Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 06:47

 

SAUVAT Jean, né à Jumeaux, le 24 septembre 1873, de Benoît et d'Anne SEGUY. Marié, deux enfants.

Il a terminé ses études à l'École Normale de Clermont-Ferrand (1890-1891), a eu son Brevet élémentaire en juillet 1890 et son Certificat d'Aptitude Pédagogique, au Bladeix, le 16 mai 1899.

 

Sa première nomination est pour Egliseneuve-d'Entraigues, le 3 novembre 1891. Ensuite Aubière et Isserteaux. Après un congé, du 1er novembre 1893 au 30 septembre 1894, il revient à Egliseneuve-d'Entraigues, puis La Chapelle-Agnon, Saint-Hilaire-de-Pionsat, et il est nommé à Saint-Priest-des-Champs, le 17 septembre 1898.

Ce 17 septembre, il écrit à Monsieur l'inspecteur en ces termes : « La commune de Saint-Priest-des-Champs où je suis proposé est limitrophe de celle de Gouttières où il y a cinq ans j'avais été tracassé par le curé, qui a même essayé de me nuire, il y a deux ans à Saint-Hilaire, mais sans succès. »

 

Il arrive au Bladeix, le 1er octobre 1898, comme instituteur stagiaire et où il passera titulaire, le 1er janvier 1901.

 

Le 20 octobre 1901, il écrit à l'Inspecteur : « Bien que n'ayant adressé aucune demande de changement, je suis informé que le poste du Bladeix a été demandé par quelques-uns de mes collègues désireux de ne pas trop s'éloigner de leur famille.

Je ne désire nullement être changé surtout maintenant que la rentrée des classes est accomplie. Mais si mon déplacement était inévitable, me trouvant à plus de cent-vingt kilomètres de mes familles, je vous prierai de vouloir bien me favoriser d'un poste dans un des cantons de Billom, Vic-le-Comte, ou Issoire... »

 

Le 28 mai 1902, visite de l'Inspecteur Primaire : C'est une classe de 32 élèves (22 garçons et 10 filles). Tout semble assez bien, local, mobilier, propreté. Les élèves semblent soumis et le maître parle trop fort.

Les élèves ne sont pas assez exercés à réfléchir, à parler, à exprimer leurs idées en une phrase complète. L'enseignement de la morale reste trop un enseignement de formules, de mots, n'a qu'une médiocre influence sur l'esprit des élèves.

Le maître est bien sous tous rapports avec les familles. Il a des difficultés avec les autorités ; « se tenir à l'écart serait prudent, surtout ne pas s'occuper des questions qui divisent les habitants de la commune ».

« C'est un maître qui a de l'initiative : A composé une méthode de lecture ; fait dans son jardin des expériences intéressantes qui profitent surtout aux élèves du cours d'adultes. »

 

Malgré une lettre au Préfet de M. Pailhoux, le 13 août 1902, protestant contre une délibération secrète pris par M. le maire et quelques conseillers municipaux afin d'obtenir le changement de M. Sauvat ; Malgré une pétition des habitants de la section du Bladeix adressée au Préfet, où ils affirment leur sympathie et l'affection de leurs enfants pour l'instituteur ; malgré qu'aucune preuve sérieuse de l'implication de M. Sauvat dans la demande de la section du Bladeix de devenir une commune (Le maire le pense et c'est la plus importante raison) ; M. Sauvat recevra son avis de changement, le 23 septembre 1902.

C'est certainement à contre cœur qu'il quittera le Bladeix, le 30 septembre 1902, pour l'école des Roches à Saint-Ours.

 

Après Saint-Ours (Les Roches), Sallèdes (Vindiolet), Mareugheol et Chaumont-le-Bourg.

 

Il est décédé aux Martres-de-Veyre, le 3 février 1947.

 

Document Archives Départementales : T 6775

Partager cet article

Repost 0
Published by jacot63 - dans L'enseignement
commenter cet article

commentaires

Larry 27/01/2014 05:44

Great job.

rv63380 09/12/2010 13:55


Bonjour
Presque chaque jour je lis votre blog qui m'apporte quelques instants passionnants sur les joies et les tristesses de ces auvergnats qui vivaient dans un climat rude avec peu de confort.
codialement
Hervé


Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">