Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 09:56

MARCHAND François, né à Pionsat, le 17 septembre 1875, fils de Blaise et de Marie VELARD. Il a terminé ses études à l'École Normale de Clermont-Ferrand (1892-1895) et obtenu son Brevet Elémentaire en juillet 1892, et son brevet Supérieur en octobre 1895.

 

Il a commencé à Ambert, le 3 juin 1896, avant de prendre congé pour faire son service militaire, le 1er octobre 1896. A son retour, il est affecté comme stagiaire à Saint-Eloy-les-Mines du 1er octobre 1897 au 9 janvier 1898 ; Il est ensuite instituteur à Pionsat du 10 janvier 1898 au 30 septembre 1913, où il passe titulaire le 1er janvier 1900. Le 23 août 1913, il est affecté à l’école de garçons de Saint-Priest-des-Champs et le 10 août 1914 il part faire la grande guerre. A son retour et à partir du 1er octobre 1919 il enseigne aux Ancizes-Comps où il décède le 22 avril 1920.

 

Rapport de l’inspecteur primaire suite à la visite de la classe du 1er avril 1914 :

« M. Marchand est un maître méthodique, actif et énergique. Il a d’ailleurs une très lourde classe puisqu’elle compte généralement plus de 60 élèves présents, pourtant la discipline et l’application générales méritent des éloges ; on sent une classe bien en main.

Dans l’ensemble il me parait y avoir des progrès très sensibles depuis que M. Marchand est à la tête de l’école de St-Priest. Les cahiers sont bien tenus, les élèves lisent et écrivent correctement ; en histoire, en calcul et système métrique, j’ai obtenu des réponses vraiment satisfaisantes.

M. Marchand prépare sa classe avec conscience et soigne particulièrement le choix des devoirs. J’apprécie plus particulièrement les sujets de composition simples, pratiques et pris sur le vif. Il me parait y avoir pour cet enseignement des progrès très marqués… 

M. Marchand a déjà su gagner l’estime et la sympathie de la population.

M. Marchand est un maître en qui on peut avoir confiance, il ne s’est pas laissé déborder par la lourde tâche qui lui incombe. Il conduit sa classe avec sureté et avec méthode. L’ensemble est en bonne voie»

 

Mobilisé le 10 août 1914 au 105e Régiment d’Infanterie de Riom, il est nommé adjudant le 6 septembre 1914. Promu Sous-Lieutenant au 97e Régiment Territorial, 8e Compagnie, à titre temporaire et pour la durée de la guerre à dater du 28 décembre 1914. Passé au 300e Régiment d’Infanterie Territoriale, le 2 juin 1917. Campagne contre l’Allemagne, du 10 août 1914 au 31 janvier 1919. Il est blessé une fois par éclat d’obus et une autre fois par intoxication par les gaz. Titulaire de la Croix de guerre avec étoile de bronze pour sa citation à l’ordre du Régiment N° 36 en date du 4 avril 1916 : « Excellent officier. Le 15 février 1916 a fait preuve de sang-froid et de courage en procédant sous le bombardement à l’évacuation des blessés et au dégagement d’hommes ensevelis sous les décombres. A été légèrement contusionné. »

 

Document Archives Départementales : Série T

Partager cet article

Repost 0
Published by jacot63 - dans L'enseignement
commenter cet article

commentaires

Calculatrice 05/01/2013 13:28

Intéressant !

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">