Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 11:40

Nouveau : Lien sur la fiche de PAYRARD Annet.

 

Ils sont morts :

 

BARGE François, né le 14 décembre 1882, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Joseph et de Marie TIXIER, cultivateurs à Perol. Marié à Marie Clémence BOUDOL, le 28 juillet 1910, à Saint-Priest-des-Champs.

Soldat. Croix de guerre ; Médaille militaire à titre posthume, par décret du 12 août 1920. Classe 1902. Matricule 1747 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 11 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie de Riom, sous le matricule 573.

Décédé des suites de ses blessures de guerre, le 14 octobre 1914, à Ricquebourg (60).

L’acte de décès du 14 octobre 1914, dressé à Ricquebourg (60), a été transcrit à Saint-Priest-des-Champs, le 13 août 1916.

Le corps a été restitué à la famille, le 24 mars 1921.

Il a été inhumé à Saint-Priest-des-Champs, le 26 mars 1921.

Voir sa fiche

 

DEMOULIN Alexandre, sur le MAM de Saint-Priest, pas d’information. De Villemaine.

Certainement lui, Hippolyte Etienne Alexandre, né le 13 août 1882, à Villemaine, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de François et de Clémence MARCHEIX, cultivateurs à Villemaine.

Pas de trace au recrutement de Riom

 

GILLET Jules, né le 7 janvier 1882, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs, journalier terrassier. Fils de Jean et de Claudine BOUDOL, cultivateurs à Perol. Marié, à Saint-Priest des Champs le 17 mars 1911, à Marie Anastasie CHAFFRAIX.

Soldat. Matricule 1763 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 4e Régiment du Génie.

Blessé, le 8 Septembre 1914, à Noyon, plaie au poumon droit par éclat d’obus.

Décédé dans ses foyers, le 23 octobre 1918, des suites de sa blessure au poumon.

 

PAYRARD Annet, né le 6 juillet 1882, au Mont, commune de Saint-Julien-la-Geneste. Marié à Saint-Priest, avec Marie MARTINON, cultivateurs à la George. Fils de Gilbert et de Anne CHARDONNET, cultivateurs au Mont.

Soldat. Matricule 1765 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 2 août 1914, au 217e Régiment d’Infanterie.

Tué à l’ennemi, au combat de la côte 303, à l’Est de Reillon (54), le 20 juin 1915.

L’acte a été transcrit à Saint-Julien-la-Geneste, le 23 novembre 1915. Il est porté sur les monuments de Saint-Julien et de Saint-Priest.

Le corps a été restitué à la famille, le 27 novembre 1921.

Voir sa Fiche

 

Ils en sont revenus :

 

ABAVID Marius, né le 28 décembre 1882, à Lamothe, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Joseph et de Eugénie MAZERON, cultivateurs à Lamothe.

Soldat. Croix de guerre, avec étoile de bronze. ; Croix de guerre, avec étoile d’argent ; Médaille militaire, par décret du 15 mars 1921. Matricule 1720 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 12 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Blessé au fort de Vaux, le 26 octobre 1916, par balle au bras gauche.

 Cité à l’ordre du Régiment, N° 450 en date du 10 février 1918.

 Cité à l’ordre de la Division, N° 188 en date du 14 décembre 1919.                                   

Contre l’Allemagne, du 12 août 1914 au 31 juillet 1918.

 

BARSSE Annet Eugène, né le 27 septembre 1882, au bourg de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur. Fils de Annet et de Marie BEAUFORT, cultivateurs au Bourg.

Soldat. Croix de guerre, avec étoile de bronze. Matricule 1728 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 175e R.I., le 28 juillet 1916, passé au 176e R.I., le 23 août 1917, passé au 8e Régiment du Génie, le 1er mai 1918.

Blessé, le 19 juin 1915, cote 303, par éclats de grenade aux jambes et au bras gauche.

Cité à l’ordre du Régiment, N° 282 en date du 22 Décembre 1917.

Contre l’Allemagne, du 3 août 1914 au 27 juillet 1916, du 23 février 1917 au 9 août 1917 et du 9 mars 1919 au 29 avril 1919.

En Orient, du 28 juillet 1916 au 22 février 1917 et du 10 août 1917 au 8 mars 1919.

 

CLUZEL Marien, né le 25 septembre 1882, à Boscavert, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur. Fils d’Antoine et de Marie CLUZEL, cultivateurs à Boscavert.

Soldat. Matricule 1757 au recrutement de Riom. Mobilisé, du 6 au 9 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition. Incorporé, le 7 août 1914, au 53e Régiment d’Artillerie de Campagne, passé au 4e R.A., le 13 février 1915, passé au 107e Régiment d’Artillerie Lourde, le1er avril 1917.

Contre l’Allemagne, du 7 août 1914 au 27 février 1919.

 

FAURE Jean-Marie, né le 31 octobre 1882, à Lamothe, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Michel et de Marie BASTERRE, cultivateurs à Lamothe.

Soldat. Matricule 1796 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, à la Section des Commis et Ouvriers Militaires, passé à la 8e S.C.O.A.M., le 3 août 1914, passé au 13e Régiment d’Infanterie, le 15 septembre 1916, passé au 27e R.I., le 27 décembre 1916, passé à la 15e S.C.O.A.M., le 15 décembre 1917, passé à la 13e S.C.O.A.M., le 12 octobre 1918.

Contre l’Allemagne, du 3 août 1914 au 1er mars 1919.

 

FAVIER Eugène François, né le 29 octobre 1882, aux Barsses, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils d’Annet Pierre et d’Antoinette BARTHELEMY, cultivateurs aux Barsses.

Soldat. Matricule 1718 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 1er décembre 1914, au 14e Bataillon de chasseurs à Pied, passé au 27e B.C.P., le 30 juin 1915.

Blessé, le 18 septembre 1915, en Alsace, par éclat d’obus au bras gauche.

Réformé, le 21 juin 1916.

Contre l’Allemagne, du 1er décembre 1914 au 21 juin 1916.

 

FAVIER Léopold Gilbert, né le 16 mai 1882, à La Croizette, commune de Saint-Priest-des-Champs, tailleur de pierres à Saint-Julien-la-Geneste. Marié à Espinasse, le 26 juin 1906, avec Marie MONTADARD. Fils d’Annet et de Marie PAYRARD, cultivateurs à La Croizette.

Soldat. Matricule 1723 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 12 août 1914, au 14e Bataillon de Chasseurs à Pied, passé au 11e B.C.P., le 22 octobre 1914.

Contre l’Allemagne, du 12 août 1914 au 26 juin 1917.

Mis en sursis d’appel aux mines de Saint-Eloy, du 26 juin 1917 au 10 mMars 1919.

                                            

LASCIOUVE Gilbert, né le 19 janvier, à Lamazière, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Gilbert et de Marie THUEL, cultivateurs à Lamazière.

Soldat. Matricule 1733 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 29 mai 1915, à la 24e Section des Commis et Ouvriers de l’Administration Militaire.

Réformé, le 27 septembre 1915.

Contre l’Allemagne, du 29 mai 1915 au 27 septembre 1915.

 

NÉNOT Martin, né le 31 août 1882, au Pradeix, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean et de Marie CHEFDEVILLE, cultivateurs au Pradeix.

Soldat. Matricule 1749 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 août 1914, au 11e Régiment d’Artillerie à Pied, passé au 102e Régiment d’Artillerie Lourde, le 11 décembre 1915.

Contre l’Allemagne, du 4 août 1914 au 6 mars 1919.

 

POUGHON Philippe Alexandre, né le 13 mars 1882, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Fils de François et de Marie POUGHON, cultivateurs à Perol.

Soldat. Matricule 1732 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 16e Régiment d’Artillerie, passé au 53e R.A., le 18 juin 1915, passé au 16e R.A., le 1er octobre 1917, passé au 176e Régiment d’Artillerie de Tranchée, le 1er avril 1918

Contre l’Allemagne, du 3 août 1914 au 1er mars 1919.

 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 12:05

AMBLARD François, né le 25 juillet 1883, à Beaufessoux-le-Petit, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean, né à Saint-Priest, Beaufessoux-le-Petit, le 12 juin 1836, et de Marie TIXIER, née à Saint-Priest, Lamazière, le 27 juillet 1841, mariés à Saint-Priest, le 27 janvier 1867, cultivateurs à Beaufessoux-le-Petit.

Soldat. Croix de guerre; Médaille militaire, par décret du 27 juillet 1930. Matricule 1630 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 5 août 1914, à la 13e Section d’Infirmiers Militaires, passé au 116e R.I., le 25 décembre 1916, passé au 99e R.I ., le 13 avril 1917.

 Cité à l’ordre du Régiment, n° 261 en date du 26 juin 1918 : « Brancardier brave et courageux. Pendant les journées des 31 mai et 1er juin 1918, n’a pas cessé de transporter les blessés sur un terrain violement battu par l’artillerie ».

 Cité à l’ordre du Régiment, n° 255 en date du 23 mai 1918 : « Excellent soldat d’un courage et d’un dévouement dignes des plus grandes éloges. Le 25 avril, il n’a cessé de secourir et de transporter des blessés, malgré un bombardement très violent ».

 Cité à l’ordre du Régiment, n° 276 en date du 12 octobre 1918 : « Pendant les dures journées, des 30 septembre, 1er et 2 octobre 1918, n’a cessé de transporter des blessés sur un terrain violement battu par des tirs d’artillerie et des rafales de mitrailleuses ».

 Cité à l’ordre du Régiment, n° 286 en date du 8 janvier 1919 : « Excellent brancardier, s’est fait remarquer pour son courage et son dévouement dans les durs combats du 20 octobre au 2 novembre 1918 ».

Contre l’Allemagne, du 5 août 1914 au 24 février 1919.

 

AUBIGNAT Amable Firmin, né le 26 mai 1883,  à Courtine, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean et de Anne BOURDUGE, colons à Courtine.

Soldat. Médaille de la Victoire. Matricule 1669 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 36e Régiment d’Artillerie de Campagne, passé au 53e R.A., le 1er avril 1917.

Contre l’Allemagne, du 3 août 1914 au 26 février 1919.

 

BOUDOL Jean, né le 4 février 1883, à Grandsaigne, commune de Saint-Priest-des-Champs. Décédé, le 26 mai 1919, à Saint-Priest-des-Champs. Fils de Charles, né à Saint-Priest, Grandsagne, le 1er mars 1837,  et de Anne MESSAGE, née à Saint-Gervais, le 19 mars 1849, mariés à Saint-Priest, le 5 avril 1874, cultivateurs à Grandsaigne.

Matricule 1689 au recrutement de Riom. Mobilisé, du 5 au 8 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition. Réformé.

