Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 09:26

AUPETIT Jean, de Jouhet, mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

BERAUD Jean Joseph, du Bladeix, mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie

Territoriale.

CHANUT Jean Désiré Lucien, de La Carte, mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

DEMOULIN Antoine, de Laval, mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

GIRAUD Amable Joseph, de Retailhat, mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale. Décédé, le 16 février 1915, dans la forêt d’Argonne (55), des suites de ses blessures de guerre.

GIRAUD Jean-Baptiste Eugène, de Villemaine, mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

LAGUET Jean Joseph, de Bargheon, mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

LÉCUYER Annet Joseph, de La Sauvolle, mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

LÉCUYER François, de Carton, mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

MOULIER Annet Jean-Baptiste, de Courtine, mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

VERNERET Mathieu Julien, du Vernadel, mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

VAURY François Eugène, du moulin de Culeron, mobilisé, le 14 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale. Décédé, le 27 juin 1917, ambulance 2/37 à Soissons (02), des suites de ses blessures de guerre.

Repost 0
Published by jacot63 - dans Grande guerre
commenter cet article
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 18:23

ABAVID Marius, de Lamothe, mobilisé, le 12 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

BOUDOL Pierre, de Grandsaigne, mobilisé, le 12 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale. Tué à l’ennemi, le 31 octobre 1914, à Fontenoy (02).

CHANUT Jean Alfred Clément, de Laroche, mobilisé, le 12 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie. Mis en sursis d’appel de 20 jours, du 16 août 1914 au 4 septembre 1914, moissonneuse à Saint-Priest. Réformé, le 14 Décembre 1914.

FAVIER Léopold Gilbert, de La Croizette, mobilisé, le 12 août 1914, au 14e Bataillon de Chasseurs à Pied.

ABAVID Pierre, du Bourg, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

AUBIGNAT Jacques Alexis, du Marcheix, mobilisé, le 13 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

AUBIGNAT Jean, de Lacost, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale, Disparu, le 7 octobre 1914, au combat du Quesnoy, commune de Parvillers-le-Quesnoy (80).

BOUDAUD Antoine, du Vernadel, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

CHAFFRAIX François, de Visignol, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

CHANUT Jacques Auguste, de La Carte, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

DEMOULIN Annet Félix, de Visignol, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

FOURNON Édouard Jean Jules, du Bladeix, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

GRANGE Eugène François, du Cluzel, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

GRANGE Gervais Félix, du Cluzel, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

LASCIOUVE Claude, de Lamazière, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

LASCIOUVE Claude, de Gandichoux, mobilisé, le 13 août 1914, au 54e Régiment d’Infanterie Territoriale.

LASCIOUVE Jean, de Lamazière, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

LECUYER Pierre, de Carton, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

NENOT Jean-Marie Baptiste, de Visignol, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

PHELUT Amable, de Lacost, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

PHELUT Jean Félix, de Lacost, mobilisé, le 13 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

Repost 0
Published by jacot63 - dans Grande guerre
commenter cet article
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 00:02

BARSSE Jean, des Chaussades, mobilisé, le 10 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

FAVIER Édouard Antoine Simon, de Gandichoux, mobilisé, le 10 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

Décédé, le 16 août 1917, à bord du paquebot l’Australien, en rade de Sidi Abdallah, des suites d’un événement de guerre.

PHELUT Michel, de Lacost, mobilisé, le 10 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

Réformé n° 2, le 22 octobre 1914.

BARGE François, de Perol, mobilisé, le 11 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie de Riom, sous le matricule 573.

Blessé, entre le 5 et le 20 septembre 1914, à Plessis-de-Roye.

Décédé des suites de ses blessures de guerre, le 14 octobre 1914, à Ricquebourg (60).

BARGHON Arthème Louis Eugène, de Chez Saby, mobilisé, le 11 août 1914, au Groupe Territorial du 16e Régiment d’Artillerie.

Réformé, le 20 août 1914.

DESCOTEIX Jean, de Beaufessoux le Petit, mobilisé, le 11 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

GILLET Marien, de Lamazière, mobilisé, le 11 août 1914, au 2e Régiment d’Artillerie Coloniale.

JOUHET Charles, de Carton, mobilisé, le 11 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

MOULIER Jean Marius, de Courtine, mobilisé, le 11 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Repost 0
Published by jacot63 - dans Grande guerre
commenter cet article
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 23:29

BAISLE Louis Joseph Arthème, du bourg, mobilisé, le 6 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

BOUDOL Jean, de Grandsaigne, mobilisé, du 5 au 8 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition. Réformé.

BOURDUGE Jean Julien, du Cluzel, mobilisé, du 6 au 9 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition (1/7). Incorporé, le 26 novembre 1914, à la 13e Section d’Infirmiers Militaires. Réformé, le 18 janvier 1915.

CLUZEL Marien, de Boscavert, mobilisé, du 6 au 9 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition. Incorporé, le 7 août 1914, au 53e Régiment d’Artillerie de Campagne.

DOUSSET Jean Frédéric, du Marcheix, mobilisé, le 6 août 1914, à la 13e Section Territoriale d’Infirmiers Militaires.

FAURE Annet Antoine, de Lamothe, mobilisé, le 6 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

FAVIER Annet Henri, de Buffevent, mobilisé, le 6 août 1914, au Groupe Territorial du 53e Régiment d’Artillerie.

GRANGE Antoine Jean, du Cluzel, mobilisé pour être affecté à la conduite des chevaux de réquisition, du 6 au 9 août 1914. Mobilisé, le 28 octobre 1914, au 13e Escadron du Train et des Équipages Militaires.

