Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 12:32

 

CROMARIAS Pierre,acolyte, né vers 1709, décédé le 12 janvier 1789 à Saint-Priest-des-Champs[1], fils de François, marchand tisserand au village du Vernadel, paroisse de Saint-Priest-des-Champs, et de Marguerite AUBIGNAT, est doté à Saint-Gervais, étude de LELONG, notaire, par son père, qui ne sait signer, d’un titre de 80 livres de rente prise sur son domaine du Vernadel et sur son autre domaine au village appelé du Mont, en la paroisse de Saint-Julien-la-Geneste, en présence de Blaise CROMARIAS, marchand à Laveix, paroisse de Saint-Julien, Pierre CHABASSIERE, marchand de Chabassière, Antoine et Bonnet AUBIGNAT, marchands de Montarlet, paroisse de Saint-Gervais, Gilbert FAUCON, conseiller du Roy, président juge des dépôts de sels de Saint-Gervais et Menat, Gilbert-Marien LELONG, greffier au baillage de Saint-Gervais, Blaise CHARVILHAT, bourgeois, et Grégoire ROCHETTE, marchand, tous de Saint-Gervais, signataires, le 21 septembre 1734. Ordonné prêtre par Monseigneur MASSILLON, le 17 décembre 1735.

Vicaire de Saint-Gervais, est pourvu de la cure d’Ayat, sur résignation de Joseph Marien AUBIGNAT, consentie, le 12 août 1741. Mis en possession par le résignant, son oncle, devant LELONG, notaire à Saint-Gervais, en présence de Jacques BOULONET et Etienne DUREL, communalistes de Saint-Gervais, François CHAMPFLOUR, acolyte de Saint-Gervais, Bravy BATHIAT, procureur d’office d’Ayat, y demeurant, Bonnet AUBIGNAT, marchand du bourg d’Ayat, qui signent, et de Jean THOMAS, sacristain qui ne sait signer, le 24 janvier 1742.

A baptisé le 18 août 1768 à Ayat, Louis Charles Antoine DESAIX, plus connu sous le nom du Général DESAIX.

Naissance-General-DESAIX.JPG

Le 13 septembre 1782, résigne, son presbytère, sa cure et l’église, devant BAISLE, notaire au bourg de Blot-l’Église, en faveur de son neveu, Annet Marien CROMARIAS, sous réserve d’une pension de 200 livres, en présence de Jean BATHIAT, maître en chirurgie du bourg d’Ayat, et Cirgues GARACHON, meunier au moulin de Braynant, paroisse d’Ayat, qui signent.

A son décès était prêtre communaliste de Saint-Priest.

 

CROMARIAS Antoine Jean,acolyte, Maître-ès-Arts de l’Université de Bourges, fils de Jean, marchand, et de Jeanne MARTIN, du Vernadel, paroisse de Saint-Priest-des-Champs, par acte passé à Saint-Gervais, en la maison de Jean CHARDONNET, aubergiste, devant VIALETTE, notaire, est doté par son père , qui signe, d’un titre clérical de 80 livres de revenu, en présence d’Annet NONY, procureur fiscal du baillage de Miremont, de Pontaumur et Saint-Priest-des-Champs, correspondant à la subdélégation de Montmarault, à Saint-Gervais, demeurant audit Saint-Gervais, le 18 septembre 1769.

Né et baptisé à Saint-Priest-des-Champs, par CHADEYRON curé, le 14 août 1745[2]. Tonsuré, dans la chapelle de l’archevêché de Bourges, par l’archevêque du lieu, Georges Louis PHELYPEAUX, le 16 juin 1764. Ordonné prêtre par Monseigneur LAGARLAYE, évêque de Clermont, le 22 décembre 1770. Maître-ès-Arts de Bourges, vicaire de Saint-Amable, insinué le 12 mars 1772. Nommé par l’abbé d’Ebreuil, sur sa réquisition, à la cure de Saint-Gal, vacante par le décès, en avril, de Thomas MEUNIER ; est mis en possession, devant Jean-Baptiste BAISLE, notaire à Blot-l’Église, par Joseph PLANECHON, curé de Pouzol, « de l’église, presbytère, jardin et pré, joignants ensemble », en présence d’Antoine LECLACHE, curé de Chauvigny, Antoine LAPORTE, chanoine honoraire de Notre-Dame du Port, desservant la cure de Saint-Gal, Gilbert MANDET, notaire et procureur d’office au baillage de Pouzol, y demeurant, le 5 mai 1772.