 

BOURDUGE Annet, né le 30 avril 1883, au Bourg de Saint-Pries-des-Champs, maréchal-ferrant. Décédé à Saint-Priest, le 21 janvier 1911. Fils de François, ouvrier maréchal, né à Saint-Priest, le 18 septembre 1853, et de Marie CHABRY, domiciliés au Bourg.

Matricule 1644 au recrutement de Riom.

 

BOURDUGE Jean Julien, né le 18 mai 1883, au Cluzel, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Annet, né à Saint-Priest, le Cluzel, le 12 octobre 1847, et de Mathilde TOURNAIRE, née à Saint-Priest, les Paris, le 8 novembre 1844, mariés à Saint-Priest, le 1er février 1874, cultivateurs au Cluzel.

Soldat. Matricule 1666 au recrutement de Riom. Mobilisé, du 6 au 9 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition (1/7). Incorporé, le 26 novembre 1914, à la 13e Section d’Infirmiers Militaires. Réformé, le 18 janvier 1915.

Contre l’Allemagne, du 26 novembre 1914 au 18 janvier 1915.

 

GRANGE François Isidore, né le 15 septembre 1883, au Cluzel, commune de Saint-Priest-des-Champs. Décédé, le 26 avril 1927, à Saint-Priest-des-Champs. Fils de Pierre, né à Saint-Priest, le Cluzel, le 18 juin 1853, et de Marie GRANGE, née à Saint-Priest, Beaufessoux-le-Petit, le 2 janvier 1856, mariés à Saint-Priest, le10 février 1877, cultivateurs au Cluzel.

Soldat. Matricule 1671 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 16e R.I., le 9 avril 1915, passé au 96e R.I., le 12 avril 1915. Fait prisonnier à Thiaumont, le 6 août 1916. Incorporé, le 1er février 1919, au 105e R.I.

Contre l’Allemagne, du 4 août 1914 au 6 août 1916 et du 9 décembre 1918 au 21 mars 1919. En captivité à Giessen, du 7 août 1916 au 8 décembre 1918.

 

MAZERON Jean Julien, né le 15 juin 1883, à Carton, commune de Saint-Priest-des-Champs, manœuvre. Fils de Jacques, né à Saint-Priest, Carton, le 16 septembre 1846, et de Marie MOLLE, née à Saint-Priest, Boscavert, le 14 janvier 1855, mariés à Saint-Priest, le 17 février 1878, cultivateurs à Carton.

Soldat. Matricule 1698 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 48e Régiment d’Artillerie, le 22 décembre 1917, passé au 105e R.A.L., le 15 janvier 1918, passé au 103e R.A.L., le 6 février 1918, passé au 107e R.A.L., le 8 juin 1918. Blessé, le 17 septembre 1914, par balle, fracture du médius main droite. Commotion, le 28 octobre 1916, au fort de Vaux. Blessé, le 26 janvier 1917, à Saint-Mihiel, par éclat d’obus. Contre l’Allemagne, du 4 août 1914 au 24 mars 1919.

 

POURTIER Annet Joseph, né le 24 novembre 1883, à La Chomette, commune de Saint-Priest-des-Champs, professeur. Fils de François, né à Saint-Priest, la Chomette, le 25 septembre 1847, et de Françoise Henriette Marie DEMOULIN, née à Saint-Priest, la Roche, le 23 juillet 1845, mariés à Saint-Priest, le 6 juin 1869, cultivateurs à La Chomette.

Caporal, le 6 mars 1917. Matricule 1647 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 21 août 1914, au 118e Régiment d’Infanterie, passé au 8e Régiment du Génie, le 10 septembre 1915, passé au 281e R.A.L., le 2 septembre 1917.

Contre l’Allemagne, du 21 août 1914 au 23 juin 1919.

 

 

VEDRY Hubert Jean Claudius, né le 10 janvier 1883, au bourg de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean Valéry, percepteur, et de d’Elisabeth BOUGLARET, domiciliés au Bourg.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 09:18

AUBIGNAT Charles Philippe, né le 9 juin 1885, à Lacost, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Fils de Michel, né à Comps, le Bourg, le 21 novembre 1856, et de Anne GILLET, née à Saint-Priest, Lacost, 6 octobre 1856, mariés à Saint-Priest le 7 avril 1883, cultivateurs à Lacost.

Soldat. Classe 1905. Matricule 931 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 19 février 1915, au 13e Bataillon de Chasseurs à Pied.

Intoxiqué par gaz ypérite, le 3 octobre 1918, à Beaulieu-les-Fontaines (Oise).

Contre l’Allemagne, du 19 février 1915 au 25 mars 1919.

   

BARSSE Jean Marie, né le 7 août 1885, à Lamazière, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur. Fils de Jean, voiturier, né à Saint-Priest, Lamazière, le 14 novembre 1851, et de Anne SABY, née à Saint-Priest, Laroche, le 30 juin 1853, Mariés à Saint-Priest le 27 février 1881, aubergistes à Lamazière.

Soldat. Classe 1905. Médaille militaire par décret du 18 mai 1934 (J.O. du 8 Juin 1934). Matricule 940 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale.

Blessé le 18 janvier 1917, à Monastir (Serbie), plaie pénétrante à la poitrine par éclat d’obus.

Contre l’Allemagne, du 3 août 1914 au 22 mars 1919. En Orient du 2 septembre 1916 au 3 avril 1917.

 

BOYER Pierre Joseph, né le 10 avril 1885, au Vernadel, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur à Surat (63). Décédé aux Martres-sur-Morge, le 19 mai 1962. Fils de Gilbert ° ca 1841, BOYER et de Marguerite COUCHARD ° ca 1849, cultivateurs au Vernadel.

Soldat. Classe 1905. Matricule 1964 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Blessé, le 13 septembre 1914 à Fontenoy, par éclat d’obus à la cuisse droite.

Contre l’Allemagne, du 4 août 1914 au 1er novembre 1915.

 

CHAFFRAIX Amable Julien (Lelion), né le 29 mars 1885, au moulin de la Buchaille, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur et meunier. Fils de Marien, né à Saint-Priest, Ragheade, le 26 novembre 1841, et de Marie LELION, née à Saint-Priest, Moulin de la Buchaille, le 24 janvier 1859, mariés à Saint-Priest le 8 juillet 1880, meuniers au Moulin de la Buchaille.

Soldat. Classe 1905. Matricule 917 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 août 1914, au 13e Escadron du Train et des Equipages Militaires, passé au 53e Régiment d’Artillerie de Campagne le 31 août 1915, passé au 253e R.A. le 1er avril 1917.

Contre l’Allemagne, du 24 août 1914 au 7 mars 1919.

 

CHAFFRAIX François Xavier, né le 4 novembre 1885, à Visignol, commune de Saint-Priest-des-Champs, boulanger. Fils de Pierre, Né à Saint-Priest, Visignol, le 11 juin 1852, et de Anne POUMEROL, née à Saint-Priest, Lasciouve, le 15 juillet 1855, mariés à Saint-Priest le 30 mai 1875, cultivateurs à Visignol.

Soldat. Classe 1905. Matricule 957 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 2 août 1914, à la 13e Section des Commis et Ouvriers Militaires, passé à la 8e S.C.O.M, passé aux Services Auxiliaires, le 11 novembre 1915, passé au 24e S.C.O.M., le 8 octobre 1917.

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 19 mars 1919.

 

CHEFDEVILLE Alphonse Annet Eugène, né le 28 décembre 1885, à Chez-Saby, commune de Saint-Priest-des-Champs, commis de perception. Décédé à Saint-Maure (Seine), le 18 mars 1859. Fils de Jean, ° ca 1857, et de Marie PETIT ° ca 1857, cultivateurs à Chez-Saby.

Soldat. Classe 1905. Croix de guerre. Matricule 971 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 2 août 1914 (pas de renseignement sur sa fiche).

Cité à l’ordre de la 10e Division d’Infanterie Coloniale, N° 39 du 11 janvier 1919.

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 16 avril 1919.

 

PAILLOUX Jean François, né le 7 janvier 1885, à la Carte, commune de Saint-Priest-des-Champs, scieur de long. Fils de Jean, né à Saint-Priest, Le Bladeix, le 9 août 1852, et de Louise CHANUT, née à Saint-Priest, La Carte,  le 30 novembre 1862, mariés à Saint-Priest le 3 février 1884, cultivateurs à la Carte.

Soldat. Classe 1905. Matricule 904 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 août 1914, au 4e Régiment du Génie, passé au 2e R.G., le 15 novembre 1917, passé au 3e R.G., le 17 février 1918, passé au 4e R.G., le 19 janvier 1919.

Contre l’Allemagne, du 4 août 1914 au 20 mars 1919.

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 12:43

Tués à la guerre

 

MAZON Jean Gilbert, né le 5 mars 1884, à Lébeaupin, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Fils de Jean et de Philomène CHOMARD, cultivateurs à Lébeaupin.

Soldat. Matricule 1735 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 14e Bataillon de Chasseurs Alpins, le 5 août 1915.

Tué à l’ennemi (disparu au combat), le 10 septembre 1915, au Lingekopf, commune d’Orbey (68).

Le jugement déclaratif de décès a été rendu par le tribunal civil de Riom, le 11 novembre 1921.

L’acte a été transcrit à Saint-Priest-des-Champs, le 15 novembre 1921.

Le corps a été restitué à la famille, le 11 août 1922.

Voir sa fiche

 

PAILHOUX Gilbert Philippe, né le 8 mai 1884, au Bladeix, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Fils de Jean et de Marie PAILHOUX, cultivateurs au Bladeix.

Soldat. Matricule 1788 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 19 novembre 1914, à la 13e Section d’Infirmiers Militaires, passé à la Section Coloniale d’Infirmiers Militaires, le 27 janvier 1916, passé au 43e R.I., le 29 janvier 1917, passé au 110e R.I., le 28 avril 1917, passé au 208e R.I., le 6 juillet 1918.

Tué à l’ennemi, le 22 juillet 1918, à la ferme de Chesné (Bataille de l’Ourcq), à La Croix-sur-Ourcq (02).

L’acte a été transcrit à Saint-Priest-des-Champs, le 19 octobre 1918.

 

Ils en sont revenus :

 

LELION Léon Joseph, né le 1er octobre 1884, à Villemaine, commune de Saint-Priest-des-Champs, cordonnier. Décédé à Saint-Fons (Rhône), le 12 juillet 1966. Fils de François et de Marie GILLET, cultivateurs à Villemaine.

Soldat. Classe 1904. Matricule 1746 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 140e R.I., le 16 août 1918.

Contre l’Allemagne, du 4 août 1914 au 4 mars 1919.                                                           

 

MARTIN Antoine Xavier, né le 7 février 1884, au Chirol, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils d’Antoine et de Joséphine PHELUT, cultivateurs au Chirol.

Soldat. Classe 1904. Matricule 1787 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 174e R.I., le 24 juin 1915, passé au 2e Régiment Mixte de Zouaves et Tirailleurs, le 23 octobre 1915.

