Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2021 7 26 /09 /septembre /2021 17:23

Messire Jean Marien de SEGONZAT, écuyer, Seigneur de Champigout (C’est sur la paroisse de Moureuille), né vers 1688, décédé le 3 décembre 1758 à Moureuille, fils de Messire Annet de SEGONZAT, écuyer, Seigneur de Champigout et de Dame Jeanne de SERVIERES, marié avec Marguerite REGRAIN, née vers 1704, décédée le 28 octobre 1736 à Néris-les-Bains, fille de Messire Charles REGRAIN, Seigneur du Peschin et des Peaux et de Gilberte MORICHON.

Enfants nés de ce mariage :

  • Annet, né le 14 septembre 1727 à Néris-les-Bains, y est décédé le 13 février 1728, vue 3 ;
  • Pétronille, née le 2 mai 1728 à Néris-les-Bains, décédée le 16 février 1780 à Naves, mariée le 5 septembre 1761 à Vergheas, avec Maitre François VIGNAUD, chirurgien, procureur au baillage de Naves, né vers 1722, décédé le 7 novembre 1800 à Naves, fils de Charles VIGNAUD et de Marie de COURTAURELLE ;
  • Anne, née le 4 mai 1730 à Néris-les-Bains ;
  • Élisabeth, née le 26 janvier 1731 à Néris-les-Bains, inhumée le 23 mars 1733 ;
  • Louis, né le 3 octobre 1732 à Néris-les-Bains, y est décédé le 6 novembre 1733 ;
  • Étienne, né le 27 mars 1734 à Néris-les-Bains ;
  • Gabriel, qui suit ;
  • Gilbert, né le 19 octobre 1736 à Néris-les-Bains ;

 

Maitre Gabriel de SEGONZAT, écuyer, Chevalier, Seigneur du Peschin, de Courtine et autres lieus, né et baptisé le 19 avril 1735 à Néris-les-Bains, décédé le 13 février 1784 à Courtine[1], fils de Jean Marien, et de Dame Marguerite REGRAIN, demeurant sur la paroisse de Teilhet, épouse le 24 février 1767 à Saint-Priest-des-Champs[2], Dlle Marie de SARRAZIN, née le 12 décembre 1748 à Saint-Priest-des-Champs, décédée le 4 novembre 1813 à Courtine[3], fille à Maitre Louis de SARRAZIN, écuyer, Seigneur de Courtine et à Dame Marie BARTHOMIVAT, décédée avant 1767.

Sont nés de cette union :

  • Anne Louise, née et baptisée le 30 janvier 1768 à Saint-Priest-des-Champs[4] ;
  • Françoise Julie, née et baptisée le 11 mai 1770 à Saint-Priest-des-Champs[5] ;
  • Étienne, qui suit ;
  • Marie Suzanne, née et baptisée le 27 janvier 1776 à Saint-Priest-des-Champs[6], décédée le 1er septembre 1828, mariée le 20 mai 1819 à Saint-Priest-des-Champs, avec Maitre Gervais MAZERON du BLADEIX ;

 

Messire Étienne de SEGONZAT, Comte de SEGONZAT, Seigneur de Champigout, Seigneur de Peschin et de Courtine, Chevalier de l’Ordre Royal et militaire de Saint-Louis, émigré en 1792 ; Capitaine d’infanterie, officier dans l’armée du Condé en 1792, adjoint au maire de Saint-Priest-des-Champs de 1815 à 1821, né le 5 et baptisé le 6 février 1772 à Saint-Priest-des-Champs[7], décédé le 27 février 1840 à Courtine[8], marié en premières noces le 10 septembre 1821 à Montaigut[9], avec Dlle Marie Zélie CHEVALIER, née le 4 thermidor an XIII (23 juillet 1805) à Montaigut, y est décédée le 26 juin 1834[10], fille de M. André CHEVALIER, licencié de droit, notaire certificateur et Mme Anne Françoise DEPANEVINGT ; puis en secondes noces le 11 août 1835 à Naves, avec Marie Françoise Elisabeth Suzanne VIGNAUD[11], propriétaire au village de Courtine, née le 5 août 1812 à Naves, décédée le 3 août 1888 au bourg de Saint-Priest[12], fille de Maitre Louis VIGNAUD, décédé le 22 janvier 1830 à Naves et de Dame Marie Françoise Geneviève de JARRIER, propriétaires à Naves en 1835, propriétaires au chef-lieu de la commune de Saint-Priest-des-Champs.

