroche, qui est fermier depuis mars dernier seulement, est ruiné.

L’avenir du Puy-de-Dôme – Journal du 30 juillet 1913

 

 

Ces orages de grêle du 27 juillet causent de nombreux dégâts. 250 déclarations de sinistres pour les 145 propriétaires touchés ; 24 seulement sont assurés. On estime à 15.000 francs le montant des dommages.

 

Au cours de cette année 1913, deux incendies se déclarent chez des agriculteurs, dont un suite à l’orage de juillet. On constate, qu’entre 1903 et 1913, 20 incendies touchent les agriculteurs de la commune et 2 chez d’autres personnes. La commune n’est toujours pas équipée de pompe à incendie.

 

Cette année-là, la commune est aussi touchée par des maladies contagieuses sur le bétail.

40 propriétaires déclarent des pertes par suite de peste bovine. 5 chevaux (4.000 francs), 40 bovins (16.000 frs.) et 100 ovins (3.100 frs.) sont morts.

La fièvre aphteuse apparait en juillet et disparait en novembre ; 250 propriétaires, sur les 350 possédants du bétail, sont atteints par l’épizootie.

            Sur les 60 bœufs ou taureaux, 30 sont atteints, 2 sont morts (1.200 frs.) ;

            Sur les 2000 vaches, 1200 sont atteints, 10 sont mortes (4.000 frs.) ;

            Sur les 800 veaux, 500 d’atteints, 20 de morts (1.600 fr.) ;

            Sur les 600 moutons, 300 sont atteints, 50 morts (1.500 fr.).

 

Nota : Les têtes de bétail, indiqués dans l’épizootie de fièvre aphteuse, doivent appartenir  aux 250 agriculteurs sinistrés.

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 10:05

Le 15 juillet 1862, M. Porte, entrepreneur de travaux à Riom, est adjudicataire  pour la construction des murs du nouveau cimetière de Saint-Priest-des-Champs. Il a accepté les travaux pour un montant de 5.557 francs et les livre le 21 mars 1864.

 

Une modification du devis initial est réalisée au cours de ces travaux. Elle semble avoir été faite sans l’avis de l’architecte et peut-être de l’ancienne municipalité.

La présence d’un tertre ou plutôt d’un dénivelé par rapport à la route obligeait à prévoir, pour résister à la poussée de la terre, un mur de 1 mètre de large au lieu des 0,40 prévus initialement sur le devis et sur 114 mètres de long.

 

Les montants des acomptes, versés par la commune jusqu’à ce jour, s’élevant à 4.912 francs, M. Porte engagea une plainte auprès du tribunal de Riom. La cour de Riom condamne la commune à payer les 1.031 francs restant. Cette même cour s’est déclarée incompétente, pour la demande de 654 francs de travaux supplémentaires, et renvoie le requérant à se pourvoir devant les juges administratifs.

 

Bien que ces travaux supplémentaires, exécutés sans autorisation de l’administration supérieure et en dehors de l’intervention du conseil municipal, la commune, par jugement du Conseil de Préfecture en date du 4 décembre 1868, est condamnée à payer au Sieur Porte la somme de 654 francs pour solde de travaux. Elle est en outre condamnée aux intérêts de la dite somme à dater du 28 octobre 1868.

 

Agrandissement

 

En 1933, il est décidé de l'agrandissement du cimetière. Le deux juillet 1933, alors que les travaux sont près d'être achevés, le Conseil municipal décide de voter un crédit de 45.000 francs, pour l'achat de terrain, les frais de vente et d'enregistrement, et pour la clôture.

 

Il est alloué une somme de 2.000 francs  à M. DAVID, ingénieur adjoint du service vicinal à Saint-Gervais-d'Auvergne, qui a réalisé des plans et des devis pour les lavoirs du bourg et l'agrandissement du cimetière, et qui n'a pas prévu d'honoraires.

 

Un crédit supplémentaire de 2.348 francs est voté le 11 février 1934.