Blessé le 16 mai 1916, au bois de la Caillette, par éclat d’obus à la jambe droite.                 

Réformé temporaire, le 16 avril 1917. Réformé définitivement, le 14 avril 1921, suite à sa blessure.

Contre l’Allemagne du 4 Août 1914 au 27 Octobre 1917.                                                   

 

PEROL Pierre Louis, né le 20 octobre 1884, à Laval, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur. Marié à Saint-Priest, le 20 juin 1920, avec Marie JOUHET. Fils de Michel, maréchal, et de Marie MEUNIER, cultivateurs à Laval.

Soldat. Classe 1904. Matricule 1765 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 11 Juin 1915, au 105e Régiment d’Infanterie de Riom.

Contre l’Allemagne, du 11 juin 1915 au 26 juin 1915.

Réformé le 26 juin 1915.        

 

PETIT Pierre Alexis Victor, né le 7 août 1884, au Bourg de Saint-Priest-des-Champs. Décédé à Saint-Priest, le 16 juillet 1920. Fils de Jean et de Marie NÉNOT, cultivateurs et aubergistes au Bourg.

Soldat. Classe 1904. Matricule 1713 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 11 juin 1915, au 139e Régiment d’Infanterie, passé au 104e R.I.T., le 17 septembre 1915, passé au 92e R.I., le 8 août 1917, passé au 1er Groupe d’Aviation, le 16 février 1918.

Contre l’Allemagne, du 11 juin 1915 au 7 mars 1919.                                                          

 

PEYRONNY Michel Théophile Pétrus, né le 26 juin 1884, à Couladèze, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Paris 12e, le 25 juillet 1922, avec Julie Marie CULEMBOURG. Décédé à Clermont-Ferrand, le 3 mai 1977. Fils d’Annet et de Marie Mélanie MARCHEIX, cultivateurs à Couladèze.

Soldat. Classe 1904. Matricule 1718 au recrutement de Riom. Engagé volontaire, pour 3 ans, le 24 octobre 1902 à Riom pour le 11e Bataillon d’Artillerie à Pied sous le matricule 2771, passé au 16e B.A.P., le 11 avril 1905. Réengagé pour 3 ans, le 2 novembre 1905, pour le 22e Régiment d’Infanterie Coloniale sous le matricule 4140, passé au 10e R.I.C., le 30 novembre 1905, passé au 3e R.I.C., le 2 juillet 1907. Incorporé, le 2 août 1914, au Bataillon d’Artillerie à Pied de Briançon, passé au 4e R.I.C.

En Algérie, 27 octobre 1902 au 25 novembre 1904.

Au Tonkin en guerre, du 30 novembre 1905 au 13 août 1917.

Contre l’Allemagne, du 2 août 1914 au 11 novembre 1918.

 

PHELUT Michel Henri Prosper, né le 2 février 1884, à Lacost, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean-Baptiste et de Marie JOUHET, cultivateurs à Lacost.

Brigadier, le 28 septembre 1906, au 36e Régiment d’Artillerie. Matricule 1774 au recrutement de Riom. Classé non disponible de l’administration pénitentiaire de l’Eure comme surveillant à Gaillon du 20 octobre 1908  au 12 août 1910. Renommé au même emploi à Montluçon, le 12 août 1910 ; nommé au même emploi à Thonon, le 7 juin 1911 ; nommé au même emploi à Saint-Etienne, le 11 mars 1918 ; nommé au même emploi à la maison d’arrêt de Nîmes, le 1er juillet 1919 ; à Evreux, le 24 novembre 1920 ; nommé surveillant chef à la prison de Ruffec, le 29 octobre 1921 ; à Saintes, le 22 octobre 1926 ; à la maison de correction de Versailles, le 11 mai 1929.

 

ROUGIER Jean Auguste, né le 17 novembre 1884, au Bourg de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Marien et de Marie Louise CLUZEL, cultivateurs au Bourg.

Soldat. Matricule 1750 au recrutement de Riom. Réformé N° 2 par la commission spéciale de Riom, le 6 janvier 1910, pour « amputation du bras droit ».

 

TIXIER Michel, né le 27 août 1884, à Mazeron, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils d’Amable et de Marie BAGNANT ou BAGNARD, cultivateurs à Mazeron.

Soldat. Classe 1904. Matricule 1727 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 102e R.I., le 17 août 1918.

Cité à l'ordre du Régiment N° 363 du 1er avril 1919.

Contre l’Allemagne, du 4 août 1914 au 2 mars 1919.

 

Pas d’informations :

 

BOURDUGE Jean, né le 6 septembre 1884, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean et d’Henriette JARZAGUET, cultivateurs à Perol.

 

DEMOULIN Jean-Marie, né le 24 mars 1884, à Villemaine, commune de Saint-Priest-des-Champs. Décédé à Nice, le 24 avril 1962. Fils de François et de Clémence MARCHEIX, cultivateurs à Villemaine.

 

THUEL Jean Auguste, né le 12 juillet 1884, à Lasciouve, commune de Saint-Priest-des-Champs. Décédé au Montel-de-Gelat, le 23 juillet 1954. Fils de Michel et de Charlotte BELLARD, cultivateurs à Lasciouve.

 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 08:55

AUBIGNAT Amable,maçon, né à Retailhat, le 2 novembre 1868. Fils d’Amable, maçon, et de Marie SABY, cultivateurs à Retailhat.

Matricule 1974 au recrutement de Riom. A accompli son service militaire dans le 16e Régiment d’Artillerie, du 15 novembre 1890 au 25 septembre 1892.

 

AUPETIT François,voyageur de commerce, né à la Sauvolle, le 3 mars 1868. Fils de François et d’Anne ROGANNE.

Matricule 1253 au recrutement de Riom. A accompli son service militaire dans le 42e Régiment d’Infanterie, du 14 novembre 1889 au 19 novembre 1890.

Renvoyé dans ses foyers comme fils aîné d’une famille de 7 enfants.

 

BARGE Jean,tailleur, né à Jouhet, le 12 octobre 1868. Fils de Mathieu, maçon, et de Marie FAVIER, cultivateurs à Jouhet.

Matricule 1323 au recrutement de Riom. Dispensé : Frère au service. A accompli une période d’exercices dans le 13e Escadron du Train, du 4 novembre au 21 décembre 1889.

 

BOURDUGE François,maçon, né à Perol, le 14 septembre 1868. Fils d’Amable et de Marie CHOMETTE, cultivateurs à Perol.

Matricule 1283 au recrutement de Riom. Dispensé : Frère au service. A accompli une période d’instruction dans le 105e Régiment de Ligne de Riom, du 4 novembre au 22 décembre 1889.

Mobilisé, le 1er août 1914 au Service de garde des voies de communications du Rhône. Renvoyé provisoirement dans ses foyers, le 13 novembre 1914.

 

CHABASSIERE Michel,né à la Croisette, le 16 mai 1868. Fils de Jean et de Marie CHAFFRAIX, cultivateurs à la Croisette.

Matricule 1282 au recrutement de Riom. A accompli son service militaire dans le 121e Régiment d’Infanterie de Montluçon, du 14 novembre 1889 au 19 septembre 1892. A effectué un stage comme ordonnance au 13e Escadron du Train, du 19 mai au 28 juin 1890.

 

CHAFFRAIX Jean,né à Laussedat, le 14 août 1868. Fils d’Amable et de Pétronille FAURE, cultivateurs à Laussedat.

Matricule 1272 au recrutement de Riom. Dispensé comme fils unique de veuve. A accompli une période d’instruction dans le 105e Régiment de Ligne de Riom, du 4 novembre au 22 décembre 1889.

 

CHEFDEVILLE François,né Chez-Saby, le 2 avril 1868. Fils d’Annet et de Marie BARGE, cultivateurs Chez-Saby.

Matricule 1295 au recrutement de Riom. A accompli son service militaire dans le 139e Régiment de Ligne, à partir du 14 novembre 1889, passé au 108e R.I., du 23 octobre 1891 au 30 septembre 1892.

 

DEMOULIN Jean,maréchal-serrurier, né à Laroche, le 18 octobre 1868. Fils de Jean et de Françoise SABY, cultivateurs à Laroche.

Matricule 1286 au recrutement de Riom. Réformé pour hernie.

 

DESCHAMPS Antoine,né à la Chomette, le 8 janvier 1868. Fils d’Antoine et d’Anne POURTIER, cultivateurs à la Chomette.

Matricule 1275 au recrutement de Riom. A accompli son service militaire dans le 30e Bataillon de Chasseurs à Pied, du 4 novembre 1889 au 26 septembre 1892.

 

DUBREUIL Jean,né au chef-lieu, le 24 mai 1868. Fils de Jean et d’Anne MOLLE, cultivateurs au chef-lieu.

Matricule 1268 au recrutement de Riom. Dispensé comme fils unique  de veuve. A accompli une période d’exercice dans le 4e Régiment de Génie de Grenoble, du 4 novembre au 22 décembre 1889.

 

FAURE Claude,maçon, né à Buffevent, le 12 août 1868. Fils de Robert et de Marie CARTON, cultivateurs à Buffevent.

Matricule 1314 au recrutement de Riom. A accompli son service militaire dans le 16e Régiment d’Artillerie, du 13 novembre 1889 au 23 septembre 1892.

 

FAURE Pierre,né à Villemaine, le 2 avril 1868. Fils de François et de Marie THUEL.

A été recruté dans un autre département.

 

GILLET Pierre, né à Boscavert, le 8 juillet 1868. Fils de Jean et de Marie DESCOTEIX.

A été recruté dans un autre département.

 

GRANDSAIGNE Joseph Alexandre, maçon, né au Cluzel, le 23 novembre 1868. Fils de Barthélémy et de Marie FAVIER.

Matricule 1258 au recrutement de Riom. A accompli son service militaire dans le 42e Régiment d’Infanterie, du 14 novembre 1889 au 19 septembre 1892.

 

JOUHET Auguste,né à Lasciouve, le 5 août 1868. Fils de Michel et de Marie MARTIN, cultivateurs à Lasciouve.

Matricule 1249 au recrutement de Riom. A accompli son service militaire dans le 3e Régiment d’Infanterie de Marine, du 13 novembre 1889 au 21 septembre 1892.

Mobilisé, le 31 mars 1916, au 98e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 53e Régiment d’Artillerie, le 10 novembre 1917. Détaché au titre des Forges et Aciéries de Saint-Etienne, le 22 avril 1916 ; détaché au titre d’agriculteur dans ses foyers, le 9 mars 1917.

Campagne contre l’Allemagne, du 31 mars 1916 au 22 avril 1916.

 

JOUHET Pierre,né Chez-Saby, le 5 mai 1868. Fils de Jean et de Marie BACONNET, cultivateurs Chez-Saby.

