Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 16:54

Il est difficile de trouver des informations sur la présence d’une ou de deux voies romaines à travers la commune. L’absence de fouilles archéologiques, l’absence d’archéologie préventive et l’absence de signalisation d’indices par les autochtones, font que rien ne signale Saint-Priest à l’histoire.

Quelques renseignements mais pas toujours concordants. Tardieu et Madebène ne parle pas de voie romaine sur la commune, Mlle Soyer nous indique un point d’entrée et rien d’autre jusqu’à Biollet. Voici les résultats des recherches dans l’histoire du canton et sur Internet.

 

Tardieu et Madebène nous décrivaient dans leur livre paru en 1892 « Histoire illustrée de la ville et du canton de Saint-Gervais-d’Auvergne » qu’une belle voie romaine traversée le canton. Ils écrivaient ceci : « Cette voie partait d’Augusto-Nemetum (Clermont-Ferrand). Elle était connue et naguère suivie sous le nom de route de Clermont à Evaux. Elle entrait dans le canton de Saint-Gervais et dans la commune de Biollet, au Sud-Est de Termes, au lieu-dit la Croix-des-Quatre-Curés. Elle se reconnait aisément dans le chemin spacieux des Rades de Termes, passe à Biollet, continue par les Brandes jusqu’à Charonnet, monte à Rochedagoux, se reconnait très bien dans le large chemin de Rochedagoux à Saint-Maurice et passe le Cher à Château-sur Cher, pour filer sur Evaux. »

           

Mlle J. Soyer, à propos des « vestiges archéologiques d’âges divers repérés sur photographies aériennes dans la région de Clermont-Ferrand (88e congrès national des sociétés savantes à Clermont-Ferrand en 1963), donne des tracés différents.

            La voie 1 qui passe à Voingt est celle de Clermont à Limoges.

            La voie 2 selon elle : « départ de Clermont, pied du Puy-de-Dôme, Les Maisons Rouges (Fontète), elle suit la N 141 Pontgibaud, Bromont, La Quarte, Miremont, Tingaud, Les Tours, Biollet, Espinasse, Les Bouchauds, Le Quartier, La Crouzille, Ars-les-Favets, Les Cloux, Malicorne ».

C’est donc celle qui passe à la Croix-des-Quatre-Curés décrite par Tardieu, mais avec un tracé différent à partir de Biollet. Elle ne semble pas passer par Charonnet mais dans le Bois de la Brousse à proximité du village de la Chabassière, commune de Charensat (carte IGN).

            La voie 3 nous intéresse. Elle part de Clermont, Nohanent, Sayat, Volvic, La Buchaille, Blanchet, Les Ancizes, Pas de Saint-Martin, Villemaine, elle rencontre la voie 2 à l’Est de Biollet, passe à Vergheas, Saint-Maurice, Château-sur-Cher, (traverse le Cher), Villevaleix, Evaux-les-Bains. Ce serait donc la jonction de ces deux voies à proximité de Biollet qui donne une divergence de destinations.

Voie romaine à travers la commune

Maintenant ce qu’écrit Pierre Pardoux Mathieu dans son livre « Des colonies et des voies romaines en Auvergne ». Lui, trouve un autre tracé « Durtol, Sarcenat, plateau de Ternant, Ouest du Puy Chopine, Villelongue, suivait la Sioule en passant à droite du volcan du Chalusset, arrivait aux Ancizes où elle est conservée l’espace de plusieurs hectomètres. Après le passage de la Sioule, elle fuyait à côté du hameau de Carton (Quarton, Quartum) puis de la Carte (Quarta) deux noms qui rappellent des divisions territoriales, et nullement, comme d’Anville l’a interprété pour d’autres lieux une mesure itinéraire… Ainsi Quarton et Quarte désigneraient, dans cette position, ou une quatrième centurie coloniale, quarta centuria, détachée de la station principale, ou un poste de la quatrième légion, quarta legio. Cette seconde hypothèse a pour elle une grande probabilité.»

 

            Beaucoup d’hypothèses, mais tout de même quelques certitudes. Premièrement nous retiendrons les éléments de PP Mathieu sur les hameaux de Carton et de la Carte (Il existe aussi La Carte à côté de Termes) ; deuxièmement, comme nous le trouvons plusieurs fois sur le tracé de la voie Clermont-Limoges, nous avons un lieu-dit Chaussade, les Chaussades et à proximité la Croix des Quatre-Chemins ; troisièmement un lieu-dit Chemin-Ferré à proximité de La George.

Voie romaine à travers la commune
Voie romaine à travers la commune

Quand nous regardons des cartes anciennes, une voie arrive toujours au Pont-du-Bouchet. Arrivé là, nous sommes à proximité du Pas de Saint-Martin, cité par J. Soyer dans le tracé de sa voie 3. Si nous prenons le Cadastre Napoléonien de la commune (Tableau d’assemblage) nous trouvons à partir du Bladeix, un chemin qui se dirige sur Villemaine et qui descend jusqu’au Pas de Saint-Martin. Ce chemin est dit : « chemin de Saint-Maurice à Clermont » et pourrait être une portion de la voie de Clermont à Evaux.