MARTIN Jacques Léon, du Chirol, mobilisé, 6 août 1914, au Groupe Territorial du 53e Régiment d’Artillerie.

PEROL Jean Marie, du Bourg, mobilisé, le 6 août 1914, au 16e Régiment d’Artillerie.

Décédé, le 24 mars 1915, en congé de convalescence à Lyon (69).

BOUDOL Joseph, de Lébeaupin, mobilisé, le 7 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale

DEMOULIN Jean Auguste, de Laroche, mobilisé le 7 août 1914 au 13e Bataillon Territorial du Génie

POURTIER Antoine, de Lasciouve, mobilisé, le 7 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

THUEL Marien Eugène, de Lasciouve, mobilisé, le 7 août 1914, à la 13e Section d’infirmiers Militaires (13e Groupe Spécial),

GRANGE Jean Émile, du Cluzel, mobilisé le 8 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

Repost 0
Published by jacot63 - dans Grande guerre
commenter cet article
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 00:09

19 sont partis ce jour-là.

ABAVID Eugène Joseph, de La Barge, mobilisé, le 4 août 1914, au 36e Régiment d’Artillerie de Campagne.

BARSSE Bérouhard Eugène, de Gandichoux, mobilisé, le 4 août 1914, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale.

BERAUD Jean Baptiste, du Bladeix, mobilisé, le 4 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition. Incorporé, le 5 août 1914, au 53e Régiment d’Artillerie de Clermont-Ferrand, sous le matricule 980.

Décédé à l’hôpital temporaire N° 64 d’Issoire (63), le 30 octobre 1914.

BOYER Pierre Joseph, du Vernadel, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

CHASSAGNETTE Jean Léon, de Lébeaupin, mobilisé, le 4 août 1914, au 305e Régiment d’Infanterie.

DEBOST Antoine, commune des Ancizes-Comps. Incorporé, le 4 août 1914, au 10e Régiment de Cavalerie Légère de Moulins.

Décédé, le 19 octobre 1918, des suites de ses blessures de guerre, ambulance 16/21, secteur postal 21, Saint-Quentin (02).

DUBOSCLARD Marius Léon, de Vergheas, cultivateurs à Courtines. Incorporé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie, Décédé, le 26 mars 1918, ambulance 14/13 à Vezaponin (02), des suites de ses blessures de guerre.

GRANGE François Isidore, du Cluzel, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

JOUHET François Pierre, de Lasciouve, mobilisé, le 4 août 1914, au 86e Régiment d’Infanterie.

LELION Léon Joseph, de Villemaine, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

MARCHEIX Gilbert, de Lacost, mobilisé, pour être affecté à la conduite des chevaux de réquisition (N° ¼), du 4 au 6 août 1914. Mobilisé, le 7 août 1914, au 13e Escadron du Train et des Equipages Militaires.

MARTIN Antoine Xavier, du Chirol, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

MAZERON Jean Julien, de Carton, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie,

MAZON Jean Gilbert, de Lébeaupin, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Tué à l’ennemi (disparu au combat), le 10 septembre 1915, au Lingekopf, commune d’Orbey (68).

NÉNOT Martin, du Pradeix, mobilisé, le 4 août 1914, au 11e Régiment d’Artillerie à Pied.

NÉNOT Pierre Félix, de Courtine, mobilisé, le 4 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

PAILLOUX Jean François, de la Carte, mobilisé, le 4 août 1914, au 4e Régiment du Génie.

RANCE Antoine Eugène, du Bourg, mobilisé, le 4 août 1914, pour la conduite des chevaux de réquisition (12/122).

Décédé de maladie, le 29 février 1916, à Saint-Priest-des-Champs.

TIXIER Michel, de Mazeron, mobilisé, le 4 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Repost 0
Published by jacot63 - dans Grande guerre
commenter cet article
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 10:40

En plus des 34 qui effectuent leur service militaire, 37 jeunes gens de la commune sont mobilisés les 2 et 3 août 1914.

AUBIGNAT Jean-Baptiste, de Grandsaigne, mobilisé, du 2 août 1914 au 28 février 1915, au 105e Régiment d’Infanterie.

BARGE Michel Émile, de Perol, mobilisé, le 2 août 1914, au 86e Régiment d’Infanterie.

BASTERRE Jean Antoine, du bourg, mobilisé, le 2 août 1914, au 53e Régiment d’Artillerie de Campagne.

CHAFFRAIX François Xavier, de Visignol, mobilisé, le 2 août 1914, à la 13e Section des Commis et Ouvriers Militaires.

CHEFDEVILLE Alphonse Annet Eugène, de Chez-Saby, mobilisé, le 2 août 1914 (pas de renseignement sur sa fiche).

LÉCUYER Émile, de Carton, mobilisé, le 2 août 1914, au 10e Régiment de Cavalerie Légère.

PAYRARD Annet, du Mont, commune de Saint-Julien-la-Geneste. Marié à Saint-Priest, avec Marie MARTINON, cultivateurs à la George. Mobilisé, le 2 août 1914, au 217e Régiment d’Infanterie.

Tué à l’ennemi, au combat de la côte 303, à l’Est de Reillon (54), le 21 juin 1915.

PEROL Amable, de Retailhat, mobilisé, le 2 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

PETIT Jules, des Barsses, mobilisé, le 2 août 1914, à la 13e section d’Infirmiers militaires, groupe de brancardiers.

ARBITRE François Clément, des Barsses, mobilisé, le 3 août 1914, au 12e Bataillon de Chasseurs à Pied,

Disparu au combat, le 26 août 1914, à Denipaire (88), au combat pour la défense de La Fontenelle.