Matricule 2143 au recrutement de Riom. Classé dans les services auxiliaires pour défaut de taille (1m 54).

 

LAMOUROUX Marien,maçon, né au Moulin de Couladèze, le 27 mars 1868. Décédé à Saint-Eloy-les-Mines, le 13 février 1910. Fils de Jean et de Marie ROBERT, meuniers au Moulin de Couladèze.

 

LELION Pierre,né à Villemaine, le 20 avril 1868. Fils naturel de Françoise LELION.

Matricule 1319 au recrutement de Riom. A accompli son service militaire dans le 30e Bataillon de Chasseurs à Pied, du 14 novembre 1889 au 27 septembre 1892.

 

MAZERON Jean,né à Lamazière, le 26 août 1868. Marié à Saint-Priest, le 17 février 1898, avec Marie GILBERT. Fils de Jean et de Marie LASCIOUVE, cultivateurs à Lamazière.

Matricule 1313 au recrutement de Riom. A accompli son service militaire dans le 16e Régiment de Dragons, du 14 novembre 1889 au 3 octobre 1892.

 

PAILHOUX Joseph,maréchal-forgeron, né au Bladeix, le 4 mai 1868. Décédé à Saint-Priest, le 18 novembre 1902. Fils de Denis et de Marie MOUREUL.

Matricule 1250 au recrutement de Riom. A accompli son service militaire dans le 3e Régiment d’Infanterie de Marine, du 13 novembre 1889 au 21 septembre 1892.

 

PETIT Jean,étudiant écclésiastique, né à Beaufessoux-le-Grand, le 13 octobre 1868. Fils de Georges et de Suzanne JOUHET.

Matricule 1326 au recrutement de Riom. Dispensé.

 

PRACROS Jules Martin Denis, né à Couronnet, le 9 octobre 1868. Fils de Julien Amable et d’Anne MRTIN, cultivateurs à Couronnet.

Matricule 1254 au recrutement de Riom. Dispensé comme fils aîné de veuve. A accompli une période d’instruction dans le 105e Régiment de Ligne, du 4 novembre au 22 décembre 1889.

Mobilisé, le 5 avril 1917, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 53e R.A., le 10 novembre 1917. Détaché comme agriculteur le 5 avril 1917.

 

THOMAS Jacques,maçon, né à la Chomette, le 12 avril 1868. Fils de Marien et de Marie SAGE, cultivateurs à la Chomette.

Matricule 1317 au recrutement de Riom. A accompli son service militaire dans le 42e Régiment d’Infanterie, du 14 novembre 1889 au 19 novembre 1890. Renvoyé dans ses foyers comme fils aîné de veuve.

Mobilisé, le 15 août 1914, à la 13e Section d’Infirmiers Militaires de Vichy.

Contre l’Allemagne, du 15 août 1914 au 7 janvier 1915.

 

Pas de renseignements :

 

CHEFDEVILLE Jean Joseph, né à Laroche, le 4 novembre 1868. Fils naturel de Roze CHEFDEVILLE.

Partager cet article
Repost0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 08:00

Ils ont participé, avec le ou les régiments auxquels ils appartenaient, à la guerre de 14-18.

Vu leur âge, ils étaient souvent mobilisés dans les régiments de réserve des territoriaux. Ils n'ont certainement jamais vu le front, mais ont tout fait de "l'intérieur" pour le nécessaire de ceux qui se battaient. Ils ont été rapidement détachés pour reprendre l'agriculture qui manquait de main-d'oeuvre. A 45 ans, ils méritent une page.

 

CHABRY Jean Nicolas, né le 10 septembre 1869, au Cluzel, commune de Saint-Priest-des-Champs, charron. Marié à Saint-Priest-des-Champs, le 6 avril 1890,  avec LÉCUYER Hortensia. Fils de Jean, né à Saint-Priest, Courtine, le 15 septembre 1833, et de Marie CHAFFRAIX, née à Saint-Priest, Le Cluzel, le 19 juin 1835, mariés à Saint-Priest, le 13 janvier 1867, cultivateurs au Cluzel.

Soldat. Matricule 1770 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 16 avril 1915, au 13e Bataillon Territorial du Génie à Avignon.

Contre l’Allemagne, du 16 avril 1915 au 30 juillet 1916.

 

DENIS Antoine Lucien, né le 31 décembre 1869, au bourg de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Fargeol (Allier), le 30 mai 1895, avec REUGE Marie. Fils de Jean, né à Saint-Priest, Grandsaigne, le 4 février 1846, et de Edwige FAVIER, née à Saint-Priest, Le Bourg, le 14 mars 1849, mariés à Saint-Priest le 7 juin 1869, cultivateurs et aubergistes au Bourg.

Soldat. Matricule 1764 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 16 avril 1915, au Groupe Territorial du 16e Régiment d’Artillerie, passé au 53e Régiment d’Artillerie, le 10 novembre 1917.

Détaché, le 12 janvier 1917, au titre d’Agriculteur (Catégorie A).

Contre l’Allemagne, du 16 avril 1915 au 11 janvier 1917.

 

DENIS Pierre Marie, né le 3 février 1869, au bourg de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur à Sauret. Fils de Marien, facteur rural, et de Madeleine RAYNAUD, mariés à Sauret le 10 février 1866, domiciliés au Bourg.

Soldat. Matricule 1751 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 16 avril 1915, au Régiment de Dragons de Saint-Etienne.

Réformé, le 25 mai 1915, pour maladie.

Contre l’Allemagne, du 16 avril 1915 au 25 mai 1915.

 

DUBREUIL Jules, né le 28 octobre 1869, Sous le Bost, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Fils de Marien, né à Saint-Priest, Sous-le-Bost, le 1er mars 1829, et de Marie DENIS, née à Saint-Priest, le Bourg, le 14 février 1834, mariés à Saint-Priest le 25 juin 1859, cultivateurs Sous le Bost.

Soldat. Matricule 1768 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 15 avril 1915, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 53e Régiment d’Artillerie, le 10 novembre 1917.

Détaché, le 18 février 1917, au titre d’Agriculteur (Catégorie A).

Contre l’Allemagne, du 15 avril 1915 au 18 février 1917.

 

FAURE Robert, né le 31 juillet 1869, à Villemaine, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Fils de François, né à Saint-Priest, Villemaine, le 13 avril 1832, et de Marie THUEL, née à Biollet, Termes, le 17 novembre 1845, marié à Saint-Priest le 4 janvier 1868, cultivateurs à Villemaine.

Soldat. Matricule 1766 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 19 janvier 1915, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 10e Escadron du Train et des Equipages militaires, le 11 octobre 1916, passé au 4e E.T.E.M., le 11 novembre 1916, passé au 35e R.I.T., le 25 mai 1917.

Mis en sursis d’appel, au 15 novembre 1917, pour une durée illimitée, comme employé aux classes Laborieuses, 46 boulevard de Strasbourg, à Paris.

Contre l’Allemagne, du 19 janvier 1915 au 14 novembre 1917.

 

MAZUEL Jean, né le 26 août 1869, à Jouhet, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jacques, né à Saint-Priest, Jouhet, le 30 novembre 1842, et de Marie PAYRARD, née à Saint-Priest, Jouhet, le 28 septembre 1843, mariés à Saint-Priest le 20 janvier 1867, cultivateurs à Jouhet.

Soldat. Matricule 1762 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 15 avril 1915, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 53e Régiment d’Artillerie, le 10 novembre 1917.

Détaché, le 28 février 1917, au titre d’Agriculteur (Catégorie A).

Contre l’Allemagne, du 15 avril 1915 au 27 février 1917.

 

PEROL Pierre, né le 2 août 1869, à Lacost, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest-des-Champs, le 7 janvier 1894, avec FAURE Jacqueline. Fils de Bonnet, né à Saint-Priest, Lacost, le 18 mars 1842, et de Anne MARTIN, née à Saint-Priest, Montpied, le 28 mai 1846, mariés à Saint-Priest le 8 novembre 1868, cultivateurs à Lacost.

Soldat. Matricule 1765 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 16 avril 1915, au Groupe Territorial du 16e Régiment d’Artillerie, passé au 13e Escadron territorial du Train, le 28 septembre 1915, passé au 53e Régiment d’Artillerie, le 10 novembre 1917.

Détaché, le 22 février 1917, au titre d’Agriculteur (Catégorie A).

Contre l’Allemagne, du 16 avril 1915 au 21 février 1917.

 

POURTIER Pierre, né le 16 février 1869, à Lasciouve, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Amable, né à Saint-Priest, Lasciouve, 13 février 1843, et de Catherine CHOMETTE, née à Saint-Jacques-d’Ambur, Banlaud, le 27 janvier 1846, mariés à Saint-Jacques le 21 février 1868, cultivateurs à Lasciouve.

Soldat. Matricule 1747 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 15 avril 1915, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 53e Régiment d’Artillerie, le 10 novembre 1917.

Détaché, le 28 février 1917, au titre d’Agriculteur (Catégorie A).

Contre l’Allemagne, du 15 avril 1915 au 27 février 1917.

 

Maxime Taytard vignetteTAYTARD Marien Maximien, né le 25 mai 1869, au bourg de Saint-Priest-des-Champs, voiturier, puis boulanger. Marié à Adèle POUGHON.  Fils de François, tailleur d’habits, né à Saint-Priest, le 4 août 1843, et de Marguerite MALEM, née à Clermont-Ferrand, le 25 juillet 1837, mariés à Saint-Priest le 16 février 1868, propriétaires au Bourg.

Soldat. Matricule 1818 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 16 avril 1915, au Groupe Territorial du 16e Régiment d’Artillerie.

Détaché, le 18 octobre 1915, pour une durée illimitée, à la Maison GABILLAT, à Montluçon. Mis en sursis d’appel, au 25 décembre 1917, à la Maison GABILLAT, à Montluçon. Mis en sursis d’appel, à dater du 28 mars 1918, pour une durée illimitée, à la Maison DINIER, travaux publics à Montluçon.

Contre l’Allemagne, du 16 avril 1915 au 18 octobre 1915, du 13 mars 1918 au 28 mars 1918 et du 18 juillet 1918 au 18 novembre 1918.

 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 10:09

Photo de la collection de Michelle LASCIOUVE. 

Saint-Priest Classe 1917

 

BOUCHET

Georges

DEMOULIN

Charles

MASSON

Maxime

PAILHOUX

Alexis

MARTIN

Marcel


 
 

MAZERON

Joseph 


     
   

GIRAUD

Alphonse 

  PEROL

Augustin

   

PEROL

Alfred 

 

 

Les Morts pour la France :

 

BOUDOL Jean Joseph, né le 14 juillet 1897, à Lébeaupin, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Fils de Guillaume, né à Saint-Priest, le 17 janvier 1863, veuf de Françoise PAILHOUX, et d’Anne Jeanne BATISSE, né à Saint-Jacques-d’Ambur, le 27 août 1870, mariés à Saint-Priest le 23 mars 1897, cultivateurs à Lébeaupin.

