Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 15:36

Inauguration du monument aux morts.

 

La commune de Saint-Priest-des-Champs a inauguré, dimanche dernier (3 avril), le monument élevé par souscription publique à la mémoire de ses enfants « morts pour la France ».

Ce monument, en pierre de Villebois, est constitué par une pyramide surmontée d’un coq en bronze, du plus gracieux effet. Il est l’œuvre de M. Clermont, l’architecte de la Préfecture. Aux quatre coins, des obus de gros calibre ; tout autour, une grille en fer forgée, gracieusement offerte par la Compagnie des mines de Houille de Saint-Gervais, le complète de la façon la plus heureuse.

La fête, favorisée par un temps splendide, a été très réussie.

La place et les rues étaient magnifiquement décorées ; les maisons étaient pavoisées de drapeaux tricolores. Partout des banderoles avec des inscriptions en l’honneur de nos glorieux morts.

A dix heures, le cortège s’est formé à la Mairie, pour se rendre à l’église. En tête, marchaient trois pupilles de la nation, portant des gerbes de fleurs, puis les enfants des écoles, conduits par leurs maîtres et maîtresses ; les combattants, dont le drapeau était porté par un glorieux mutilé ; les Prévoyants de l’Avenir, les membres du Syndicat agricole, les familles des morts, le Conseil municipal au complet et la foule accourue de tous les environs.

Pendant la messe, M. le curé a rendu un hommage ému à tous les enfants de la commune tombés au champ d’honneur. A la suite de la messe, le cortège s’est reformé et s’est rendu au pied du monument.

Après la récitation de « l’hymne aux morts » de Victor Hugo par les enfants des écoles, M. Nénot, maire, a pris la parole, il a remercié les généreux souscripteurs qui ont permis à la commune d’élever un monument digne de ses glorieux morts. Après avoir fait l’appel des 49 enfants de la commune morts pour la France, il a rendu à tous ces héros un suprême hommage de reconnaissance.

M. Bascoulergue, conseiller d’arrondissement, a débité une ode, fort bien tournée, en l’honneur du Coq gaulois qui se dresse fièrement sur le monument.

M. Pourtier, conseiller général, a su dire ce que furent ces héroïques soldats et a adressé à leurs familles l’expression de la douloureuse sympathie de l’assistance.

M. Caillot, en qualité de président de la section des anciens combattants ; M. le capitaine Thomas, comme enfant du pays, ont successivement pris la parole.

M. Varenne, député, a rappelé les horreurs de la guerre et a souhaité que le sacrifice de tant de braves soit le commencement d’une ère nouvelle de paix.

M. Chalvignac, au nom des familles éprouvées, a remercié l’assistance de ces marques de précieuse sympathie.

Un banquet de 130 couverts, servi par M. Denis, maître d’hôtel, a clôturé cette fête.

Au dessert, M. le Maire a remercié tous les invités et les organisateurs de cette belle cérémonie.

Une illumination très réussie du monument a marqué la fin de cette journée.

Les habitants de Saint-Priest-des-Champs conserveront longtemps le souvenir de cette simple, mais grande manifestation en l’honneur de nos vaillants défenseurs, morts pour la France.


Le Moniteur du Puy-de-Dôme – Archives départementales – 5 BIB 3/81 - Journal du 7 avril 1921.

Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 10:40

 

Tableau présentant par Section la surface des communaux, l’étendue et la valeur estimative des parcelles à aliéner portées aux procès-verbaux des 22 février 1869 et 26 mai 1873 dressés par l’agent voyer Bayle.


Numéros d’ordre des parcelles aux P.V.

Noms des Sections propriétaires

Surface des communaux de la Section

Surface à aliéner

Estimation

1 à 7

Courtine

31ha 40a 40ca

  1ha 50a 27ca

4108, 85 Fr

10 à 15

Le Vernadel

49ha 81a 90ca

  1ha 16a 35ca

2388,75 Fr (1)

8, 9, 16 à 21

Laval

 

         80a 90ca

  955,00 Fr

34 à 37

Laval, le Creix et le Moulin

  9ha 58a 90ca

  1ha 36a 10ca

1348,60 Fr

22 à 30

Lamothe

10ha 19a 10ca

  2ha 31a 05ca

2099,00 Fr (2)