            Après le Bladeix il est difficile de faire un tracé pour déboucher à l’Est de Biollet (Charinges ou Boulard peut-être). Des anciens disaient qu’elle traversait le bois de Blanquet pour ressortir à Lébeaupin, peut-être mais je doute. J’opte plus pour le chemin d’Auzances au Pont du Bouchet, qui sort à la Croix-des-Quatre-Curés en passant à La Chomette (Tracé au Sud de ce même bois).

            Voilà, souhaitons que le remembrement de la commune permette de faire trouver quelques indices et qu’un début d’histoire d’occupation gallo-romaine voit le jour.  

Voie romaine à travers la commune
Voie romaine à travers la commune
Voie romaine à travers la commune

Partager cet article

Repost 0
Published by jacot63 - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jacot63
  • Le blog de jacot63
  • : Communiquer, s'informer, animer et rechercher sur la commune de Saint-Priest-des-Champs.
  • Contact

  • jacot63

Annonce :

ENVOYEZ NOUS VOS PHOTOS POUR LA COMMÉMORATION DE 14-18

Recherche

Post-it

16/06/2012 : Mise à jour des conscrits de 1903.

 

Articles Récents

  • Guerre de 39-45
    Trouvé sur Mémoires des Hommes : ARNAUD Auguste François, né au Teilhot, le 3 décembre 1909, fils d'Hippolyte et de Marie Eugénie BARSSE. Militaire au 105e R. I. F., Mort pour la France, le 10 avril 1942, à Altenwörth (Allemagne), par noyade au cours...
  • Les conscrits de 1921
    Il reste encore beaucoup de personnes à identifier ! TIXIER Joseph PETIT Germain JOUHET Gilbert MAZERON Pierre Il reste à identifier : AUBIGNAT Lucien François, né le 16 septembre 1901 à Courtine, fils de Jean et de Marie TIXIER, cheveux châtains, front...
  • Pêle-mêle d’informations cantonales - 1911 (1)
    Saint-Gervais – Les obsèques de l’abbé Prévost Vendredi, ont eu lieu à Saint-Gervais les obsèques de M. l’abbé Prévost, curé doyen de cette paroisse. Elles ont revêtu le caractère d’un deuil public, tellement le défunt était connu et aimé de toute la...
  • Les conscrits de 1926
    Merci à Michèle CHASSAGNETTE pour ce nouveau nom : Martin Sylvain Marcel CHASSAGNETTE de l'Ebeaupin, chasseur au bataillon de chasseurs alpins est décédé à Trêves 21 août 1926. Rang 1, en haut, de gauche à droite Rang du milieu, de gauche à droite GOUYON...
  • François CROMARIAS, chirurgien militaire
    Encore une fois, merci à Monsieur Jacques PAGEIX pour cette magnifique biographie d’un enfant de Saint-Priest-des-Champs. Merci aussi de m’autoriser à créer un lien sur son blog. Vous pourrez ainsi avoir le plaisir de lire un article passionnant. Voici...
  • Ils pourraient être sur le monument, un de plus
    Merci à Chantal TAYTARD, pour avoir signalé Pierre TAYTARD, dont l'acte de décès est inscrit dans les naissances de 1809. SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Pierre...
  • Ils pourraient être sur le monument
    SOLDATS DE SAINT-PRIEST-DES-CHAMPS MORTS EN DEHORS DE L’HEXAGONE Lors des campagnes militaires engagées entre 1792 et 1914 Dans les registres de l’état-civil, les transcriptions des décès n’apparaissent qu’en 1807. Avant 1807, durant toutes les grandes...
  • Drame à la gare des Ancizes (4)
    L’alibi d’Aït Mouloud est exact Mais, s’il est reconnu innocent du crime, l’Algérien est maintenu en état d’arrestation pour des vols Nous avons signalé hier le geste de l’Algérien Aït Mouloud ben Mouloud qui, se sachant recherché par la police mobile...
  • Nos jeunes gens émigrés (1)
    L’émigration des maçons Jusqu’au début du XXe siècle, comme nos voisins creusois, beaucoup d’hommes de Saint-Priest-des-Champs partaient, dès la fin de l’hiver, les uns vers Lyon, principalement sur les grands chantiers du bâtiment, les autres dans les...
  • Les fondations pieuses
    Un arrêt de la Cour de Riom Nous avons déjà signalé les nombreux jugements rendus en matière de fondations pieuses et qui sont une condamnation du projet de loi de spoliation voté par la Chambre. La Cour d’appel de Riom vient de rendre, à la date du 26...

Compteur de visites

Logiciel genealogie Geneatique ">