Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 11:10

D'après un inventaire des sinistres trouvé en mairie de Saint-Priest et un article de journal.

 

A Saint-Priest-des-Champs, la grêle détruit les récoltes et la foudre incendie une ferme.

Dimanche dernier, 27 courant, un orage d’une violence inouïe s’est abattu sur tout le territoire de la commune de Saint-Priest-des-Champs ;

Pendant plus d’une demi-heure, la grêle est tombée avec rage.

Toutes les récoltes sont anéanties. Les seigles, les blés et les avoines sont complètement battus, les pommes de terre littéralement hachées. Des arbres ont été déracinés. Un beau « Sully », placé au milieu de la place publique de Saint-Priest, et qui faisait l’admiration des nombreux touristes, a été arraché. Au lieu-dit « Les Barsses », un marronnier séculaire a été cassé.

La foudre est tombée au village de Ragheade, distant de 3 kilomètres du chef-lieu de Saint-Priest, sur les bâtiments à fourrages appartenant à M. Chaffraix et dont M. Delaroche est fermier. En un clin d’œil, le vaste bâtiment a été la proie des flammes.

Malgré la rapidité des secours, plus de cinquante charretées de foin ont été la proie des flammes. Deux bœufs tués nets par la foudre n’ont pu être sortis ; une dizaine de moutons ont péri. Grâce à une lucarne, placée sur la façade principale, M. et Mme Delaroche ont pu sortir de la maison juste à temps pour n’être pas ensevelis sous les décombres.

Sur les lieux du sinistre, on remarquait M. le maire et la majeur partie de son conseil municipal, le garde champêtre, M. Pailloux, négociant en cycles, et tous les habitants des environs.

Les dégâts sont énormes, et M. Delaroche, qui est fermier depuis mars dernier seulement, est ruiné.

L’avenir du Puy-de-Dôme – Journal du 30 juillet 1913

 

 

Ces orages de grêle du 27 juillet causent de nombreux dégâts. 250 déclarations de sinistres pour les 145 propriétaires touchés ; 24 seulement sont assurés. On estime à 15.000 francs le montant des dommages.

 

Au cours de cette année 1913, deux incendies se déclarent chez des agriculteurs, dont un suite à l’orage de juillet. On constate, qu’entre 1903 et 1913, 20 incendies touchent les agriculteurs de la commune et 2 chez d’autres personnes. La commune n’est toujours pas équipée de pompe à incendie.

 

Cette année-là, la commune est aussi touchée par des maladies contagieuses sur le bétail.

40 propriétaires déclarent des pertes par suite de peste bovine. 5 chevaux (4.000 francs), 40 bovins (16.000 frs.) et 100 ovins (3.100 frs.) sont morts.

La fièvre aphteuse apparait en juillet et disparait en novembre ; 250 propriétaires, sur les 350 possédants du bétail, sont atteints par l’épizootie.

            Sur les 60 bœufs ou taureaux, 30 sont atteints, 2 sont morts (1.200 frs.) ;

            Sur les 2000 vaches, 1200 sont atteints, 10 sont mortes (4.000 frs.) ;

            Sur les 800 veaux, 500 d’atteints, 20 de morts (1.600 fr.) ;

            Sur les 600 moutons, 300 sont atteints, 50 morts (1.500 fr.).

 

Nota : Les têtes de bétail, indiqués dans l’épizootie de fièvre aphteuse, doivent appartenir  aux 250 agriculteurs sinistrés.

Partager cet article

Repost 0
Published by jacot63 - dans Passé simple
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">