Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 18:57

Parmi les plus illustres et plus glorieuses familles il faut ranger la maison de SARRAZIN, l’une des plus anciennes de la noblesse d’Auvergne.

Elle a été maintenue dans sa noblesse d’ancienne extraction lors des recherches faites contre les usurpateurs de la noblesse en 1610, 1667, etc…

La terre de la Jugie, dans la paroisse de Miremont, était possédée par Géraud de SARRAZIN en 1230, et il la tenait de ses ancêtres.

Cette terre seigneuriale était composée des villages de la Jugie, les Bouchons, Pellefort, Chabannes, Rochemaux, la Prugne, Farges, Ciollet (Sioulet), la Carte, Buffevent, etc… et beaucoup de dîmes, cens, rentes et droits seigneuriaux dans les paroisses de Miremont, Saint-Priest-des-Champs, Saint-Gervais, Cisternes et Bromont.

Les armoiries de cette maison datent de l’époque des croisades, et n’ont subi aucune variation depuis cette époque : D’argent, à la bande de gueules chargée de trois coquilles d’or.

 

Christophe de SARRAZIN, chevalier, seigneur de Bonnefont, Condat, Guymont, Farges et Ciollet (Certainement maintenant Sioulet), officier de chevau-légers. Il a servi dans les gardes du Roi Louis XIV et fait les campagnes du Piémont, du siège d’Etampes et des Ardennes de 1654 à 1658, en qualité de cornette de chevau-légers au régiment de Canillac. Il a été maintenu dans la noblesse d’ancienne extraction le 14 janvier 1667 sur titres.

Il rendit foi et hommage au Roi pour ses fiefs d’Auvergne en 1669.

Il mourut en son château de Bonnefont, le 10 mai 1703. Il avait épousé par contrat passé à la Prugne, le 14 juillet 1658, Marie CHAPELLE, décédée avant 1698, fille de Pierre CHAPELLE[1], seigneur de la Prugne et de Pellefort, et de Péronnelle MANGOT.

Il a eu :

  • Joseph, qui suit ;
  • Peronnelle, née vers 1667, décédée le 7 et inhumée le 8 décembre 1732 dans l’église de Saint-Priest, mariée le 4 février 1698 à Miremont[2], avec Noble Jean BARTHOMIVAT, écuyer, seigneur de Layat et de Courtine, fils de Jean BARTHOMIVAT[3] et de Charlotte de SERVIERES ;
  • Anne, mariée à François de LARFEUIL, Seigneur du Mas ;
  • Suzanne, morte sans alliance ;
  • Marie, morte sans alliance ;

 

 

Joseph de SARRAZIN, chevalier, seigneur de Condat et de Bonnefont. Il a servi au ban et arrière-ban de la noblesse d’Auvergne en 1697 et est mort 19 avril 1717 à son château de Bonnefont.

Il avait épousé, par contrat passé à Ciollet, le 14 octobre 1698, le 26 octobre 1698 à Saint-Priest-des-Champs, Jeanne d’ASTORG[4] alias d’ASTORGUE, dame de Lascot, élevée à la maison royale de Saint-Cyr, décédée avant 1747, fille de Jean d’ASTORG[5], chevalier, seigneur de Chaludet et de Lascot, capitaine de chevau-légers, et de Gilberte d’ANGLARD.

De ce mariage sont issus :