Curé de Saint-Gal, nommé par Antoine CHAMBAUD, curé de la cathédrale de Clermont, procureur constitué en vicariat de l’abbé de Menat à la cure de Saint-Priest-des-Champs, vacante par le décès de Gervais NONY, est mis en possession, devant MAZERON et BAISLE, notaires, par Pierre CROMARIAS, curé d’Ayat, en présence de Sébastien LAPORTE et Gervais DUFAL, vicaires dudit Saint-Priest et d’Annet CROMARIAS, marchand dudit Saint-Priest, qui signent, le 11 décembre 1773.

Curé de Saint-Gal, y demeurant, se démet à Clermont, études d’AYDAT et CHAUDESSOLLE, notaires, de sa cure de Saint-Priest-des-Champs, le 27 juin 1774.

Curé de Saint-Gal, prêta le serment ; abdiqua, le 4 pluviôse an 2. En vendémiaire an 6, habite Saint-Gal, ayant prêté tous les serments. 1800, constitutionnel obstiné, réside à Saint-Gal, et y exerce. 1802, réside à Saint-Gal. Curé de Saint-Gal jusqu’à sa mort, le 20 août 1824.

 

CROSMARIAS Annet Marien, du séminaire de Clermont, né le 30 octobre 1751 à Saint-Priest-des-Champs[3], fils de Jean, marchand du Vernadel, et de feue Jeanne MARTIN, y est doté dans la maison du constituant, devant MAZERON et PEROL, notaires, par son père, « qui ne peut signer en raison de son infirmité », d’un titre clérical de 80 livres de rente, en présence d’Antoine de TOURNEMIRE, curé de Saint-Priest-des-Champs, François GERAUD, étudiant en théologie de l’Université de Bourges, originaire de Laval, paroisse dudit Saint-Priest, Gilbert GORY, praticien du bourg de Saint-Priest, qui signet, le 30 octobre 1776.

Tonsuré, le 22 mars 1776 ; ordonné prêtre, le 20 décembre 1777. Vicaire à Saint-Bonnet-de-Rochefort, est pourvu de la cure de Saint-Hilaire d’Ayat, sur résignation de son oncle Pierre CROMARIAS, le 13 septembre 1782. Mis en possession de l’église et presbytère, devant Jean-Baptiste BAISLE, notaire, résidant au bourg de Blot-l’Église, par Jean CROMARIAS, curé de Saint-Gal, en présence d’Antoine CHAUD, curé de Sainte-Christine, Jean BATHIAT, maître en chirurgie et Joseph AUBIGNAT, tous deux de la paroisse d’Ayat, qui signent, le 23 janvier 1783.

Prêta tous les serments ; abdiqua à l’an 2 ; en vendémiaire an 6, habite Ayat. « En 1800, exerce ses fonctions à Ayat, parait persister dans le schisme… ».

Curé d’Ayat et Sainte-Christine, de 1802 à sa mort, le 4 décembre 1809.

 

CROMARIAS Jean,né le 29 août 1764 à Saint-Priest-des-Champs[4]. Ordonné prêtre par l’évêque intrus de Moulins. Fut élu à Saint-Amable, le 30 septembre 1791, puis curé constitutionnel de Montcel en 1791, abdiqua à l’an 2, puis en vendémiaire an 6, habite Montcel, ayant prêté serment de haine à la royauté et professant toujours les principes républicains.  1800, curé constitutionnel intrus, réside à Montcel. Curé de Montcel de 1802 jusqu’à sa mort le 28 février 1842.

 

Sources : Fond Adam 6 F 39



[1] Présents Messire Jean CROMARIAS, curé de Saint-Gal, Messire Annet Marien CROMARIAS, curé d’Ayat, et Annet CROMARIAS, tous neveux du défunt.

[2] Parrain Jean AUBIGNAT, marraine Marie GRANDSAGNE.

[3] Parrain Annet CROMARIAS, soussigné, marraine Françoise MARTIN.

[4] Parrain Messire Jean CROMARIAS, élève tonsuré étudiant, oncle, marraine Henriette GAYON, femme à Messire BATHIAT, soussignés.

Partager cet article

Repost 0
Published by jacot63 - dans Gens d'ici
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">