31 à 33

La Sauvolle

         84a 90ca

       58a 20ca

  539,00 Fr

38 à 43

Couladaize

12ha 26a 40ca

  2ha 67a 00ca

1484,10 Fr

44

Le Cluzel

67ha 24a 15ca

         23a 50ca

  470,00 Fr

45 à 47, 68 à 74

Gandichoux

  4ha 49a 60ca

  1ha 44a 15ca

2041,50 Fr

61, 62, 119 à 121

Gandichoux et Le Bladeix

  4ha 11a 50ca

  1ha 65a 10ca

1651,00 Fr

100

Gandichoux, Le Bladeix et Villemaine

  6ha 26a 50ca

         78a 40ca

1176,00 Fr

103 à 107

Villemaine

13ha 10a 80ca

         48a 12ca

  697,50 Fr

49, 50

La Barge

  4ha 61a 65ca

         11a 70ca

  354,00 Fr

48

La Barge et Montpied

  6ha 89a 60ca

  1ha 54a 50ca

  770,00 Fr

63, 90, 91, 92

Montpied

18ha 63a 50ca

15ha 48a 18ca

4967,60 Fr

51 à 60

Lacost et Perol

48ha 16a 90ca

  1ha 35a 20ca

2032,00 Fr (3)

64 à 67

Grandsaigne

  9ha 81a 25ca

         14a 34ca

  483,40 Fr

75 à 77

L’Ebeaupin

  1ha 80a 70ca

           8a 38ca

  419,00 Fr

78 à 80, 89

Visignol

  2ha 79a 60ca

  1ha 58a 36ca

3494,50 Fr (4)

82, 114 à 118

Ragheade

  1ha 40a 00ca

         74a 28ca

1485,60 Fr (5)

83 à 88

Saint-Priest

26ha 80a 75ca

         58a 05ca

1482,70 Fr (6)

99

Lamazière

  5ha 25a 00ca

         04a 20ca

    42,00 Fr

93 à 98

Lamazière et Carton

80ha 95a 60ca

         78a 05ca

1430,75 Fr

129

Beaufessoux le Petit

  6ha 76a 70ca

  3ha 17a 00ca

1200,00 Fr

101 à 102

Beaufessoux le Grand

         77a 40ca

         31a 50ca

  449,00 Fr

108 à 113

La Chomette

  5ha 25a 30ca

  1ha 42a 90ca

1029,00 Fr

122 à 125

La Carte

  5ha 15a 10ca

         90a 13ca

    90,13 Fr

126

Chez Saby

         33a 55ca

         33a 55ca

    27,80 Fr

127, 128, 81

Puy-Pelat

  3ha 90a 85ca

  1ha 82a 10ca

2142,00 Fr (7)

 

 

439ha 06a 60ca

 

 

 

  1. Par suite du lotissement fait en 1869 pour 18 ans la surface des parcelles numéros 13, 14 et 15 doit-être réduite ; savoir : le n° 13 à 7a 82ca, le n° 14 à 1a 80ca et le n° 15 à 1are.
  2. Les habitants s’opposent à la vente notamment en ce qui concerne le n° 28 où se trouve un réservoir et une source (Le plan porte cette source sur le n° 22).
  3. Opposition pour le tout et notamment pour la parcelle n° 57 dans laquelle se trouvent une source et un réservoir. Le procès-verbal en fait réserve au profit des habitants sans indiquer de contenance.
  4. La parcelle n° 89, estimée à 2905 Fr  a été allotie en 1870 pour une période de 18 ans, on ne peut l’aliéner qu’au profit des usufruitiers et avec leur consentement.
  5. Les trois habitants de la Section s’opposent à la vente. Ils sont trop chargés. Distraire les numéros 114 à 118.
  6. Cette Section ne fournit qu’une somme insignifiante en égard à l’étendue de ses communaux et aux avantages qu’elle doit retirer de la vente des communaux des autres Sections.
  7. Ce village appartient à la commune de Biollet, bien que ses communaux soient situés sur le territoire de Saint-Priest. Cette dernière commune n’ayant pas le droit de les vendre.

 

 

N’ont pas été compris aux procès-verbaux précités les villages de Gaulme, Chez-Dousset et Boscavert qui sont propriétaire d’un communal de 23ha 69a 30ca ; Jouhet qui en possède 4ha 25a 40ca ; Le Davideix 1ha 73a 45ca, non compris un tènement de 14a 10ca, commun avec le village de Bargheon ; Les Barses 4ha 67a 05ca ; La Siouve 3ha 58a 90ca et Retaillat 31ha 06a 80ca.

Les Sections de Couronnet, Bargheon, la Roche, Laussedat, Mazeron, Sous la Roche, Sous le Bois et les Paris qui n’y figurent pas non plus ne possèdent que des aisances de village.

Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 23:29

ÉTAT DES MOULINS EN ACTIVITÉ

DANS LE CANTON DE SAINT-GERVAIS AU 1er OCTOBRE 1924.