  • François, écuyer, seigneur des Martins, lieutenant de cavalerie au régiment de Noailles, marié le 24 novembre 1739 à Landogne[6], avec Dlle Françoise GAUMET, fille de Mr Laurent GAUMET[7], ancien avocat au parlement de Paris et de Dame Gilberte DENIS, dont :
    • Claude, né le 6 et baptisé le 10 août 1740 à Landogne[8] ;
  • Claude, chevalier, seigneur de Lascot, lieutenant d’infanterie au régiment de Vauguyon, marié le 1er mars 1756 à Comps, avec Mlle Françoise BARSE, de Saint-Gervais, fille de Grégoire, châtelain, notaire et greffier au baillage de Saint-Gervais, et de défunte Antoinette AUBIGNAT. Elle lui donna deux enfants :
  • Michel, abbé de Sarrazin, diacre, pourvu d’un bénéfice sur les économats, mort émigré en Suisse, pendant la Révolution ;
  • Marie, qui épousa le 29 avril 1783 à Saint-Priest[9], François Robert de BRETANGES, écuyer, fils de M. Antoine Joseph, écuyer, ancien officier du régiment royal, avocat au parlement haut de Clermont, et de Dame Marie Anne de SAIGNARD. Peut-être sans postérité.
  • Christophe, né et baptisé le 16 juin 1699 à Miremont[10] ;
  • Marie, née le 4 et baptisée le 5 septembre 1700 à Miremont[11], reçue à la maison royale de Saint-Cyr en 1708, sans preuves de noblesse. Elle y mourut peu après ;
  • Peyronelle, née et baptisé le 23 octobre 1701 à Miremont[12], reçue à la maison royale de Saint-Cyr en 1709 ;
  • Benoit, né le 27 et baptisé le 28 janvier 1703 à Miremont[13] ;
  • Claude Marie, qui suit ;
  • Marie, qui épousa en 1767 Gabriel de SEGONZAT, chevalier, seigneur de Feschin en bourbonnais et de Courtine, paroisse de Saint-Priest-des-Champs, dont :
    • Etienne, Comte de SEGONZAT, chevalier, seigneur de Courtine et du Perchin, chevalier de Saint-Louis, officier de l’armée de Condé en 1792, né en 1768, mort en 1840, le dernier de son nom. Il épousa vers 1820, Marie Zélie CHEVALIER, fille d’André, notaire à Montaigut-en-Combrailles, et de Françoise de PANEVINON de MARSAT.
  • Louis Augustin, né le 5 et baptisé le 6 mars 1708 à Miremont[14], écuyer, seigneur de Lacost, puis seigneur de Courtine par sa femme, marié 19 juillet 1747 à Saint-Priest, avec Dlle Marie de BARTHOMIVAT, dame de Courtine, fille d’Antoine BARTHOMIVAT, seigneur de Courtine, et de Dame Gilberte JARRIER, dont :
  • Amable Adrienne, née à Versailles en 1709, tenue sur les fonds de baptême par le Duc et la Duchesse de NOAILLES, reçue à la maison royale de Saint-Cyr en 1717 ;
  • Peyronnelle, née le 23 et baptisée le 24 novembre 1712 à Miremont[15]. Morte en bas âge ;

 

Me Claude Marie de SARRAZIN, chevalier, seigneur de Bonnefont et de Laubépin, garde du corps du roi Louis XV, de la compagnie de Noailles, a fait plusieurs campagnes en cette qualité. Il est né au château de Bonnefont, le 7 et a été baptisé le 9 mai 1704[16], et est mort au même château le 23 mars 1745. Il avait épousé, le 22 janvier 1732 à Saint-Priest-des-Champs[17], par contrat passé  au château de Couronnet, le 3 janvier 1732, Demoiselle Marie de SERVIERES, fille de de défunt Jean Marien de SERVIERES et de Dame Gilberte d’ALEXANDRE de ROUZAT.

De ce mariage sont issus :

  • Gilbert, qui suit ;
  • Marie, née vers 1735, morte en bas âge ;
  • Pétronille, née et baptisée le 5 avril 1736 à Miremont, épouse le 3 février 1768 à Saint-Priest-des-Champs, Messire Charles MAZERON, bailli de la Vicomté Miremont-Saint-Priest, né le 12 février 1734 à Saint-Priest, veuf de Dlle Anne GORY, fils de Charles MAZERON du PRADEIX et de Dlle Marie BARTHOMIVAT de la BESSE ;
  • Gilberte, née en 1737, morte en bas âge.

 

Gilbert de SARRAZIN, comte de Sarrazin, chevalier, seigneur de Bonnefont et de Laubépin en Auvergne, de Bezay et de Bromplessé en Vendômois. Chevalier de l’ordre de Saint-Louis, naquit au château de Bonnefont le 31 octobre 1732. Il mourut à Vendôme le 4 août 1825.

