Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 23:20

 

Les époques géologiques de l’Auvergne par Henri Lecoq 1867.

 J'ai laissé l'orthographe des villages.

SAINT-PRIEST ET SES ENVIRONS. SAURET-BESSERVE.

Après avoir passé entre Chabassières et les Rochettes, en venant de Saint-Gervais, on descend au moulin de Ballot de Randans. Le paysage est sauvage, la vallée est profonde, entourée de granites escarpés. On remonte et l'on descend de nouveau, toujours sur le même terrain, pour passer la petite rivière de Saint-Priest-des-Champs. On passe à Veruadet (660), à Laval, et tout près de là se trouve la bande houillère au milieu des granites.

Saint-Priest est un grand village (667), bâti sur le granite, qui existe dans tous ses environs. A Teilhet, on voit les grès houillers jusqu'aux premières maisons du village. Nous montâmes à Nouailhat (670), à Pradt, au Boulard 674) et nous nous arrêtâmes à la Roche (677) pour admirer ses masses de granite et ses beaux tilleuls.

Nous passâmes à la Rasade, chez Saby (667), à Coronit (648), à Grandsaigne (666), toujours à une petite distance du terrain houiller. Les Barres sont un peu plus au sud, et au-dessus de ce village on voit un peu de porphyre, mais au-delà, le granite reprend son uniformité ordinaire. Nous montâmes à l'Ebaupin (680), puis nous redescendîmes pour traverser le terrain houiller sur les limites du canton de Saint-Gervais et de Pontaumur. Ce terrain est peu développé en cet endroit et presque recouvert de débris. Nous remontâmes du côté opposé à la Chomette (651), au Bladeix (667), aux Garrachons et à Beaufessous (672).

Près de là, à Buffevent, se trouvent plusieurs sources d'eau minérale, près desquelles on arrive après avoir fait le tour d'un dôme de granite dont les lianes sont escarpés.

Après avoir visité ces eaux, nous remontâmes à la Barge. Entre ce village et Saint-Priest, on voit beaucoup de fragments de porphyre dont nous ne pûmes découvrir l'origine.

De là, nous descendîmes à l'est de Saint-Priest, dans un profond ravin où coule la petite rivière de Chalamont qui va se jeter dans la Sioule. On voit sur les pentes de ce ravin de nombreux escarpements de granite ; c'est une véritable cassure du sol, comme celle où coule la Sioule. Nous passâmes la rivière sur un petit pont de bois, et remontâmes immédiatement par un chemin en zig-zag, tracé au milieu des gneiss (670). Nous atteignîmes ainsi la Siouve, petit village bâti sur le plateau. Nous suivîmes encore un grand plateau de ce granite uniforme qui constitue tous les environs de Saint-Gervais et nous arrivâmes à Besserve (642), pauvre village où il reste encore quelques maisons et les ruines d'une église, ombragée par de magnifiques Tilleuls.

La vue s'étend très-loin de ce rocher de Besserve. La Sioule coule rapidement au pied, et les découpures formées par ses sinuosités se déroulent au loin comme ses escarpements et ses précipices.

Nous regagnâmes Saint-Priest, après avoir traversé, non sans peine, cette profonde vallée pour remonter par un chemin rapide au village de Cluzel (657); de là à Saint-Priest, nous n'avions plus qu'à suivre un plateau de granite, assez large en certains endroits, et dont les eaux avaient festonné les bords par leur lente et incessante érosion.

Nous couchâmes à Saint-Priest, et le lendemain, dès le matin, nous gagnâmes les sources de Buffevent. Au-delà, nous montâmes sur un grand plateau tout couvert de Genêts, de Bouleaux, de Houx et de Genévriers. Nous laissâmes à gauche le village de Montpied et nous atteignîmes celui de Villemaine (657). On reconnaît qu'à partir de ce dernier village, en se dirigeant vers le sud, le granite devient feuilleté et passe quelquefois au gneiss. Cette dernière roche s'étend au sud et forme une pointe qui avance au nord au milieu des granites. Déjà, au moulin de Jouhet, on retrouve ce granite bien caractérisé, et la même roche existe en montant au Carton, à la Mazière et à Lacost (654).

Nous arrivâmes encore à Saint-Priest, mais nous en repartîmes de suite, pour aller, en traversant la vallée de Chalamont et en passant par la Siouve, au village de Sauret.

De là, nous passâmes à Nirmont, petit village situé dans un creux, et continuant à marcher toujours sur le granite, nous rentrâmes à Saint-Gervais que nous avions quitté la veille.

 

Voir le livre sur Google Books

Partager cet article

Repost 0
Published by jacot63 - dans Un autre regard
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">