Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 09:47

 

Série H

Abbaye de l'Eclache, prieuré de la Roche-Saint-Priest, à Montaigut, 8 registres et 3 liasses.

 

Prieuré de la Roche-Saint-Priest dépendant de l'abbaye de l'Eclache – Les archives de l'abbaye de l'Eclache forment au dépôt de la préfecture un fond très considérable composé de 9 liasses, 59 volumes et 211 pièces sur parchemin isolées.

Il a été fait de ces archives un inventaire détaillé, rédigé de 1742 à 1744 par ordre de Gabrielle de Ronzet, abbesse. Il forme 3 volumes in-folio et est conservé aux archives départementales.

En juillet 1792, les administrateurs du district de Montaigut nommèrent M. Verniol, receveur du district à l'effet de venir recevoir à Clermont les pièces du prieuré de la Roche dont il avait demandé communication. On négligea de les réclamer ensuite et ces documents restèrent à Montaigut ; nous avons retrouvé ceux qui suivent:

Registre 951 – Terrier latin de Douceti pour le prieuré de la Roche-Saint-Priest 1466-1469. (page 255) 1 volume couverture en parchemin ; 185 feuillets écrits ; mouillures sur les bords.

Registre 952 – Terrier de Saint-Priest Las Champs ayant 212 feuillets écrits, pour terrier. Reçu par Gerauld Doulcet notaire, commence par la reconnaissance de Pierre Daugours en date du 23 septembre 1466 ; finissant par celle de Durand Marchand, du lieu de Villemeaune pour le mas du Puis de Retz. Cette reconnaissance a été ajoutée à ce livre, parce que celle qui avant était la dernière avoir été donnée par Pierre (sive Peyrichon) Genest, du lieu de Tours, paroisse de Miremont en date du 10 may 1469.

1 registre couvert en cuir ; 212 feuillets écrits.

Registre 953 – Terrier de Saint-Priest Las Champs, ayant 72 feuillets écrits, reçu par Michel Boscavert, notaire royal, dont la première reconnaissance est donnée par honorable homme Gervais Laguet et autres, le 20 novembre 1577 ; et la dernière par Jean Chomette et autres le 17 janvier 1578.

1 volume relié veau ; complet.

Registre 954 – C'est le renouvellement du terrier du prieuré de la Roche-Saint-Priest despendant de l'abbaye de N. D. de l'Eclache, ordre de Cisteaux... fait à la requête et à la diligence de dame Catherine Angélique de Montmorin-Saint-Hérem, abbesse de l'Eclache, par moy René Sertilhanges notaire royal réserve au bourg de Laqueuille en vertu desdits lettres patentes du 30 août 1672.

1 volume couvert parchemin ; 172 feuillets écrits.

Registre 954 bis – Double du précédent.

 

Lièves

Registre 902 – Original de la liève affirmée par Mad. De Macon, l'an 1740, pour le prieuré de la Roche-Saint-Priest, par elle perçu où le sieur Denis son père en qualité de fermier des dames religieuses de l'Eclache depuis 1656 jusqu'à 1721.

1 volume relié parchemin, 234 feuillets.

Registre 963 – Double du précédent – 1 volume relié parchemin.

Registre 2 – Liève affirmée des cens rentes et devoirs seigneuriaux dus au prieuré de la Roche, et des perceptions qui en ont été faites, puis et compris 1746 jusqu'à 1763 par Me Charles Mazeron, bourgeois habitant de Saint-Priest, fermier sur le bail consenti par dame Gabrielle de la Roche du Ronzet, abbesse.

1 volume relié bas. 149 pages écrites.

Il faut ajouter à ces 8 registres trois liasses contenant les documents cotés de 1021 à 1028 dans l'Inventaire.

 

 

Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 10:18

Le village du Pont-du-Bouchet, avant la mise en eau du nouveau barrage des Fades en 1968.

 

Pont du Bouchet 5

 

Pont du Bouchet 2

 

Pont du Bouchet 1

 

3475 Le pont du Bouchet

Repost 0
Published by jacot63 - dans Les voisins
commenter cet article
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 18:41

Gilbert de SERVIERES du Teilhot, écuyer, seigneur en partie de Couronnet, est le fils de Jean de SERVIERES « chevalier seigneur du Teilhot, Chez-Saby, la Vedrine (certainement commune de Condat) et autres places » et de Françoise-Antoinette de BEAUFRANCHET.