Soldat. Classe 1917. Matricule 1760 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 8 janvier 1916, au 61e Régiment d’Infanterie, passé au 55e R.I., le 6 octobre 1916, passé au 7e R.I. de Cahors, le 20 mars 1917, sous le matricule 16547.

Disparu, le 30 avril 1917, au massif de Moronvilliers, commune de Prosnes (51).

Le jugement déclaratif de décès a été rendu par le tribunal civil de Riom, le 22 Juillet 1921.

L’acte a été transcrit à Saint-Priest-des-Champs, le 28 juillet 1921.

Voir sa fiche.

 

DEMOULIN_Charles_2_1.jpgDEMOULIN Charles Marius, né le 5 février 1897, à Visignol, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Fils de Annet, né à Saint-Priest, Visignol, le 29 décembre 1863, et de Marie Philomène DARGNAT, née à Saint-Priest, Grandsaigne, le 4 décembre 1872, mariés à Saint-Priest, le 4 janvier 1891, cultivateurs à Visignol.

Soldat, Croix de guerre avec étoile d’argent. Matricule 1775 au recrutement de Riom. Incorporé, le 8 janvier 1916, au 58e Régiment d’Infanterie, passé au 156e R.I., 9e Cie, le 17 février 1917. Décédé,  le 18 mars 1918, ambulance 7/20, SP 135, à Verdun (55), des suites de ses blessures de guerre (plaies multiples au cuir chevelu et région scapulaire).             

 Cité à l’ordre de la Division d’Infanterie, N° 4 du 7 avril 1918 : « Soldat courageux qui a toujours accompli très consciencieusement son devoir. En sentinelle dans la tranchée pendant un violent bombardement est resté impassible à son poste ou il a été grièvement blessé. Mort des suites de ses blessures ».

L’acte a été transcrit à Saint-Priest-des-Champs, le 20 avril 1919.

Le corps a été restitué à la famille, le 11 juillet 1922.

Voir sa fiche.

 

FRERET Maurice Albert, né le 16 octobre 1897. Enfant assisté de la Seine. Cultivateur à Saint-Priest.

Soldat. Matricule 1786 au recrutement de Riom. Incorporé, le 8 janvier 1916, au 40e Régiment d’Infanterie, passé au 133e R.I., le 25 février 1917.

Tué à l’ennemi,  le 27 octobre 1918, au combat  d’Anseghem (Belgique).

Inhumé au cimetière de Zulte, tombe individuelle N° 134, à Zulte (Machelen) – Belgique.

L’acte a été transcrit à Paris 4e, le 26 février 1920.

Il est porté sur les monuments de Saint-Priest et Ayat.

Voir sa fiche.

 

Ils en sont revenus :

 

BEAUFORT Michel 184 15 1BEAUFORT Michel, né le 9 mars 1897, à Grandsaigne, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Fils de Félix Antoine, né à Saint-Priest, le Vernadel, le 7 novembre 1864, et de Victorine CHEVALIER, née à Servant,  le 23 décembre 1869, domiciliée avec ses parents au Vernadel depuis le 15 novembre 1887, mariés à Saint-Priest, le 6 février 1888, cultivateurs à Grandsaigne.

Matricule 1755 au recrutement de Riom.

 

BOUCHET Georges 1 1BOUCHET Georges Lucien, né le 4 septembre 1897, à La Chomette, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 21 avril 1930, avec Aline Marie Gouyon. Décédé à Saint-Priest, le 11 juin 1944. Fils de François, né vers 1875, et de Marie GOYON, née vers 1874, cultivateurs à La Chomette.

Caporal, le 20 décembre 1918. Croix de guerre avec étoile de bronze. Matricule 1759 au recrutement de Riom. I ncorporé, le 26 août 1916, au 98e Régiment d’Infanterie, passé au 38e R.I., le 28 février 1917, passé au 6e R.I.C., le 16 octobre 1918.

Cité à l’ordre du régiment, N° 1067 du 27 novembre 1918 : « Soldat d’une bravoure, d’un dévouement absolus. S’est battu avec acharnement au cours des combats des 3 et 6 novembre 1918. S’est ensuite fait remarquer en portant des ordres sous un violent tir de barrage ennemi, faisant preuve d’un beau mépris du danger. »

Contre l’Allemagne, du 26 août 1916 au 27 septembre 1919.

 

BOURDUGE Emile, né le 24 décembre 1897, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Décédé à Clermont-Ferrand, le 5 mai 1931. Fils de Gilbert et de Marie CHABASSIERE, cultivateurs.

Soldat. Matricule 1761 au recrutement de Riom. Incorporé, le 8 janvier 1916, au 61e Régiment d’Infanterie, passé au 55e R.I., le 10 octobre 1916, passé au 127e R.I., le 23 février 1917, passé au 43e R.I., le 12 juillet 1919.

Contre l’Allemagne, du 8 janvier 1916 au 27 septembre 1919.

 

FAVIER Joseph Marie, né le 12 mai 1897, à Laval, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire.  Décédé à Saint-Priest, le 4 juillet 1975. Fils de Gilbert, facteur rural, né vers 1863, et de Marie MARTIN,  ménagère, née vers 1850, domiciliés à Laval.

Soldat. Matricule 1785 au recrutement de Riom. Incorporé, le 8 janvier 1916, au 14e Bataillon de Chasseurs, passé au 86e Régiment d’Artillerie Lourde, le 28 novembre 1917.

Contre l’Allemagne, du 7 janvier 1916 au 10 mai 1919.

 

GILLET Marien Félix, né le 21 mars 1897, à Lamazière, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié aux Ancizes, le 14 avril 1921, avec Alice Marie COMBMOREL. Décédé aux Ancizes, le 11 mai 1974. Fils de Jean, né vers 1854, et de Françoise TIXIER, née vers 1857, cultivateurs à Lamazière.

Soldat. Matricule 1792 au recrutement de Riom. Incorporé, le 26 août 1916, au 11e Bataillon de Chasseurs, passé au 106e B.C., le 22 mars 1918.

Contre l’Allemagne, du 26 août 1916 au 26 septembre 1919.

 

GIRAUD_Alphonse_13_1.jpgGIRAUD François Alphonse, né le 15 avril 1897, à Retailhat, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 21 avril 1921, avec Marie Léontine Phelut. Décédé à Saint-Priest, le 10 janvier 1974. Fils d’Amable, né vers 1867, et d’Angélique GOUYON,  née vers 1870, cultivateurs à Retailhat.

Soldat. Matricule 1793 au recrutement de Riom. Incorporé, le 8 janvier 1916, au 40e Régiment d’Infanterie, passé au 208e R.I., le 27 avril 1917.

Blessé devant Passy-en-Valois, le 30 juin 1918, par éclat d’obus, région temporale gauche.

Contre l’Allemagne, du 8 janvier 1916 au 13 juin 1919.

 

MARTIN_Marcel_6_1.jpgMARTIN Marcel François, né le 2 novembre 1897, à Montpied, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 8 septembre 1926, avec Nathalie Françoise JARZAGUET. Décédé à Saint-Priest, le 28 octobre 1974. Fils de Jacques Eloy , né vers 1859, et de Marie POUGET, née vers 1867, cultivateurs à Montpied.

Soldat. Matricule 1805 au recrutement de Riom. Incorporé, le 26 août 1916, au 5e Régiment d’Artillerie.

Contre l’Allemagne, du 26 août 1916 au

 

MASSON_Maxime_4_1.jpgMASSON Gilbert, né le 9 novembre 1897, à Retailhat, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 27 juin 1926, avec Suzanne Marie Angélique LAMADON. Décédé à Saint-Priest, le 18 mars 1978. Fils d’Antoine , né vers 1869, et de Marie PEROL, née vers 1867, cultivateurs à Retailhat.

Soldat. Matricule 1806 au recrutement de Riom. Incorporé, le 26 août 1916, au 5e Régiment d’Artillerie, passé au 105e R.A.L., le 25 avril 1917, passé au 112e R.A.L., le 25 avril 1917, passé au 109e R.A.L., le 1er juillet 1918.

Contre l’Allemagne, du 26 août 1916 au 12 mai 1919.

 

MAZERON_Joseph_3_1.jpgMAZERON Jean Joseph, né le 29 mars 1897, à Lamazière, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Décédé à Saint-Priest, le 11 octobre 1943. Fils de Jean, né à Saint-Priest, Lamazière, le 9 mars 1862, et de Marie LECUYER, née à Saint-Priest, Carton, le 14 novembre 1876, mariés à Saint-Priest, le 26 janvier 1897, cultivateurs à Lamazière.

Matricule 1808 au recrutement de Riom. Exempté (1m 30).

 

PAILHOUX_Alexis_5_1.jpgPAILHOUX Jean Alexis, né le 17 juillet 1897, au Bourg de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 8 janvier 1920, avec Marie Gabrielle CHANUT. Décédé à Saint-Priest, le 17 août 1959. Fils de Joseph, né vers 1869, et de Michelle Joséphine PEROL, née vers 1875, aubergistes au Bourg.

Soldat. Matricule 1821 au recrutement de Riom. Incorporé, le 8 janvier 1916, au 84e Régiment d’Artillerie Lourde.

Contre l’Allemagne, du 8 janvier 1916 au 24 septembre 1919.

 

 

PEROL_Alfred_17_1.jpgPEROL Michel Alfred, né le 1er novembre 1897, commune de Biollet. Fils de Marien et de Marie BUSSIERE, cultivateurs à Saint-Priest-des-Champs. (en 1937 était à Lébeaupin).

Soldat. Classe 1917. Croix de guerre avec étoile de bronze. Matricule 1823 au recrutement de Riom. Incorporé, le 26 août 1916, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale, passé au 6e R.I.C., le 17 février 1917, passé au 7e R.I.C., le 3 septembre 1917.

Blessé, le 23 octobre 1917, par éclat de torpille au cou près de l’oreille gauche.

Cité à l’ordre du Régiment, n° ?

Contre l’Allemagne, du 26 août 1916 au 14 mars 1919. Au Maroc, du 15 mars 1919 au 2 octobre 1919.

 

 

PEROL_Augustin_14_1.jpgPEROL Pierre Annet dit Augustin, né le 6 août 1897, à Lascot, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Décédé à Saint-Priest, le 4 janvier 1970. Fils de Pierre, né à Saint-Priest, Lacost, le 2 août 1869, et de Jacqueline Alexis FAURE, née à Saint-Priest, Lacost, le 21 février 1874, mariés à Saint-Priest, le 7 janvier 1894, cultivateurs à Lacost.

Soldat. Matricule 1824 au recrutement de Riom. Incorporé, le 8 janvier 1916, au 121e Régiment d’Infanterie, passé au 92e R.I., le 30 octobre 1916, passé au 164e R.I., le 29 novembre 1917.

