Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 23:38

Maisons inondées et endommagées

Routes transformées en torrent de boue

Chaussées recouvertes de dix centimètres de grêlons

Récoltes détruites

Miremont a vécu des heures de panique hier, en fin d’après-midi. Un orage de pluie et de grêle d’une extraordinaire violence s’est abattu sur ce bourg, situé à une dizaine de kilomètres de Pontaumur, est sur ses environs. En quelques instants, les routes furent transformées en torrent de boue, les maisons d’habitation envahies par des trombes d’eau, les chaussées recouvertes d’une couche de grêlons atteignant dix centimètres d’épaisseur. Désemparée d’abord par l’ampleur du cataclysme, la population s’employa bientôt à lutter contre les éléments déchaînés avec le concours des sapeurs-pompiers, des gendarmes et des services des Ponts et Chaussées.

S’il n’y a pas eu, fort heureusement, de victimes, les dégâts sont considérables.

Trombe d’eau sur Miremont

Dévalant les pentes, le fleuve de boue et de débris envahissait les maisons

En fin d’après-midi, samedi, une formidable trombe d’eau s’est abattue sur le bourg de Miremont et sa région, jusqu’au village du Bouchet.

Le bourg lui-même a été sinistré en totalité, toutes les maisons ont été inondées et ont subi des dégâts très importants. Les routes d’accès ont été coupées, ce qui a nécessité l’intervention d’un nombreux personnel et d’un matériel important.

A la tombée de la nuit, le bourg était toujours isolé et les travaux de déblaiement continuaient.

Les sapeurs-pompiers de Pontaumur, les services des Ponts et Chaussées de la subdivision de Pontaumur, ainsi que la brigade de gendarmerie étaient sur les lieux, ainsi que beaucoup d’habitants des communes voisines. L’accès de la zone touristique de Confolens n’a pu être atteint et il est à craindre que les dégâts très importants aient été subis par les installations en cours de construction. Tous les jardins de la région sont absolument anéantis. La Chancelade, en pleine crue, a envahi toute la zone de Miremont. En certains endroits, 40 à 50 centimètres de boue recouvraient les routes.

La région située entre Miremont et le Bouchet a eu ses récoltes détruites presque en totalité.

Une couche de glace de 10 centimètres formée par les grêlons, recouvrait la route

C’est surtout la région de Miremont qui a subi le gros de la tornade. A quelques kilomètres de là, sur le plan d’eau du barrage de Sauret-Besserve, les adeptes de la voile qui se livraient à leur sport favori ont pu, à l’approche du grain, regagner leur base de Confolens et hisser leurs embarcations sur la terre ferme, évitant ainsi de justesse de gros dégâts aux frêles esquifs.

Mais en aval de la retenue, l’orage crevait avec plus de violence ; très vite, le lit des ruisseaux et les fossés étaient insuffisants à évacuer l’eau tombée du ciel et les routes se transformaient en torrents charriant boues et rochers.

Dans les champs, sous la poussée de l’eau de ruissellement, des tranchées de 60 à 80 centimètres se creusaient et dans le village de Miremont, l’eau dévalant les pentes pénétrait dans les maisons pour ressortir par les fenêtres et les portes des façades opposées.

L’importance du cataclysme désemparait aussi bien la population que les services de secours et les enfants eux-mêmes étaient mobilisés pour aider au déblaiement des habitations.

L’un des dirigent de la base nautique de Confolens voulant regagner Clermont plus d’une heure après la tourmente, a trouvé la route encore encombrée d’une couche de glace formée par les grêlons agglomérés atteignant dix centimètres. Parfois, la glace elle-même disparaissait sous des coulées de boue et de pierre de plus de 40 centimètres de haut.

Il semble que du bétail aurait été entrainé par le flot en plusieurs endroits.

Effondrement sur la R.N. 141

Un formidable effondrement de terrain s’est également produit en fin d’après-midi, près de Pontaumur, sur la R.N. 141. Sur plus de 20 mètres de long, le bas-côté de la route s’est effondré sous les trombes d’eau.

Des secours rapides

Grâce à la rapide intervention des sapeurs-pompiers de Pontaumur, sous les ordres de leur chef, le lieutenant Faure ; des services des Ponts et Chaussées, et de la brigade de gendarmerie de Pontaumur, les dégâts purent être rapidement circonscrits. A 22 heures, les rues de Miremont étaient en majeure partie dégagées, et le calme était revenu dans la commune.

Journal La Montagne du dimanche 6 juin 1971

Dans la nuit, on s'emploi à déblayer la route envahie par les flots de boue

Dans la nuit, on s'emploi à déblayer la route envahie par les flots de boue

Dans les rues de miremont, après les premiers instants de stupeur, les habitants pataugeant dans plus de 30 cm. d'eau, mesurent l'étendue des dégâts

Dans les rues de miremont, après les premiers instants de stupeur, les habitants pataugeant dans plus de 30 cm. d'eau, mesurent l'étendue des dégâts

En plein centre de Miremont, la Chancelade, sortant de son lit passe par-dessus le pont, dont on aperçoit à l'arrière plan me garde-fou. Par rapport au lit de la rivière, l'eau atteignait à cet endroit une hauteur de 3 mètres

En plein centre de Miremont, la Chancelade, sortant de son lit passe par-dessus le pont, dont on aperçoit à l'arrière plan me garde-fou. Par rapport au lit de la rivière, l'eau atteignait à cet endroit une hauteur de 3 mètres

S'engouffrant entre les maisons, l'eau transformait chaque rue en un torrent de boue, creusant au passage de profondes tranchées

S'engouffrant entre les maisons, l'eau transformait chaque rue en un torrent de boue, creusant au passage de profondes tranchées

Partager cet article

Repost 0
Published by jacot63 - dans Près de chez vous
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">