ARBITRE Antoine Félix, des Barsses, mobilisé, le 3 août 1914, au 16e Régiment d’Infanterie de Montbrison, sous le matricule 4654.

Tué à l’ennemi, le 28 novembre 1914, sur le champ de bataille à Canny-sur-Matz (60).

AUBIGNAT Amable Firmin, de Courtine, mobilisé, le 3 août 1914, au 36e Régiment d’Artillerie de Campagne.

BARSSE Annet Eugène, du bourg, mobilisé, le 3 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie,

BARSSE Jean Marie, de Lamazière, mobilisé, le 3 août 1914, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale.

BASTERRE Antoine, de Boscavert, mobilisé, le 3 août 1914, au Groupe Territorial du 15e Régiment d’Artillerie.

BERAUD François Joseph, de Lasciouve, mobilisé, le 3 au 16 août 1914, au 16e Régiment d’Infanterie, 3e Bataillon, 9e Compagnie.

BOUDOL Eugène Jean, de Perol, mobilisé, le 3 août 1914, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale.

Deux blessures : le 26 août 1914, dans les Vosges, secteur de Baccarat et le 5 septembre 1916 à Barleux (80).

Décédé dans ses foyers, le 12 février 1919, des suites de ses blessures de guerre.

CHAFFRAIX Amable Julien (Lelion), du moulin de la Buchaille, mobilisé, le 3 août 1914, au 13e Escadron du Train et des Équipages Militaires.

DUMAZET Jean-Marie, des Barsses, Incorporé, le 3 Août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Tué à l’ennemi, le 23 octobre 1914, sur le champ de bataille de Ménil-sur-Belvitte (88), secteur de Saint-Benoît-la-Chipotte ?

FAURE Jean-Marie, de Lamothe, mobilisé, le 3 août 1914, à la Section des Commis et Ouvriers Militaires, passé à la 8e S.C.O.A.M., le 3 août 1914,

FAURE Robert Alexandre, de Lacost, mobilisé, le 3 août 1914, au 5e Régiment du Génie.

GARACHON Gilbert, de Charnetier, commune de Saint-Gervais-d’Auvergne. Incorporé, le 3 Août 1914, au 305e Régiment d’Infanterie.

Tué à l’ennemi, le 23 juillet 1918, à Coincy-l’Abbaye (02).

GILLET Jules, de Perol, mobilisé, le 3 août 1914, au 4e Régiment du Génie.

Blessé, le 8 Septembre 1914, à Noyon, plaie au poumon droit par éclat d’obus.

Décédé dans ses foyers, le 23 octobre 1918, des suites de sa blessure au poumon.

GIRAUD Annet Michel Alphonse, de Villemaine, mobilisé, le 3 août 1914, au Bataillon de Chasseurs à Pied de Grenoble

GIRAUD François, de Retaillat, mobilisé, le 3 août 1914, au 97e Régiment d’Infanterie Territoriale.

MAIGNOL Pierre Félix, des Barsses, mobilisé, le 3 août 1914, au 13e Escadron du Train et des Équipages Militaires.

MAZERON Jacques Philippe, de à Lamazière, mobilisé, le 3 août 1914, au Groupe Territorial du 16e Régiment d’Artillerie. Renvoyé, le 22 août 1914 ; rappelé, le 1er novembre 1914.

RANCE Jules Amable, de Perol, mobilisé, le 3 août 1914, au Groupe Territorial du 16e Régiment d’Artillerie.

NÉNOT Antoine Marcel, de Courtine, mobilisé, le 3 août 1914, au 305e Régiment d’Infanterie.

PEROL Jean Marie Guillaume Annet, de Laval, incorporé, le 3 août 1914, au 5e Régiment d’Infanterie Coloniale.

PHELUT Marius Gervais, de Lacost, mobilisé, le 3 août 1914, au 36e Régiment d’Artillerie de Campagne.

POUGHON Philippe Alexandre, de Perol, mobilisé, le 3 août 1914, au 16e Régiment d’Artillerie.

SABY Jean Marie, de Laroche, mobilisé, le 3 août 1914, au 16e Régiment d’Infanterie, 5e Compagnie.

TAYTARD François Félix, de Gandichoux, mobilisé, le 3 août 1914, au 98e Régiment d’Infanterie de Roanne.

TIXIER Antoine Paulin, de Perol, mobilisé, le 3 août 1914, au 86e Régiment d’Infanterie (217e ?).

Tué à l’ennemi, le 12 juillet 1916, dans l’attaque du bois Fumin, au nord-est du fort de Souville, commune de Vaux-Devant-Damloup (55).

TOURNAIRE Julien Joseph, de Beaufessoux-le-Petit, mobilisé, le 3 août 1914, au 38e Régiment d’Infanterie.

VALANCHON Jean-Baptiste, de Jouhet, mobilisé, le 3 août 1914, au 105e Régiment d’Infanterie.

Tué à l’ennemi, le 28 mai 1918, sur le champ de bataille au secteur nord-est de Soissons (02).

Me signaler les éventuelles erreurs

Repost 0
Published by jacot63 - dans Grande guerre
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 23:34

La croix date de 1876. Elle est érigée au carrefour des quatre communes.

Elle porte les noms des quatre curés :

- Joseph Gilbert BREGIROUX, curé de Saint-Pierre de Biollet de 1867 à 1882, puis curé du Montel-de-Gelat.

- François Philippe ALLÈGRE, curé de Saint-Martin de Charensat de 1837 à 1877. Né le 4 août 1801 à Condat-en-Combrailles, fils de Joseph et d'Antoinette GIRAUDON du village de Saint-Bard. Décédé le 10 juin 1877 à Charensat.