Contre l’Allemagne, du 8 janvier 1916 au 9 juin 1918 et du 24 janvier 1919 au 2 octobre 1919. En captivité à Dülmen, du 10 juin 1918 au 23 janvier 1919.

 

Actuellement pas d'informations:

 

BERTHON Léon Jean, né le 7 mars 1897, au Moulin du Bay, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Claude, meunier, né à Pionsat, Laroche, le 1er janvier 1867, et de Marie JOUHET, née à Saint-Priest, Moulin du Bay, le 15 janvier 1880, mariés à Saint-Priest, le 30 mai 1895, meuniers au Moulin du Bay.

 

MOULIER Marius Jean, né le 3 juillet 1897, à Courtine, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils naturel de Marie MOULIER, née vers 1850, cultivatrice à Courtine.

Soldat. Classe 1917. Matricule 1714 au recrutement de Riom. Incorporé, au 16e Régiment d'Infanterie.

Tué à l'ennemi, le 20 août 1914, au Bois d'Avocourt (Meuse).

Jugement déclaratif de décès rendu par le tribunal civil de Riom, le 6 juillet 1921.

Décès transcrit à Saint-Angel (63), le 7 juillet 1921.

 

DUBREUIL Annet Pierre, né le 29 juillet 1897, au Vernadel, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean, né à Saint-Priest, le Vernadel, le 4 avril 1865, et de Marie CHAFFRAIX, née à Saint-Priest, le Vernadel, le 9 novembre 1867, mariés à Saint-Priest, le 25 janvier 1891, cultivateurs au Vernadel.


 

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 18:34

Il a été tué :

 

GIRAUD Amable Joseph, né le 20 mars 1877, à Retailhat, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire et tailleur d’habits. Fils de Amable et de Louise Marie COUCHARD, cultivateurs à Retailhat.

Soldat. Médaille militaire à titre posthume, Journal Officiel du 8 août 1920. Matricule 1328 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 4e R.I., 1e Cie, le 26 octobre 1914.

Décédé, le 16 février 1915, dans la forêt d’Argonne (55), des suites de ses blessures de guerre.  

L’acte a été transcrit à Saint-Priest-des-Champs, le 13 janvier 1916.

 

Voir sa Fiche

 

Ils en sont revenus :


AUPETIT Jean, né le 26 septembre 1877, à Jouhet, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de François et de Aline Anne ROGANNE, cultivateurs à Jouhet.

Soldat. Classe 1897. Matricule 1375 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 4e R.I., le 26 octobre 1914, passé au 1er Régiment du Génie, le 19 décembre 1914.

Contre l’Allemagne, du 14 août 1914 au 12 juillet 1917 et du 9 juin 1918 au 6 février 1919. Mis en sursis d’appel aux mines de La Bouble, du 13 juillet 1917 au 3 juin 1918.

 

BAISLE Louis Joseph Arthème, né le 11 juin 1877, au bourg de Saint-Priest-des-Champs. Célibataire et étudiant en sciences. Décédé, le 2 octobre 1954, à Montbrison (42). Fils de Charles Gilbert Etienne, notaire, et de Anne Stéphanie Berthe PICHARD.

Sous-Lieutenant de Territoriale à titre provisoire, le 28 octobre 1914, Lieutenant à titre provisoire, le 7 septembre 1914, S/Lt de Territoriale à titre définitif, le 24 octobre 1916 et Lieutenant à titre définitif, le 3 novembre 1916. Classe 1897. Croix de guerre. Matricule 1319 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 6 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 102e R.I., le 7 avril 1915.

Cité à l’ordre du Régiment, N° 287 en date du 10 janvier 1919.

Contre l’Allemagne, du 6 août 1914 au 31 janvier 1919.

 

BARSSE Jean, né le 29 septembre 1877, à La Croizette, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur. Fils de Annet, né le 27 octobre 1846, au bourg de Saint-Priest, et d’Anne BEAUFORT, née à Gouttières, le 29 décembre 1848, mariés à Saint-Priest, le 25 janvier 1874, cultivateurs à La Croizette.

Soldat. Classe 1897. Matricule 1348 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 25 décembre 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 13e Bataillon de Chasseurs à Pied, le 22 janvier 1915, passé au 11e B.C.P., le 25 janvier 1915.

Blessé, le 19 février 1915, à Reichakerkopf, par éclats d’obus, plaies cuisse et bras droits. Contre l’Allemagne, du 25 décembre 1914 au 27 novembre 1915.

 

BERAUD Jean Joseph, né le 15 août 1877, au Bladeix, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur. Décédé, le 16 février 1967, à Saint-Priest-des-Champs. Fils de Marien, né à Saint-Priest, Le Bladeix, le 30 mars 1843, et de Marie POUMEROL, née à Saint-Priest, Lasciouve, le 20 octobre 1851, mariés à Saint-Priest, le 11 juin 1871, cultivateurs au Bladeix.

Soldat. Classe 1897. Matricule 1322 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 336e R.I., le 18 février 1915, passé au 158e R.I., le 1er juillet 1917.

Contre l’Allemagne, du 14 août 1914 au 4 juin 1915.

Détaché, le 5 juin 1915, à la Société d’Eclairage Electrique de Lyon.

 

DEMOULIN Antoine, né le 14 novembre 1877, à Laval, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur. Fils de Gervais, né à Saint-Priest, Visignol, le 17 avril 1835, et de Françoise GUETTE, née à Saint-Priest, Laval, le 4 mars 1842, mariés à Saint-Priest, le 28 janvier 1877, cultivateurs à Laval.

Soldat. Classe 1897. Matricule 1382 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 84e R.I.T., le 8 mars 1917, passé au 115e R.I.T., le 25 septembre 1917, passé au 65e R.I.T., le 10 juillet 1918, passé au 501e R.I.T., le 1er septembre 1918.

Contre l’Allemagne, du 14 août 1914 au 23 janvier 1919.

 

FAURE Annet Antoine, né le 1er octobre 1877, à Lamothe, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Michel, né à Saint-Priest, Villemaine, le 9 août 1839, et de Marie BASTERRE, née à Biollet, Nouailhat, le 26 octobre 1845, mariés à Saint-Priest, le 12 janvier 1868, cultivateurs à Lamothe.

Soldat. Classe 1897. Matricule 1356 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 6 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 98e R.I.T., le 11 novembre 1914, passé au 298e R.I.T., le 11 février 1916, passé au 11e B.C.P., le 19 mars 1918.

Contre l’Allemagne, du 6 août 1914 au 23 janvier 1919.

 

LECUYER François, né le 11 septembre 1877, à Carton, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Fils de Charles, né à Saint-Priest, Carton, le 11 novembre 1849, et de Françoise CARTON, née à Saint-Priest, Carton, le 20 février 1848, mariés à Saint-Priest, le 6 février 1876, cultivateurs à Carton.

Caporal, le 6 juin 1918. Croix de guerre. Classe 1897. Matricule 1377 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 4e R.I., le 26 octobre 1914, passé au 29e R.I.T., le 4 octobre 1917, passé au 29e R.I.T., le 15 août 1918.

Cité à l’ordre du Régiment, N° 238 en date du 2 août 1918.

Contre l’Allemagne, du 14 août 1914 au 31 janvier 1919.

 

MAZERON François Joseph, né le 25 septembre 1877, à Gandichoux, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 21 février 1897, à Marie PETIT. Fils de François, né à Saint-Priest, Gandichoux, le 16 avril 1843, et de Marie GRANGE, née à Saint-Priest, Beaufessoux-le-Petit, le 10 février 1847, mariés à Saint-Priest, le 31 janvier 1875, cultivateurs à Gandichoux.

Soldat. Classe 1897. Matricule 1353 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 3 mars 1915, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé au 98e R.I.T., le 20 mai 1915, passé au 101e R.I.T., le 1er septembre 1915, passé au 102e R.I.T., le 23 septembre 1917, passé au 68e R.I.T., le 9 février 1918, passé au 105e R.I., le 15 février 1919.

Contre l’Allemagne, du 3 mars 1915 au 26 mai 1918 et du 12 janvier 1919 au 13 février 1919. En captivité à Cassel, du 27 mai 1918 au 11 janvier 1919.

Fait prisonnier, le 27 mai 1918, au nord d’Oulches (02), secteur du chemin des Dames.

 

PETIT Gabriel Marien, né le 18 janvier 1877, à Beaufessoux-le-Grand, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Joseph, né à Saint-Priest, Beaufessoux-le-Grand, le 5 septembre 1843, et de Marie GIRAUD, née à Saint-Priest, Laval, le 21 mars 1849, mariés à Saint-Priest, le 30 avril 1871, cultivateurs à Beaufessoux-le-Grand.

Soldat. Classe 1897. Matricule 1364 au recrutement de Riom.Mobilisé, le 11 septembre 1915, aux Services Auxiliaires du 121e Régiment d’Infanterie, passé au 97e R.I.T., le 22 février 1916.

Réformé, le 26 avril 1916.

 

VERNERET Mathieu Julien,né le 21 mai 1877, au Vernadel, commune de Saint-Priest-des-Champs, tailleur d’habits. Décédé, le 10 novembre 1956, à Villejuif (Seine). Fils de Antoine, facteur, né à Saint-Gervais-d’Auvergne, le 17 octobre 1833, et de Françoise FAVIER, née à Saint-Priest, Gandichoux, le 1 septembre 1837, mariés à Saint-Priest, le 6 février 1870, cultivatrice au Vernadel.

Soldat. Classe 1897. Matricule 1334 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, passé à la 6e Section des Commis et Ouvriers Militaires, le 1er février 1917.

Contre l’Allemagne, du 14 août 1914 au 7 février 1919.

 

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 18:49

Saint-Priest-Classe-1918-copie-1.jpg

 

MAZERON

Jean-Marius

          

DEMOULIN

Robert

              
     

DEMOULIN

Jean


 

PEROL

Félix

   

CHANUDET

Sylvain

THEVENET

Jean

 

 

 

Les tués :  Reconnu par sa nièce

 

6-31.jpgMAZERON Jean Marius, né le 9 octobre 1898, à Lamazière, commune de Saint-Priest-des-Champs, cultivateur et maçon. Fils de Jean, né à Saint-Priest, Lamazière, le 9 mars 1862, et de Marie LECUYER, née à Saint-Priest, Carton, le 14 novembre 1876, mariés à Saint-Priest, le 26 janvier 1897, cultivateurs à Lamazière.

Soldat. Matricule 994 au recrutement de Riom. Mobilisé, le 2 mai 1917, au 121e Régiment d’Infanterie de Montluçon, passé au 339e R.I., le 2 janvier 1918.

Tué à l’ennemi, le 29 août 1918, devant Bagneux (02).

Le décès a été constaté, le 11 septembre 1918, sur le champ de bataille du trou des Loups, commune de Leuilly-sous-Coucy (02).