Partager cet article
Repost0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 10:26

Contingent

 

SABY Jean,né à Saint-Priest, la Roche, le 6 novembre 1848, cultivateur. Fils de Guillaume et d’Anne MAZERON.

Incorporé à compter du 17 octobre 1869 comme appelé inscrit sous le N° 182 du contingent du Puy-de-Dôme, classe 1868. N° 14 de tirage dans le canton de St-Gervais.

Arrivé au 3e Zouaves, le 14 octobre 1869, à Philippeville. Zouave de 1ère classe le 25 juin 1873. Passé dans l’armée territoriale le 30 juin 1878 au 97e R.T.I.

 

DENIS Gervais,né à Saint-Priest, Grandsaigne, le 15 mai 1848. Marié à Paris 14e, le 19 septembre 1922, avec Jeanne Marielle RENARD. Fils de Jérôme et de Marie BOSCAVERT, cultivateurs.

Incorporé à la 8e Section d’Infirmiers. Parti de Clermont le 17 octobre 1769. 1ère classe, le 16 septembre 1870, à la 13e S.I.M. Passé dans l’armée territoriale le 30 juin 1874.

 

FAVIER François,né à Saint-Priest, les Barsses, le 24 janvier 1848, cultivateur. Réside à Montbrison (42). Fils de François et de Catherine BARGE.

Parti de Clermont, le 17 octobre 1869, pour le 96e de Ligne. A accompli une période d’exercice dans le 105e de Ligne du 21 août au 8 septembre 1876.

Passé à la Subdivision de Montbrison le 4 août 1876.

 

PETIT Antoine,né à Saint-Priest, Beaufessoux-le-Grand, le 9 avril 1848. Marié à Lyon, le 29 février 1898, avec Marie Clémence BOURDUGE. Fils de Denis et de Marie PEROL.

Incorporé au 6e Régiment d’Artillerie à compter du 21 juillet 1870, comme appelé de la classe 1868 (au dépôt du 30 novembre 1869 au 27 mars 1870) ; Incorporé au 29e Régiment d’Artillerie à compter du 10 mai 1872 comme venant du 6e d’Artillerie, passé au 36e R.A. comme venant du 29e. 2e Servant le 2 mai 74.

 

POUMEROL Amable,né à Saint-Priest,  Montpied, le 27 avril 1848, soldat. Fils d’Amable et de jeanne PAILHOUX.

Parti de Clermont le 20 juillet 1870. Incorporé au 97e de Ligne, le 21 juillet 1870, comme remplaçant de son frère François de la classe 1866, comme jeune soldat du contingent de la classe 1866, du 29 octobre 1867 au 31 mars 1868. Renvoyé dans ses foyers le 30 mars 1873 au 31 décembre 1873.

En captivité en Allemagne du 29 octobre 1870 au 19 juin 1871.

 

JOUHET Gilbert,né à Saint-Priest, Jouhet, le 27 mai 1848, meunier. Décédé à Saint-Priest le 27 avril 1870.Fils de Michel et de Madelaine FAURE.

 

Garde Nationale.

 

GRAND Michel Emile,né à Saint-Priest, les Barsses, le 21 avril 1848, cultivateur. Fils de Gilbert et de Marie FAURE.

Incorporé à partir du 1er juillet 1869 comme garde mobile de la classe 1868. Armée de la Loire, 4e Bataillon, 8e Compagnie, matricule 2139. Arrivé au corps le 15 août 1870.

Service militaire du 15 août 1870 au 12 septembre 1871 ; Armée de la Loire du 25 septembre 1870 au 12 mars 1871.

Domicilié à Quincié canton de Beaujeu (69).

 

BOUDOL Jean,né à Saint-Priest, Grandsaigne, le 9 décembre 1848, cultivateur. Fils de Michel et de Marguerite BOUDOL.

Incorporé à partir du 1er juillet 1869 comme garde mobile de la classe 1868. Armée de la Loire, 4e Bataillon, 8e Compagnie, matricule 2157. Arrivé au corps le 15 août 1870.