- Jean-Baptiste FOURNIER, curé de Saint-Bonnet de Miremont

- Pierre CHEVALIER, curé de Saint-Priest-des-Champs de 1857 à 1878. Décédé le 11 septembre 1883, où ?. Inhumé à Saint-Priest.

 

 

La croix des quatre curés
La croix des quatre curés
Repost 0
Published by jacot63 - dans Patrimoine
commenter cet article
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 08:21
Vue générale

Vue générale

Départ du train

Départ du train

Route de la Peize

Route de la Peize

Cartes postales de Gouttières
Cartes postales de Gouttières
Cartes postales de Gouttières
Repost 0
Published by jacot63 - dans Les voisins
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 09:30

Génération I

Antoine AUBIGNAT, né vers1660, décédé le 25 janvier 1744 à Saint-Priest-des-Champs[1], marié peut-être vers 1685, avec Michèle BARSE, née vers 1665, décédée le 28 février 1744 à Saint-Priest-des-Champs[2].

Sont nés de cette union :

  • Marguerite, née vers 1685, décédée le 27 mars 1747 à Saint-Priest-des-Champs[3], mariée avec Marien TARDIF, né vers 1686, décédé le 27 septembre 1751 à Saint-Priest-des-Champs, maréchal-ferrant et laboureur à La Chomette ;
  • Catherine, née et baptisée le 7 juin 1694 à Saint-Priest-des-Champs[4] ;
  • Michelle, née et baptisée le 9 avril 1696 à Saint-Priest-des-Champs[5] ;
  • Jean, qui suit ;
  • Annet, né et baptisé le 20 février 1700 à Saint-Priest-des-Champs[6], présent au décès de ses parents en 1744 ;
  • Gilberte, née et baptisée le 11 juin 1703 à Saint-Priest-des-Champs[7], décédée le 21 mars 1748 à Saint-Priest-des-Champs[8], peut-être elle veuve d’Annet PEROL, mariée en secondes noces le 7 février 1741 à Saint-Priest-des-Champs[9], avec Jean PHELUT, fils de défunt Jean et de Martine BOIGE, laboureurs au Marcheix ;
  • Michèle, née vers 1705, mariée le 21 novembre 1725 à Saint-Priest-des-Champs[10], avec Annet PEROL, né vers 1710, fils de François ;
  • Jeanne, née vers 1705, décédée le 5 janvier 1783 à Saint-Priest-des-Champs[11], mariée le 27 janvier 1728 à Saint-Priest-des-Champs, avec Antoine DOUSSET, né vers 1713, décédé le 31 décembre 1773 à Saint-Priest-des-Champs[12], laboureur au Marcheix ;
  • Marien, auteur de la branche de Fontelun de Comps ;
  • Blaise, auteur de la branche de La Batisse de Comps ;
  • Pierre, curé d’Ayat-sur-Sioule ;
  • Gilberte, née vers 1715, mariée le 7 février 1741 à Saint-Priest, avec Jean PHELUT, né vers 1710.

Génération II

Jean AUBIGNAT, laboureur au Marcheix, né le 16 juillet 1698 à Saint-Priest-des-Champs[13], décédé le 27 février 1748 à Saint-Priest-des-Champs[14], marié le 25 novembre 1723 à Saint-Priest-des-Champs[15], avec Michèle CROMARIAS, née le 1er mai 1703 à Saint-Priest-des-Champs, décédée le 15 janvier 1773 à Saint-Priest-des-Champs[16].

Sont issus de ce mariage :

  • Antoine, né et baptisé le 21 janvier 1724 à Saint-Priest-des-Champs ;
  • Michèle, née et baptisée le 11 août 1727 à Saint-Priest-des-Champs[17], décédée le 28 novembre 1771 à Comps, mariée le 22 novembre 1746 à Comps, avec François PAILHOUX, né le 30 décembre 1723 à Comps, décédé le 25 décembre 1788 à Comps ;
  • Antoine, qui suit ;
  • Marguerite, née et baptisée le 27 septembre 1734 à Saint-Priest-des-Champs[18], décédée le 20 février 1762 à Saint-Priest-des-Champs[19], mariée le 1er mars 1756 à Saint-Priest-des-Champs[20], avec Amable AMBLARD, fils de Grégoire et de défunte Gilberte COURRET, laboureurs ;
  • Gilberte, née le 5 et baptisée le 6 mars 1738 à Saint-Priest-des-Champs[21], décédée le 27 mars 1813 à Saint-Priest-des-Champs, mariée le 1er mars 1756 à Saint-Priest-des-Champs[22], avec Jean GRANDSAIGNE, né vers 1735, décédé après 1813, fils de Gervais et d’Anne SABY, laboureurs à Montpied ;
  • Pierre, né le 16 et baptisé le 17 avril 1740 à Saint-Priest-des-Champs[23], décédé le 3 mai 1740 à Saint-Priest-des-Champs[24] ;
  • Antoine, auteur de la branche de Jouhet ;
  • Jeanne, née et baptisée le 11 octobre 1745 à Saint-Priest-des-Champs[25].

Génération III

Antoine AUBIGNAT, laboureur au Marcheix, né et baptisé le 17 septembre 1732 à Saint-Priest-des-Champs[26], décédé le 6 mars 1796 (16 ventôse an 4) à Saint-Priest-des-Champs, marié le 26 février 1748 à Saint-Priest-des-Champs[27], avec Françoise LAUSSEDAT, née le 9 octobre 1722 à Saint-Priest-des-Champs, fille des défunts Antoine et Marie CHAUVEAU de la paroisse de Saint-Julien.

