Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 11:07

Où sont passés les registres de 1704 à 1717

 

C'est en avril 1667, dans l’ordonnance de Saint-Germain-en-Laye, que la tenue des registres en double est rendue obligatoire, réduisant fortement les pertes d’actes, pour cause de troubles, guerres, et toutes autres catastrophes (incendie, inondation ou dégradations par les rongeurs).

L'un des exemplaires, dit « grosse » devra être conservé par le greffe du bailliage, l'autre, la « minute », après avoir été paraphé, retournera dans la paroisse.

L'ordonnance de 1667 demeura cependant mal appliquée pendant plusieurs décennies. Pour diverses raisons, de nombreux curés ont refusé de les transmettre à la justice royale.

C’est en reprenant l’ordonnance de 1667 que le procureur général du Parlement de Paris, par la déclaration du 9 avril 1736, rend obligatoire la tenue en double des registres. Ce texte prescrit notamment l’obligation pour le curé, les comparants et les témoins, de signer l’acte ou de déclarer ne « savoir signer ». Dans l’immense majorité des paroisses, la tenue en double des registres sera généralisée.

 

Pour Saint-Priest, on peut écrire avec certitude : Les registres paroissiaux ont été tenus en double à partir de l’année 1723. C'est à partir de cette date que l'on trouve une « minute » (celui conservé en mairie) et une « grosse » (celui des Archives).

Suivant le tableau ci-dessous, sont conservés en mairie les registres de 1718 à 1792 (avec peut-être des lacunes) dans la série communale, et conservés aux Archives Départementales, ceux de 1723 à 1789 (manque 1735), dans la série du greffe. Ces mêmes archives, parmi d’autres registres de cette paroisse,  conservent les B.M.S. de 1693 à 1703.

 Page-1723.JPGExemplaire Archives Départementales

1723-1b.jpg

 

Voici donc ma question :

            Où sont passés les registres de 1704 à 1717 ?

 

Certains m’ont parlé de l’incendie. L’incendie a eu lieu en novembre 1870 dans la partie Ouest du bourg, c’est un faite, mais pourquoi aurait-il épargné les autres registres ? Les registres de 1718 à 1723 sont propres et ne comportent pas de trace d’incendie. Ceux de 1701 à 1703 ont subi les rongeurs, mais ils ont été conservés.

Si les registres de 1704 à 1717 n’ont pas été remis aux Archives Départementales c’est que certainement ils ont été égarés ou subtilisés, soit au moment de la Révolution, soit bien avant, soit bien après (Saint-Julien-la-Geneste déclare avoir perdu les siens en 1897).

D’autres communes ont retrouvé leurs registres manquants, soit dans leurs archives, soit chez des notaires, soit chez des particuliers, d’autres sur des sites de vente aux enchères.

 

Rappelez-vous l’article sur l’Abbaye de l’Eclache, prieuré de la Roche-Saint-Priest :

« Il a été fait de ces archives un inventaire détaillé, rédigé de 1742 à 1744 par ordre de Gabrielle de Ronzet, abbesse. Il forme 3 volumes in-folio et est conservé aux archives départementales.

En juillet 1792, les administrateurs du district de Montaigut nommèrent M. Verniol, receveur du district à l'effet de venir recevoir à Clermont les pièces du prieuré de la Roche dont il avait demandé communication. On négligea de les réclamer ensuite et ces documents restèrent à Montaigut ; nous avons retrouvé ceux qui suivent… »

  Il y a un espoir certain de pouvoir retrouver ces registres paroissiaux, pour cela il faut les chercher. Chacun d’entre nous, dans ses lectures, dans ses recherches, doit noter tous les indices susceptibles de trouver des pistes.

Nous comptons tous sur vous

 

  • Ancien Régime - Registres paroissiaux (baptêmes, mariages, sépultures)
    •  
      • Série communale  1718-1792. Les registres paroissiaux de 1718 à 1792 (lacunes possibles) sont conservés à la mairie.
    • Série du greffe
      • 1577-1747. 6 E 408/1. Présentation du contenu : B. 1577-1578 ; B. M. S. 1599-1605 ; B. S. 1628-1637, 1639-1640, 1653-1654 ; S. 1665 ; B. M. S. 1693-1703, 1723-1734 ; 1736-1747.
      • 1748-1789. 6 E 408/2

Modalités d'accès : Numérisation consultable en salle de lecture et sur le site internet des Archives départementales

Partager cet article

Repost 0
Published by jacot63 - dans Généalogie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">