Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 15:10

Le bagne de Brest

Après la dissolution du corps des galères en 1748, la Marine décide d’employés les condamnés à d’autres tâches, en particuliers les travaux d’aménagements des ports militaires. Partout en France, des bagnes sont créés là où existent des arsenaux : Toulon, Rochefort, Brest.

Plus de 50.000 bagnards furent enfermés au bagne de Brest entre 1748 et 1858,

Au bagne de Brest, il fallait survivre !

On meurt de nombreux accidents au travail, de chutes fatales, de noyade, d’étouffement sous des blocs de rocher, écrasé sous les coques des navires lors de lancements, on meurt sans nul doute d’épuisement, de privation, de carences en tous genres.

La journée au bagne de Brest

Arrivé au bagne, le forçat se voit attribué une tenue dont la couleur correspond à la peine qu’il doit purger.

Le bagnard est continuellement enchaîné à un autre codétenu par une chaîne fixée à la cheville.

En cas de faute, le forçat se voit appliquer des châtiments corporels très rudes tels la bastonnade sur les épaules à l’aide d’un cordage goudronné.

Les forçats assurent le transport des pierres et des matériaux nécessaires aux travaux du port ainsi que le curage des bassins de radoub où sont construits et réparés les navires. Ils exécutent également des travaux de terrassement tel la construction du canal « de Nantes à Brest ».

Pour en savoir plus :

http://www.bretagne.com/fr/culture_bretonne/histoire_de_bretagne/les_temps_modernes/bagne_de_brest/1858_le_bagne_de_brest_ferme_ses_portes

Quelques bagnards natifs de la commune

Jean DUMAZET, dit Baudet, matricule 6356, fils de feu Michel et de feue Françoise MARTIN, garçon sans métier, natif de Saint-Priest-des-Champs, diocèse de Clermont, âgé de 42 ans (donc né vers 1709), taille moyenne, cheveux, sourcils et barbe noirs, visage ovale …, les yeux châtains, le nez gros par le …, une cicatrice au front, une à la lèvre supérieure et l’autre au-dessous même coté ; Condamné à St-Gervais par les juges du dépôt des sels le 11 octobre 1751 pour faux-saunage à col en récidive à 6 ans.

Mort à Brest le 16 juin 1754.

Annet SIMON, dit Bellot, matricule 6355, fils de feu, ne se souvient point de son nom, et de feue Catherine BOURDUGE, veuf d’Annette BUSSIERE, sans métier, natif de Saint-Priest-des-Champs, diocèse de Clermont, âgé de 33 ans, taille moyenne, cheveux, sourcils et barbe noirs, visage ovale, yeux roux, nez aquilin, ayant une cicatrice au front au-dessus de l’œil droit, et une à la joue même coté, condamné à Saint-Gervais par les juges des dépôts de sel le 25 septembre 1751 pour faux-saunage à cheval, à trois ans.

Libéré à Brest le 25 septembre 1754 par ordre du Roi du 10 juillet 1754.

Pierre GORY, dit Grégoire D’ARGINAT, qui semble être Grégoire DARGNAT (Pourquoi le changement de patronyme ?), matricule 5355, fils de feu Antoine et de feue Anne MONTEL, marié à Catherine ARBITRE, sans métier, âgé de 60 ans, natif de la paroisse de Saint-Priest-des-Champs, diocèse de Clermont en Auvergne, taille moyenne, cheveux et sourcils châtains bruns, barbe châtain mêlée de gris, visage rond, l’œil droit châtain, borgne du gauche, nez moyen, marqué des lettres G.A.L., condamné à Saint-Gervais par sentence du juge des dépôts des sels, le 14 juillet 1750 pour faux-saunage à col, en récidive à six ans.
Libéré à Brest le 7 août 1756 par ordre du Roi du 25 juillet 1756.

Pierre PASSAVIS, matricule 6368, fils de feu Jean et de feue Annette GORY, veuf de Marie GODEBRON ?, sans métier, natif de Saint-Priest-des-Champs, diocèse de Clermont en Auvergne, âgé de 35 ans, taille petite, cheveux, barbe et sourcils châtains, visage ovale, yeux bleus, nez gros et long ayant une grosse loupe à la joue droite et une cicatrice considérable au poignet gauche, condamné à Saint-Gervais par les juges du dépôts des sels, le 20 novembre 1751 pour faux saunage à cheval à trois ans.

Libéré à Brest le 20 novembre 1754 par ordre du Roi du 27 octobre 1754.

Merci à Chantal TAYTARD pour l'adresse du document en ligne :

http://www.geneanet.org/archives/registres/view/146

Partager cet article

Repost 0
Published by jacot63
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">