Il fit l’objet d’une inscription le 14 pluviôse An II. En réclamant la radiation du nom de son fils, Antoinette BEAUFRANCHET déclara que celui-ci « servant en qualité de Lieutenant en premier dans le régiment de Beauvaisis a été forcé non seulement d’abandonner son poste par suite de l’insurrection de son régiment arrivée le 10 avril 1791, mais mesme de ses (sic) tenir caché et qu’i a vécu absolument ignoré dans un coin de la République sans avoir jamais émigré… ». Il fut amnistié le 5 Brumaire An XI.

 

            Biens : Une réserve appelée du Teilhot constituée d’une maison, verger, chènevières, prés, étang, bois, évaluée en capital à 22.104 livres et d’un revenu de 954 livres ; le domaine proprement dit du Teilhot comportant environ 35 septerées de terre, évalué à 20.910 livres et 955 livres de revenu ; un domaine, appelé domaine Saby comportant environ 61 septerées de terre évalué à 19.820 livres et 800 livres en revenu ; un autre domaine à Glenat ‘Commune d’Artonne, canton d’Aigueperse) estimé à 38.287 livres 10 sols.

 

            Indemnité : Les enfants de Gilbert de Servières se partagèrent une somme de 60.249 francs 69 centimes.   

 

**************************************************************************************************************************************

 

Etienne de SEGONZAT, fils de Gabriel de SEGONZAT et de Marie SARRAZIN, domicilié à Saint-Priest-des-Champs, fut inscrit le 7 Floréal An II sur la liste des émigrés. Sa mère déclara que c’est à son insu que son fils, boursier de l’école militaire d’Effiat, partit en 1791 pour aller rejoindre le régiment de Beauvaisis… « il partit à pied pour aller rejoindre le régiment où on lui avait promis de l’emploi ; ni lui, ni sa mère ne songeaient à l’émigration, il n’en était même pas question dans ce temps-là ». Il put prouver sa résidence à Naves dans l’Allier (Canton d’Ebreuil, arrondissement de Gannat), du 15 mars 1792 au 19 Fructidor An V. Il fut amnistié le 5 Brumaire An XI.

 

**************************************************************************************************************************************


AUPETIT Gervais, fils de jean AUPETIT, tisserand de la commune de Saint-Priest des-Champs. Fut porté sur la liste des émigrés sous la date du 7 Floréal An II, avec la qualification de « maçon ». Cependant une pétition présentée par ses frères et sœurs Annet, Jeanne et Marie nous apprend qu’il était domestique. Gervais AUPETIT obtint sa radiation le 23 Germinal An IX ; il fit sa promesse de fidélité à la Constitution le 5 Thermidor An IX et obtint la main-levée définitive du séquestre établi sur ses biens le 16 Floréal An X.

 

            Biens : Le quart dans les successions de Jean AUPETIT et Anne GILLET ses père et mère, lesdites successions se composant d’un bien rural à la Sauvolle, comprenant des bâtiments d’exploitation et 55 boisselées de terre, avec quelques parcelle de terre.

 

            Indemnité : Gervais Aupetit se vit attribuer une indemnité se montant à 527 francs 94 centimes.

Repost 0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 18:18

Le pouvoir de Marie en exemples ou nouveaux témoignages de la puissance et de l’amour de la très Sainte-Vierge, par R. P. Huguet - 1860

 

100. — Un pieux écuyer guéri par Marie.

M. Gilbert de Servière, écuyer, seigneur de Couronne-de-Beaupin, de Saint-Priest-des-Champs, et demeurant à Manzat, fit, au commencement de l'année 1760, en revenant de la messe de paroisse, une chute sur la glace, si violente qu'il eut tout le corps brisé, et la cuisse droite fracturée, ou du moins disloquée. Porté à quatre et à demi-mort dans sa maison, un homme réputé expert pour remettre les luxations et les fractures fut appelé; mais il ne put réussir à réduire celle de M. de Servière , ou du moins il la réduisit mal. Alors les plus habiles et les plus fameux chirurgiens de la province furent appelés, mais en vain; tous les secours qu'ils purent donner au malade ne firent qu'empirer le mal; l'inflammation et l'enflure firent chaque jour de nouveaux progrès, et avaient déjà affecté presque tout le côté droit. Plusieurs incisions furent ordonnées, on opinait même déjà pour l'amputation : pendant deux mois de souffrances, le malade ne put jamais s'y résoudre. Se voyant sans espérance de la part des hommes, il s'adresse à Notre-Dame d'Orcival, s'engage par vœu à aller visiter son église, si, par sa puissante protection, il plaît à Dieu de mettre fin à ses douleurs, de lui redonner la santé, et de lui faire la grâce de pouvoir encore marcher. Ce vœu fait, ses douleurs s'apaisent, sa santé se rétablit, sa cuisse reprend son état ordinaire; bientôt il fut en état d'aller à Orcival, où, après avoir assisté au saint Sacrifice de la messe, et remercié très-humblement la Sainte-Vierge , il déposa ce que dessus devant MM. Luguet, Couvreuil, chanoines, et Rochette , secrétaire du vénérable Chapitre, et demanda acte de sa déposition, ce qui lui fut accordé. Il laissa an outre dans la chapelle de la Vierge, suspendues par un ruban rouge, les béquilles dont il se servait pendant sa maladie, en ex-voto de la grâce qu'il avait reçue de la Mère des malades et des affligés.