Il avait épousé, par contrat passé au château de Bezay en Vendômois, le 5 octobre 1773, Marie Suzanne de GALLOIS de BEZAY.

 

[1] Il avait tenté de se prétendre noble, mais en 1666, au moment de la recherche, il dut reconnaitre l’inanité de ses titres et déclara formellement renoncer à toute prétention nobiliaire (M. des GOZIS, p. 864).

[2] Témoins Des vénérables personnes Annet BARTHOMIVAT, curé de Saint-Priest, Gilbert Annet de SERVIERES, Antoine DUTAU, Claude BARTHOMIVAT.

[3] Premier du nom, dans sa branche, seigneur de Courtine, La Besse, Le Pradeix, le Vernadel, etc… Rendit foi et hommage en 1669 et 1684 à Riom, pour le tennement de Pradal en Chauderon, avec justice haute et moyenne ; pour la maison noble de courtine, avec dîmes et rentes, et enfin pour le fief du Vernadel, le tout en la paroisse de Saint-Priest-des-Champs. Il ne porte dans l’acte aucune qualification nobiliaire. Né vers 1610, il épousa en 1650, Charlotte de SERVIERES, fille de Jean et d’Isabeau du BOUCHERON, seigneur d’Ambrugeac.

[4] Jeanne d’ASTORG, ci-dessus mariée à Joseph de SARRAZIN, avait une sœur, Marie, épouse de Philibert de COMBES, vicomte de Miremont, et un frère, Jacques, Comte d’Astorg, Chevalier de Saint-Louis, capitaine au régiment de Noailles, qui se distingua notamment à la bataille de Fontenoy, où il eut deux chevaux tués sous lui.

[5] La maison d’Astorg (Alias d’Astorgue) est connue en Auvergne depuis 1289 ; elle s’est alliée à Noailles, Beaufort, Salvert, d’Aubigné, Montmorin, Rochefort, Servières, Choiseul, etc…, et s’est éteinte dans la personne du Comte d’Astorg, contre-amiral et député sous la restauration, dont la fille unique a épousé le Comte de Choiseul d’Aillecourt.

[6] Témoins Mr Balthazar de BLADIZ, prêtre et de Mr Gaspard GAUMET, soussignés.

[7] Décédé le 5 décembre 1740 à l’âge de 67 ans.

[8] Parrain M. Claude de SARRAZIN, seigneur de Bonnefont, marraine Dlle Anne GAUMET, soussignés.

[9] Témoins, Dame Marie de SAIGNARD de SASSELANGE, mère de l’époux, Mr Gervais MAZERON du BLADEIX, de Mr Claude de SARRAZIN, père de l’épouse, Mr Guillaume CHAPELLE, capitaine au régiment provincial de Durmont.

[10] Parrain Noble Christophe de SARRAZIN, marraine Dame Gilberte d’ANGLARDON, soussignés.

[11] Parrain Jean BARTHOMIVAT, Seigneur de Layat, paroisse de Saint-Priest, marraine Marie FEDI…, soussignés.

[12] Parrain Me Christophe de SARRAZIN, grand-père de l’enfant, marraine Dlle Peyronnelle de SARRAZIN.

[13] Parrain Me Benoit MERLE, curé de Saint-Jacques-d’Ambur, marraine Dlle Anne de SARRAZIN.

[14] Parrain Noble Louis Augustin du N., marraine Dlle Marie Adélaïde N.

[15] Parrain Christophe CHAPELLE, seigneur de N., marraine Dlle Peyronnelle de SARRAZIN ?

[16] Parrain Noble Claude de NEUFVILLE, Chevalier de Saint-Louis et Seigneur de La Boulerie ?, marraine Dame Marie Félicité du BOUCHERON, soussignés.

[17] Dispense du 4e degré de consanguinité en date du 16 janvier 1732. Témoins du mariage : François de SARRAZIN, frère de l’époux, Mr Philibert DECOMBES, son oncle, Gilbert et autre Gilbert de SERVIERES, frère et oncle de l’épouse.

Sources Archives de l'Allier, dossier des GOZIS

Partager cet article

Repost 0
Published by jacot63 - dans Gens d'ici
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">