 

Nom du moulin, commune où il est situé, capacité d’écrasement en quintaux en 24 heures, nom du meunier, moulin du « commerce » ou « à façon ».

Nota : Ils sont tous à façon, c’est-à-dire que les clients amènent leur grain.

 

Laussedat                   Biollet                         8                      MAZERON Mathieu

Le Cheix                     Biollet                         8                      LUCARD Jules

Betout                        Charensat                   15                    BUSIERE Jean-Marie

Charonnet                   Charensat                   4 (seigle)         BERTHON Jean

La Raterie                   Charensat                   4                      ROUCHEROL Annet

La Poumerol               Charensat                   4                      ROSSIGNOL Jean

Parinet                        Charensat                   4                      CHASSAGNETTE Jean-Marie

Couberteix                  Charensat                   4                      BACCONNET Michel

Moulin-Haut               Gouttières                   10                    ROUSSET Michel

Pierrefort                    Gouttières                   8                      MESSAGE Antoine

Vestizons                    Saint-Julien                 6 (seigle)         EYMARD Jacques

Ballot                          Saint-Gervais              10                    NONY

Neuvialle                    Saint-Gervais              2                      POUGET

Chauteix                     Saint-Gervais              4                      DUFAL

Cubes                         Saint-Gervais              10                    PINET

Theil                           Saint-Gervais              3                      SAURET

Laval                          Saint-Priest                 4                      PEROL Annet

L’Etang-Grand           Saint-Priest                 4                      CHANUT Jean

Buffevent                   Saint-Priest                 4                      FAVIER Annet

La Buchaille               Saint-Priest                 4                      CHAFFRAIX Marien

Le Cluzel                    Saint-Priest                 3                      BARGE Xavier

 

Saint-Priest signale que tous les moulins chôment la moitié de l’année.

Celui des Vestizons à Saint-Julien, ne peut moudre 4 à 5 mois dans l’année par suite du manque d’eau. Il est dit que c’est un petit moulin à meules.

 

Archives Départementales – M 3331

Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 23:04

J'ai respecté l'orthographe, mais en corrigeant quelques mots des plus courants (ex: votans), plus quelques virgules ou points de temps en temps.

 

Le vingt un mai mil huit cent quinze des habitants de la commune de St Priest des champs se sont réunis à la mairie en exécution du décret du trente avril dernier pour procéder à la nomination des maire, adjoint et officiers municipaux.

La séance a été ouverte par Monsieur le maire chargé par le corps municipal lequel avait convoqué l’assemblée des citoyens pour ce jourd’hui huit jours auparavant.

Monsieur le maire a expliqué l’objet de la convocation. Il a été donné lecture tant du décret précité que de l’acte additionnel aux constitutions de l’empire.

L’assemblée formée dès les huit heures du matin M. Agnan Legros citoyen le plus âgé sachant écrire s’est trouvé être président d’âge. M. Baisle comme le plus jeune secrétaire et M. Joseph Verniol, Mazeron du Bladeix et Amable Abavid huissier, comme les trois plus anciens d’âge ont été désigné pour les trois scrutateurs.

Cela fait M. le président a annoncé  que l’assemblée avait à procéder à la nomination d’un président et d’un secrétaire à la pluralité des suffrages à un seul scrutin.

Chaque citoyen ayant été appelé s’étant présenté au bureau a écrit ou fait écrire son scrutin, il a été ensuite fait un rappel des absents. Le scrutin fermé la boîte a été ouverte, les billets ont été compté, il s’est trouvé quatre-vingt-quinze nombre égal à celui des votants ; le Sieur Mazeron du Bladeix et le Sieur Baisle ayant réunis la pluralité des suffrages, le premier a été proclamé président et le second secrétaire.

On a ensuite procédé à la nomination  des trois scrutateurs chargés d’ouvrir les scrutins subséquents. Ces trois scrutateurs ont été nommés par un seul scrutin recueilli et dépouillé comme le précédent. Les Sieurs Legros, Verniol et Abavid ayant réunis le plus de suffrages ont été nommé les trois scrutateurs.

M. le président a prévenu l’assemblée qu’elle avait a procédé à la nomination d’un maire et d’un adjoint à la pluralité absolue des voix. On a commencé par la nomination du maire. Chaque citoyen a été appelé, a prêté serment de fidélité à l’empereur et aux constitutions de l’état, a ensuite écrit ou fait écrire son billet qui a été déposé dans la boîte, il a ensuite procédé au rappel des absents. Le dépouillement fait il s’est trouvé cent-vingt-huit billets, nombre égal à celui des votants. Lecture faite des dits billets, le Sieur Mazeron du Bladeix a obtenu cent-vingt-sept suffrages et ayant réuni la majorité absolue il a été proclamé maire de cette commune.