 

Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 09:10

GORY Michel, né le 14 juillet 1796 (26 Messidor An IV), à Saint-Priest. Décédé le 18 mai 1842, lieu ?

Fils de Jean-Baptiste, aubergiste au chef-lieu, et de Marie TIXIER.

Sergent à la 6e Compagnie du 1er Bataillon du 3e Régiment du Génie.

Chevalier de l'Ordre Royal de la Légion d'honneur, pour prendre rang à dater du 14 août 1839.

Fait à Constantine, le 1er décembre 1839.

 

Etat de service:

Entré au service de l'ex-légion de la Loire, le 26 octobre 1819

Passé à la 3e Compagnie de Fusiliers de Discipline, le 8 octobre 1821

Passé au 5e Régiment d'Infanterie Légère, le 11 juin 1822

 Rentré au service du 3e Régiment du Génie, le 7 janvier 1826

Caporal, le 6 janvier 1833

Sergent, le 18 avril 1839

Campagne de 1823 et 1824 en Espagne

Campagne en Afrique, du 26 janvier 1832 au 21 mai 1834; était au combat de Bouffarich

Campagne en Afrique, du 3 août 1837 à 1839

Siège et assaut de Constantine, expédition de Stora, défense de Djimmilab (Province de Constantine)

Blessé au côté droit et au pied droit, de deux balles

Repost 0
Published by jacot63 - dans Gens d'ici
commenter cet article
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 08:08

Mettez le son, passez en plein écran et videz vous l'esprit

 

Pour voir la vidéo cliquez ICI

Repost 0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 08:52

Vue-generale2.jpg

 

Vous pouvez retrouver cette carte dans l'album "Cartes Postales"

Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 16:30

Photo de la collection de Guy RAOUX.

Photographe J. BLANC à St-Georges-de-Mons.

Renseignements pris sur le journal rétro spécial 70e anniversaire.

 

JSSP-1973.jpg

 

De bas en haut et de gauche à droite

 

Premùier rang : DUBREUIL G., BERAUD A., PAILHOUX E., FAVIER B., GOUYON G., GIRAUD J.-F., MAZERON N., LELION C., POUGHON P., MAIGNOL J.-P., MAZERON M., BUVAT J.-P.

Deuxième rang : MAIGNOL R., MAIGNOL G., RAOUX H., POUGHON G., SIMONET C., LABASSE A., MARCHEIX M., BOUDOL J.-P., TAYTARD J., PINET H., LECUYER J., FOURNON E., PAILHOUX R.

Troisième rang : MAZERON Y., TOURRET N., MERLE M., PERCHER A., GOUYON A., LASCIOUVE P., GOUYON D., POUMEROL G., MAIGNOL B., LASCIOUVE J.-C.

Quatrième rang : BARSSE Y., GIRAUD G., QUINTY B., DUBREUIL M., FOURNIER P., MAZERON G., MAZERON G., MAIGNOL Y., BOUDOL J., SARDIER A.

Repost 0
Published by jacot63 - dans Jeunesse Sportive
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 11:36

Création d’un débit de tabacs au hameau des Chaussades

L’administration des Contributions indirectes ayant décidé la création d’un débit de tabacs au hameau des Chaussades, commune de Saint-Priest-des-Champs, la gérance de ce bureau sera donnée par voie d’adjudication.

Les candidats à cette gérance auront à se faire inscrire avant le 15 mars prochain, au bureau de M. le contrôleur principal-receveur de Saint-Gervais, qui leur fournira tous renseignements utiles.