Sont nés de cette union :

  • Jean, qui suit ;
  • Michel, né et baptisé le 4 mai 1754 à Saint-Priest-des-Champs[28] ;
  • Marie, née et baptisée le 12 avril 1758 à Saint-Priest-des-Champs[29], décédée le 7 décembre 1811 à Saint-Julien-la-Geneste, mariée le 11 octobre 1773 à Besserve[30], avec Blaise PEYRARD, né le 20 mars 1756 à Besserve, décédé le 22 mai 1820 à Saint-Julien-la-Geneste, fils de Gilbert et de Thérèze BOUCHON, laboureurs à Lasciouve de Besserve ;
  • Michèle, née et baptisée le 24 mars 1760 à Saint-Priest-des-Champs[31], décédée le 20 août 1850 à Saint-Priest-des-Champs, mariée le 30 août 1774 à Saint-Priest-des-Champs[32], avec François PEROL, né le 5 juin et baptisé le 27 juillet 1759 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 1er novembre 1837 à Saint-Priest-des-Champs, fils de défunt Pierre et de Charlotte PETIT de Perol.

Génération IV

Jean AUBIGNAT, qui signe, laboureur et métayer au Marcheix, né et baptisé le 30 août 1752 à Saint-Priest-des-Champs[33], décédé le 12 juin 1802 (23 prairial an 10) à Saint-Priest-des-Champs, marié le 15 janvier 1771 à Saint-Priest-des-Champs[34], avec Marie PEYRARD, née le 4 mai 1754 à Besserve, décédée le 8 juillet 1833 à Saint-Priest-des-Champs, fille de Gilbert et de Thérèse BOUDEIX de Lasciouve, paroisse de Besserve.

Sont nés de cette union :

  • Françoise, née et baptisée le 1er août 1772 à Saint-Priest-des-Champs[35], décédée le 11 mai 1803 (21 floréal an 11) à Saint-Priest-des-Champs, mariée le 1er février 1796 (12 pluviôse an 4) à Saint-Priest-des-Champs, avec Charles MAZERON, né le 25 mars 1765 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 2 novembre 1845 à Saint-Priest-des-Champs, fils d’Amable et d’Isabelle MAZERON, cultivateurs à Lamazière ;
  • Thérèze, née et baptisée le 7 février 1774 à Saint-Priest-des-Champs[36], décédée le 28 février 1774 à Saint-Priest-des-Champs[37] ;
  • Blaise, qui suit ;
  • Marie, née et baptisée le 11 mai 1779 à Saint-Priest-des-Champs[38], décédée le 29 janvier 1853 à Saint-Priest-des-Champs, mariée le 11 septembre 1798 (25 fructidor an 6) à Saint-Priest-des-Champs, avec Jean DOUSSET, né le 18 janvier 1778 à Saint-Priest-des-Champs, fils de Jean et de Marie FOURNON, cultivateurs au Marcheix ;
  • Marie, née et baptisée le 30 septembre 1783 à Saint-Priest-des-Champs[39], décédée le 21 juillet 1788 à Saint-Priest-des-Champs[40] ;
  • Gilberte, née et baptisée le 18 avril 1786 à Saint-Priest-des-Champs[41], décédée le 20 janvier 1871 à Saint-Priest-des-Champs, marié le 7 février 1808 à Saint-Priest-des-Champs, avec Annet BARSE, né le 13 mai 1780 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 8 juillet 1836 à Saint-Priest-des-Champs, cultivateur au Davideix ;
  • Jacques, né et baptisé le 5 mai 1789 à Saint-Priest-des-Champs[42], décédé le 17 février 1863 à Saint-Priest-des-Champs, marié le 21 mai 1815 à Saint-Priest-des-Champs, avec Marie GILLET, née le 11 avril 1785 à Saint-Priest-des-Champs, décédée le 17 décembre 1865 à Saint-Priest-des-Champs, veuve d’Annet PHELUT, fille des défunts Jean et Antoinette DOUSSET, cultivateurs à Lamazière ;
  • Marie, née le 27 avril 1793 à Saint-Priest-des-Champs, décédée le 26 avril 1883 à Saint-Priest-des-Champs, mariée le 28 avril 1812 à Saint-Priest-des-Champs, avec Michel MARTIN, né le 29 janvier 1788 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 12 novembre 1834 à Saint-Priest-des-Champs, fils d’Amable et d’Anne GIRAUD, cultivateurs à Montpied ;
  • Antoine, auteur de la branche 1 de Lacost ;

Génération V

Blaise AUBIGNAT, cultivateur au Marcheix, né et baptisé le 25 novembre 1776 à Saint-Priest-des-Champs[43], décédé le 26 avril 1838 à Saint-Priest-des-Champs, marié le 20 septembre 1798 à Charensat, avec Marguerite MONTANDRAUD, née le 4 juin 1770 à Charensat, décédée le 16 août 1817 à Saint-Priest-des-Champs.

Sont issus de ce mariage :

  • Marie Louise, née le 14 septembre 1799 (28 fructidor an 7) à Saint-Priest-des-Champs, décédée célibataire le 30 mai 1825 à Saint-Priest-des-Champs ;
  • Jean, qui suit ;
  • Gilberte, née le 3 février 1804 (13 pluviôse an 12) à Saint-Priest-des-Champs, décédée le 3 mars 1804 (12 ventôse an 12) à Saint-Priest-des-Champs ;
  • Jacques, auteur de la branche 2 de Comps ;
  • Marie, sœur jumelle, née le 16 février 1805 (27 pluviôse an 13) à Saint-Priest-des-Champs, décédée le 16 mai 1821 à Saint-Priest-des-Champs.