Service militaire du 15 août 1870 au 12 septembre 1871 ; Armée de la Loire du 25 septembre 1870 au 12 mars 1871.

Domicilié à Boisset-lès-Montrond (42).

 

MAIGNOL Michel,né à Saint-Priest, les Barsses, le 6 novembre 1848, cultivateur. Fils de Jean et d’Anne GRAND.

Incorporé à partir du 1er juillet 1869 comme garde mobile de la classe 1868. Armée de la Loire, 4e Bataillon, 8e Compagnie, matricule 2162. Arrivé au corps le 15 août 1870.

Service militaire du 15 août 1870 au 12 septembre 1871 ; Armée de la Loire du 25 septembre 1870 au 12 mars 1871.

 

MARTINON Gervais,né à Saint-Priest, Courtine, le 22 juillet 1848, cultivateur. Fils de Jean et de Marie MASSON.

Incorporé à partir du 1er juillet 1869 comme garde mobile de la classe 1868. Armée de la Loire, 4e Bataillon, 8e Compagnie, matricule 2169. Arrivé au corps le 15 août 1870.

Service militaire du 15 août 1870 au 12 septembre 1871 ; Armée de la Loire du 25 septembre 1870 au 12 mars 1871.

 

DESPARAIN Jean,né à Saint-Priest, Laroche, le 17 novembre 1848, cultivateur. Fils de Pierre et de Marie BOUDOL. Décédé à Lyon le 26 novembre 1884.

Incorporé à partir du 1er juillet 1869 comme garde mobile de la classe 1868. Armée de la Loire, 4e Bataillon, 8e Compagnie, matricule 2172. Arrivé au corps le 15 août 1870.

Service militaire du 15 août 1870 au 12 septembre 1871 ; Armée de la Loire du 25 septembre 1870 au 12 mars 1871.

 

MAZERON Antoine,né à Saint-Priest, Lamazière, le 4 décembre 1848, cultivateur. Fils de Pierre et de Marie CHAFFRAIX.

Incorporé à partir du 1er juillet 1869 comme garde mobile de la classe 1868. Armée de la Loire, 4e Bataillon, 8e Compagnie, matricule 2188. Arrivé au corps le 15 août 1870.

Service militaire du 15 août 1870 au 12 septembre 1871 ; Armée de la Loire du 25 septembre 1870 au 12 mars 1871.

 

DEBOST Jean,né à Saint-Priest, Laroche, le 15 septembre 1848, cultivateur. Fils d’Antoine et de Françoise DENIS. Par jugement du 6 juillet 1918, le nom sera porté DUBOST au lieu de DEBOST, et le prénom du père François au lieu d’Antoine.

Incorporé à partir du 1er juillet 1869 comme garde mobile de la classe 1868. Armée de la Loire, 4e Bataillon, 8e Compagnie, matricule 2188. Arrivé au corps le 15 août 1870.

Service militaire du 15 août 1870 au 12 septembre 1871 ; Armée de la Loire du 25 septembre 1870 au 12 mars 1871.

 

FAURE Annet,né à Saint-Priest, Villemaine, le 12 février 1848, cultivateur. Fils de Pierre et de Marie MOLLE.

Incorporé à partir du 1er juillet 1869 comme garde mobile de la classe 1868. Armée de la Loire, 4e Bataillon, 8e Compagnie, matricule 2189. Arrivé au corps le 15 août 1870.

Service militaire du 15 août 1870 au 12 septembre 1871 ; Armée de la Loire du 25 septembre 1870 au 12 mars 1871.

 

GRANGE François,né à Saint-Priest, le Cluzel, le 14 juillet 1848, cultivateur. Fils de Marien et de Charlotte PEROL

Incorporé à partir du 1er juillet 1869 comme garde mobile de la classe 1868. Armée de la Loire, 4e Bataillon, 8e Compagnie, matricule 2240. Arrivé au corps le 15 août 1870.