Archives Départementales – Le Moniteur du Puy-de-Dôme – 5 BIB 3/107 – Journal du 27/02/1934.

 

E. S. des Minimes contre J. S. St-Priest-des-Champs

Depuis l’an passé, l’E. S. des Minimes se fait un devoir de venir porter la bonne parole sportive dans nos campagnes si déshéritées en belles rencontres. Le public aura à cœur de venir encourager de vrais amateurs. Si la partie est gagnée d’avance par les visiteurs, se sera néanmoins une bonne leçon de football.

Archives Départementales – Le Moniteur du Puy-de-Dôme – 5 BIB 3/107 – Journal du 02/03/1934.

 

A Manzat

J. S. Saint-Priest-des-Champs et C. S. Manzat font match nul, 2 à 2.

Après une partie tout à fait amicale, les deux équipes récidivent leur match aller en faisant match nul. Le score indique bien la physionomie de la partie. Les locaux jouent à 10, dont plusieurs remplaçants.

En première mi-temps, ils sont continuellement dans les buts de Saint-Priest. Après les citrons, les visiteurs dominent à leur tour, mais n’arrivent pas à percer la défense locale.

Archives Départementales – Le Moniteur du Puy-de-Dôme – 5 BIB 3/107 – Journal du 21/03/1934.

 

Obsèques

Mercredi 28 mars, à 10 heures, ont eu lieu les obsèques de Mme Odile Friderich, née Otzenberger, des Fades, enlevée brusquement à l’affection des siens à l’âge de 50 ans.

Une foule nombreuse de parents et d’amis, venus de divers endroits, accompagnait la défunte au champ de repos.

A la famille éplorée, nous adressons nos sincères condoléances.

Archives Départementales – Le Moniteur du Puy-de-Dôme – 5 BIB 3/107 – Journal du 02/04/1934.

 

Les résultats du dimanche

Au Montel-de-Gelat, A. S. Monteloise bat J. S. Saint-Priest par 7 à 0.

Partie disputée amicalement, mais où le jeu fut rendu difficile vu le mauvais temps et l’état du terrain.

Les locaux surent mener leurs attaques à bonne fin tandis que du côté visiteur il y eut beaucoup de maladresses.

Archives Départementales – Le Moniteur du Puy-de-Dôme – 5 BIB 3/107 – Journal du 10/04/1934.

 

La grêle

Après plusieurs journées de chaleur étouffante, mardi 17 avril, vers 22 heures, un orage très violent, accompagné de grêle, a éclaté sur la commune ; les grêlons, dont certains étaient de la grosseur d’un œuf de poule, hachant les récoltes, déchiquetant les branches et bourgeons des arbres, brisant les vitres, les toitures des maisons, certaines toitures en ardoises ont été percées de jour à jour.

Les grêlons sont tombés en si grande quantité que par endroit on en trouve encore aujourd’hui ; on trouve aussi quantité d’oiseaux morts qui ont été massacrés par la grêle ; la volaille couchant dehors a été assommée ; des débris de branches d’arbres jonchent le sol.

C’est un vrai désastre, surtout pour nos cultivateurs, déjà si éprouvés par la crise.

Archives Départementales – Le Moniteur du Puy-de-Dôme – 5 BIB 3/107 – Journal du 20/04/1934.

 

Encore la grêle

Jeudi 31 mai, vers 17 heures, un orage accompagné de grêle s’est abattu sur une grande partie de la commune, hachant les récoltes, les jardins, déchiquetant les feuilles, les jeunes pousses des arbres. Les grêlons sont tombés en si grand nombre, que par endroit le paysage avait un aspect hivernal. Le lendemain on trouvait encore des congères.

En l’espace d’un mois et demi c’est la deuxième fois que la commune est ravagée par la grêle. Le pays a un aspect lamentable. Sans parler des récoltes et jardins détruits, les arbres sont presque sans feuilles et dépérissent.

Un tel désastre doit attirer tout particulièrement l’attention des pouvoirs publics, car mos pauvres paysans en sont réduits à une situation avoisinant la misère. La plupart ne pourront payer leurs impôts et méritent des secours.

Archives Départementales – Le Moniteur du Puy-de-Dôme – 5 BIB 3/107 – Journal du 04/06/1934.

 

Fête patronale du 17 juin – Réorganisation

Samedi 16 juin – Grande retraite aux flambeaux.