 

[1] Présents Me Gilbert de SERVIERES, chevalier, Seigneur du Teilhot, officier du régiment de Beauvaisis et Me François Robert de BRETANGE, chevalier, Seigneur de Lascot, soussignés.

[2] Témoins Me Gilbert ROCHEFORT, prêtre communaliste, Jean BENNETON, bourgeois, Étienne de SEGONZAT, frère du futur, Joseph de JARRIER, écuyer, Sieur Desgouttes, Louis de SARRAZIN, père de la future, Gaspard de Jarrier, écuyer, Claude de SARRAZIN, écuyer, officier d’infanterie, qui ont tous signés.

[3] Déclaration de Gilbert DESERVIERE, propriétaire au Teilhot, soussigné, assisté de Jacques NEYNOT, métayer au lieu de Courtine, illettré.

[4] Parrain Me Louis de SARRAZIN, écuyer, Seigneur de Courtine, grand-père maternel de l’enfant, marraine Dlle Anne BENEYTON, religieuse de Saint-Julien-la-Geneste, soussignés.

[5] Parrain Me François de SARRAZIN, écuyer, Seigneur des Martins, marraine Dame Françoise Antoinette de BEAUFRANCHET, épouse de Me Jean de SERVIERES, écuyer, Seigneur du Teilhot, soussignés.

[6] Parrain Me Claude de SARRAZIN, écuyer, Seigneur de Lacost, soussigné, marraine Dame Marie Suzanne GALLOIS de BEZAY de SARRAZIN, représentée par Dlle Anne Louise de SEGONZAT.

[7] Parrain Messire Étienne de SEGONZAT de Champigoux, représenté par Marien LOSSEDAT, marraine Dame Marie Françoise BATAIL, cousine maternelle, représentée par Gilberte FAVIER.

[8] Déclaration de Gervais AUBIGNAT, cultivateur métayer du défunt, assisté de François BOURDUGE, son domestique, l’un et l’autre demeurant au lieu de Courtine, illettrés.

[9] Témoins Messire Gervais MAZERON du BLADEIX, propriétaire, notaire et maire de la commune de Saint-Priest-des-Champs, beau-frère du futur, Me François AUBERT de BRETANGE, chevalier, propriétaire demeurant à la ville de Clermont-Ferrand, cousin germain du futur, M. Antoine Agathe CHEVALIER, bachelier en droit, frère de la future, M. Gilbert CHEVALIER, ancien capitaine de cavalerie et ex receveur de l’enregistrement et du domaine, oncle paternel de la future, tous deux habitant de la ville de Montaigut, tous soussignés.

[10] Déclaration de Sieur Jean Auguste LAVILLE, notaire royal, beau-frère de la décédée, et Pierre CHEVALIER,

[11] Veuve, elle épouse le 8 février 1841 à Saint-Priest-des-Champs, Eugène François Gilbert GORY, propriétaire au village de la Croisette, vivant de ses revenus, il sera maire de cette commune de 1850 à 1860 et de 1865 à 1871, né le 1er juin 1818 au bourg de Saint-Priest et y est décédé le 2 janvier 1879, fils de Magdelain GORY, maire de la commune de Mérinchal département de la Creuse, et de Caroline NORZENA. De leur union sont nés :