On a ensuite passé dans la même forme à la nomination de l’adjoint. Chaque citoyen s’est présenté à mesure qu’il a été appelé, a écrit ou fait écrire son billet, l’appel et le réappel fait, le scrutin déclaré fermer, du dépouillement il en est résulté qu’il y a cent-vingt-huit votants sur lesquels M. Baisle en a réuni cent-vingt-sept ; il a été nommé et proclamé adjoint à la mairie de cette commune.

Enfin on s’est occupé de la nomination de douze membres pour former le conseil municipal. Cette nomination a été faite par la voie du scrutin à liste double, tous les noms sur lesquels les suffrages ont été portés ont été inscrits à mesure qu’on s’est présenté pour l’ouverture des billets, le nombre des votants s’est trouvé égal aux billets et par la lecture des billets, les Sieurs Joseph Verniol, Agnan Legros, Michel Tixier ainé, François Perol, Jacques Cromarias, Marien Chaffraix, Jean Perol Boissinet, Amable Abavid huissier, Antoine Rance huissier, Marien Marcheix, Blaise Aubignat et Robert Mazeron ont été proclamés membres du conseil municipal de cette commune comme ayant obtenu la pluralité des suffrages de cette assemblée.

Monsieur le président a ensuite annoncé que les opérations été terminées ; M. le secrétaire a donné lecture du présent procès-verbal dont la rédaction a été approuvé et l’assemblée s’est dissoute aux cris de vive l’empereur. Le présent procès-verbal a été signé par tous les membres du bureau les dits jour et an.

 

Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 15:25
Deux nouvelles cartes trouvées sur internet.

Vue générale
5 vues
Vous les retrouverez dans l'album.
Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 18:30
Quelques lettres parmi d'autres.
Le 12 mai 1902 - Le sous-préfet à M. le maire de Saint-Priest.
Par leur pétition, un certain nombre de propriétaires élécteurs du Bladeix, Gandichoux, les Barsses, Grandsaigne, Lébeaupin, la Chomette, Villemaine, le Chirol, Montpied, Boscavert, Mazeron, Lasciouve, Chez Dousset et Gaulme, demandent l'érection de leurs villages en commune qui aurait pour nom et pour chef-lieu, celui du Bladeix.

Le 29 mai 1902.
La commune n'ayant pas d'école et la municipalité étant peu disposée a en faire construire, les habitants de la section du Bladeix voudraient sans plus tarder combler cette lacune en ce qui les concerne et faire édifier la leur à leur charge.

Le 16 décembre 1902.
Un arrêté de la sous-préfecture de Riom, désigne M. MAZUEL, conseiller général, maire de Manzat, pour procéder dans la commune de Saint-Priest à une enquête de "commodo et incommodo" sur la demande d'érection en commune distincte de la commune du Bladeix. Cette enquête aura lieu un dimanche après deux publications faites à huit jours d'intervalles.

Le 27 août 1903.
Le conseil général donne un avis défavorable à la demande des habitants du Bladeix.
L'assemblée départementale a estimé que la dite section était dépourvue des éléments essentiels pour pouvoir subsister administrativement et que la séparation demandée aurait pour seul effet de créer deux communes impuissantes à se soutenir au moyen de leurs propres ressources.
Toutefois le conseil général, engage les pétitionnaires à demander leur sectionnement électoral. Cette solution permettrait à la section d'avoir une représentation proportionnelle au sein du conseil municipal et d'obtenir une meilleure répartition des fonds communs.