Dimanche 17 juin -     A 6 heures – Réveil en fanfare, salves d’artillerie

                                   10 heures – Ouverture de la fête, concours de tir

                                   14 heures – Course en sac

                                   14h. 30 – Course aux œufs

                                   15 heures – Départ de la course cyclo-pédestre, 5 km 600 à parcourir 5 fois. Primes à chaque tour. Nombreux prix en espèces et en nature. Engagements gratuits chez MM. Pailhoux et Martin, cycles.

                                   15h. 30 – Concours des buveurs

                                   16 heures – Jeu du polochon

                                   16h. 30 – Course à la valise

                                   17 heures – Concours de ballonnets (300 francs de prix)

                                   20 heures – Grande bataille de confettis et retraite aux flambeaux

                                   Défilé du char de la fête. Grands bals gratuits. Attractions diverses. Chevaux de bois, pousse-pousse, balançoires, tirs, loteries, etc… Le comité fait appel à la jeunesse des environs et aux forains et leur assure cordiale bienvenue.

Archives Départementales – Le Moniteur du Puy-de-Dôme – 5 BIB 3/107 – Journal du 13/06/1934.

 

Certificat d’études primaires

L’examen du C.E.P., a eu lieu le 12 juin ; 74 candidats s’étaient fait inscrire, 72 ont répondu à l’appel de leur nom, dont 42 garçons et 30 filles. La commission était composée de M. Vidal, inspecteur primaire, président ; Mme et M. Duboureau, directeur d’école à Menat ; Mme et M. Alibert, instituteurs à Neuf-Eglise ; Mme Pruneyre, institutrice au bourg de Saint-Eloy ; M. Bideau, instituteur à Saint-Eloy-les-Mines ; M. Dumas, instituteur à Blot-l’Eglise ; M. Geneix, instituteur à Saint-Rémy-de-Blot.

La délégation cantonale était représentée par MM. Michel, président ; Nénot, conseiller général ; Blanchonnet, conseiller d’arrondissement ; docteur Francoz, Roche, Bascoulergue ; Pradel, maire de Charensat ; Gauvin, maire de Sauret ; Berthain, Saint-Priest, Berthain, de Biollet ; Barrier. S’étaient fait excuser MM. Hayraud, président d’honneur de l’U.S.G. ; Picandet, maire de Gouttières ; Chalvignac, Martin, adjoint au maire de Charensat.

36 garçons et 22 filles ont été définitivement admis.

Pour Saint-Priest :      Garçons : Taytard André

                                   Filles : Verneret Marie, Gaumet Rachel

                                   Ecole mixte de Lamazière : Faure Anna

                                   Ecole mixte du Bladeix : Rougier Raymond, Tixier Aimé.

Archives Départementales – Le Moniteur du Puy-de-Dôme – 5 BIB 3/107 – Journal du 22/06/1934.

 

Repost 0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 09:18

Rapports du Préfet, procès-verbaux des délibérations – Conseil général du Puy-de-Dôme.

Séance du 23 septembre 1930, page 98

 

Communes de Saint-Gervais-d’Auvergne et de Saint-Priest-des-Champs – Subvention sur le crédit des ponts et passerelles.

 

M. le Dr Michel donne lecture du rapport suivant :

 

Messieurs,

Les communes de Saint-Gervais-d’Auvergne et de Saint-Priest-des-Champs ont décidé de procéder à frais communs au renforcement du pont du Moulin des Chauteix au moyen duquel le chemin vicinal ordinaire N° 83 franchit le ruisseau de Chalamont qui leur sert de limite. D’après le projet étudié par le Service Vicinal, la dépense à envisager pour cet objet peut-être évaluée à la somme de 1.200 francs.

La commune de Saint-Gervais, dont le centime s’élève à 265 fr 63, est imposée à 144 centimes 41 ; celle de Saint-Priest-des-Champs est imposée à 132 centimes 05, dont 74 fr 20 pour insuffisance de revenu pour un centime de 266 fr 80.

En raison de l’utilité du travail projeté et étant donné que les ressources de ces deux communes sont des plus réduites, nous sommes d’avis d’allouer pour cet objet une subvention de 500 francs à prélever sur le crédit des « ponts et passerelles » et qu’il y aurait lieu de verser à la commune de Saint-Gervais chargée de centraliser les fonds.

Les conclusions du rapport son adoptées.

 

Collection Bernard FAURE - Carte n° 29

Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">