Génération VI

Jean AUBIGNAT, cultivateur au Marcheix, né le 16 décembre 1801 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 24 mai 1873 à Saint-Priest-des-Champs, marié le 20 avril 1826 à Gouttières, avec Catherine Gilberte CHAFFRAIX, née le 25 octobre 1804 à Gouttières, décédée le 21 avril 1885 à Saint-Priest-des-Champs, fille des défunts Jean et Françoise BOUDAUD, propriétaires au Chazal.

Sont nés de ce mariage :

  • Thérèze, née le 17 mars 1827 à Saint-Priest-des-Champs, décédée le 10 janvier 1901 à Saint-Priest-des-Champs, mariée le 29 janvier 1854 à Saint-Priest-des-Champs, avec Marien TIXIER, né le 19 juillet 1828 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 12 janvier 1899 à Saint-Priest-des-Champs, fils de Pierre et de Marie DESCOTEIX, cultivateurs à Villemaine ;
    • Marie, fille naturelle, née le 1er octobre 1852 à Saint-Priest-des-Champs, décédée le 10 novembre 1852 à Saint-Priest-des-Champs.
  • Jacques, qui suit ;
  • Jean, qui suivra ;
  • Pierre, né le 25 décembre 1832 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 25 octobre 1834 à Saint-Priest-des-Champs ;
  • Michelle, née le 22 juin 1835 à Saint-Priest-des-Champs, décédée le 17 janvier 1837 à Saint-Priest-des-Champs ;
  • Etienne, auteur de la branche 2 de Lacost ;
  • Marie, née le 20 février 1840 à Saint-Priest-des-Champs, mariée le 28 février 1870 à Comps, avec Michel AUBIGNAT, né le 17 janvier 1842 à Comps, fils de Charles et de Marie FAURE, cultivateurs au bourg ;

Génération VII

Jacques AUBIGNAT, cultivateur au Marcheix, né le 22 juillet 1828 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 2 août 1907 à Saint-Priest-des-Champs, marié le 9 février 1851 à Saint-Priest-des-Champs, avec Marie MAZERON, née le 16 octobre 1826 à Saint-Priest-des-Champs, décédée avant 1907, fille de Pierre et de Marie BARSSE, cultivateurs à Lamazière.

Sont issus de ce mariage :

  • Jean, né le 24 novembre 1851 à Saint-Priest-des-Champs, décédé célibataire le 29 mai 1880 à Saint-Priest-des-Champs ;
  • Pierre, qui suit ;

Génération VIII

Pierre AUBIGNAT, cultivateur au Marcheix, né le 17 avril 1857 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 16 mars 1896 à Saint-Priest-des-Champs, marié le 13 février 1881 à Saint-Priest-des-Champs, avec Amable Anne CHASSAGNETTE, née le 22 février 1857 à Saint-Priest-des-Champs, décédée le 19 juin 1895 à Saint-Priest-des-Champs, fille de Jean et d’Amable MAZERON, cultivateurs à Lébeaupin.

Sont nés de ce mariage :

  • Jacques Alexis, qui suit ;
  • Marie, née le 14 mai 1883 à Saint-Priest-des-Champs, mariée le 2 mars 1905 à Saint-Priest-des-Champs, avec Jean AUBIGNAT, né le 1er mai 1878 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 7 octobre 1914 à Parvillers-Lequesnoy (Somme), caporal au 263e Régiment d’Infanterie, fils d’Étienne et de Marie Eugénie PEROL

Génération IX

Jacques Alexis AUBIGNAT, cultivateur au Marcheix, né le 8 décembre 1881 à Saint-Priest-des-Champs, marié le 2 avril 1905 à Charensat, avec Adélaïde Justine PINGUET, née le 13 juillet 1880 à Charensat.

Sont nés de ce mariage :

  • Jean, né le 19 mars 1906 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 4 décembre 1989 à Saint-Priest-des-Champs ;
  • Jean-Marie, né le 30 juin 1907 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 16 avril 1969 à Saint-Priest-des-Champs, marié le 3 juillet 1941 à Saint-Priest-des-Champs, avec Elise PEROL, née le 13 septembre 1915 à Saint-Priest-des-Champs.
    • André, né le 16 février 1945 à Saint-Priest-des-Champs, marié en 1968 à Biollet, avec Lucette FAURE, née le 9 octobre 1947 à Biollet ;
  • Antonin Jean Marcel, né le 11 décembre 1909 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 18 février 1910 à Saint-Priest-des-Champs ;
  • Marie Clarisse, née le 2 mai 1911 à Saint-Priest-des-Champs, décédée le 18 septembre 1983 aux Ancizes-Comps, mariée 26 janvier 1929 à Saint-Priest-des-Champs, avec Jean-Marius TASCHET, né le 20 juin 1899 aux Ancizes-Comps, décédé le 8 décembre 1980 aux Ancizes-Comps, cultivateur à Comps ;
  • Marie Françoise, née le 8 janvier 1917 à Saint-Priest-des-Champs, mariée le 21 novembre 1946 à Saint-Priest-des-Champs, avec Léon BOUDOL, né le 13 septembre 1914 à Saint-Priest-des-Champs, cultivateur à Perol.

Génération VII

Jean AUBIGNAT, cultivateur et garde champêtre à Grandsaigne, né le 18 mars 1830 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 19 avril 1893 à Saint-Priest-des-Champs, marié le 31 janvier 1864 à Saint-Priest-des-Champs, avec Marie BOUDOL, née le 19 janvier 1835 à Saint-Priest-des-Champs, fille de défunt Michel et de Catherine MARCHÉ, cultivateurs à Grandsaigne.