Service militaire du 15 août 1870 au 12 septembre 1871 ; Armée de la Loire du 25 septembre 1870 au 12 mars 1871.

 

 

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 20:35

D'après le document, aux Archives Départementales, P 10564 : Table alphabétique des propriétaires compris dans la matrice, nous trouvons une liste des maisons incendiées en 1870.

Les bâtiments reportés sur les deux plans du bourg, cela nous donne les positions ci-dessous. Tout cela reste à vérifier plus précisement (Par exemple : les maisons 552 et 573 ont été démolies respectivement en 1842 et 1844).

 

Documents-7096b.jpg

 

Calque du Bourg 2 Incendie 1870

 

Calque du Bourg 1 Incendie 1870

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Jean PETIT, un maire, une généalogie
    Maçon en 1863 ; Cultivateur en 1872 ; Aubergiste en 1873 ; Propriétaire et aubergiste au bourg de Saint-Priest-des-Champs en 1877. Élu pour son premier mandat de Conseiller municipal, le 23 Janvier 1881, au deuxième tour du scrutin, avec 137 voix ; Maire...
  • Inhumations 1628 - 1633
    Vue 66 Anthonia DARD, inhumée le 23 juin 1628, femme à Pierre PEROL dit Dufourd, du village de Lamazière. Vue 67 Anthonia DELAQUARTE, inhumée dans l’église le 25 juin 1628, femme à Jehan SIMON de ce bourg de Saint-Priest. Vue 67 Jacques N., métayer au...
  • Les galibots
    Sans commentaire ! Souvent au pays des gueules noires les enfants faisaient comme leurs pères et descendaient au fond de la mine , la vie souvent était difficile ,avant...
  • Relevés baptêmes (Article 11) + Synthèse patronyme PEROL
    Archives Départementales : Cote 6 E 408-1 Années 1577 à 1747 Naissances du 22 mars 1654 au 7 juin 1654 Vue 194 Antoine MARCHEIX et Françoise MARCHANT, du village de Laval, dont : Mathieu, né le 22 et baptisé le 24 mars 1654 à Saint-Priest-des-Champs [1]...
  • Photos J.S.S.P.
    Photos de la collection de Jean-Louis FAURE aimablement prêtées par Marcelle sa maman. Vous pouvez me transmettre les noms !
  • Relevés baptêmes (Article 10)
    Archives Départementales : Cote 6 E 408-1 Années 1577 à 1747 Naissances du 5 vril 1640 au 19 mars 1654 Vue 180; Anthoine QUARTON et Michelle AMBLARD, du village de Retailhat, dont : Gilbert, né le 5 et baptisé le 6 avril 1640 à Saint-Priest-des-Champs...
  • La stévia : L'herbe sucrée
    Une petite parenthèse pour ceux qui veulent consommer autrement! À chaque plante médicinale son lot d’appropriations, d’interdictions, de brevets, d’extraction moléculaire et autres joyeusetés… La Stévia, la fameuse herbe sucrée, n’échappe malheureusement...
  • Bilan
    Bonjour et merci à vous tous, qui par vos visites m'encouragez à continuer. 2021 c'est 2697 visites soit un peu plus de 7 visites par jour, c'est aussi 5190 pages vues soit un peu plus de 14 pages par jour. Merci encore à vous et n'oubliez pas que vous...
  • La poste et les facteurs
    1866 CHARVILHAT Charles, facteur, habite le bourg, né le 4 octobre 1829 à Saint-Priest-des-Champs, fils d’Antoine CHARVILHAT et de Jeanne BERTHIN, métayers-cultivateurs au bourg. Charles, épouse le 2 février 1853, Marie DELONGVERT. Fille de Michel DELONGVERT...
  • Les registres d'État-civil
    Le 20 septembre 1792, l’Assemblée législative vote le transfert des registres du greffe tenus par l’église aux registres d’état-civil qui seront désormais tenus par le maire. Les actes sont signés par l’Officier public de la commune. Ce dernier est choisi...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">