  • Clotilde Marie Françoise Pétronille, née le 8 juin 1841 à Saint-Priest-des-Champs, décédée le 20 février 1919 à Espinasse, avait épousé, le 2 juin 1862 à Saint-Priest-des-Champs, Francisque BARON ;
  • Gustave Claude Michel, il est étudiant en droit à Alger en 1874, né le 24 janvier 1843 à La Croisette, y est décédé le 20 octobre 1906, marié le 5 novembre 1874 à Alger, avec Élise Angélique MAILLARD, née le 1er mai 1840 à Bacqueville (Eure). A été maire de Saint-Priest de 1881 à 1888.
  • Marie Geneviève Joséphine Zoé, née le 16 juin 1844 à La Croisette, décédée le 27 mars 1903 à Issoire, mariée le 14 juillet 1863 à Saint-Priest-des-Champs, avec Georges Antoine BARTIN, propriétaire à la ville d’Issoire ;
  • Marie Pauline Nathalie, née le 14 décembre 1845 à La Croisette, mariée le 15 septembre 1868 à Saint-Priest-des-Champs, avec Maitre Jacques François CHARVILHAT, notaire à Bromont-Lamothe.

[12] Déclaration de Jean GROBOST, propriétaire assisté de Jean BERTHIN, instituteur public, soussignés.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Charensat : Un maire tyranneau
    Ce n’est pas d’un tyranneau, mais d’un ex-tyranneau de village que nous occupons aujourd’hui. En effet, depuis le 3 mai dernier, le sieur Chassagnette, ancien maire de Charensat, importante commune du canton de Saint-Gervais, a été réduit à l’impuissance...
  • Petite blague
    Un jour, le chien part à la chasse aux papillons et s'aperçoit qu'il s'est perdu. Errant au hasard en tentant de retrouver son chemin, il voit un léopard courir vers lui avec l'intention visible de faire un bon repas. Le vieux chien pense : "Oh, oh! Je...
  • Espinasse : Un village incendié en 1896
    Un épouvantable incendie vient de détruire un village presque entier, le village de Montivernoux qui se trouve situé sur trois communes, Espinasse, Bussières et Saint-Maigner. Vendredi soir, au cours d’un violent orage, un formidable coup de tonnerre...
  • Plans du cadastre napoléonien
    Pour ceux qui ne le savent pas, il est possible de consulter le cadastre napoléonien sur le site des Archives Départementales. pour cela vous utilisez ce lien : Les archives départementales du Puy-de-Dôme permettent la consultation en ligne de plus de...
  • Inhumations 1639 - 1654
    Vue 184 Anne QUARTON fille à Anthoine du Bladeix, ensevelie le 22 novembre 1639 Vue 184 Me Jehan GERAULD, greffier de Miremont, du village de Villemaine, enseveli dans l’église le 23 novembre 1639 Vue 184 Jehan GABY dit Garbindon, du village de la Sauvolle,...
  • Sauret-Besserve et la région touchés par un violent orage
    Le 1er juin 1875 à Pionsat, le correspondant du Moniteur du Puy-de-Dôme, signale un violent orage qui a éclaté sur la localité. Le 4 juin, il écrit que hier, 3 juin à onze heures du soir, un autre orage s’est déclaré avec une rapidité et une violence...
  • Incident entre les gendarmes et les braconniers
    Articles trouvés dans le Moniteur du Puy-de-Dôme de 1875. Journal du 31 mai 1875 Journal du 4 juin 1875 Journal du 4 juin 1875 suite Journal du 12 juin 1875
  • Les registres d'État-civil (Suite)
    De 1814 à 1830 La restauration maintient la nomination du maire. Il est choisi au sein des conseillers municipaux, eux-mêmes nommés. Elle rétablit le suffrage censitaire ; seuls les hommes payant un cens, impôt de 300 frs, ont le droit de vote. La loi...
  • Inhumations 1633 - 1639
    Vue 145 Jehan BARSSE fils d’Anthoine du village des Barsses, enterré le 6 janvier 1634 Vue 145 Anthonia MARCHEIX femme à Anthoine MONTHEIL du village de Beaufessoux-le-Petit, ensevelie le 15 janvier 1634 Vue 146 Marguerite MARCHEIX fille à Jehan du village...
  • Biollet, crime au Cheix
    Un crime, accompagné de circonstances extrêmement graves vient de faire naître une vive émotion dans le canton de Saint-Gervais. A quelques kilomètres de Biollet, se trouve un petit hameau appelé les Cheix, bâti sur les ruines d’un vieux manoir qui a...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">