Sont issus de cette union :

  • Jean-Marie, né le 1er septembre 1865 à Saint-Priest-des-Champs, marié le 13 février 1896 à Charensat, avec Marie BUSSIÈRE, née le 9 avril 1869 à Charensat ;
  • Jacques, né le 18 juin 1867 à Saint-Priest-des-Champs ;
  • Jean Sébastien, né 21 mars 1869 à Saint-Priest-des-Champs ;
  • Jean-Baptiste, qui suit ;
  • Marie Nathalie, née le 20 août 1873 à Saint-Priest-des-Champs

Génération VIII

Jean-Baptiste AUBIGNAT, né le 1er mai 1871 à Saint-Priest-des-Champs, décédé le 1er juin 1957 à Paris 12e, marié le 13 août 1896 à Levallois-Perret (92), avec Léontine SAGNES, née le 9 janvier 1873 à Castres (81), décédée le 2 septembre 1937 à Villemomble (93).

Sont nés de ce mariage :

  • Cécile, née le 11 février 1898 à Paris, décédée la 14 février 1961 à Paris, mariée le 22 juillet 1919, avec Jean Antoine HOSPITAL, né le 13 octobre 1893 à Saint-Bonnet-le-Château (42), décédé le 21 octobre 1956 à Paris ;
  • Marie Nathalie, née le 20 août 1873 à Saint-Priest-des-Champs, mariée le 10 février 1901 à Saint-Priest-des-Champs, avec Amable dit Jean AUBIGNAT, né le 2 novembre 1868 à Saint-Priest-des-Champs, cultivateur à Beaufessoux-le-Grand.

[1] Présents Jean et Annet AUBIGNAT, fils du défunt.

[2] Présents Jean et Annet AUBIGNAT, fils de la défunte.

[3] Présents Marien et Michel TARDIF.

[4] Parrain Antoine BARSSE, marraine Catherine AUBIGNAT.

[5] Parrain Michel BARSSE, marraine Dlle BOIGE.

[6] Parrain Annet AUBIGNAT, marraine Gilberte BARSSE.

[7] Parrain Étienne PEROL, marraine Gilberte BARSSE.

[8] Présents Antoine PHELUT et Antoine DOUSSET.

[9] Témoins Antoine PHELUT, oncle de l’époux, Antoine et Pierre PEROL, Pierre BARGE.

[10] Témoins François et Claude PEROL, père et oncle de l’époux, Antoine et Jean AUBIGNAT, père et frère de l’épouse.

[11] Présents Jean DOUSSET et Jean GILLET.

[12] Présents Jean DOUSSET, fils du défunt, Jean GILLET, gendre du défunt.

[13] Parrain Jean AUBIGNAT, marraine Catherine BARSSE.

[14] Présents Antoine AUBIGNAT et Antoine DOUSSET.

[15] Dispense du 3e au 4e degré de consanguinité.

Témoins Antoine AUBIGNAT et Marien TARDIF, père et beau-frère de l’époux, Jean AUBIGNAT, qui signe, et François CROMARIAS, grand-père et père de l’épouse.

[16] Présents Antoine et Jean AUBIGNAT, qui signent.

[17] Parrain Jean AUBIGNAT, marraine Michèle BARSE.

[18] Parrain François CROMARIAS, marraine Marguerite AUBIGNAT.

[19] Présents Antoine AUBIGNAT et Pierre GILLET.

[20] Témoins Grégoire AMBLARD et Annet COURRET, père et oncle du futur, Antoine AUBIGNAT et Jean CROMARIAS, frère et oncle de la future.

[21] Parrain Jean CROMARIAS, laboureur au Vernadel, oncle de l’enfant, marraine Gilberte AUBIGNAT du Marcheix, sa tante.

[22] Témoins Marien SABY, Gilbert FONTAUGIER et Michel GRANDSAIGNE, oncles et cousin du futur, Antoine AUBIGNAT et Pierre GILLET, frère et oncle de la future.

[23] Parrain Annet CROMARIAS à la place de Messire Pierre CROMARIAS, prêtre et vicaire de Saint-Gervais, tous deux oncles maternels de l’enfant, marraine Michelle AUBIGNAT, tante paternelle.

[24] Présents Antoine AUBIGNAT, grand-père du défunt, Antoine DOUCET.

[25] Parrain Annet AUBIGNAT, marraine Jeanne MARTIN.

[26] Parrain Antoine AUBIGNAT, marraine Marguerite AUBIGNAT.

[27] Témoins Me Pierre CROMARIAS, prêtre d’Ayat, Michel ROUGHEOL, Jean CROMARIAS et Me François Perol, notaire royal.

[28] Parrain Michel ROUGHEOL, bourgeois de ce bourg qui signe, marraine Michelle CROMARIAS.

[29] Parrain Antoine AUBIGNAT, oncle paternel de l’enfant, marraine Marie LAUSSEDAT, tante maternelle.

[30] Témoin Gilbert PAYRARD, père du contactant, Joseph PHELUT, Pierre NENOT, Antoine AUBIGNAT, père de la contractante, Jean AUBIGNAT, son frère, qui signe.

[31] Parrain Maurice ROUGHEOL, oncle maternel, marraine Michelle AUBIGNAT « de la grande paroisse », tante paternelle.

[32] Témoins Antoine AUBIGNAT, père de la future, Jean CHAFFRAIX, oncle du futur, Antoine MAZERON, son cousin, et Blaise PAYRARD.

[33] Parrain Jean CROMARIAS, soussigné, marraine Dlle Marie LAUSSEDAT, tante maternelle qui signe.

[34] Dispense du 4e degré de consanguinité en date du 11 janvier 1771.