Voilà la fin d'un feuilleton qui doit avoir laisser beaucoup de traces dans la commune et au sein du conseil municipal.
Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 18:40
Un volumineux dossier existe aux Archives Départementales, dossier 4 Z 3, sur le projet d'érection en commune la section du Bladeix. De nombreux courriers ont été échangés entre les demandeurs, le préfet, le sous-préfet et la mairie.
Motifs de la scission
1) La mauvaise situation géographique du chef-lieu, sur les confins nord-est de la commune, fait que la plupart des hameaux de la section en sont éloignés de six à dix kilomètres et plus.
2) Malgré son grand éloignement notre section est dépourvue de voies de communications ou n'a que des chemins impraticables, parfois très dangereux. Les habitants de certains villages sont obligés pour se rendre au chef-lieu actuel de faire une partie du trajet à travers champs et sauter les haies.
3) La région du chef-lieu, plus populeuse que la nôtre, a fourni la majorité des membres du conseil municipal. De ce fait la majorité du conseil a toujours élaboré les travaux qui lui ont plu, sans se soucier des autres sections.
4) Nous avons dans la commune deux écoles de hameaux, outre celles du chef-lieu. Nos enfants sont installés dans des locaux d'un état déplorable, loués par la commune à des prix très onéreux.
Pour la majorité du conseil qui nous croit taillables et corvéables à merci, tous les moyens sont bons pour arriver à satisfaire l'orgueil du chef-lieu.
5) Sans souci de la pénurie de nos locaux scolaires et la santé de nos enfants, la majorité est hantée par la reconstruction d'une église neuve aux lieu et place de l'église actuelle ......
Sans aucun motif valable non plus un changement de plan du cimetière.
6) La crise qui sévit sur l'agriculture s'est faite surement sentir dans notre région. Eloignés des débouchés et sans bons chemins d'exploitation, nos terrains n'ont plus qu'une valeur dérisoire et ne se vendent plus...
7) La commune de St-Priest ayant un bureau de bienfaisance, aucun malheureux de notre section n'est secouru.....
8) pour faciliter l'instruction de nos enfant l'Etat nous a doté i y a quelques années d'une école au Bladeix. L'instruction religieuse paralyse les efforts de l'instituteur. En effet pendant les trois quarts de l'année scolaire toutes les classes du matin sont perdues. Les parents sont obligés de conduire leurs enfants avant le jour en hiver à mi-chemin du bourg....De plus ce trajet journalier nous les rend malades et anémiques.

Quant aux avantages, ils peuvent être ainsi résumés:
1) Le hameau du Bladeix choisi comme chef-lieu de notre commune est le plus important de la section. Par sa situation géographique au centre de la section sur la route départementale n° 9....
2) Une fois séparés nous comptons sur le dévouement de nos représentants cantonaux, pour qu'un chemin d'intérêt commun soit construit du Pont du Bouchet à Termes allant rejoindre celui de Miremont à Biollet....
3) Le mauvais état de nos chemins d'exploitations et de communication entre les hameaux pourra disparaître rapidement......
4) Quant à notre mairie et nos constructions scolaires, elles feront l'objet de nos premiers soins...
5) Si notre érection en commune ne nous donne pas la richesse, elle nous procurera l'aisance....
6) Lorsque notre sectionnement sera un fait accompli...nous n'aurons plus à faire pour aller au chef-lieu des courses longues et fatiguantes...
Nos communaux très vastes fournissent des emplaceme
nts admirables pour les édifices que nous pouvons avoir à construire.....
A suivre...
Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 16:42
Les sources.

Le captage:
Les tranchées de captage, le réservoir de pompage de 20 m3, la station élévatoire, le réservoir de distribution de 30 m3.

Le bourg:
Avec deux fontaines-abreuvoirs et six bornes fontaines.



 


Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 15:13
Le 20 juillet 1930, le Conseil Municipal, en session ordinaire publique, demande à M. le Ministre de l'Agriculture de faire étudier par le Génie Rural l'approvisionnement en eau potable du bourg de Saint-Priest-des-Champs.
En effet, la population ne possède que trois puits d'un débit insuffisant et dont l'eau ne peut-être consommée qu'après ébullition. La seule fontaine, dont l'eau soit potable, se situe à plus de 300 mètres du centre du bourg.
En 1932, M. BOUT, géologue, parle de 4 puits et de 2 fontaines pour une population d'environ 200 habitants pour 52 feux et d'une centaine de têtes de gros bétails. Des analyses effectuées en 1924, par le Laboratoire Municipal de la ville de Clermont-Ferrand, montrent que les quatre puits, où la population prend son eau potable, sont pollués par des infiltrations de surface et que des deux fontaines captées pour le bourg, l'une est également souillée.

Affaire également à suivre.......
Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 14:57
Le 1er avril 1928, le Conseil Municipal, en session ordinaire publique, vote les ressources nécessaires pour l'électrification de la commune.
Les travaux sont évalués à 361 000 francs et la part du concessionnaire à 117 000 francs.

Le Conseil municipal s'engage à verser un capital de 5 000 francs au Receveur du Syndicat Électrique de la Région d'Espinasse, s'engage à verser pendant 30 ans à la caisse du Receveur du Syndicat une annuité de 25 880 francs, vote à cet effet une taxe de 4,5% sur le revenu des propriétés bâties et une taxe de 6% sur la valeur locative des locaux professionnels.

Affaire à suivre.....
Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">