Le jugement déclaratif de décès a été rendu par le tribunal civil de Riom, le 24 mai 1922.

L’acte a été transcrit à Saint-Priest-des-Champs, le 1er juin 1922.

Le corps a été restitué à la famille, le 29 juin 1922.

Voir sa fiche

 

Ils en sont revenus :

 

ARBITRE Clément Alphonse Léon, né le 14 mai 1898, aux Barsses, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Décédé à Saint-Priest, le 15 septembre 1963. Fils de Gilbert et de Marie Anne BOURDUGE, cultivateurs aux Barsses.

Soldat. Classe 1918. Matricule 936 au recrutement de Riom. Incorporé, le 20 avril 1918, au 92e Régiment d’Infanterie, passé au 167e R.I., le 1er mars 1920.

Contre l’Allemagne, du 21 avril 1918 au 23 octobre 1919.

Occupation des pays Rhénan, du 24 octobre 1919 au 24 janvier 1921.

 

AUBIGNAT Jean Alexandre, né le 22 février 1898, à Lacost, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 22 octobre 1925, avec Antoinette Marie NÉNOT. Décédé à Saint-Gervais, le 26 août 1876. Fils de François, né à Saint-Priest, Lacost, le 15 août 1870, et de Françoise NÉNOT, née à Saint-Priest, Courtine, le 27 mars 1872, mariés à Saint-Priest, le 3 février 1895, cultivateurs à Lacost.

Soldat. Classe 1918. Matricule 937 au recrutement de Riom. Incorporé, le 2 mai 1917, au  8e Régiment d’Artillerie, passé au 212e R.A., le 3 mars 1918, passé au 22e R.A., le 12 novembre 1918, passé au 83e R.A.L., le 1er mars 1919, passé au 14e E.T.E.M., le 26 mars 1919.

Contre l’Allemagne, du 2 mai 1917 au 23 octobre 1919.

 

AUPETIT Alexandre, né le 8 juin 1898, au Vernadel, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Décédé à Biollet, le 17 février 1980. Fils de Louis, né vers 1870, et de Mélanie GARACHON, née vers 1872, cultivateurs au Vernadel.

Soldat. Classe 1918. Matricule 940 au recrutement de Riom. Incorporé, le 2 mai 1917, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale, passé au 4e R.I.C., le 5 janvier 1918, passé au 151e R.I., le 19 juillet 1918.

Contre l’Allemagne, du 3 mai 1917 au 23 octobre 1919.

Occupation des pays Rhénan, du 9 avril 1920 au 20 avril 1920.

 

Demoulin-Jean.jpgDEMOULIN Jean, né le 9 avril 1898, à Jouhet, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 4 février 1926, avec Marie Joséphine Clémentine POUMEROL. Décédé à Chanat-la-Mouteyre, le 7 novembre 1995. Fils de Jean, maréchal-ferrant, né à Saint-Priest, Laroche, le 18 octobre 1868, et de Anne POUMEROL, née à Saint-Priest, Jouhet, le 10 septembre 1873, mariés à Saint-Priest, le 28 avril 1895, cultivateurs à Jouhet.

Caporal, le 16 novembre 1920. Classe 1918. Médaille Coloniale avec agrafe « Maroc », par décret du 28 novembre 1919. Matricule 964 au recrutement de Riom. Incorporé, le 16 avril 1918, au 27e Régiment d’Artillerie, passé au 34e R.A., le 28 mai 1919, passé à la 12e S.I.M., le 19 septembre 1919, passé à la Section de Marche des Infirmiers du Maroc, le 7 novembre 1919.

Contre l’Allemagne, du 17 avril 1918 au 23 octobre 1919.

Au Maroc en guerre, du 15 novembre 1919 au 20 juillet 1921.

Occupation des pays Rhénan, du 19 mai 1921 au 7 juin 1921.

 

Démoulin Robert-copie-1DEMOULIN Marius Robert, né le 7 novembre 1898, à Visignol, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 25 août 1921, avec Marie Louise Marcelle BERTHIN. Décédé à Saint-Priest, le 27 novembre 1971. Fils de Annet, né à Saint-Priest, Visignol, le 29 décembre 1863, et de Marie Philomène DARGNAT, née à Saint-Priest, Grandsaigne, le 4 décembre 1872, mariés à Saint-Priest, le 4 janvier 1891, cultivateurs à Visignol.

Soldat. Classe 1918. Matricule 965 au recrutement de Riom. Incorporé, le 2 mai 1917, au 139e Régiment d’Infanterie, passé au 92e R.I., le 23 octobre 1917, passé au 86e R.I., le 10 juin 1918, passé au 38e R.I., le 15 janvier 1920.

Blessé, le 16 juillet 1918, par éclat d’obus, à Marfaux (51).

Contre l’Allemagne, du 3 mai 1917 au 23 octobre 1919.

 

DUFFAL Michel Célestin, né le 4 novembre 1898, au Moulin des Choteix, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire, meunier. Fils de André, né à Ars, le 20 août 1869, et de Marie FAURE, née à Saint-Priest, Moulin des Choteix, le 8 avril 1878, mariés à Saint-Priest, le 14 juillet 1894, cultivateurs et meuniers aux Moulin des Choteix.

Soldat. Classe 1918. Matricule 968 au recrutement de Riom. Incorporé, le 2 mai 1917, au 139e Régiment d’Infanterie, passé au 92e R.I., le 23 octobre 1917, passé au 86e R.I., le 10 juin 1918, passé au 38e R.I., le 10 septembre 1919.

Cité à l’ordre du Corps d’Armée, N° 85 du 28 août 1918.

Contre l’Allemagne, du 3 mai 1917 au 23 octobre 1919.

 

GUILHEN Jean Lucien, né le 11 septembre 1898, commune de Saint-Hilaire. Fils de Eugène François et de Marie DUCLAUTRIER, cultivateurs.

Soldat. Classe 1918. Croix de guerre avec étoile de bronze. Matricule 982 au recrutement de Riom. Incorporé, le 2 mai 1917, au 121e Régiment d’Infanterie, passé au 139e R.I., le 31 janvier 1918, passé au 35e R.I., le 7 juin 1918, passé au 8e Régiment de Tirailleurs, le 4 septembre 1919.

Cité à l’ordre du Régiment, N° 531 du 20 octobre 1918.

Contre l’Allemagne, du 2 mai au 23 octobre 1919.

En Tunisie, du 16 avril 1920 au 14 juin 1920.

 

JOUHET Alexis Amable, né le 4 février 1898, à Retailhat, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Marié à Saint-Priest, le 28 novembre 1829, avec Marie Micheline Lucienne GRANDSAIGNE. Décédé à Clermont-Ferrand, le 18 février 1962 ou 69. Fils de Jean, né vers 1869, et de Françoise MARCHEIX, née vers 1879, cultivateurs à Retailhat.

Soldat. Classe 1918. Matricule 984 au recrutement de Riom. Incorporé, le 2 mai 1917, au 121e Régiment d’Infanterie, passé au 139e R.I., le 23 février 1918, passé au 167e R.I., le 29 juillet 1919.

Contre l’Allemagne, du 2 mai 1917 au 23 octobre 1919.

 

MAIGNOL Jean Alexis, né le 17 juillet 1898, à Villemaine, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Saint-Priest, le 11 octobre 1923, avec Marie Angèle Louise PERRIER. Décédé à Saint-Priest, le 30 mars 1958. Fils de François et de Constance CHANUT, mariés à Saint-Priest, le 8 décembre 1889 ?, cultivateurs à Villemaine.

Soldat. Classe 1918. Matricule 990 au recrutement de Riom. Incorporé, le 2 mai 1917, au 121e Régiment d’Infanterie.

Contre l’Allemagne, du 2 mai 1917 au 4 janvier 1918.

 

MARCHEIX Elie Michel, né le 22 avril 1898, à Buffevent, commune de Saint-Priest-des-Champs, célibataire. Décédé à Saint-Priest, le 5 janvier 1974. Fils de Félix, né vers 1867, et de Marie POUMEROL, née vers 1875, cultivateurs à Buffevent.

Soldat. Classe 1918. Matricule 991 au recrutement de Riom. Incorporé, le 2 mai 1917, au 113e Régiment d’Artillerie Lourde, passé au 115e R.A.L., le 18 mars 1918, passé au 456e R.A.L., le 1er juillet 1918, passé au 116e R.A.L., le 17 mai 1919.

Contre l’Allemagne, du 3 mai 1917 au 23 octobre 1919.

 

Perol-Felix.jpgPEROL Félix Gervais, né le 23 février 1898, à Retailhat, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Marié à Saint-Priest, le 20 avril 1924, avec Anne Marie Angélique LAMADON. Décédé à Saint-Priest, le 3 novembre 1975. Fils de Alfred, né à Saint-Priest, Retailhat, le 26 mars 1866, et de Marie Mélanie ROUCHON, , née à Saint-Priest, Lamazière, le 27 novembre 1870, mariés à Saint-Priest, le 7 février 1897, cultivateurs à Retailhat.

Soldat. Classe 1918. Matricule 1000 au recrutement de Riom. Incorporé, le 2 mai 1917, au 92e Régiment d’Infanterie.

Contre l’Allemagne, du 2 mai 1917 au 23 octobre 1919.

 

RIBOT Antoine Victor, né le 31 juillet 1898, commune de Briffons, cultivateur et négociant à Saint-Priest. Marié, le 9 avril 1917, avec Marthe Marie Lucienne FAVIER. Fils de Pierre Emile et de Marie ROUX, domiciliés à Saint-Priest.

Soldat. Classe 1917. Croix de guerre avec étoile de bronze. Matricule 1006 au recrutement de Riom. Incorporé, le 2 mai 1917, au 28e Bataillon de Chasseurs à Pied, passé au 32e B.C.P., le 28 avril 1918, passé au 81e Régiment d’Infanterie, le 2 juin 1919.

Cité à l’ordre du Bataillon, n° 186 en date du 28 décembre 1918.

Contre l’Allemagne, du 3 mai 1917 au 23 octobre 1919.

 

TIXIER Félix Joseph, né le 28 avril 1898, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs, instituteur. Décédé à Vichy (03), le 7 décembre 1983. Fils de Guillaume, né vers 1860, et de Marie POUMEROL, née vers 1863, cultivateurs à Perol.

Caporal, le 1er avril 1919, Sergent, le 9 octobre 1919. Classe 1918. Matricule 1017 au recrutement de Riom. Incorporé, le 17 avril 1917, au 28e Bataillon de Chasseurs à Pied.

Contre l’Allemagne, du 17 avril 1917 au 23 octobre 1919.

 

Pas d’informations :

 

GILLET Constant Pierre, né le 16 avril 1898, à Perol, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Félix, né vers 1875, et de Marie MAIGNOL, née vers 1876, cultivateurs à Perol.