Témoins Antoine AUBIGNAT et Antoine DOUCET, père et oncle du contractant, Gilbert PAYRARD et Charles MAZERON, père et beau-frère de la contractante.

[35] Parrain Gilbert PAYRARD, grand-père maternel, marraine Françoise LOSSEDAT, grand-mère paternelle.

[36] Parrain Antoine AUBIGNAT, grand-père paternel, marraine Thérèse BOUDET.

[37] Présents Antoine AUBIGNAT, grand-père paternel de la défunte, Maurice ROUGHEOL.

[38] Parrain Claude MAZERON, marraine Marie AUBIGNAT.

[39] Parrain François PEROL, qui signe, marraine Marie PEYRARD.

[40] Présents Jean AUBIGNAT et François PEROL, qui signent.

[41] Parrain Antoine AUBIGNAT, marraine Gilberte PEYRARD.

[42] Parrain Jacques MAZERON, marraine Françoise AUBIGNAT.

[43] Parrain Blaise PAYRARD, qui signe, marraine Michelle AUBIGNAT.

Repost 0
Published by jacot63 - dans Gens d'ici
commenter cet article
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 19:02

La mort d’un imprudent

C’était, il y a bien longtemps, jour de foire à Charensat. Chacun, ses affaires terminées, se rendaient à l’auberge où on choquait joyeusement le verre. Dans l’un des débits, deux hommes buvaient : un vieillard de 65 ans, habitant le village de M…, et un individu assez mal famé. D’aucuns s’en étonnèrent :

  • Pas prudent, le père X… Le gars avec lequel il est attablé ne vaut pas cher et pourrait bien lui faire un mauvais parti…

Un cadavre mutilé

Le lendemain, en effet – c’était un dimanche – quelques habitants d’un village voisin, qui se rendaient à la première messe à Charensat et suivaient la route d’Espinasse à cette localité, reculaient d’horreur devant le spectacle tragique qu’ils avaient sous les yeux. Au lieudit « Le Houx du Maçon » était étendu le cadavre du père X… Le pauvre vieux avait la tête en bouillie et, çà et là, avaient jailli des débris de cervelle… Près du chapeau du mort, deux énormes pierres étaient teintes de sang. La veste que portait la victime avait été relevée et les poches du pantalon, retournées, indiquaient que l’assassin avait fouillé celui qu’il avait lâchement assassiné.

Le meurtrier, son crime commis, s’était éloigné à grandes enjambées. Dans les terres labourées on relevait des empreintes de ses pas et on pouvait constater que l’un des talons de ses souliers avait une forme assez significative.

L’enquête du Parquet

Cette enquête fut rapide. Elle apprit au juge d’instruction que le père X… avait roulé d’auberges en auberges avec son singulier compagnon et ne s’était décidé à regagner son village que vers dix heures du soir. On l’avait vu s’éloigner de Charensat avec celui qui devait le tuer.

Perquisition fructueuse

En dépit des dénégations qu’il opposa au magistrat instructeur, une perquisition fut opérée au domicile de l’homme que la rumeur publique et que tout d’ailleurs accusaient. Elle amena la découverte d’une blouse et d’un pantalon maculés de sang et de chaussures pleines de terre. Ces chaussures furent immédiatement adaptées aux traces relevées dans les labours situaient à proximité du cadavre. Aucun doute n’était possible ; c’étaient bien les souliers de celui qui venait d’être arrêté qui les avaient produites.

Malgré tout, le coupable niait toujours.

  • Oui, disait-il, j’ai coupé à travers champs pour rentrer chez moi ; mais il y avait longtemps que j’avais quitté le père X… Ce n’est pas moi qui l’ai assassiné.

Une déposition accablante

Mais le Parquet aller bientôt recevoir contre le meurtrier une déposition terrible :

  • A cinq heures du matin, vint spontanément déclarer un habitant de P…, X… est venu frapper à ma porte. Il avait un « drôle d’air ». Prête-moi, me dit-il, une blouse ; je me suis querellé et battu avec plusieurs jeunes gens et j’ai Sali ma blouse. Ça m’ennuie de rentrer chez moi avec celle que je porte.

Le témoin ajouta qu’il avait remarqué que le présumé coupable avait précisement retourné sa blouse et paraissait ne pas avoir dormi. Il avait les traits « tirés et angoissés ».

Aveux

Devant la gravité de cette déposition et pressé de questions, l’assassin se décida à passer des aveux partiels :

  • Eh ! bien oui, fit-il, je me suis querellé en chemin avec le père X… Craignant pour ma vie, car il était très fort malgré son âge, j’ai saisi une pierre dans le chemin et je l’ai frappé à la tête. Il est tombé et de la poche de sa veste a glissé à terre sa bourse en cuir ; j’ai eu la mauvaise pensée de m’en emparer, mais je n’ai pas prémédité mon crime.
  • Malheureusement, lui fit observer le juge d’instruction, la veste relevée, les poches du pantalon de votre victime retournées indiquent au contraire une véritable préméditation. Vous avez bu à divers endroits avec votre victime. Vous avez vu son porte-monnaie bien garni et vous avez conçu, à ce moment, le projet de le tuer. D’ailleurs vous l’avez assassiné avec une sauvagerie inouïe ; l’autopsie a démontré que vous lui avez brisé le crâne en divers endroits. Vous feriez mieux d’avouer avec la plus entière franchise.

Mais le coupable s’entêta dans son système qu’il soutint encore devant le jury du Puy-de-Dôme.

Ce jury était sévère. X… fut condamné à la peine de mort.

J. de Champeix

Repost 0
Published by jacot63 - dans Près de chez vous
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">