 

MASSON Jean Félix, né le 10 juin 1898, à Beaufessoux-le-Petit, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Paris 2e, le 2 mai 1925, avec Marie Alexandrine VIARE. Décédé à Cussy-en-Morvan (71), le 8 mars 1981. Fils de Auguste, maçon à Lyon, né vers 1863, et de Rosalie MASSON, née vers 1864, cultivatrice à Beaufessoux-le-Petit.

 

LELION François Clément, né le 17 octobre 1898, à Villemaine, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Joseph, né vers 1871, et de Françoise BERAUD, née vers 1871, cultivateurs à Villemaine.

 

 Chanudet-Sylvain.jpgCHANUDET Sylvain est certainement né à Biollet, Puy-Pellat. Il était mentionné cultivateur, charron, entrepreneur d'abattage et de sciage. Je dois vérifier s'il habitait à Saint-Priest en 1918.

 

 

 

 

 

Thevenet-Jean.jpgTHEVENET Jean, négociant, décédé avant 1968. N'est pas né sur la commune de Saint-Priest et certainement pas sur le canton.  Voir également sur le registre des matricules s'il habitait Saint-Priest en 1918.

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 09:31

AUBIGNAT Jacques Alexis, né le 8 décembre 1881, au Marcheix, commune de Saint-Priest-des-Champs. Marié à Charensat, le 2 avril 1905, à Angélique Justine PINGUET. Fils de Pierre et de Amable Anne CHASSAGNETTE, cultivateurs à Lébeaupin.

Soldat. Classe 1901. Matricule 1953 au recrutement de Riom. Incorporé, le 13 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 46e R.I.T., le 3 août 1917, passé au 5e Régiment du Génie, le 11 novembre 1918.

Contre l’Allemagne, du 13 août 1914 au 31 janvier 1919.

 

BARSSE André, né le 29 décembre 1881, à Lamazière, commune de Saint-Priest-des-Champs, coquetier. Fils de Jean et de Anne SABY, cultivateurs à Lamazière.

Soldat. Classe 1901. Matricule 1990 au recrutement de Riom. Incorporé, le 1er décembre 1914, aux Services Auxiliaires du 16e Régiment d’Infanterie, passé au 85e R.I., le 23 février 1915, passé au 56e R.I., le 25 mai 1916, passé au 76e R.I., le 20 juin 1918.

Contre l’Allemagne, du 1er décembre 1914 au 21 février 1919.

 

BOUCHARDON Julien, né le 24 avril 1881, à Gaulme, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Pierre et de Louise VERNIOL, cultivateurs à Gaulme.

Soldat. Classe 1901. Matricule 1992 au recrutement de Riom. Incorporé, le 26 novembre 1914, aux Services Auxiliaires de la 13e Section d’Infirmiers Militaires, passé à la 8e S.I.M., le 3 juin 1915.

Cité à l’ordre de la Direction du Service de Santé du 33e Corps d’Armée, n° 12 en date du 24 avril 1916.

Cité à l’ordre de la Direction du Service de Santé du 34e Corps d’Armée, n° 6 en date du 12 avril 1918.

Contre l’Allemagne, du 26 novembre 1914 au 19 février 1919.

 

CHANUT Jean Alfred Clément, né le 6 mai 1881, à Laroche, commune de Saint-Priest des Champs. Célibataire et jardinier. Décédé, le 31 octobre 1918, à Saint-Gervais. Fils de Jean et de Marie Constance PEROL, cultivateurs à Laroche.

Soldat. Classe 1901. Matricule 1928 au recrutement de Riom. Incorporé, le 12 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie. Mis en sursis d’appel de 20 jours, du 16 août 1914 au 4 septembre 1914, moissonneuse à Saint-Priest. Réformé, le 14 Décembre 1914.

Contre l’Allemagne, du 12 août 1914 au 15 août 1914 et du 5 septembre 1914 au 14 décembre 1914.

 

DESCOTEIX Jean, né le 1er juin 1881, à Beaufessoux le Petit, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Marié à Vic-le-Comte, le 15 décembre 1914, à Marie GUYON. Fils de François et de Marie TOURNAIRE, cultivateurs à Beaufessoux le Petit.

Soldat. Classe 1901. Matricule 1926 au recrutement de Riom. Incorporé, le 11 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie. Réformé temporaire, le 18 avril 1916.

Contre l’Allemagne, du 11 août 1914 au 18 avril 1916.

 

GILLET Marien, né le 27 septembre 1881, à Lamazière, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean et de Françoise TIXIER, cultivateurs à Lamazière.

Soldat. Classe 1901. Matricule 1943 au recrutement de Riom. Incorporé, le 11 août 1914, au 2e Régiment d’Artillerie Coloniale, passé au 2e Régiment d’Artillerie de Montagne, le 26 juin 1917, passé au 2e R.A. Coloniale, le 22 juillet 1917.

Contre l’Allemagne, du 11 août 1914 au 22 février 1919.

 

JOUHET Charles, né le 28 janvier 1881, à Carton, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Décédé à Saint-Jacques-d’Ambur, le 29 juin 1955. Fils de Annet et de Anne GILBERT, cultivateurs à Carton.

Soldat. Médailles Serbe, Orient et Syrie. Classe 1901. Matricule 1970 au recrutement de Riom. Incorporé, le 11 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie, passé au 1er Régiment d’Infanterie Coloniale, le 28 octobre 1915, passé au 22e R.I.C., le 14 février 1918.

Contre l’Allemagne, du 11 août 1914 au 18 février 1916, du 20 août 1917 au 3 mars 1918 et du 27 février 1919 au 8 mars 1919.

En Orient, du 19 février 1916 au 19 août 1917.

En Palestine (Syrie), du 4 mars 1918 au 26 février 1919.

 

MAIGNOL Pierre, né le 21 juillet 1881, aux Barsses, commune de Saint-Priest-des-Champs. Fils de Jean et de Marie Gabrielle POUMEROL, cultivateurs aux Barsses.

Soldat. Classe 1901. Matricule 2005 au recrutement de Riom. Incorporé, le 26 novembre 1914, à la 13e Section d’Infirmiers Militaires, passé à la 6e S.I.M., le 5 avril 1917, passé au 36e Régiment d’Artillerie, le 14 mai 1918.

Contre l’Allemagne, du 26 novembre 1914 au 7 mars 1919.

 

MOULIER Jean Marius, né le 28 juillet 1881, à Courtine, commune de Saint-Priest-des-Champs, maçon. Décédé à Lyon 7e (Rhône), le 30 avril 1963. Fils de Jean et de Marie CHABRY, cultivateurs à Courtine.

Soldat. Croix de guerre. Classe 1901. Matricule 1932 au recrutement de Riom. Incorporé, le 11 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Cité à l’ordre du Régiment, n° 90 en date du 10 janvier 1919.

Contre l’Allemagne, du 11 août 1914 au 3 mars 1919.

 

THUEL Auguste, né le 19 juillet 1881, au bourg de Saint-Priest des Champs. Fils de Guillaume et de Marie Augustine BARSSE, cultivateurs et sabotiers au Bourg.

Soldat. Classe 1901. Matricule 1985 au recrutement de Riom. Incorporé, le 26 novembre 1914, à la 13e Section d’Infirmiers Militaires, passé à la 6e S.I.M., le 5 avril 1917. Mis en sursis d’appel, du 27 juillet 1916 au 31 mars 1917, au titre de la Maison GEILLE, chaussures, à Clermont-Ferrand.

Contre l’Allemagne, du 26 novembre 1914 au 27 juillet 1916 et du 1er avril 1917 au 30 janvier 1919.

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Les Barsse de la Creuse
    1-Avant-propos Au cours de recherches dans les registres de l’état-civil de la commune d’Évaux-les-Bains, je suis tombe par hasard sur une famille Barsse. Le patronyme n’étant pas du tout courant dans cette partie de la Creuse, on en trouve à Charron,...
  • Partis en Saône-et-Loire
    Ce ne sont certainement pas les seuls. La liste se complétera au fil des découvertes. La Chapelle-de-Guinchay Annet BARGE, fils de Jean BARGE et de Marie ARBITRE, cultivateurs demeurant au village du Cluzel. Maçon à La Chapelle-de-Guinchay, né le 16 mai...
  • Charles Michel ROUCHON
    Né le 5 février 1903 à Saint-Priest-des-Champs (Puy-de-Dôme), mort le 20 septembre 1985 à La Verrière (Yvelines) ; instituteur dans le Puy-de-Dôme ; militant du SNI ; maire socialiste de Fernoël (Puy-de-Dôme). Fils de Jean ROUCHON, cultivateur demeurant...
  • Jean PETIT, un maire, une généalogie
    Maçon en 1863 ; Cultivateur en 1872 ; Aubergiste en 1873 ; Propriétaire et aubergiste au bourg de Saint-Priest-des-Champs en 1877. Élu pour son premier mandat de Conseiller municipal, le 23 Janvier 1881, au deuxième tour du scrutin, avec 137 voix ; Maire...
  • Inhumations 1628 - 1633
    Vue 66 Anthonia DARD, inhumée le 23 juin 1628, femme à Pierre PEROL dit Dufourd, du village de Lamazière. Vue 67 Anthonia DELAQUARTE, inhumée dans l’église le 25 juin 1628, femme à Jehan SIMON de ce bourg de Saint-Priest. Vue 67 Jacques N., métayer au...
  • Les galibots
    Sans commentaire ! Souvent au pays des gueules noires les enfants faisaient comme leurs pères et descendaient au fond de la mine , la vie souvent était difficile ,avant...
  • Relevés baptêmes (Article 11) + Synthèse patronyme PEROL
    Archives Départementales : Cote 6 E 408-1 Années 1577 à 1747 Naissances du 22 mars 1654 au 7 juin 1654 Vue 194 Antoine MARCHEIX et Françoise MARCHANT, du village de Laval, dont : Mathieu, né le 22 et baptisé le 24 mars 1654 à Saint-Priest-des-Champs [1]...
  • Photos J.S.S.P.
    Photos de la collection de Jean-Louis FAURE aimablement prêtées par Marcelle sa maman. Vous pouvez me transmettre les noms !
  • Relevés baptêmes (Article 10)
    Archives Départementales : Cote 6 E 408-1 Années 1577 à 1747 Naissances du 5 vril 1640 au 19 mars 1654 Vue 180; Anthoine QUARTON et Michelle AMBLARD, du village de Retailhat, dont : Gilbert, né le 5 et baptisé le 6 avril 1640 à Saint-Priest-des-Champs...
  • La stévia : L'herbe sucrée
    Une petite parenthèse pour ceux qui veulent consommer autrement! À chaque plante médicinale son lot d’appropriations, d’interdictions, de brevets, d’extraction moléculaire et autres joyeusetés… La Stévia, la fameuse herbe sucrée, n’échappe malheureusement...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">